AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée :: ► L'infirmerie
MessageSujet: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Mer 26 Oct - 18:35
Nolan venait de terminer sa matinée. Il n’avait pas eu grand monde, juste une gamine un peu spéciale qui souffrait de sérieuse constipation. Il avait décidé de manger dans son bureau un sandwich qu’il s’était acheté un peu plus tôt à la cafétéria.
Il avait profité que ce soit une heure de cours pour éviter la foule de gamin et ainsi gagner du temps, et ne pas avoir trop d’envie de meurtre. Voir ces troupeaux de personnes bruyantes et courant dans les couloirs lui donnait juste envie de tendre la jambe et de voir un de ces gosses éclater sa tête contre le carrelage.
Le simple fait de penser à ce geste créa un sourire légèrement sadique sur ses lèvres. Il mordit dans son sandwich envoyant au passage ses jambes sur le bureau. Il mangea en écoutant un peu de musique, observant pas sa fenêtre le monde qui l’entourait.

C’était bientôt la saison des champignons, il allait devoir sortir marcher pour trouver des spécimens intéressant. Peut-être trouverait-il des vertus insoupçonnées dans l’un des Mycetozoa. En parlant de recherches, il avait dernièrement élaboré un mélange de plantes, qui s’il avait vu juste devrai augmenter le rythme métabolique de l’individu le consommant. Il allait devoir trouver un cobaye pour l’essayer. Il avait espoir que dans ces conditions, la divinité possédant une personne soit plus encline à créer un cas de possession totale. Il pourrait donc ainsi étudier le cas d’une personne se laissant aller progressivement à sa perte totale.
Il jubilait sur sa chaise à la simple idée de pouvoir ainsi enrichir ses recherches. Si il arrivait à comprendre ce qui déclenchait des possessions totale peut être arriverait-il à savoir ce qui déclenche une simple possession. Il pourrait ainsi savoir ce qui se passe dans cette fameuse salle 3.4.

Dans tous les cas, il allait devoir tenter d’y pénétrer à nouveau. Il fallait qu’il voie de ses propres yeux par quel mécanisme les entités divines étaient introduites dans les corps humains.

*Pourquoi ne pas essayer sur toi-même ?*

Le ton utilisé par Diancecht était blagueur. Il savait bien que Nolan ne voudrait en aucun cas perdre le contrôle, surtout au dépend de pouvoir observer une telle expérience.

*Dans le cas où ça fonctionne on pourrait imaginer que je l’essaye. Mais simplement l’imaginer. Ce serait fantastique de pouvoir écrire les ressentiments dans mes livres mais la perte de contrôle totale serait dramatique quant à elle.*


Il se releva et jeta l’emballage de son repas dans la poubelle. Il se dirigea ensuite vers le bureau de l’infirmière pour se prendre un thé.
Cette dernière était déjà revenue. Combien de temps avait-il passé à élaborer ses plans pour ses expériences ? Il haussa les épaules et lui adressa un sourire accompagné d’un signe de tête.

« Ma chère. »
« Dr. Wright. »

Il remplit sa tasse d’eau chaude à 80°C et y ajouta un sachet d’Earl Grey avant de faire demi-tour en direction de son propre bureau. Il s’était à peine assis que l’on frappait à la porte.

« C’est toujours pareille… grommela-t-il à voix basse. Entrez donc ! dit-il à l’attention de l’infirmière. »
« Dr.Wright, Mademoiselle Aberline pour vous. »

Nolan fit un signe de la main pour lui désigner qu’elle pouvait faire entrer la patiente. Il se redressa un peu sur sa chaise pour se donner contenance.
Une jeune adolescente rousse fit son entrée dans la pièce. Il lui jeta un regard inquisiteur à travers ses lunettes.

« Prenez donc place très chère. »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Ven 28 Oct - 11:50
Midi venais de sonner, je me précipitai dans les escaliers de la cafétéria pour espérer avoir quelque chose avant la cohue générale. Cependant, je n’avais pas vraiment prévu la flaque d'eau sur une des marches. Je glissai dessus et dégringolai sur un étage. J'étais allongée parterre et j'avais mal partout, mais surtout au poignet. Je me relevai doucement et me dirigea vers la cafet quand même, j'avais trop faim quelle idée de ne pas aller manger ce matin ...

« Tu comptes pas aller à l'infirmerie ? »

« Non, pas besoin, je suis juste tombée. »

« Tu n'es pas juste tomber !  Tu as roulé sur vingtaine marches et tu as, au minimum, le poignet foulé, mais vu comme il commence à bleuir … Tu devrais y aller tout de suite avant que ça ne s’aggrave. »


Nyx avait raison. Je bougeai mon membre pour vérifier son état et manifestement il n'était pas juste foulé. Le cri et la grimace qui me tira ce mouvement me suffire pour tourné mes pas vers l'infirmerie.  
Durant le trajet, à travers les nombreux couloir du lycée, je sentais que mes cotes et mes épaules étaient assez douloureuses, je devais être couverte de bleu …
Finalement, j’arrivai devant la porte et toqua doucement. Un assistante vient m'ouvrir, pris mon nom, ma classe, le motif de ma venue et me demanda de patienter un instant. Elle se dirigea vers une autre porte à laquelle elle cogna à son tour avant de m'annoncer.

« Dr.Wright, Mademoiselle Aberline pour vous. »

Elle s’effaça pour me faire rentrer et ferma la porte derrière moi.
J'étais face à un jeune médecin, il portait des lunettes et une longue blouse blanche, tout comme ses cheveux…

« Des cheveux blancs à son âge, c'est pas commun et il a des yeux rouges, c'est faisable ça ? »

« Je suis dans un pensionnat où les étudiants sont possédés pas des dieux antiques et toi tu te demandes s'il est possible d'avoir les yeux rouges … Bon après tout tu es une déesse ça doit être normal pour toi … enfin pour répondre à ta question il doit juste porter des lentilles »


Il prit la parole et me sortie de ma conversation.

« Prenez donc place très chère. »

Je m'avançai et m'assit sur l'une des chaises en face du bureau tout en tenant mon poignet blessé dans une main et je pris la parole d'une voie hésitante.

« Bonjour, en fait ... si je suis ici c'est que je suis tombée dans les escaliers et je crois que je me suis foulé le poignet en plus de plusieurs bleus un peu partout... »

Mal à l'aise, je détournais un peu les yeux de son regard un peu flippant et me concentra sur le nom inscrit sur les papier à sa droite : Nolan Wright. Il s'appelait comme ça alors. Et tandis que je me concentrai sur les petites lettres imprimés, elles commencèrent à se flouter et j'entendis Nyx me dire quelque chose que je ne compris qu'une fois tomber au sol. Ma dégringolade m'avait sûrement sonné et le manque de sommeil et de nourriture n'avais pas dû aider. J'essayais de me relever, mais abandonna bien vite l'ide en sentant le monde se dérobait sous moi à chaque mouvement.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 264
Localisation : France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Ven 28 Oct - 22:10
Mademoiselle Aberline vint s’assoir en face de Nolan. Il nota qu’elle se tenait le poignet. Poignet qui, à ce qu’il voyait, avait l’air bien enflé. Il tapa la nom de la jeune fille dans son programme afin d’ouvrir son dossier. C’était une élève de seconde année M. Tant mieux, il pourrait lui prodiguer des soins rapides grâce à ses capacités.

« Bonjour, en fait ... si je suis ici c'est que je suis tombée dans les escaliers et je crois que je me suis foulé le poignet en plus de plusieurs bleus un peu partout... »


Nolan hocha la tête en notant les informations qu’elle lui donnait dans son dossier. Une fois le fichier compléter il se permit d’observer rapidement la jeune fille. Elle avait l’air mal à l’aise. Était-ce dû à la douleur ou bien à lui-même. Cette dernière hypothèse le fit légèrement sourire.

Avant que le jeune médecin n’ait pu réagir l’étudiante s’était retrouver sur le sol, étendue. Il se leva d’un bond, jurant entre ses dents.
Le bruit avait dû attirer l’attention de l’infirmière qui pointa le bout de son nez.

« Je m’en charge très cher. Si j’ai besoin je vous appellerais. »

Elle lui répondit d’un hochement de tête refermant la porte.
Nolan, toujours agenouillé auprès de sa patiente lui palpa légèrement le corps pour vérifier qu’elle n’était pas blesser gravement autre part qu’au poignet. Son examen préliminaire réalisé il souleva la jeune fille dans ses bras et se dirigeais vers la table d’auscultation. Il déposa le corps inanimé de mademoiselle Aberline avant de se reculer de quelque pas.

Le fait de voir un corps comme ça à sa merci était presque trop tentant. Il s’en rapprocha à nouveau sans s’en rendre compte. La poitrine de la jeune fille se soulevait à un rythme régulier. Il voyait le sang battre dans sa jugulaire. Il prit une grande inspiration alors que sa main frôlait le scalpel se trouvant dans sa poche.

*On pourrait lui ouvrir la cage thoracique, ou encore la garder en sommeil et lui injecter de nouvelle substance. *

Un sourire sadique se dessina sur les lèvres de Nolan. Il avait envie de franchir le pas, de passer la ligne de non-retour. Empoignant le manche de son scalpel il se pencha sur la jeune fille.

Il du cependant ranger rapidement son instrument. La patiente commençait à s’agiter, signe qu’elle ne tarderait pas à se réveiller. Il prit un bloc note pour se donner contenance tout en attendant que la jeune femme émerge.
Il faudrait qu’il lui fasse un check up avant de pouvoir la soigner. Il devait avoir de quelle raison provenait cette syncope. Elle était tout de même restée quelque minute dans les pommes. Nolan lui poserait une série de question avant de lui prodiguer des soins.

*Pourquoi as-tu tant attendu ?! C’était notre chance Nolan !*
*Je ne pouvais pas, pas eu le temps…*
*C’est ça de devoir se contenter de services d’humains, une race de bon à rien ! *

Nolan sentait la colère de Diancecht en lui, il se promit mentalement d’aller faire quelques expériences pour lui plus tard dans la journée. Il n’était pas sûr de pouvoir garder le contrôle de ses pulsions dans le cas contraire. Mademoiselle Aberline risquait d'être la dernière patiente de la journée.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Dim 30 Oct - 10:48
Je m'éveillais allonger sur la table dure d’auscultation. Le Dr Wright se tenait au-dessus de moi un bloc à la main et un rictus étrange aux lèvres et pas franchement rassurant. J'étais dans les vapes, tout, autour de moi étais blanc, les murs, les cheveux du docteur, son teint, sa blouse ... La seule chose qui attirait mon attention était l’œil du médecin, son unique œil rouge …
Comment avait-il fait ? Qu'est-ce qui a bien pu se passer pour qu'il perde un œil ?

« Ça a dû faire mal ... »

je voulus lever ma main jusqu’à son visage mais, dès que je la bougea une violente douleur me traversa tout le bras et m'arracha un cri plus plus proche d'un couinement que d'autre chose. Je la ramena instinctivement sur ma poitrine et maintenu mon poignet avec mon autre main.

« Arrête de bouger espèce d'idiote. Tu as déjà fait un malaise n'en refait pas un autre. »

« Je suis pas une idiote. »

« Et arrête de parler à haute voix. »

« Mais je parle pas … »

Je relevai la tête vers le docteur toujours en train de m'observer et rougie, comprenant que Nyx avait raison, avant de détourner les yeux pour regarder le mur à côté de moi. Je ne savais plus si ce que je disais était dans ma tête ou pas. Qu'est-ce que j'avais dit à haute voix qu'est-ce que j'avais gardé pour moi. Je lui avais peut-être rappelé de mauvais souvenir avec mes questions et puis il avait dû me prendre pour une folle. Quoi-que c'est un membre du personnel peut-être que lui aussi est possédé ...
Je sortais peu à peu de mon brouillard sans savoir quoi faire, j’essayai alors de me redresser, mais les vertiges et la violente nausée qui s'en suivis me firent me rallonger rapidement. Quand même redevenu lucide je voulus m'excuser pour mes paroles maladroite.

« Désolée…Je n'aurais pas dû dire ça. C'était déplacé. »

Je continuai à fixer le mur mal à l'aise, complètement sans défense. Ce Nolan Wright me stressait légèrement, mais je ne savais pas pourquoi. Peut-être à cause de son excentricité ou alors à cause des ustensiles présents dans l'infirmerie ou…

« Tu as trop imagination … calme-toi un peu, ce n'est qu'un médecin. »

Ou encore parce que je me faisais des idées.  Je me calmais un peu et tournai la tête vers le docteur en attendant qu'il m'ausculte ou qu'il me pose ces questions.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 264
Localisation : France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Lun 31 Oct - 17:55
Miss Aberline fini par s’éveiller comme Nolan s’y attendait. Il l’observa de son unique œil alors qu’elle reprenait doucement connaissance avec le monde qui les entourait. Elle posa son regard sur lui, fixa ses yeux, enfin son unique œil. Il fit un léger sourire, il était persuadé que son unique œil rouge devait la mettre mal à l’aise.

« Ça a dû faire mal ... »

Nolan haussa un sourcil surprit avant de les froncer. Il ne savait pas quoi répondre à cela… et il n’avait pas envie. Les gens ne lui posaient actuellement pas de questions. S’ils se faisaient des réflexions, ce n’était pas à autre voix. Cela lui convenait très bien. Il n’aimait pas en parler, et il aimait créer cet aura de mystère autour de lui.

L’adolescente leva la main en direction du visage du médecin mais ceci déclencha apparemment une douleur chez la jeune femme. Elle poussa un cri avant de ramener son bras sur elle, tenant son poignet de son autre main.
Le jeune homme soupira en notant ses observations sur son cahier. Il pouvait parier que l’os était fracturé.

« Je suis pas une idiote. »

Nolan regarda à nouveau Mademoiselle Aberline avec surprise. De quoi lui parlait-elle ? Etait-elle en prise à une crise de démence ? Il prit des notes supplémentaires alors que la jeune fille prenait à nouveau la parole.

« Mais je parle pas … »

L’étudiante posa un regard gêné sur Nolan qui comprit ce qui venait de se passer. La jeune femme était possédée, par Nyx d’après son dossier. Elle avait surement dû avoir un dialogue avec la déesse de la nuit. Son état un peu fragile avait fait qu’elle s’était exprimée à voix haute. Il compléta ses notes avec sa conclusion avant de se reconcentré sur la patiente.

« Désolée…Je n'aurais pas dû dire ça. C'était déplacé. »

Il fit un geste de la main pour lui faire comprendre qu’il n’y avait pas mort d’homme. S’asseyant sur un tabouret il se rapprocha d’elle.

« Il n’y a pas de problème miss Aberline. Je pense que suite à votre perte de connaissance vous avez du vous cogner légèrement la tête. »


Il lui fit un sourire professionnel avant de sortir une lampe de poche de sa blouse.

« Veuille suivre la lumière avec vos yeux s’il vous plait. Je suis persuadé que ce petit contrôle nous confirmera que vous n’avez rien de grave. »

Il effectua des mouvements de haut en bas, de gauche à droite puis en diagonale. Il finit par créer des cercles de plus en plus grands. Une fois son petit essai réalisé il écrit quelques lignes dans son carnet avant de se tourner à nouveau vers l’adolescente.

« Et voilà, comme je vous l’avais dit, tout est parfait. Concernant votre poignet… je vais vous le soigné. Vous avez la chance d’être de classe M miss. Votre fracture sera réparée instantanément, sinon vous auriez eu le droit à un plâtre pour 8 semaines. »

Nolan plaça sa main le plus délicatement sur la main de la jeune fille. Se concentrant sur la blessure de la jeune fille une douce chaleur commença à se dégager de sa paume. Au cours de temps la chaleur se fit de plus en plus intense puis disparu d’un coup.
Un sourire satisfait sur les lèvres il posa à nouveau son œil rouge sur la rouquine.

« Cela devrait être tout bon, essayé de bouger votre poignet. Doucement pour commencer. Ensuite je vous poserai quelque question avant de vous dispenser de cours pour la fin de journée »


*Tu es trop bon.*

*Tu fais dans le sarcasme maintenant ?*

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Mar 1 Nov - 22:16
« Il n’y a pas de problème miss Aberline. Je pense que suite à votre perte de connaissance vous avez du vous cogner légèrement la tête. »

Il me sourit avant de continuer.

« Veuille suivre la lumière avec vos yeux s’il vous plait. Je suis persuadé que ce petit contrôle nous confirmera que vous n’avez rien de grave. »

Je suivais tous les mouvements, ses lignes, ses cercles et quand il eut fini il reprit la parole.

« Et voilà, comme je vous l’avais dit, tout est parfait. Concernant votre poignet… je vais vous le soigné. Vous avez la chance d’être de classe M miss. Votre fracture sera réparée instantanément, sinon vous auriez eu le droit à un plâtre pour 8 semaines. »

Puis il plaça précautionneusement sa main sur mon poignet. Sa paume devint alors toute chaude et sa douce chaleur se propagea lentement dans mon avant bras avec une sensation de bien-être agréable. Une fois la sensation disparue il releva les yeux … enfin son oeil vers moi un rictus fier aux lèvres.

« Cela devrait être tout bon, essayé de bouger votre poignet. Doucement pour commencer. Ensuite je vous poserai quelque question avant de vous dispenser de cours pour la fin de journée »

Toujours allongée sur la table, je bougeai doucement mon poignet comme si celui-ci se briser à nouveaux. Quand je vis qu'il n'avait plus rien, je m'aidai de mes deux mains pour m'asseoir face au médecin qui m'observait toujours. La tête me tournais toujours et la nausée n'avait pas diminué. Je me pris la tête dans les mains un instant espérant calmer mon tournis avant relevai le regard vers le docteur. Je ne voulais pas lui parler de mes vertiges préférant attendre tranquillement qu'ils passent en changeant de sujet.

« Merci beaucoup. C'est vraiment fantastique ce que vous pouvez faire … euh vous êtes possédé par un dieu médecin ? Asclepios ? Diancecht ? Hygie peut-être ? Ou … »

« Arrête de le harceler ! Je sais que la médecine t’intéresse mais c'est pas une raison. »


« Euh pardon … je suis encore trop curieuse … c'est que … non rien oublier. Je ferai mieux d'y aller avant de recommencer mon interrogatoire. »

Oubliant complètement la pièce autour de moi qui se transformait en centrifugeuse, je sautai sur mes pieds, en bas de la table. A peine avais-je toucher sol que déjà je me sentais partir en avant et réussi juste à temps à me retenir au bars de Nolan. Je fixais un point fixe espérant que tout s’arrête de bouger. C'était peine perdue tout s'accélérer encore plus et l'envie de vomir devenais de plus en plus forte.

« Euh … je crois que je vais me rasseoir en fin de compte… ça vaux mieux. »

« Franchement, tu viens de chuter dans un escalier, tu te casses le poignet et tu fais un malaise et à peine ton poignet réparer tu repars courir dans les champs ! Pourquoi tu es aussi bête quand tu t'y mets ? »

Je rougis un peu aux mots durs que m'adressa Nyx. Elle avait raison. Je n'aurais pas dû me précipiter comme ça. Je voulus me rasoir sur la table mais, quand je lâchai le bras du docteur je me sentais à nouveaux partir. Je me raccrochai à lui comme un petit animal blessé et apeuré.

« Je suis désolée … mais vous pourriez m'aider ? »
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 264
Localisation : France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Mer 2 Nov - 18:39
Nolan observa de loin la jeune fille mouvoir son membre. Elle ne fit aucune grimace ou autre signe comme quoi son poignet était encore douloureux. Parfait. Il nota tout cela dans le dossier de l’étudiante, spécifiant bien qu’il avait fait usage de ses pouvoirs pour la soigner.
Elle se redressa sur le lit toujours sous l’œil attentif du jeune médecin. Il nota rapidement qu’elle semblait avoir mal à la tête du à la façon dont elle s’était tenue brièvement la tête. Peut-être fallait-il quand même envisager une légère commotion. Elle tourna son visage vers lui avant de lui adresser un remerciement.

« Merci beaucoup. C'est vraiment fantastique ce que vous pouvez faire … euh vous êtes possédé par un dieu médecin ? Asclepios ? Diancecht ? Hygie peut-être ? Ou … »

*Nolan ! Elle me connait ! Je vais finalement envisage le fait que je ne l’ait pas en horreur.*

*Si j’avais su plus tôt qu’il fallait te flatter pour être dans tes bonnes grâce.*
*N’exagérons pas, je suis juste étonnée qu’un insecte comme elle puisse connaitre une grandeur telle que moi.*

Nolan n’eut pas le temps de répondre à la jeune rousse qu’elle reprenait la parole.

« Euh pardon … je suis encore trop curieuse … c'est que … non rien oublier. Je ferai mieux d'y aller avant de recommencer mon interrogatoire. »

Le médecin, sourit, amusé par la situation. L’adolescente lui fait penser à lui-même lorsqu’il était jeune. Elle avait l’air à l’affut de toutes informations.

La jeune fille se leva finalement dans le but de quitter la pièce. Il se leva rapidement en la voyant penché fortement en avant. Comme il s’en doutait, il y avait encore un problème avec sa tête. Arrivant à sa hauteur il sentit l’adolescente s’appuyer sur son bras. Il passa son autre bras dans le dos de la patiente afin de la soutenir un peu plus fermement.

« Je suis désolée … mais vous pourriez m'aider ? »

Nolan hochât doucement la tête avant d’aider la petite rousse a s’assoir à nouveau sur la table.

« Allonger vous à nouveau Miss. Je reviens dans une minute. »

Il sortit rapidement de la pièce, se dirigeant vers l’un de ses placards qui se trouvait dans la salle d’attente. Il déverrouilla la porte et en sortit un paquet de cookie au chocolat.
Rentrant à nouveau dans son cabinet il retourna au prêt de la patiente lui tendant le paquet.

« Laissez-moi deviner… Vous n’avez rien mangé ? »

Il secoua la tête légèrement avant de prendre lui-même un biscuit avant de se rassoir.

« Je vais voir si en mangeant un peu vous vous sentez mieux, dans le cas contraire j’userai encore de mes pouvoirs. »

Il prit une bouchée de cookies avant de faire un clin d’œil à la jeune fille.

«Personnellement j’ai mangé, mais le sucré est l’un de mes pêchés. Et ne soyez pas gêné, Diancecht est flatté que quelqu’un le connaisse. Assez peu de gens connaissent la mythologie celte. Il faut croire que les histoires grecques et nordiques sont beaucoup plus intéressantes. »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Mer 2 Nov - 19:54
« Allonger vous à nouveau Miss. Je reviens dans une minute. »

Il sortie tandis que je me rallongeais soulagé de voir que la pièce arrêter de tourner, il revient quelque instant plus tard un paquet de cookie à la main.

« Laissez-moi deviner… Vous n’avez rien mangé ? »

J’eus un léger rire gêné, il avait raison j'avais rien manger depuis hier soir. Il posa les biscuits sur mes genoux puis en pris un dans le paquet avant de retourner s'asseoir.

« Je vais voir si en mangeant un peu vous vous sentez mieux, dans le cas contraire j’userai encore de mes pouvoirs. »

Il croqua un morceau de son biscuit et me fit un clin d’œil. Je pris moi aussi un gâteau et commençai à le grignoter doucement.

« Personnellement j’ai mangé, mais le sucré est l’un de mes pêchés. Et ne soyez pas gêné, Diancecht est flatté que quelqu’un le connaisse. Assez peu de gens connaissent la mythologie celte. Il faut croire que les histoires grecques et nordiques sont beaucoup plus intéressantes. »

J'hésitais un peu à lui donner le fond de ma pensée mais après tout j'avais envie de me changer les idées tandis que je mangeais.

« Je pense que si les mythologies grecques et nordiques sont plus connues ce n'est pas forcément parce qu'elles sont plus intéressantes mais, parce qu'elles ont été transmise par écrit et non par oral comme le faisaient les druides celtes. »

Je croquai à nouveau dans mon cookie sentant que le sucre faisait effet, je me sentais un peu mieux et je me redressai légèrement pour continuer mes explications.

« Je me suis longtemps intéresser à cette religion mais, je n'ai pas trouver grand-chose en comparaison aux autres mythologies. Puis à vrai dire si je connais Diancecht, c'est avant tout parce que je m’intéresse de près à la médecine. Et puis quand je suis rentrée dans cette école … enfin en section M pour être plus précise, j'ai fait des recherche sur les différents dieux-médecin. »

Je finis mon premier cookie et en pris un autre sans vraiment y faire attention, je reprenais quelques couleurs au fur et à mesure que je mangeai et surtout en parlant de toute autre chose.

« D'ailleurs vous avez dû faire vos études de médecine ici mais jusqu’à votre doctorat ou vous avez pu aller dans une autre université ? Et votre doctorat vous l'avez fait sur quoi ? »

Je me rendis compte que je posais de nouveau des questions personnelles.

« Enfin si ça ne vous dérange de m'en parler ... »

J'attaquai mon troisième gâteau et me rassit doucement sur la table. Mes vertiges avaient drôlement diminués et mes nausées avaient presque disparu. Je lui souris gentiment en attendant une réponse à mes questions ou une réaction à ma curiosité.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 264
Localisation : France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Dim 6 Nov - 20:18
Nolan observa la jeune fille manger les biscuits qu’il avait amenés précédemment. Il était satisfait, elle commençait gentiment à reprendre des couleurs.
Le médecin écouta la jeune patiente lui exposé son avis sur les différentes mythologies. Il hocha la tête alors qu’elle exprimait son point de vue, il était du même avis que cette dernière. Peut-être que finalement le pensionnat n’était pas occupé que par des gamins fainéants…

« Je me suis longtemps intéresser à cette religion mais, je n'ai pas trouvé grand-chose en comparaison aux autres mythologies. Puis à vrai dire si je connais Diancecht, c'est avant tout parce que je m’intéresse de près à la médecine. Et puis quand je suis rentrée dans cette école … enfin en section M pour être plus précise, j'ai fait des recherches sur les différents dieux-médecin. »

*Tient ! Une mini toi*
*Heureusement pour elle, elle ne t’a pas toi…*
*Heureusement ?! Je suis la plus grande chose qui te soit arrivé !*
*Oui, mais il n’y a pas que du bon dedans…*
*Tu sais que cette part sombre de toi était présente avant que je sois là… je n’ai fait que l’exploiter.*

Nolan secoua légèrement la tête, décidant de ne pas penser aux paroles de Diancecht pour le moment. Il savait bien au fond de lui que sa divinité avait raison.
Dans tous les cas, il ne pensait pas que la rouquine ait ce tempérament dévastateur en elle. Et c’était tout ce qu’il lui souhaitait.

« D'ailleurs vous avez dû faire vos études de médecine ici mais jusqu’à votre doctorat ou vous avez pu aller dans une autre université ? Et votre doctorat vous l'avez fait sur quoi ? »

Il lui fit un sourire. Il n’était pas impossible que la curiosité de la jeune fille l’amuse.

« Enfin si ça ne vous dérange de m'en parler ... »

Il observa la jeune fille se rassoir, s’assurant qu’elle continue de se sentir bien avant de lui répondre.

« Vous êtes bien curieuse miss Aberline. »


Il marqua un temps en scrutant le visage de la jeune rousse.

« Alors effectivement j’ai réalisé mes études au sein d’Immortalia. J’ai pu, grâce à un arrangement avec le directeur effectuer mon doctorat en dehors du pensionnat. Je me suis rendu à Harvard pour cette dernière partie de mes études. »


Il repensa, nostalgique, à ces années en Amérique. Nombre de personnes à sa place en auraient profité pour faire la fête et voyager. Il avait préféré quant à lui se consacré à ses études, voyageant un peu après celles-ci.

« Le thème de mon doctorat était l’exploration par des interfaces hybrides du code neuronal et des mécanismes de régulation de l’information sensorielle dans le système visuel. »

Il lâcha un rire amusé devant la mine de la jeune fille.

« En gros de la neuroscience. Ils aiment bien mettre des titres à rallonges dans ce genre de domaines. Mais c’était passionnant. Si vous vous intéressez à la médecine, je vous conseille de vous investir dans vos études. Dans mon cas cela m’as permis d’avoir des bourses. Et peut-être que je pourrais vous prêter quelques livre de médecine. »

Voyant qu’il s’investissait un peu trop il se leva pour retourner s’assoir derrière son bureau. Il ne voulait pas que la jeune fille croit qu’il lui voue de la sympathie. Il soupira en l’observa part dessus ses lunettes.

« Une idée de spécialisation ? »

Il ouvrit à nouveau son programme sur le dossier de la patiente y inscrivant toutes les informations qu’il avait notées sur son bloc note préalablement.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Lun 7 Nov - 0:18
« Vous êtes bien curieuse miss Aberline. »

Oups, ça ne lui avait pas vraiment plus … il ne va pas répondre… Je murmurai alors des excuses.

« Désolée »

Mais il me répondit tout de même après m'avoir observé.

« Alors effectivement j’ai réalisé mes études au sein d’Immortalia. J’ai pu, grâce à un arrangement avec le directeur effectuer mon doctorat en dehors du pensionnat. Je me suis rendu à Harvard pour cette dernière partie de mes études. Le thème de mon doctorat était l’exploration par des interfaces hybrides du code neuronal et des mécanismes de régulation de l’information sensorielle dans le système visuel. »

Je le regardai en penchant la tête sur le côté ne comprenant pas tout. Je ne connaissais pas bien le cerveaux. Ce n'était pas un organe qui m'avait attiré, mais ça me donner envie de m'y intéresser de plus prêt. Il rigola et repris ses explications.

« En gros de la neuroscience. Ils aiment bien mettre des titres à rallonges dans ce genre de domaines. Mais c’était passionnant. Si vous vous intéressez à la médecine, je vous conseille de vous investir dans vos études. Dans mon cas cela m’as permis d’avoir des bourses. Et peut-être que je pourrais vous prêter quelques livre de médecine. »

Il veut bien me prêter des livres ?! Je sautai de la table et m'approchai de son bureau au quel il venait juste de s'asseoir. Je n'eus pas le temps de poser une question qu'il m'en posa lui-même une autre.

« Une idée de spécialisation ? »

Je me mis à rire en entendant cette question. A chaque fois, on me posait cette question et à chaque fois ma réponse n'était pas celle attendue. Je finis par en avoir marre d'avoir à me justifier donc je me mis à mentir en disant que je voulais être chirurgienne, ça passait mieux. Mais j'avais envie de lui faire confiance et de lui dire la vérité.

« Je n'ai pas encore choisie. La botanique et les toxine de plantes m'intéresse beaucoup. Mais en médecine c'est plutôt la médecine légal qui m'intéresse. »

Je m’arrêtai un instant pour observer sa réaction avant de reprendre voulant absolument justifier mon choix pour ne pas passer pour une cinglée.

« Je préfère ça à la chirurgie parce qu'on risque pas de perdre un patient et puis on se sent sûrement moins responsable de sa mort. Et au moins ils ne crient pas, ils ne pleurent pas et ils ne supplient pas. »

« Toi qui ne voulais pas passer pour une psychopathe je crois que c'est raté. »

« Je pense aussi …»

Je m'assis en face de lui sur une des chaises et croisai les jambes. Je pris la parole d'un ton nerveux, c'est pas ce que je voulais exprimer, mais je ne savais pas comment me rattraper maintenant.

« Euh… c'est pas ce que je voulais dire … simplement une fois qu'ils sont morts, ils sont morts et on a pas annoncer à quelqu'un qui est condamné ou qu'on ne peut pas les opérer. Je sais aussi qu'il y a de nombreux autres domaines que la chirurgie ou la médecine légale, mais ce sont les seuls qui m'intéressent. Et comme vous avez pu le comprendre je ne veux pas faire de la chirurgie. »

Ces paroles firent rejaillir d'ancien souvenir bien lointain. Je me souvenais des médecin annonçais à mon père qu'ils n'avaient rien pu faire pour ma mère. Papa avait fondu en larme les suppliant de faire quelque chose, mais les deux docteurs lui présentèrent juste leurs condoléances avant de s'en allaient. Ma mère était morte et mon envie de devenir docteur était née. La logique de mon être m’échappait complètement.
Je secouai vivement la tête pour me faire disparaître les images qui affluaient avant de changer de sujet. Je reviens sur les livres, sujet que je maîtrisée beaucoup mieux que les raisons de mes choix d'orientation.

« Sinon vous pourriez me conseiller quelque livre s'il vous plaît ? Je ne connais pas bien le cerveau, mais ça m’intéresse beaucoup. »

Je me forçai alors à le regarder droit dans les yeux pour essayer de cacher ma gène.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 264
Localisation : France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Lun 7 Nov - 18:53
Le jeune médecin observa surpris sa patiente lâcher un rire en guise de réponse à sa question. Il ne savait pas trop où il avait pu être drôle. En soit c’était une question simple. Le fait de ne pas comprendre le pourquoi du rire de l’adolescente l’agaça légèrement.

« Je n'ai pas encore choisie. La botanique et les toxine de plantes m'intéresse beaucoup. Mais en médecine c'est plutôt la médecine légal qui m'intéresse. »

Il hocha la tête même si il ne trouvait toujours pas ce qu’il y avait de drôle dans tout ça. Il haussa légèrement les épaules décidant de ne pas s’attarder sur un détail aussi futile.
Il trouvait cependant que c’était une bonne chose. Lui-même s’intéressait de prêt aux plantes médicinales.

« Je préfère ça à la chirurgie parce qu'on risque pas de perdre un patient et puis on se sent sûrement moins responsable de sa mort. Et au moins ils ne crient pas, ils ne pleurent pas et ils ne supplient pas. »

Nolan envoya un sourire amusé à la jeune fille. Son point de vue était non discutable c’était un fait. Il trouvait amusant par contre qu’une adolescente de son âge se soit déjà posé ce genre de question. Il était vrai que les patients pouvaient être pénibles. Il en savait quelque chose.
Certes, lui aimait bien entendre leurs cris… mais c’était une autre histoire.

« Euh… c'est pas ce que je voulais dire … simplement une fois qu'ils sont morts, ils sont morts et on a pas annoncer à quelqu'un qui est condamné ou qu'on ne peut pas les opérer. Je sais aussi qu'il y a de nombreux autres domaines que la chirurgie ou la médecine légale, mais ce sont les seuls qui m'intéressent. Et comme vous avez pu le comprendre je ne veux pas faire de la chirurgie. »


Encore un sourire, définitivement miss Aberline était une jeune fille pleine de surprise. Il n’était pas mécontent d’avoir une personne distrayante pour une fois.
Nolan remarqua cependant que la jeune fille eu l’air perturbée un instant, il ne s’y attarda cependant pas, elle reprenait d’ailleurs rapidement la parole.

« Sinon vous pourriez me conseiller quelque livre s'il vous plaît ? Je ne connais pas bien le cerveau, mais ça m’intéresse beaucoup. »

Le jeune homme se releva un peu sur sa chaise, croisant ses mains sous son menton.

« Alors… J’ai pas mal de livre de neurosciences… je pourrais vous en passer quelque un qui ne vont pas trop en détail. Pour le début, bien sûr, en suite vous pourrez passer au niveau supérieur. Sinon, je m’intéresse moi-même de très près aux plantes médicinales. J’ai pas mal de plants et de livres sur le sujets. Étant donné que c’est un sujet qui semble vous être particulièrement intéressant je vous en prêterai volontiers. »

*Une mini Nolan, que c’est cocasse.*
*Si tu les dis…*

Nolan se retourna pour ouvrir une armoire se trouvant dans son dos. Là était entreposé une partie de ses livres, c’est-à-dire une bonne centaine sur le millier qu’il possédait. Il chercha rapidement avant de sortir cinq livres, deux de neuroscience, un de médecine générale et deux de botanique médicinale.
Une fois les livres empilés dans ses bras il les posa devant la jeune fille en lui adressant un sourire.

« Vous savez miss Aberline, vous n’avez pas à être gênée où autre par la voie que vous désirez suivre. Je trouve personnellement très intéressant qu’une jeune fille de votre âge puisse se faire le genre de réflexions que vous vous faites. De plus, si tous les jeunes gens devenaient chirurgiens, qui donc traiteraient les autres sujets de la médecine ? »


Il marqua une pause, observant la jeune fille avec intérêt. En temps normal il aurait envisagé de la prendre comme potentiel  cobaye pour tester l’une de ses médications mais il avait commencé à vouer un certain intérêt pour l’adolescente. Il préférait sacrifier quelqu’un d’inutile plutôt que cette rouquine qui avait, mine de rien un potentiel prometteur. La science avant tout.

« Vous semblez vous sentir mieux. Comment vont les vertiges ? Je préfère tout de même vous dispenser de cours pour la fin de journée, vous pourrez ainsi vous remettre des émotions de cette pause déjeunée. »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Mar 8 Nov - 13:57
« Alors… J’ai pas mal de livre de neurosciences… je pourrais vous en passer quelque un qui ne vont pas trop en détail. Pour le début, bien sûr, en suite vous pourrez passer au niveau supérieur. Sinon, je m’intéresse moi-même de très près aux plantes médicinales. J’ai pas mal de plants et de livres sur le sujets. Étant donné que c’est un sujet qui semble vous être particulièrement intéressant je vous en prêterai volontiers. »

Il ouvrit une armoire remplie de livres, mes yeux s'éclairèrent et pétillèrent d'envie de connaissance et de savoir. Il posa une pile de cinq ouvrages devant moi que je ne pu m’empêcher d'en ouvrir un à l'instant même pour en voir le contenu. A peine avais-je commencé mon furetage qu'il reprit déjà la parole.

« Vous savez miss Aberline, vous n’avez pas à être gênée où autre par la voie que vous désirez suivre. Je trouve personnellement très intéressant qu’une jeune fille de votre âge puisse se faire le genre de réflexions que vous vous faites. De plus, si tous les jeunes gens devenaient chirurgiens, qui donc traiteraient les autres sujets de la médecine ? »

Sa réaction m'étonnai tellement que je refermai le bouquin pour mieux me concentrer sur le docteur  qui venait de me dire qu'il trouvait mon choix de carrière intéressant. Il ne prenait pas pour une folle…J'avais bien fait de lui dire la vérité et du lui faire confiance.
Un grand sourire illumina mon visage et mes joues se teintèrent légèrement de rouge et tandis que je restais sans voix, il me posa une question sur mon état de santé qui, personnellement m’était complètement sortie de la tête.

« Vous semblez vous sentir mieux. Comment vont les vertiges ? Je préfère tout de même vous dispenser de cours pour la fin de journée, vous pourrez ainsi vous remettre des émotions de cette pause déjeunée. »

« Oh … euh oui, mes vertige ont presque disparu et avec un peu de repos ça disparaîtra… C'est très rare qu'on m'encourage à continuer comme vous le faites… Ça ne m'est même jamais arrivée. La première fois que j'ai dit ça à mon père, il a voulu me faire voir un psy...»

J'attrapai avec une grande précaution, les livres uns à uns pour voir un peu de quoi il parlait avant de les déposer dans ma sacoche posée à côté de ma chaise. Je me redressai pour mieux regarder le médecin dans les yeux.

« Merci pour tout, Dr. Wright. Je sais pas comment vous remercier ! »

Je l'aimais bien. Il était sympa, il comprenait mes pensées et il m'avait prêté des livres. Soudain, je me souvenus qu'il m'avait dit adorer le sucre. Je sortie un de mes petits paquets d'haribo de mon sac pour le tendre au médecin.

« Je sais que ce n'est pas grand-chose, mais comme vous avez dit aimer les sucreries …. »

Je lui sourie gentiment en déposant les bonbons sur le bureau derrière les livres. Je l’observai quelque instant avant d'ajouter que le sucre était également mon pêcher mignon.

« Je suis aussi une adepte du sucre. J'en ai toujours sur moi…  Enfin bref merci je vous les ramènerai d'ici deux ou trois semaines et si vous avez besoin de plante j'en fais pousser depuis mon arrivée, j'ai réussi à avoir des plants de Mandragore, de Belladone et d'Aconit napel. »

Je me relevai en prenant ma sacoche en cuir que je fis aussitôt glisser sur mon épaule.

« Je ne suis pas très sûre d'avoir le droit d'en faire poussée, mais tant que j'empoisonne pas l'eau tout devrai bien se passer. »

Je rigolai et me retournai pour rejoindre ma chambre et commencer ma lecture ne voulant pas lui accaparer plus de son temps.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 264
Localisation : France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ] Mar 8 Nov - 21:10
L’adolescente confirma à Nolan qu’effectivement elle se sentait mieux. Il hocha la tête avec un sourire, c’était bien comme ça. Il ne fut par contre pas surpris de la réaction du père de la jeune fille. Certes, elle était légèrement démesurée. Faire voir un psychologue pour ce genre de choix était tout de même un peu trop extrême.
Il était tout de même content que la rouquine ne se décourage pas pour autant. Si elle continuait comme cela il n’avait aucun doute sur le fait qu’elle atteigne son objectif.

Le médecin observa la jeune fille prendre les livres et les observer un à un. Il voyait dans ses yeux la flamme caractéristique de l’intérêt. Il était prêt à parier qu’une fois dans sa chambre elle en ouvrirait au moins un. Elle finit par ranger les livres dans son sac avant de se relever sur sa chaise.
Nolan resta alerte pour observer que sa patiente ne fasse pas une nouvelle syncope. Il semblait pourtant qu’elle soit complètement remise, une bonne chose.


« Merci pour tout, Dr. Wright. Je sais pas comment vous remercier ! »

Nolan envoya un sourire à la jeune fille. Il n’était pas mécontent d’être tombé sur elle. Si elle ne se serait pas blessé cela aurait été mieux, certes, mais dans le cas contraire il n’aurait pas pu faire sa rencontre.

*Nolan Wright content de rencontré une adolescente… La terre est peut-être plate finalement.*
*Diancecht, toujours dans la démesure à ce que je vois.*

Le médecin fut attiré par le mouvement de la rouquine. Elle était apparemment en train rechercher quelque chose dans son sac. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il la vit sortir un paquet de bonbon du dit sac. Un sourcil relevé en guise d’étonnement.

« Je sais que ce n'est pas grand-chose, mais comme vous avez dit aimer les sucreries …. »

Il la laissa déposer le petit emballage sur son bureau tout en lui souriant. Cette jeune fille sortait définitivement du lot.

« Je suis aussi une adepte du sucre. J'en ai toujours sur moi… Enfin bref merci je vous les ramènerai d'ici deux ou trois semaines et si vous avez besoin de plante j'en fais pousser depuis mon arrivée, j'ai réussi à avoir des plants de Mandragore, de Belladone et d'Aconit napel. »

*Et un point commun en plus, un.*


Nolan fit un mouvement de tête étonné et plutôt impressionné. Il n’eut cependant pas le loisir de lui le dire. En effet, la jeune rousse c’était déjà levée, sa sacoche sur le bras, prête à s’en aller.

« Je ne suis pas très sûre d'avoir le droit d'en faire poussée, mais tant que j'empoisonne pas l'eau tout devrai bien se passer. »

Il haussa les épaules. A vrai dire, il n’en avait que faire. De son point de vue elle avait très bien fait de mettre à profit ses compétences en botanique. Il était même envisageable qu’il la mette à contribution pour faire pousser des plantes dont il avait besoin et qui était particulièrement rare. Enfin, tout ça serait bien évidemment en fonction de comment elle s’en sortait avec les quelques plants qu’elle possédait déjà.

La jeune fille sortis de la pièce en riant. Il sourit au dos de la jeune fille alors que la porte se refermait, le laissant à nouveau dans le silence de la pièce.

« Au revoir Miss Aberline. »

Nolan soupira en s’adossant à son siège. Regardant la pendule sur son bureau il afficha à nouveau un sourire. C’était l’heure pour lui de se faire un thé.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
No physician is really good before he has killed one or two patients (Feat Erin Aberline) [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée :: ► L'infirmerie-
Sauter vers: