AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée :: ► L'infirmerie
MessageSujet: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Jeu 5 Jan - 23:07
Trente-six minutes. Cela faisait Trente-six minutes que Nolan était arrivé au pensionnat et pourtant ces quelques minutes lui parurent interminables. En effet, à peine était-il arrivé qu’il avait été submergé de tous les côtés. L’infirmière, dont il ne s’était pas encore donnée la peine de retenir le nom, lui avait demandé de se pencher sur de la paperasse qu’il avait soit disant en retard. Apparemment, dès la rentrée il fallait remplir des formulaires pour chaque patient admis.
Entre deux, il avait dû répondre à l’un des appels de sa mère, lui demandant de confirmer sa présence pour Noël.

Après une vingtaine de signature il se permit de se rendre dans la salle des professeurs pour se faire un thé. Salle des enseignants, où par malheur il croisa le directeur. Ce dernier lui tint la jambe un moment afin de lui parler du cas de la jeune Yuuki. Il était satisfait de comment la situation avait été réglé et parlait de réitéré l’opération en cas de « nouvelles problématique ».
Nolan avait approuvé sans plus autant s’étendre sur le sujet. Il était encore un peu tôt pour lui et il n’avait dormis que deux heures la nuit passée. De plus, il n’avait pas encore eu sa première dose de théine de la journée.

Son thé en main il se dirigea à nouveau en direction de son bureau en espérant que sa délicieuse collègue n’ait pas à nouveau l’idée de lui faire signer de nouveaux formulaires sortit d’un obscure tiroir.
Heureusement pour lui, ce ne fut pas le cas. Il put pour la première fois de la journée se poser à son bureau. Il prit une gorgée de son thé avant d’allumer son ordinateur pour voir si des rendez-vous étaient programmés.

La machine mis un certain temps à se mettre en route. Il faudrait impérativement que le matériel informatique soit changé rapidement.
Une fois  le logiciel lancé il pianota pour se mettre sur la page du jour. Il n’avait que trois rendez-vous planifié. Il sourit en distinguant un nom familier pour lui à présent. Miss Aberline était de retour. Apparemment elle avait pris rendez-vous pour dans vingt minutes.

*Pas encore elle… Elle est accro ma parole.*
*Accro à la connaissance peut-être*

Le jeune médecin se leva et ouvrit la porte de son bureau pour interpeller l’infirmière scolaire.

« Très chère. Auriez-vous la gentillesse de donner le formulaire à miss Aberline lorsqu’elle arrivera ? Cela m’évitera de prendre, encore, du retard sur la paperasserie. »


Nolan lui envoya un clin d’œil de son unique œil avant de retourner dans son antre, fermant la porte derrière lui. Il se dirigea vers sa bibliothèque et sortit quelques livres qui, il en était certain, plairaient à la jeune étudiante.
Il était convaincu qu’il pourrait aider l’adolescente à accroitre ses connaissances.

*Le rôle du mentor te sied plutôt bien.*

Le médecin sourit à cette idée. Il se remit à sa place et recommença à travailler en attendant que sa jeune congénère arrive.
Après avoir feuilleté plusieurs dossiers l’infirmière frappa à la porte annonçant l’arrivée de la patiente.
Sans lever les yeux de son ordinateur Nolan accueillit l’étudiante.

« Miss Aberline. Quelle agréable surprise. Je vous ai préparé quelques livres qui pourrait, j’en ai la conviction, vous plaire et je l’espère assouvir un minimum votre soif de connaissance. »

Il marqua une pause en tapotant la pile de livre se trouvant à ses côtés sans pour autant lever les yeux de son écran.

« Dites-moi donc… que me vos le plaisir de vous revoir ? »

Nolan fini par lever les yeux et venir poser son regard sur sa patiente. Il l’observa un instant avant de se rendre compte que quelque chose clochait. Heureusement pour lui, son professionnalisme ne le laissa pas tomber.

« Milles excuses miss. Je vous ai confondu avec votre sœur, Erin. Non que vous soyez totalement identiques… Je n’avais seulement pas levé les yeux de ce bon vieil écran. Et pour ce qui est de la confusion, dans mon planning seul le nom de famille est inscrit… Mais vous en avez sûrement que faire. »

Nolan souris à la rouquine aux traits familiers se trouvant devant lui.

« Que me vaut donc le plaisir ? »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Lun 9 Jan - 22:01
Tranquillement assise à mon bureau, je révisai mes cours en vu d'un contrôle surprise le lendemain. Comme je suis une fille qui anticipe, les tests n'ont plus rien de surprenant pour moi.

Une heure plus tard, pensant avoir assez étudié, je m'adonnai au dessin pour me détendre un peu. Sans savoir quoi vraiment réaliser, je laissai mon crayon caresser le papier pour me donner de cette façon une sorte d'inspiration. Vous vous demandez quel fut donc ce chef d’œuvre non ? Je vais vous le dire sous forme d'énigme, c'est plus risible :
Qu’est-ce qui a des racines que personne ne voit,
Qui est plus grand que les arbres,
Qui monte, qui monte,
Et pourtant ne pousse jamais ?
Si vous trouvez pas, c'est votre problème, pas le mien.

*tu vas être en retard*

*Pardon ? De quoi est ce que tu parles ?*

*en retard pour le thé ! non sérieux me dis pas que t'as oublié ton rendez vous !?*

*Saquerlotte ! Ça m’était complètement sortis de l'esprit.*  

Je bondis de ma chaise, faisant tomber mon crayon par la même occasion mais n'y prêtai pas attention. Le vent qui s'était infiltrer par la fenêtre fit danser mes mèches lisses et diffusa un doux parfum d'une fleur qu'Erin avait posé non loin, le nom m'échappait. Je pénétrai dans la salle de bain et après avoir arrangé mes cheveux j'enfilai une veste et attrapai mon sac, Erin me lança un regard interloqué mais ne prononça pas un mot. Je sortis rapidement et dans ma hâte, oubliai mon portable.

*ce que tu peux être tête en l'air*

C'est bon, j'étais mal lunée. J'abhorrais être en retard que ce soit important ou non, il est fondamental pour moi d'arriver à point nommé, c'est ainsi. Je me précipitai dans les couloirs dans l'optique d'arriver à l'heure, oui l'espoir fait vivre.

*au pire n'y vas pas, tu veux pas y aller j'me trompe ?*

*Tu as raison, l'idée de me rendre las-bas me révulse mais j'ai promis à l'infirmière et à Lawrence que je m'y rendrai. Et comme tu le sais les promesses me tiennent vraiment à cœur on ne peut pas mentir en disant qu'on fera quelque chose et au final se désister, en fait je trouve ce comportement un peu lâche.*

Après cinq minutes de course, je m'arrêtai devant la porte de l'infirmerie. Je repris mon souffle et regardai ma montre : pile à l'heure ! Je toquai doucement à la porte puis pénétrai dans la petite salle d'attente, l'infirmière apparut au bout de quelques secondes. Cette dernière me salua chaleureusement puis me donna un formulaire à remplir. Quand j'eus fini, elle me pria de la suivre et après m'avoir annoncé auprès du docteur, me fit entrer dans la salle d’auscultation.

« Miss Aberline. Quelle agréable surprise. Je vous ai préparé quelques livres qui pourrait, j’en ai la conviction, vous plaire et je l’espère assouvir un minimum votre soif de connaissance. » 

Je n'étais pas sûre de bien comprendre, faisait-il ça avec tous les élèves ? Personnellement que l'on me prête des livres ne me dérangeais point mais qualifier notre première entrevue d'agréable surprise.. Surtout qu'il est apparemment au courant de mes goûts en matière de livres, il est plausible qu'il soit extra-lucide. Néanmoins il semble agir comme si nous étions des connaissances..    les adultes peuvent être si étranges et compliqués que je ne cherche plus à comprendre.


« Dites-moi donc… que me vos le plaisir de vous revoir ? »

Revoir ? Peut être suis-je atteinte de prosopagnosie, non vraiment c'est la première fois que je vois cet homme. Ah.. Erin, il me confond avec Erin il va falloir que je m'y fasse désormais. Avec un peu de chance d'ici l'année prochaine tout individu cessera de nous confondre.

« Sauf votre respect monsieur, c'est la première fois que je vous rencontre. »

Il leva les yeux dans ma direction et réalisa son erreur.

« Milles excuses miss. Je vous ai confondu avec votre sœur, Erin. Non que vous soyez totalement identiques… Je n’avais seulement pas levé les yeux de ce bon vieil écran. Et pour ce qui est de la confusion, dans mon planning seul le nom de famille est inscrit… Mais vous en avez sûrement que faire. »

« Ne vous en faîtes pas, je suis habituée à de telle confusion », expliquai-je en souriant moitié amusée, moitié contrariée.

« Que me vaut donc le plaisir ? »

J’avançai de quelques pas pour éviter, durant mon monologue, de hausser la voix.

« Oh rien de très grave vous savez, d'ailleurs il m'incommode de vous prendre de votre temps pour un problème aussi futile. Si ça ne tenait qu'à moi, je ne me tiendrais pas devant vous à cet instant précis. »

Je marquai un temps d'arrêt et observai le visage du dit docteur. Il dégageait de lui un certain charme que je ne pouvait nier. Était-ce sa mèche dissimulant son œil gauche ? Ses cheveux blancs au reflets argentés ? Ou encore son corps qui semblait être parfaitement sculpté. Je ne le savais pas et ne chercherai pas plus loin. Je repris donc sans plus attendre.

« Je fais régulièrement des malaises, souvent du au fait que j'oublie de manger ou que je ne me sustente pas assez. La fatigue doit probablement aussi avoir un impact sur ma santé et ma préoccupation en vu des examens en va de même. Néanmoins il peut arriver que je sois victime de malaises sans qu'aucunes des caractéristiques précédentes n'en soient la cause.»  

Son œil d'un rouge vif me scrutait attentivement, mais cela me laissait impassible. J'étais habituée à ce que des personnes m'observent avec plus ou moins de discrétion, la plupart du temps c'était pour me juger, sachez que je m'en fichais éperdument. D'ailleurs s'ils osaient s'approcher un peu trop soyez sûrs qu'ils ne repartaient non sans un joli portrait refait. Les temps ont changé je vous rassure, mon agressivité a baissé de quelques crans. Évidemment l'analyse du docteur n'était en rien comparable, c'était purement professionnel.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 306
Localisation : Plongée dans un livre, loin de vous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Mer 11 Jan - 20:18
Nolan vu que le fait qu’il confonde la demoiselle avec sa sœur la contrariait quoiqu’elle dise. Il pouvait le comprendre, pas qu’il en ait vécu l’expérience, lui et sa famille étaient reconnaissable facilement. Mais les deux jeunes filles devaient avoir le droit à ce genre de confusion régulièrement, surtout si cela ne faisait pas long qu’elles étaient sur le site du pensionnat.

L’adolescente fini par s’approcher du bureau du médecin avant de lui expliquer la raison de sa venue au cabinet.

« Oh rien de très grave vous savez, d'ailleurs il m'incommode de vous prendre de votre temps pour un problème aussi futile. Si ça ne tenait qu'à moi, je ne me tiendrais pas devant vous à cet instant précis. »

Nolan tapota avec son stylo sur un calepin posé devant lui, prêt à prendre note des informations données par sa patiente. De son point de vue, il était certain que la jeune fille n’allait pas lui faire perdre son temps. Si elle était venue il devait bien avoir une raison, elle ne semblait pas être du genre à simuler. Elle prenait sûrement la chose à la légère comme tous les adolescents.

« Je fais régulièrement des malaises, souvent du au fait que j'oublie de manger ou que je ne me sustente pas assez. La fatigue doit probablement aussi avoir un impact sur ma santé et ma préoccupation en vu des examens en va de même. Néanmoins il peut arriver que je sois victime de malaises sans qu'aucunes des caractéristiques précédentes n'en soient la cause.»

Le médecin calqua de la langue tout en prenant des notes suites aux explications de miss Aberline. Il était tout de même surpris que la jeune fille prenne cela à la légère. En général les syncopes inquiétaient facilement les gens. C’était sûrement pour cette raison que sa sœur avait pressée pour savoir si elle était venue consultée ou non.

Il fait signe à l’adolescente de s’assoir tout en scrutant le visage de la jeune fille. Plusieurs hypothèses sur le cas de sa patiente lui venaient en tête, il allait devoir lui faire passer une série d’examen.

« Eh bien très chère, je suis surpris que vous pensiez être là pour rien. Cela pourrait n’être effectivement rien mais cela n’est pas à prendre à la légère. Des pertes de consciences répétée et habituelles peuvent être signe d’une multitude de maux. »

Nolan lança un regard sévère à la jeune fille pour lui faire comprendre qu’elle aurait dû s’inquiété un minimum.
Il alla dans le dossier de la rouquine et pu constater que sa possession par Atalante était récente.

« Première question, cela vous arrivait-il avant votre rencontre avec Atalante ? Si oui cela pourrait être des effets secondaires à la possession. Dans tous les cas, une série d’examen est à faire. Je voudrai m’assurer que vous n’avez rien de grave. »

En effet, si c’était un effet secondaire suite à la possession de la jeune fille il allait devoir faire des recherches afin de pouvoir la soulager.
Si au contraire c’était dut à une cause normale il y avait une foule d’hypothèses possibles. Cela pourrait provenir d’une déshydratation, une maladie cardiovasculaire, une hypoglycémie… bien qu’il ne croie pas en la dernière, si elle avait des syncopes même lorsqu’elle était rassasiée cela n’avait pas de sens… mais cela pourrait aussi être du diabète…

Tant de suppositions, mais pour avoir une réponse concrète il lui faudrait faire des tests. Ce n’était pas en faisant des plans sur la comète qu’il aidera sa patiente.
Nolan se leva de son siège et se dirigea vers la table d’auscultation se trouvant derrière lui.

« Installez-vous donc miss. »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: An apple a day keeps the doctor away (Pv Nolan) Dim 22 Jan - 10:42
J'étais à présent assise suite à la demande du docteur. Il me sermonna un peu, surpris que je prenne mes malaises à la légère. Son regard dur me fis en effet réfléchir, je repensai à ce que m'avais dis Lawrence et me remémorai la conclusion à laquelle j'étais venue. Il faut que je cesse de penser que je vais bien et accepter mes faiblesses, plus facile à dire qu'à faire.

« Première question, cela vous arrivait-il avant votre rencontre avec Atalante ? Si oui cela pourrait être des effets secondaires à la possession. Dans tous les cas, une série d’examen est à faire. Je voudrai m’assurer que vous n’avez rien de grave. »

Voyons, étant enfant il m'arrivait de faire des malaises, quoique cela arrivait peu fréquemment. Mes étourdissement c'étaient-ils amplifiaient lors de mon arrivée au pensionnat ? Et bien oui il me semble, peut être que je ne supporte pas si bien le fait d'être possédée et que ma santé en pâtit.

« Il est possible que ça soit dû à ma possession car il est vrai que mes malaises se sont multipliés. Cependant, je ne peut vous certifier que la cause n'est autre que mon dieu, je ne fais que supposer. »

Je vis que le médecin se mettait à spéculer sur les multiples raisons qui pouvaient provoquer des évanouissements. Il quitta son siège, le contourna et s'arrêta devant une table d'auscultation.

« Installez-vous donc miss. »

Je le rejoignis lentement, observant la pièce et tout ce qui la compose. Je crois en fait que j'essayais de gagner du temps avant le jour Frabieux ( moi exagérer ? Noooon ce n'est pas dans mes habitudes..).  

*un problème ? Ton pouls s'accélère*

*Non, tout est au mieux dans le meilleur des mondes.*

Ce qui est énervant lorsqu'une autre personne habite votre corps, c'est qu'on ne peux rien lui cacher. Vous savez, ou avez cru comprendre que tout ce qui se rapporte de près ou de loin à la médecine m’effraie un peu. Je vous expliquerais tous les détails concernant mon aversion pour ce genre d'endroit postérieurement. Dans l'immédiat il serait préférable que je me concentre sur un souvenir, une pensée plaisante, comme ça, avec un peu de chance, le docteur ne remarquera pas mon malaise.

*pfff tu sais que je peux me la jouer pas cool et user de la manière forte ?*

*Tu n'oserais pas, car tu connais parfaitement les conséquences qu'auraient tes actes.*

*ouais c'est pas faux, t'es emmerdante sérieux*

Je me trouvai à présent devant la table, circonspecte. Après avoir respiré un bon coup, je me sentais prête pour l'examen, je me laissai manipuler par le médecin et cela me laissai aphone. Je répondis toutefois de façon brève à ses questions, espérant en finir le plus rapidement possible. Durant l'auscultation, mon esprit se perdit dans les méandres. J'étais coincée dans l'un de mes souvenirs douloureux, ceux dont on a du mal à s'extirper, qui vous collent à la peau toute votre vie. Léna, c'était ainsi que je l'appelais car je n'arrivais pas à prononcer son nom complet. J'ai toujours sur moi l'un de ses cadeaux, une petite pierre violette, une agate (je précise pour les connaisseurs). Sans le remarquer, je l'avais dénicher de ma poche. Mes doigts la maniaient calmement, me permettant d'entre-apercevoir ses reflets foncés.

Spoiler:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 306
Localisation : Plongée dans un livre, loin de vous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Dim 22 Jan - 17:33
Miss Aberline fini par rejoindre Nolan d’un pas lent. Il put observer qu’elle était devenue légèrement plus pâle. Allait-il avoir le droit à un malaise de sa part ?
Le médecin se rappela d’ailleurs que la sœur jumelle de sa patiente actuelle lui avait elle aussi fait un malaise. Il écarta tout de même la piste génétique du problème, le malaise d’Erin Aberline était dû au fait qu’elle n’avait pas mangé et qu’elle venait de se fracturer le poignet, ce n’était pas la même chose.

Une fois la jeune fille allongée sur la table il commença son examen, soulagé qu’elle ne soit pas tombé dans les pommes. Il prit son stéthoscope et écouta la respiration et les battements de cœurs de l’adolescente.

« Respirer fortement la bouche ouverte s’il vous plait miss. »


Ce contrôle exécuté, il écrit dans son carnet qu’il ne décelait rien d’anormal de ce côté-là. C’était déjà un point positif pour la jeune fille. Un cœur et des poumons en plein forme étaient déjà un atout majeur.

« Je vais tester vos reflexes et palper vos muscles. Si une douleur se fait sentir, faites le moi savoir. »

Son annonce fait il continua son contrôle, palpant le corps de sa patiente de ses mains expertes. Il observait en même temps le visage de l’étudiante pour déceler la moindre trace de douleurs dessus. Avec un petit marteau il testa les genoux et les coudes de la jeune fille.

« Bon, je ne vois aucun problème de ce côté-ci. Je vais vous faire une prise de sang pour faire quelques analyses supplémentaire. Dans le cas où cela provient de votre possession nous agirons en conséquence. »

Nolan envoya un sourire, se voulant rassurant, à la rouquine avant de se saisir d’une seringue et d’une aiguille. Il tapota le creux bras de la jeune fille avant d’insérer l’aiguille dans la peau pâle de la patiente. En quelques secondes le prélèvement était exécuté. Il déposa le tout sur une petite table en acier avant de se retourner vers miss Aberline.

« Dites-moi très chère, mangez-vous correctement ? Buvez-vous assez ? Il y a-t-il des personnes dans votre famille souffrant des mêmes maux que vous ? Prenez-vous des…. Substances ?»

Il marqua une pause pour se saisir de son carnet, pouvant ainsi noter les réponses de l’adolescente. Le fait de prendre des substances illicites pourraient être une réponse facile au problème exposé. Il posait la question pensant tout même qu’elle devait être blanche comme neige de ce côté-ci.

« Avez-vous déjà consulté un médecin pour ceci ? Sachez que je vais faire mon maximum pour vous aider, je suis certain que l’on trouvera la source de votre malaise rapidement. Il faut simplement, pour cela que vous me fassiez confiance et que vous me disiez la vérité.»

Il était certain qu’il pourrait aider la rouquine. Que ce soit de manière médical ou à l’aide des facultés de Diancecht, il était convaincu qu’il trouverait une solution.

*Je suis certain que les plantes pourront l’aider.*
*Nous verrons les résultats des analyses.*
*Et dans le cas où c’est un problème de compatibilité avec sa divinité ?*
*Il faudra que j’en parle au directeur avant d’agir… mais je pense que nous sommes en moyen de lui venir en aide.*

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Sam 4 Fév - 19:14
« Bon, je ne vois aucun problème de ce côté-ci. Je vais vous faire une prise de sang pour faire quelques analyses supplémentaire. Dans le cas où cela provient de votre possession nous agirons en conséquence. »

Son commentaire me sortit de ma rêverie, je n'étais pas une fanatique des aiguilles mais me laissai faire, encouragé par le sourire du docteur. Ce fut rapide et à peine douloureux, il devait pratiquer des prises de sang régulièrement.

« Dites-moi très chère, mangez-vous correctement ? Buvez-vous assez ? Il y a-t-il des personnes dans votre famille souffrant des mêmes maux que vous ? Prenez-vous des…. Substances ?»


Ah les fameuses questions arrivèrent.. Mentir, je n'allais pas évidemment, mais je reconnais que j'y ai pensé. Il était certain que le docteur désapprouverait mon régime nutritif, et pour tout vous dire j'étais excédée que l'on me fasse la remarque. Malgré que les intentions sont pour la plupart du temps honorables, mon entourage pense que c'est parce que je suis pas capable de m’entretenir. Bon c'est vrai en partie (dans le sens que j'oublie de manger) mais il y a une autre raison tout aussi simple. En effet j'ai toujours eu un petit appétit et il m'est impossible de manger autant que la normal, mon estomac a des difficultés à digérer le trop de nourriture. En plus je fais partie de ces gens qui pensent que les mets sont plus fait pour nous permettre de rester en vie que pour notre bon plaisir. Pour résumer j'aime relativement bien la nourriture mais pas avec excès, me forcer à trop manger est pour moi similaire a de la torture. Torture est peut être un bien grand mot pour qualifier ce que je ressens, lorsque Ramsay à ôté un certain quelque chose au dénommé reek , là c'était de la torture (je reste vague pour éviter les spoils).

Je finis par lui répondre en n'omettant pas mon alimentation douteuse.

 
« En toute franchise.. non, mais je commence à faire plus attention. Je mange au moins une pomme par jour, et essaie de ne pas sauter les repas. Le midi j'ai rarement le temps, je me rattrape par conséquent le soir. Pour ce qui est de boire, aucun souci là-dessus, j'ai toujours une bouteille d'eau dans mon sac et m'abreuve ainsi de façon régulière. Je ne pense pas, mon père en aurait informé mon médecin précédent si c'était le cas. »

Pour la dernière question je me bloquai nette. Je ne pouvais concevoir que l'on pense cela de moi, médusée je tentai de reprendre un air naturel.

« Bien sûr que non monsieur, je suis tout à fait clean. Voulez vous vérifier ? »

Cela fut inutile car il me croyait sur parole, simple formalité sûrement de poser ce genre de question. Il retranscrit mes réponses dans un carnet et recommença à m'interroger.

 « Avez-vous déjà consulté un médecin pour ceci ? Sachez que je vais faire mon maximum pour vous aider, je suis certain que l’on trouvera la source de votre malaise rapidement. Il faut simplement, pour cela que vous me fassiez confiance et que vous me disiez la vérité.»

« Oui, il a dis que la cause était métabolique. Soit parce que j'étais déshydratée, soit j'étais en hypoglycémie. J'espère en effet qu'une solution soit trouvée, je vous assure que je vous ai dis tout ce qu'il y a à savoir. »

Je marquai une pause et réfléchis s'il était nécessaire d'en parler. Après tout aucun lien ne pouvait être fait entre mes malaises et cet autre problème.

*j'pense que tu devrais en parler, au pire il te dis que rien ne peux régler ton problème, au mieux il trouve une solution*

*J'ai du mal à imaginer une solution à cette complication, je ne suis pas venue pour cela de toute façon, inutile de l'embêter avec d'autres problèmes.*

*bah après faudra pas te plaindre...*

« Quelle complication ?», vous dîtes vous, curieux que vous êtes. Et bien pour une fois vous le saurez en même temps que tout le monde, je m'explique : si jamais j'en parlerais à quelqu'un vous serez au courant, mais pas avant.

Je retournai m'asseoir car je fatiguai un peu, la nuit avait été « paralysante » si je puis dire. Subséquemment je me massai les tempes plus par réflexe que par douleur ressentie. La tête relevée je m'adressai au docteur qui était perdu dans ses pensées, sûrement en train de se demander comment me soigner.

« Avez vous une ou plusieurs hypothèses plausibles expliquant mon état ? Si théoriquement cela résulte de ma possession, est ce que ça signifie que mon corps ne supporte pas la divinité qui cohabite ? D'autres cas comme le mien se seraient produits ? Des lycéens ont-ils trouvé la mort ou sont-ils devenus aliéné, parce que je n'aimerai pas que cela m'arrive.. comprenez que j'ai un peu peur que mon corps rejette mon possesseur et que j'en subisse les conséquences plus ou moins désastreuses. Alors je veux que vous me fassiez une promesse docteur, vous devrez garder un œil sur ma sœur s'il m'arrivait quelque chose. »

Je dis cela avec un air grave emplit de désespoir, puis éclatai de rire en voyant la figure du médecin se transformer.  

« Excusez moi, je plaisantai, je pense que mes malaises sont sûrement dus à ma divinité, certes, mais parce cette dernière et une hyperactive. Mon alimentation réduite combinée à la tendance d'Atalante de vouloir faire de l'exercice font que je ne tiens plus en place. Ce n'est pas avéré mais cela me semblerait une bonne présomption. Qu'en dites vous docteur ? »

*tu penses qu'il y a eu des morts ?*

*Possible, j'essayerai de me renseigner auprès de quelqu'un*

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ellyn trébuche et fait ami-ami avec le sol en #3333ff
Atalante vous traite d'alburostre en #999900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 306
Localisation : Plongée dans un livre, loin de vous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Mer 8 Fév - 21:11
Nolan écouta la jeune rousse lui expliquer que l’un précédent médecin avait diagnostiquer une cause métabolique. Ce n’était pas impossible mais de son avis c’était un diagnostic un peu facile et rapide pour être certain à cent pour cent.

*Je pense comme toi. Ce sont en général les charlatans qui essaye de te soigner en disant de boire plus, ou encore de prendre plus de sucre…*

L’adolescente sembla ensuite se perdre légèrement dans ses pensées. Peut-être réfléchissait-elle a d’autre fait qui pourraient être intéressant pour lui. Ou peut être qu’elle était en discussion avec sa divinité… Ou encore faisait-elle peut-être une absence ce qui dans ce cas pourrait être rajouté à la liste de ses symptômes.

Le médecin observa sa patiente s’assoir sur une chaise en face de lui avant de se masser les tempes. Il nota cela sur son carnet, des maux de tête probablement. Il commençait à y avoir pas mal de symptômes pour cette jeune demoiselle. Il ne savait pas vraiment pourquoi, l’intuition peut-être, mais il était prêt à parier que cela venait de la rencontre entre miss Aberline et Atalante.

*Sans preuve tu ne peux poser ton diagnostic.*
*Je sais, c’est bien pour ça que j’effectue des analyses supplémentaires.*

Nolan fut sortis du fil de ses pensées lorsque sa patiente repris la paroles.

« Avez vous une ou plusieurs hypothèses plausibles expliquant mon état ? Si théoriquement cela résulte de ma possession, est ce que ça signifie que mon corps ne supporte pas la divinité qui cohabite ? D'autres cas comme le mien se seraient produits ? Des lycéens ont-ils trouvé la mort ou sont-ils devenus aliéné, parce que je n'aimerai pas que cela m'arrive.. comprenez que j'ai un peu peur que mon corps rejette mon possesseur et que j'en subisse les conséquences plus ou moins désastreuses. Alors je veux que vous me fassiez une promesse docteur, vous devrez garder un œil sur ma sœur s'il m'arrivait quelque chose. »

Une multitude de question… apparemment la curiosité était un trait de famille chez les Abrerline. Il lui sourit en essayant d’assimiler toutes les questions que lui posait la jeune fille.
Nolan fronça les sourcils en entendant la dernière remarque de la rouquine. Déjà parce que premièrement il ne comptait pas la laisser mourir ou autre. Et qu’ensuite il ne comprenait pas ce que les deux sœurs pouvaient bien lui trouver de sympathique ou protecteur… Elles étaient étranges, c’était intéressant, divertissant.

Miss Aberline lâcha un rire qui surpris le médecin. Apparemment pour elle ce n’était qu’une simple blague. Il n’était pas certain que ce l’en soit réellement une mais sourit tout de même pour la forme.
Elle semblait cependant avoir une idée d’où pouvait provenir ses problèmes de santé. Atalante était, au vue de ses dires, quelqu’un de très actifs ce qui ne correspondait pas au mode de vie de la jeune rousse.

« Eh bien… Vous êtes bien bavarde miss. »

Il sourit à la jeune fille avant de reprendre en essayant d’être le plus précis possible.

« Pour répondre à votre multitude de quesions. J’ai effectivement l’hypothèse que votre cohabitation avec Atalante est un peu brutale pour votre corps. Cependant, je ne suis pas d’avis que pour résoudre ce problème il fasse prendre des mesures drastiques. Je pense que l’en vous prescrivant une alimentation riche et un peu d’exercice pour mettre votre corps en condition cela devrait vous aider. J’aimerai tout de même attendre les résultats de vos analyses sanguines avant de faire cela. Sait-on jamais, vous avez peut-être la mononucléose. »

Ah la maladie du baisé… C’était les adolescents et les jeunes adultes qui en étaient le plus porteur. Elle se nommait comme ça car elle était transmise par la salive… et lors des baisés… SI c’était cela, il s’avèrerai que d’autre cas apparaitraient bientôt.

« Je vous conseille dès à présent de consulter M. D’Arcy, il pourra lui aussi vous aider à cohabiter avec votre divinité. Vous savez, il ne faut pas avoir honte ou autre. Ce n’est facile pour personne, c’est très éprouvant physiquement et mentalement ce genre d’évènement. Ménager vous un peu. »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: An apple a day keeps the doctor away (Pv Nolan) Mar 14 Fév - 13:11
Le docteur Nolan me prenait pour une jeune fille loquace, il est vrai que lorsque je panique où qu'un sujet me passionne je parle beaucoup, mais cela reste insolite. Ce que vous venez de voir était une stratégie,  visant à étudier sa réaction. Je crois qu'il s'en est douté, néanmoins il n'a rien laissé paraître pour finalement me soumettre sa réponse.

« Pour répondre à votre multitude de quesions. J’ai effectivement l’hypothèse que votre cohabitation avec Atalante est un peu brutale pour votre corps. Cependant, je ne suis pas d’avis que pour résoudre ce problème il fasse prendre des mesures drastiques. Je pense que l’en vous prescrivant une alimentation riche et un peu d’exercice pour mettre votre corps en condition cela devrait vous aider. J’aimerai tout de même attendre les résultats de vos analyses sanguines avant de faire cela. Sait-on jamais, vous avez peut-être la mononucléose. »

« Hum.. je vois, et quand les résultats des analyses me parviendront? »

Je dodelinai de la tête pour acquiescer lorsque le docteur me répondit. Mon malaise d'être dans ce lieu me reprit, mon esprit tentant fermement de le repousser en lui indiquant la sortie. Pourtant c'était différent non ? L'odeur de désinfectants et de médicaments ne contaminaient pas l'air, les machines ne produisaient pas de vrombissements incessants. Alors pourquoi n'arrivai-je pas à me sentir bien ? Une question sans réponse je suppose.  


« Je vous conseille dès à présent de consulter M. D’Arcy, il pourra lui aussi vous aider à cohabiter avec votre divinité. Vous savez, il ne faut pas avoir honte ou autre. Ce n’est facile pour personne, c’est très éprouvant physiquement et mentalement ce genre d’évènement. Ménager vous un peu. »


Je me demandai si tout le monde était plus ou moins affecté par la possession, d'ailleurs mis à part les membres du pensionnat, je ne savais pas si d'autres personnes étaient possédés. J'entends par là, les professeurs, le directeur etc.. Toujours des questions sans réponses, l'occasion était parfaite pour en savoir plus.  

« M. D'Arcy ? D'accord, mentis-je, j'irai le voir. »

*j'ai l'impression que tu ne vas pas y aller dans un futur proche, genre un futur inexistant*

*J'ai l'impression que tu commences à me connaître par cœur.*

Ne prenez pas un air réprobateur, il était évident que je n'allais pas voir ce M. D'Arcy (même s'il porte le nom d'un personnage de livre que j'apprécie). Je suis asociale que vous le vouliez ou non, éviter les gens est ma spécialité, je ne vais pas aller à l'encontre de mes principes. Cela serait dans un certain sens amoral.  

« Me permettez vous de vous poser une question Monsieur ? Je me questionnai à propos de les possession, tout le personnel est-il possédé ? Si oui cela signifie que vous l'êtes aussi, par conséquent vous devez bien savoir comment gérer cette possession. Auriez vous l'amabilité de me donner quelques conseils ?"  

Je suppliai intérieurement qu'il me donne ne serait-ce qu'un semblant de suggestion, recommandation voir mise en garde, je commençai, je crois, à être un peu désespérée. J'étais épuisée de devoir faire bonne figure alors qu'en réalité je n'en pouvais plus, mon corps tenait à peine en place.

*s'tu veux aujourd'hui on sort pas, comme ça tu te reposes, et après ça ira mieux*

Je souris, touchant et minable à la fois. Elle s'inquiétait pour moi et me permettait de me reposer au lieu de se défouler dehors. Une journée de repos ne suffirait pas à tout arranger, le lendemain je serai à nouveau mal et ainsi de suite, une sorte de cercle sans fin, vicieux. Wow c'est fou comme je venais de me démoraliser toute seule, comme une grande.

« Le rendez vous est-il terminé ? Puis-je à présent m'en aller ? Vous devez avoir d'autres patients à vous ou dossier à classer.. »

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ellyn trébuche et fait ami-ami avec le sol en #3333ff
Atalante vous traite d'alburostre en #999900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 306
Localisation : Plongée dans un livre, loin de vous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE] Dim 19 Fév - 17:16
La jeune fille nota le nom du professeur que Nolan lui avait conseillé. Il n’était pas certain qu’elle irait le voir, mais au moins il aurait suggéré l’idée. D’après ce que sa sœur lui avait parler l’adolescente n’allait pas de son plein gré rechercher de l’aide.
Il secoua la tête et se promis de parler à son collègue, pour la forme. Il ne pouvait pas forcer sa patiente à aller le voir mais il pourrait s’assuré qu'elle l’ait fait ou non.

« Me permettez vous de vous poser une question Monsieur ? Je me questionnai à propos de les possession, tout le personnel est-il possédé ? Si oui cela signifie que vous l'êtes aussi, par conséquent vous devez bien savoir comment gérer cette possession. Auriez vous l'amabilité de me donner quelques conseils ?"

Nolan sourit, il pouvait comprendre la curiosité qui avait envahi sa patiente. Il lui donnait des miettes sur comment se déroulait la vie au pensionnat. Cela devait être intéressant et vouloir en savoir plus était normal.

« Je ne peux en parler pour mes collègues. Me concernant, je suis effectivement possédé. De plus, j’étais, moi aussi, élève ici… Il y a de ça bien longtemps. Tout ce que je peux vous dire c’est que pour moi il a fallu que je me mette en symbiose avec ma divinité. Le plus dur dans tout cela est de ne pas se perdre soit même. Il faut pouvoir adapter sa vie à ce que la divinité voudrait, sans dépasser pour autant les limites. Dites-vous qu’en faisant de petits gestes dans sa direction, il en fera en retour. C’est une relation qu’il faut construire, et non lutter contre. »


*Très juste, je rajouterai qu'il faut du respect pour sa divinité.*

Le médecin sourit, il était amusé par le comportement de Diancecht, c’était normal qu’il se pense plus important qu’un humain. Après tout c’était un dieu non ?


« Le rendez vous est-il terminé ? Puis-je à présent m'en aller ? Vous devez avoir d'autres patients à vous ou dossier à classer.. »

Il observa une dernière fois son écran et son calepin pour s’assurer qu’il avait pris note de toutes informations importantes. Il referma le dossier avant de se lever pour faire signe à la jeune fille qu’elle était libre de partir.

« Bien miss Aberline, je vous souhaite une excellente journée. Pour ce qui est de vos résultats, prenez rendez-vous avec l’infirmière pour la semaine prochaine, nous pourrons en reparler à ce moment-là, et agir en fonction. »

Une fois la jeune fille hors de son cabinet Nolan s'avachi sur sa chaise et ferma les yeux. Courage la semaine était bientôt terminée.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
An apple a day keeps the doctor away (PV Ellyn) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Partenariat avec Green Apple *-*
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» We were not meant to be together – ft. Apple
» { APPLE SPRING } • ressources avatars & codes
» Apple Spring

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée :: ► L'infirmerie-
Sauter vers: