AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Iahmes KADIRI [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla
MessageSujet: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 12:47

 
Iahmes KADIRI

Histoire

-Oui, oui bien sûr !
Ils défilèrent dans les couloirs, tous fait de bois et de moulures, contrastant immanquablement avec le reste des collections, mais épousant les farandoles de livres aux reliures dorées datant du dix-huitième siècle. Il y avait dans ces salles autant de connaissances que de civilisations, et il fallait être fou pour les ignorer. Le visiteur avait un regard impressionné, relevant la tête sur tout ce qu'il pouvait voir, tout ce qu'il pouvait sentir.
L'odeur du vieux livre. L'odeur du bois. L'odeur du vernis et du nettoyant détergeant utilisé pour nettoyer le tout à coup de chiffons très subtils. Les vitres brillaient, leurs reflets étaient d'autant plus visibles que leur ombre.
-Mais vous savez, déjà petit il était très distrait et toujours à l'écart.  Oui, oui, les livres. Ah, les livres ! Il aimait ça ! - il se retourna pour sourire à son interlocuteur – et pourtant la nature ne l'a pas aidé dès la naissance ! Vous savez, un œil en moins déjà... avec sa mère nous nous disions que c'était peut-être dur de démarrer des études ainsi. Mais les enfants sont solides, sont débrouillards, hein ? Oui, oui. Très débrouillard. Regardez, nous ne pensions pas qu'il aurait passé le troisième mois de grossesse. C'était le médecin Salem qui nous avait mis en garde. Ah sacré Docteur Salem ! Un rusé, un rusé vous dis-je ! Il a réussi à le faire naître, le bougre ! Un beau kilo cinq, et c'était fait comme à l'ancienne !
Il levait les bras au ciel, faisait de grands gestes. Ses bras tremblaient, sa moustache grisée par le temps et les mots semblait lui donner un air de grand-père aigri. Malgré tout, dans son regard, tous les souvenirs brillaient d'une même lueur. C'était un homme costaud, pas seulement physiquement.
-Si vous aviez vu la famille ! Le baptême était immense. Le chouchou de la famille que vous dis-je ! Les uns voulaient un imam, les autres voulaient un président ! - il balaya cette idée d'un revers de la main en éclatant de rire – mais il faut être réaliste, hein? Nous, nous avons visé le réalisme. Nous avions toujours rêvé d'un enfant studieux. Nous ne nous sommes pas posé de questions pour son prénom. C'était certain, cela lui conviendrait. Fils de Thot, qu'on avait choisi ! Et voyez ! C'est parfaitement ce qu'il est devenu. Les égyptiens de l'époque pharaonique n'étaient-ils pas comme cela ? Si, si bien sûr.
Il poussa une autre porte, peut-être la vingtième. Mais il ne se démontait pas le gaillard. Il les ouvrait avec une puissance qu'il était difficile de reconnaître auprès du troisième âge. Malgré tout, il gardait son bavardage constant. Il savait parler, et il parlait trop.
-Nous avions décidé de l'inscrire à de grandes écoles dès le départ. Après tout, Al-Qâhira est idéale pour cela, n'est-ce pas ? L'on dispose de tout ici. C'est parfait, parfait !
Ils se trouvaient enfin dans le bureau du directeur. Il était spacieux et pourtant semblait encombré de beaucoup de souvenirs. Seules les photos de sa femme et son fils trônaient sur son bureau noir, le reste ne représentait que sa collection personnelle de vestiges d'un ancien temps. Ce n'était pas un archéologue pour rien.
-On lui a même permis d'aller en Europe quand il a réussi son baccalauréat. C'était une fierté pour la famille, ça c'est sûr. Il était fier comme un paon. Ahlala... Il avait beau ne pas avoir beaucoup d'amis, il était très apprécié. Toujours très agréable et serviable avec tout le monde ! Un beau jeune homme vous dis-je. Mais le petit s'est effondré à la mort de sa mère. Cela a été très dur pour nous tous et depuis... pfiou ! Il s'est enfermé dans ces études et on ne l'a plus vu sortir. Cela l'a changé le petit. Il est devenu comme son père ! Une vieille momie adepte d'autres, plus anciennes. Si le monde n'est pas mal fait ! M'enfin, je soupçonne ces études de lui avoir décoloré la tête. Vous savez, un de ces mauvais djinns de la connaissance !
Il invita son visiteur à s'asseoir sur un fauteuil, scruta un instant le cadre photo puis s'installa, tremblant de tout son poids, sur son fauteuil derrière le bureau.
-Ah mais je vous raconte beaucoup de choses, ce n'est peut-être pas cela que vous aviez envie d'apprendre, hein ? Je vous embête, je vous embête !
-Non du tout, j'aime voir les différents aspects des gens, surtout de personnes aussi intéressantes. Il eut un sourire.
-Rah, ne me racontez pas de salades ! Vous êtes beaucoup plus intéressé par ses dernières recherches ! Tout le monde apprécie ses recherches, il pousse loin, hein ! Même si certains le jalousent …
-Ah mais certes, ses études sont toutes aussi intéressantes. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ses traités sur Narmer ! Ce sont de jeunes personnes comme lui qu'il faut à notre institut. Ils travaillent dur, leur métier les passionnent.
-Vous l'avez dit ! Il n'y a rien de mieux qu'un travail approfondit et frais! La jeunesse nous rattrape beaucoup trop vite... regardez-moi !
La porte s'ouvrit, le vieil homme s'exclama :
-Ah, te voilà enfin ! Nous t'attendions !

Caractère & Physique

L'invité se tourna légèrement sur son fauteuil, et c'est là qu'il le vit. Cet homme grand, peut-être un mètre quatre-vingt, quatre-vingt-cinq, une carrure assez carrée mais à la fois arrondie sur les angles, semblait dominer sa marche avec une certaine mesure. Une chemise blanche classique, un pantalon noir pour la forme et des chaussures cirées, malgré l'âge il avait encore sa pile de documents au bras. Ce ne fut pourtant pas cela qui le surpris... mais bien ses cheveux : d'un blanc immaculé. N'avait-il pas dit que c'était son fils ?
-Monsieur Murphy est venu pour discuter de cette affaire, les courriers que tu avais reçu !
Il avait hoché la tête. L'invité se leva, tendit la main. Il fut surpris de la poigne brutale, sûre mais douce de l'homme. À bien y regarder de plus près, il n'y avait pas une ride sur son visage. Son teint hâlé faisait d'autant plus ressortir sa chevelure, son regard unique était pointé sur son interlocuteur avec une aisance difficile à déterminer. Au final, il se souvint de quelques cas, de plus en plus récurent d'ailleurs, de jeunes gens dont les cheveux s'étaient déteints alors qu'ils n'avaient pas même vingt ans.
-Enchanté Monsieur Kadiri, c'est un plaisir de vous rencontrer. Je suis un chargé RH du Pensionnat Immortalia. Vous avez une minute ?
-C'est vous qui m'aviez contacté par téléphone, hier matin ?
Si l'accent qu'il avait, en parlant anglais, ressortait d'autant plus à cet instant, sa voix lui donnait un certain charme et cela n'agressait pas ses oreilles. Il avait une aisance à la rhétorique qui sembla l'enchanter au premier abord.
-C'est bien cela, oui ! J'aimerais avoir une discussion plus concrète avec vous, notamment au vu de vos retours. Nous serions ravis de vous compter parmi nous et ce sera avec plaisir que je répondrai à vos questions, si vous en avez.
Le jeune homme déposa ses affaires sur le bureau de son père. Il s'installa alors dans le fauteuil à côté de celui de l'invité, croisant ses jambes. De plus près, il comprit que le corps de cet homme avait été forgé. Peut-être la natation, les recherches archéologiques ? Il y avait en tout cas derrière une forme physique certaine.
-Je suis à votre disposition.
Ses réponses brèves le déstabilisaient, il ne savait pas comment lancer une discussion beaucoup plus riche avec un tel personnage. Mais il fallait se dire que c'était peut-être le côté impressionnant du travail qui l'intimidait ?

Au prime abord c'était tout de même un homme calme et paisible. Il se sentait apaisé, comme s'il détendait l'assemblée. Il ne se sentait pas du tout mal à l'aise, et peut-être qu'intérieurement, le RH l'en remercia au vu du travail ardu qu'il avait à faire : le convaincre. Dans ses courriers, c'était un homme très difficile à persuader et d'ailleurs pas du tout impressionné par l'école. Il l'avait dit plusieurs fois, faire ses études et déboucher sur ses recherches le convenaient amplement. Il ne savait pas pourquoi il devrait s'investir en plus dans une école, aussi loin de chez lui.
De ce qu'il avait compris de son père, il avait en plus une famille soudée, des amis sur qui il pouvait compter et avec qui il partait souvent en soirée, en voyages à travers le pays. Se détacher de ce contact serait peut-être beaucoup plus difficile. Mais un homme sachant faire preuve de calme et de patience auprès d'élèves était une occasion idéale : il ne pouvait pas la laisser tomber aussi facilement.
-On m'a dit que vous étiez travailleur, un bon chercheur et on vous reconnaît déjà dans la communauté très fermée de l'égyptologie...
Même s'il a tendance à s'enfermer là-dedans tout aussi vite. Après tout, dans un autre contexte ce serait peut-être différent.
-Je reconnais votre travail – dont j'ai pu lire une bonne partie – mais également tout ce que j'entends ici et là de vous. Notamment de votre père, - il le regarda en hochant la tête -, qui vous décrit comme quelqu'un de joyeux et bon vivant. Cela ne vous intéresserait pas d'échanger vos connaissances avec de jeunes gens tout aussi passionnés ?
Il y eut un blanc.
L'on voyait bien qu'il réfléchissait, et en même temps non. Comme s'il s'était déconnecté de ce monde et qu'il en avait trouvé un autre. Pourtant sa réponse fut toute aussi rapide.
-Pourquoi devrais-je m'investir pour de jeunes gens d'un autre pays ? Je peux tout aussi bien le faire ici.
Son regard unique, noisette, ressortait d'autant plus que l'autre était dissimulé derrière un cache-oeil noir. Le RH sourit, pencha la tête. Il avait déjà trouvé les bons arguments.
-Outre tout ce qui a été dit dans la lettre, l'école règlera tout ce qu'il y aura à régler. Vous disposerez d'un endroit où dormir – au choix, mais aussi et surtout … vos recherches seront couvertes par l'école.
Une étincelle avait illuminé son regard. Il se pencha en avant, réfléchissant intensément.
-Ce serait une grande opportunité, reprit son père, et tu pourras en plus découvrir un autre pays!
Il savait que son fils était attaché à ses racines, même s'il n'était pas l'exemple même du musulman pratiquant. C'était un homme plein de bonne volonté, mais qui, à part ses amis proches, n'aimait pas tellement se mélanger à des inconnus – à moins d'y être forcé. Il savait aussi qu'il aurait du mal à se faire à une autre vie que ses recherches, ses soirées avec ses amis et celles avec sa famille. Partir loin de Salem, son frère de cœur, était pour lui une déchirure. Mais le financement de la recherche était nécessaire pour lui. Il fallait qu'il termine cela, qu'on le reconnaisse enfin pour pouvoir devenir professeur chercheur. Son choix était fait. Car après tout, son pragmatisme était plus puissant que son sentimentalisme.
-J'espère bien que cette école prévoira tout ce qu'il y aura à prévoir pour mon départ... mais aussi pour mon installation.

Oh mon dieu

« Seth, ou plutôt Setesh ou encore Sutekh ( Swtḫ ), est un dieu arrogant, impulsif et narquois. Dieu de la confusion, du désordre et de la perturbation, porte idéalement cette représentation puisque c'est bien ce qu'il s'amuse à faire. Il est connu pour son côté dévastateur, maître des tempêtes, souverain de la Terre Rouge ( le désert ), c'est un être instable et insatiable, avide de conquêtes et de reconnaissance. C'est également l'un des plus anciens dieux du panthéon égyptien.
Son nom-même était craint, seule une poignée de Pharaons avait pris ce risque, ils récompensèrent le dieu par les nombreuses guerres qu'ils déclenchèrent et les nombreux peuples qu'ils asservirent. On ne porte pas le nom du Dieu sans son accord. D'ailleurs, le vocabulaire propre au désordre est composé de son hiéroglyphe.
Si la représentation fantastique de l'oryctérope du cap, déclencheur du tonnerre et de l'orage, impose un respect mêlé de terreur, il est néanmoins tout aussi adulé que son éternel rival, son neveu Hor ou Har ( connu sous le nom de Horus en grec ancien ). Protecteur de la barque solaire, farouche défenseur de Râ, il détruit de sa puissance le malsain Aepef ( Apophis ).
Le Dieu Rouge est l'incarnation du désordre, mais sa présence est nécessaire à l'équilibre du monde. Ainsi, avec Har, il contribue à cette balance et permet sa stabilité. Sans lui, cet équilibre est anéanti.
Aussi, il incarne le "mal" nécessaire et bénéfique.

Pour autant, ce n'est pas un être vilain : il est compatissant, protecteur  et farouchement jaloux de quiconque ose s'approcher de son possesseur. Sa présence, quoique perturbante pour le droit et calme Iahmes, apportera une certaine complémentarité malgré un début de relation aux apparences chaotiques. »



Il fait noir.

Il fait noir. J'ai mal.
Une douleur qui commence à brûler la gorge. Puis les poumons, j'ose plier un bras. Il est engourdi. Des fourmis en prennent possession.
Il y a une sensation étrange... je me sens lourd. Terriblement lourd dans l'âme. Comme si j'avais passé plusieurs semaines à porter une charge bien trop lourde pour mes épaules. Je tentai d'inspirer tout l'air que je pus et toussai brutalement. Je ne recommencerai pas cette tentative tellement la douleur était affreuse.

J'ouvris les yeux. Si difficilement que mes paupières peinaient à se décoller, happées par le sommeil, tiraillées entre l'envie de rester ainsi et de découvrir cette lumière nouvelle.
Celle-ci fut si virulente que je dus les refermer, je clignai des yeux et me frottai mollement les paupières. J'avais du mal à bouger les bras. Plus je tentais de bouger, plus la douleur se manifestait à différents endroits de mon corps. J'avais mal... j'étais courbaturé. Mes membres étaient mous, faibles je dirais. Les couvertures se froissaient sous moi.
Je ne sentais pas le cache-oeil sur mon œil droit.
Puis j'essayai de me souvenir de ce qu'il s'était produit avant.
Il y avait dans ma mémoire un trou que je ne savais comment combler. Je vis cette rampe à néons au-dessus de moi avec un certain scepticisme, puis tournai la tête sur le côté, comme je pus, pour essayer de constater les lieux.
Blanc.
Gris métallique.
Très peu de couleurs dans cette pièce, mais une forte odeur d'alcool et de médicaments. Je plissai les yeux : une infirmerie ?
Ce fut le mot déclencheur.
Je revis Monsieur Murphy, le bureau de mon père, les adieux de Salem, la famille, l'avion, le repas de l'hôtesse, le bruit sourd des moteurs, les serrages de main, les salutations, le froid, les vêtements, les couleurs, l'anglais, le vent, les bâtiments, le directeur, les contrats.
Que s'était-il...


Oh. Alors c'est toi mon nouvel hôte ?


Je sursautai, fit un bond en avant.
Mes poumons ne supportèrent pas, je toussai, crachai. Je m'arrachais la gorge à tousser comme un damné, je me tins la trachée. Des aiguilles me lacéraient les muqueuses, je dus me tenir pour ne pas tomber du lit. Puis tout s'enchaîna, mon nez se mit à couler, je pestai contre moi-même.
Jusqu'à ce que je vois une tache minuscule. Extrêmement minuscule. Extrêmement rouge.
Elle contrastait avec le blanc de ma chemise, d'ailleurs retirée de mon pantalon. Puis une deuxième tomba mollement à côté de la première.
Incrédule, je passai un doigt rapidement, puis tournai le visage en tout sens. Je pris le premier morceau de papier que je trouvai sur une table à côté de moi pour pouvoir l'accrocher au nez. Je fermai les yeux. Il me semblait avoir eu quelques échos à ce sujet... non, ce n'était juste que mon imagination.

Aïe aïe... Tu ne m'aides pas à t'exciter de la sorte. Calme-toi, sinon c'est moi qui vais défaillir. Ce n'est déjà pas agréable de sentir le corps de quelqu'un d'autre...

J'écarquillai les yeux, me figeai. Je tins fermement le mouchoir contre mon nez. Non, ce n'était juste pas possible.

Tu m'as l'air bien remué pour quelqu'un dont le physique s'apparente pourtant bien à ma stature. Du moins, cela aurait été beaucoup plus aisé pour moi d'avoir deux yeux véritables.

Je sentis une brise intérieure, mes muscles se contractèrent. Il y avait cette lourdeur atroce sur mes épaules. Mes poumons se comprimèrent, il y avait sur moi une présence qui était loin d'être imaginative.

Hm... finalement, cela me conviendra parfaitement. Il faudra seulement que je t'expose mes conditions et tout ce qui ira avec.

Je sentis ce sourire, je sentis cette moquerie. Mais pas que. Il jubilait, il bougeait les doigts, se retournait en tout sens. Et je ressentais tout cela... je sentais ces fourmis picoter les doigts. Je sentais mes jambes parfois, être happées par l'envie de courir.
Mon cœur se mit à battre violemment.
Mon sang ne fit qu'un tour.
Tout ceci n'était pas un rêve. Tout ceci n'avait pas été une blague du directeur et de cet établissement. Je n'y avais cru qu'à moitié. Je pensais encore que l'humour d'ici pouvait aller très loin. Non, non.

-... Qui... qui es-tu ? … osai-je parler directement. Je craignais terriblement la réponse.

Ah oui, je ne me suis guère présenté. Sutekh. Ici les hommes me nomment -

-Seth.
Je devins livide. Seth. Seth... le dieu...

Dieu de la perturbation, des tempêtes, le Dieu Rouge ! Au moins tu me connais, c'est déjà cela de pris. Je n'aurai pas à faire plus de discours sur ma personne – même si cela me frustre quelque peu.

Je crus à cet instant que mon sang s'arrêta de couler de mon nez. J'étais redevenu pâle comme un linge. Seth. Le pire de tous.

Eh, je t'entends. Sembla-t-il irrité. Je sentis une montée de chaleur que j'assimilai brutalement à de la fièvre. Elle disparut aussitôt. Par ailleurs … je ne connais rien de ton être, petit humain. Comment t'appelles-tu ? Comment me connais-tu ? Ne t'a-t-on pas informé de la possession ?

Je fermai de nouveau les yeux. J'essayais de me remettre de cette fièvre soudaine.

-Je m'appelle Iahmes...

Iahmes ? Je n'avais pas entendu ce style de nom depuis des millénaires...

-Attend. Attend, juste... arrête de parler deux minutes. - Je soupirai - . J'essaie de mettre de l'ordre dans ma tête, tu ne m'y aides pas.

De nouveau ce rire. Un frisson parcourut mon échine. Je voulais m'étirer, je sentis mes bras comme attirés, mais au final j'arrivai à les garder en place.

As-tu seulement retenu ce que je t'ai dit sur moi ?

Oui je me souviens. Je me souviens de ce contrat. Et dire que je n'avais pas pris cela au sérieux. Et dire que j'avais pris cela pour de la comédie...
Puis la réalité dépassa la fiction. Je réalisai le pire.
De tous les dieux, il avait fallu que je tombe sur celui que j'appréciais le moins. Sur celui qui ne correspondait pas du tout à mon caractère. Sur celui que je supporterai avec beaucoup de difficultés.
Je grinçai des dents, me pris la tête dans une main.

-Dis-moi... Seth ?

Hm ?

-C'est toi qui m'a choisi ?

Tu te crois assez important pour espérer qu'un dieu te choisisse ?

Je soupirai d'autant plus. Le dialogue de sourds.

Pour tout te dire, ces choses-là, pas même nous ne le savons. Pas tous, du moins.

Je plissai de nouveau les yeux, me levai avec du mal. J'avais les jambes flageolantes. Je renversai une partie de ce qui se trouvait sur la table en voulant m'y tenir, je ne fis que déclencher les remarques sarcastique de l'autre hôte qui s'était à présent installé dans ma tête. Pourtant, la douleur l'atteignait, je l'entendis pester une seconde. Je sentis son grommellement.

-Tu pourrais au moins m'aider, au lieu de me regarder me casser la figure.. rageai-je au fond de moi, terriblement embêté. Je toussai à nouveau. Je ne m'habituerai pas encore à cette présence. Il avait un poids sur moi terrible. C'était peut-être cet effet là... c'était peut-être lui. J'espérais sincèrement qu'il ne pourrais pas me contrôler, lui, près de moi. Lui dont je ressentais les moindre mouvements comme si j'étais devenu une marionnette.

Malheureusement ce n'est pas de mon ressort. Tu l'apprendras tôt ou tard.

De nouveau ce rire narquois. J'allais pester contre lui, lorsque la porte s'ouvrit et une infirmière arriva à toutes enjambées.

-Ah, vous êtes réveillé ! Ne bougez pas trop, le choc a dû être terrible !

Elle avait le sourire aux lèvres, malgré son inquiétude. Elle m'aida à me relever. Elle félicita le fonctionnement de l'expérience. Elle finit par me tamponner le nez.

-Vous allez voir, une nouvelle vie s'affiche à vous !

Une vie ? Une mauvaise blague, oui. Qui n'allait qu'empirer.

J'ai hâte.





Carte d'identité

Je suis Iahmes KADIRI, mais pour vous ce sera uniquement M. Kadiri. J'ai 28 ans, d'ailleurs, je suis né le 20 août 1988, mais que je sois ou non votre aîné, vous me devez le respect, ainsi que la société l'en a décidé. Je suis égyptien et si, ces choses-là sont importantes, car je fais partie du cercle fermé des Professeurs, étant professeur d'arabe et ancien égyptien.
Mon dieu se prénomme Seth, et c'est un éternel casse-pieds, assez vantard, notamment sur le physique. D'ailleurs, moi aussi je suis beau, vous ne trouvez pas que je ressemble à Zero de Fire Emblem If ? Et d'ailleurs, si vous voulez me draguer, malgré mon détachement hors norme pour la chose, sachez que je suis Hétérosexuel mais que Seth me pousse souvent à avoir des tendances homosexuelles étranges et insupportables.


 

Derrière l'écran

Un bout de poire, venu ici pour conquérir le monde. D'ailleurs, le poussin est passé par ici ~ Et puis, les poires sont petites mais résistantes, elles aiment les univers historiques, anciens et mythologiques. Forcément, en connaissant d'autres fruits du même genre, on se retrouve sur des sites archéologiques comme Immortalia.
Pouet.



avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 13:05
Gaaaaaah comme prévu, j'adore ta fiche !! ewe/
Bienvenue au passage \o/
Au fait, tu seras dans le groupe "personnel" et pas "rive du nil" (juste comme ça pour trouver un truc à redire 8D)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#8A0886  
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 470
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 14:26


Merci ewe/
ça avait été fait pendant que tu postais :pig:


avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 14:32
Saluuuut !! 8D

Soit le bienvenu sur les bancs d'Immortalia ! J'adore ta fiche et j'espère que tu te plairas ici ^^

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 15:08
Bienvenu! Contente d'enfin voir cette fiche! Je regarderai ça en finissant de travailler ce soir! Bien hâte de lire!

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Mont Olympe
En ligne
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1630
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 16:00


Merci à vous ~
Bon courage pour le travail ~ ヽ(´▽`)


avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 19:45
Eeeeeh !

Bienvenu sur le forum !!! J'adore ta fiche ! CatEyes

Au plaisir de te croiser pliz

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Aislinn : 993399 Hadès : 9933ff
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1194
Localisation : Dans le bain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Lun 20 Fév - 22:40
oh well. j'aime beaucoup trop ta présentation, haha. et ton style d'écriture. c'est propre, c'est net, ça fait du bien.

bienvenue à toi, d'ailleurs !

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 239
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Mar 21 Fév - 4:03
Hello et bienvenue sur Immortalia! french

Ça fait toujours plaisir de voir un enseignant; j'espère que tu te plairas parmi nous. Sinon, en ce qui concerne ta fiche, j'ai bien aimé le tout! Par contre, il y a quelques petits détails à revoir dans ton test rp avant ta validation, mais rien de bien grave alors ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps à corriger.

Alors, les divinités ne peuvent en aucun cas faire de mal à leur hôte, et donc, ce passage serait à revoir 'Eh, je t'entends. Sembla-t-il irrité. Je sentis une montée de chaleur que j'assimilai brutalement à de la fièvre. Elle disparut aussitôt. Je peux m'énerver et t'en faire subir les conséquences, tu sais ?' Aussi, plus un commentaire pour les rps qu'autre chose, mais il faudra faire attention à ne pas mélanger les pulsions et les actions; à moins d'une possession totale, une divinité peut donner envie à son hôte de faire quelque chose – ou de ressentir un intérêt pour une personne – mais ne peut pas l'obliger à faire quoi que ce soit. Il s'agit plus d'envies ou d'intérêts communiqués par la divinité qui n'ont en soit pas d'impacts physiques. D'ailleurs, peut-être que c'est moi qui a mal comprit, mais quand ton personnage dit sentir le dieu bouger en lui, est-ce que c'était au sens figuré ou il faisait réellement bouger son corps?

Sinon, pour les étudiants tout comme les membres du personnel de l'école, le Directeur ne les avertis pas avant la possession, que ce soit en expliquant ou via contrat!

Voilà voilà, comme je disais, ce que sont que quelques détails. N'hésites pas à me contacter en cas de question, et poste à la suite une fois que tu auras terminé!

Good luck!

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

If Plan A fails, remember you have 25 letters left
Deception is a gremlin you get wet and then feed after midnight. It multiplies and turns into an uncontainable monster. × Code by lizzou.
#cc3300#66cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 262
Localisation : Qc
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Mar 21 Fév - 12:10


Hellow ~

Merci d'avoir pris le temps de lire ma fiche ~

Alors pour le premier passage, j'étais un peu trop parti dans mon délire. Mais du coup j'ai enlevé la partie "je peux t'en faire subir les conséquences" pour garder le reste. Dans ce cas présent, Iahmes sentirait seulement la colère du dieu sous forme de bouffées de chaleur mais ça n'aura pas un impact agressif sur lui, c'est son ressenti (d'ailleurs de base, je voyais cela comme ça). Et oui, pas de problèmes je vois très bien comment se compose la relation entre Dieux et Humains, je suis juste parti en sucette en écrivant.

Pour ce qui est du ressenti physique, non le dieu ne possède pas son corps, c'est aussi un ressenti de Iahmes. En gros il sent cette présence, de ce fait ça le dérange, ses muscles se contractent etc... la présence est assez puissante pour lui faire sentir une gêne, mais ce n'est pas le Dieu qui bouge ses membres.

Et si tu parlais du passage : "Oui je me souviens. Je me souviens de ce contrat. Et dire que je n'avais pas pris cela au sérieux. Et dire que j'avais pris cela pour de la comédie... ", en réalité il ne parle pas de la possession (oui, je sais, j'ai une façon chelou d'écrire), mais de l'ensemble de son embauche. Iahmes n'en revient tellement pas, qu'il cogite sur le moment où on a cherché à le recruter (qu'il considère comme une comédie, vu qu'il était désintéressé de base) et il essaie de faire le lien avec sa possession actuelle.

N'hésitez pas si je suis un peu à côté de la plaque ~

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Mar 21 Fév - 21:18
Bienvenue et barbe à toi


Très bien d'avoir un dieu égyptien, notamment Seth
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 70
Localisation : Sur son skate
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Iahmes KADIRI [Terminé] Mer 22 Fév - 3:59
All good! Bienvenue à bord et amuse-toi bien sur Immo! aww



Tu es validée !

Te voilà maintenant validée ! Ton rang t'a été attribué en fonction du dieu qui te possède. Il te sera probablement plus facile de nouer des liens avec les autres membres de ton groupe, car vous devrez concourir contre les autres. Avant de pouvoir te mettre à RP, il va donc falloir recenser tout ce beau monde !

Une fois cela fait, il te sera possible de jouer dans la partie RP !  Pour trouver un partenaire, tu peux envoyer des MP aux membres qui t'intéressent ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus ample connaissance avec les élèves, tu pourras aller faire ta fiche de liens (nous avons d'ailleurs un très joli modèle ) ainsi que créer ton répertoire de RP. Tu pourras faire encore plus de connaissances en rejoignant des clubs !

N'oublie pas de surveiller régulièrement le secrétariat d'Osiris, ou tu risquerais de passer à côté d'informations importantes.
Pour tout renseignement supplémentaire, nous te conseillons de jeter un œil à Asgard, qui regroupe toutes les choses à savoir et à se souvenir. Et si tu as la moindre question, l'accueil de l'Olympe est là pour que tu puisses la poster. Mais si tu préfères l'envoyer en MP à un membre du staff, n'hésite pas, nous sommes là pour ça !

Toute l'équipe du Pensionnat Immortalia te souhaite un excellent jeu !



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

If Plan A fails, remember you have 25 letters left
Deception is a gremlin you get wet and then feed after midnight. It multiplies and turns into an uncontainable monster. × Code by lizzou.
#cc3300#66cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 262
Localisation : Qc
Revenir en haut Aller en bas
Iahmes KADIRI [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla-
Sauter vers: