AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


« please, lead the way » // ft. Annaëlle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée
MessageSujet: « please, lead the way » // ft. Annaëlle Lun 13 Mar - 10:57

« please, lead the way »

annaëlle & ashton

Non. Non. Pas du tout. Ashton ne s’était pas du tout perdu dans le lycée. Lycée qu’il avait quand même fréquenté pendant trois ans. Bon, d’accord, deux ans dans la section normale et une seule année dans celle des M. On pourrait l’excuser, ça faisait longtemps qu’il n’était pas venu, blablabla. En attendant, le jeune homme venait de tourner au coin d’un couloir – désert, le couloir – et se demandait s’il n’était pas déjà passé par ici.
’Tu n’éveilles pas une once de pitié dans mon cœur, garçon, malgré ta terrible situation. J’espère très sincèrement que tu continueras d’errer dans ce labyrinthe infernal jusqu’à ce que tu meures.’
Ecoute Artémis, tu m’aides pas du tout, là. Si tu pouvais juste fermer ta gueule et m’laisser chercher en paix, ça m’aiderait beaucoup.
Ashton entendit un ricanement dans le fond de sa tête, mais la déesse respecta son souhait et ne semblait pas le déranger de nouveau. Il soupira, et se frotta l’arrière du crâne, légèrement dépité. En parlant de labyrinthe, il se sentait comme les pauvres Athéniens prisonniers de celui de Dédale. Sauf qu’Ashton n’aurait pas la malchance de tomber sur une créature mi-bovine mi-humaine en cours de chemin, bien que ça aurait ravi Artémis.

Putain de bordel de merde.


Bon. Qu’y avait-il à faire dans un cas comme ça ? Il avait le numéro du directeur, mais pas sûr que ça l’aide beaucoup. Le dirlo lui répondrait de se débrouiller tout seul s’il l’appelait parce qu’il s’était perdu. Et manque de bol, Ashton ne connaissait pas encore beaucoup de monde à Immortalia. Ouais, il était un peu seul, fallait le dire.
Essayer d’ouvrir chaque porte qu’il croisait, en espérant tomber sur quelqu’un ? Il avait déjà essayé celles qu’il venait de passer, et malheureusement, elles étaient toutes closes. Les élèves M n’avaient donc aucun cours, ou ? Ashton laissa échapper un grognement, et il entendit distinctement le rire moqueur d’Artémis. C’qu’elle était chiante !

Le blond mit les mains dans ses poches, soupirant de nouveau. Il ne lui restait que l’option je-flâne-dans-les-couloirs-jusqu’à-ce-que-je-trouve-une-solution-ou-que-quelqu’un-me-trouve. Oui, d’accord, le nom de l’option était un peu long, mais fallait faire avec.
Ashton atteignit le haut d’escaliers, et songea à le descendre quand il aperçut une personne assise sur les dernières marches. Le visage du jeune homme s’illumina de soulagement, et il s’engagea dans les escaliers.

Salut ! ‘Scuse-moi, comment on fait pour rejoindre le hall ? C’pas que je me suis perdu, mais… euh ouais, juste un peu.


Il eut un petit rire, pendant qu’Artémis soufflait de déception en arrière-plan, et, restant debout, fit face à la personne interpellée. Il s’agissait, sans nul doute, d’une lycéenne, d’approximativement dix-sept ans. Elle avait des cheveux noirs, enfin, presque noirs, on pouvait voir quelques teintes brunes çà et là. Ashton ne fit pas attention aux autres détails, surtout pressé de retrouver un point de repère.

Désolé de t’déranger, au fait.


Et il lui offrit un sourire chaleureux.

DEV NERD GIRL


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 271
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « please, lead the way » // ft. Annaëlle Ven 17 Mar - 16:01
Hors-RP:
 


   

Please, lead the way

Annaëlle et Ashton


Franchement: je m'ennuie. Vraiment, mais vraiment. C'est pas possible ça, je suis quand même pas la seule à patienter dans les couloirs? Ça ne voulait pas dire que je faisais ça tout le temps, parce qu'en général je perds vite mon sang-froid. Non sans dire que, poireauter ici, sans rien, sans même un bon livre ou mon portable, c'était vraiment chiant. Mais c'était mieux que d'assister aux cours d'options.
-Tu remontes dans mon estime. Je t'ai toujours encouragé à sécher, et c'est la première fois que tu le fais.
-C'est pas du tout la première fois! Et je ne sèche pas parce que tu me l'as demandé, d'abord.
-Bientôt, tu reconnaîtras que tout ce temps passé dans les couloirs te fera rater ton avenir!
-Puis-je savoir pourquoi tu me dis ça après m'avoir encouragée à ne pas aller en cours?
-Parce que j'adore t'énerver.
Je ne répondis pas, agacée par les propos du dragon. Avoir pour seule compagnie Lóng était très, très fatiguant, ce qui rendait le temps encore plus long. Je ne me retenais même pas e lâcher un gros soupir. Mais pourquoi je faisais ça? Assister à un cours était limite bien plus passionnant que de rester ici à se tourner les pouces. Enfin... Ça dépendait du prof', en fait.
Bon. Là, je commence vraiment à m'impatienter. Le pire, c'est que je ne pouvais pas m'énerver contre le temps qui passait trop lentement!
Je sens mes muscles s'ankyloser à force de rester immobiles, et commence à peser le pour et le contre de retourner en cours. Il n'est peut-être pas trop tard, au pire je serai très en retard. Non, je vais avoir du mal à suivre après...

"-Salut! 'Scuse-moi, comment on fait pour rejoindre le hall? C' pas que je me suis perdu, mais... euh ouais, juste un peu."

La voix masculine, surgie de nulle part, fit faire un concert de battements à mon cœur. Je me retournais, sans me relever, et remarquais le garçon blond en haut des escaliers, qui me dominait de l'endroit où il était. Je ressentis d'abord du soulagement -enfin quelqu'un à qui parler- mais devins ensuite inquiète. Toute la section M était au courant que je pouvais me transformer en dragon, mais ce n'était pas mon problème. Le souci s'était produit lors du retour à la normale... L'info avait vite tourné. Un peu trop vite à mon goût...
Bon. Pas d'inquiétude. Il ne m'avait pas abordée avec un "à priori" et semblait simplement demander son chemin. C'était plutôt étrange de ne pas savoir se repérer dans ce lieu. Moi, malgré mon sens de l'orientation très moyen, je m'étais vite habituée et reconnaissais chaque couloir du lycée. Enfin, je connaissais juste le lycée. Après, si on me déposait dans un autre endroit, il était très probable que je ne retrouve jamais mon chemin.
Le garçon reprit, semblant s'excuser de sa question:

"-Désolé de t'déranger, au fait."

Son sourire amical me mit tout de suite à l'aise. Je me levais doucement et lui rendis un léger sourire en coin. C'était beaucoup plus facile d'être agréable avec les personnes polies et qui ne cherchaient pas les problèmes. En fait, c'était beaucoup plus facile de nouer le contact avec les garçons tout court.
Je lui répondis avec calme:

"-Nan, tu ne me déranges pas. J'étais plutôt en train de me tourner les pouces en attendant quelque chose de distrayant. Je fis une pause, juste assez longue pour entendre le léger rire de Lóng, puis repris: Qu'est-ce que tu vas faire au hall?"

Poser une autre question avant de lui répondre semblait peut-être impoli. J'espérais qu'il n'était pas assez pressé pour ne pas avoir le temps de discuter avec moi.



(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « please, lead the way » // ft. Annaëlle Dim 19 Mar - 16:22

« please, lead the way »

annaëlle & ashton

La jeune fille sa leva en souriant. Ouf, elle semblait prête à l’aider, au grand soulagement d’Ashton. Il finissait par se calmer, intérieurement. C’était drôle, parce que la jeune fille dégageait une grande impression de calme, une sorte de… sérénité ? qui semblait déteindre sur le blond. M’enfin, c’était pas une mauvaise chose en soit ! Il la regarda en face, ses yeux tombant sur ceux profonds de la demoiselle. S’il était un peu plus impressionnable, il aurait retenu sa respiration à ce moment, parce que le regard de la fille était magnifique. D’un noir velouté, c’était un lac sombre dans lequel on pouvait se noyer. Ashton détourna le regard, la laissant parler, pour éviter de la mettre mal à l’aise en la fixant trop longtemps.

Nan, tu ne me déranges pas. J'étais plutôt en train de me tourner les pouces en attendant quelque chose de distrayant. Qu'est-ce que tu vas faire au hall?"


Il eut un sourire un peu intrigué. Quoi, elle restait dans les escaliers pour rien foutre, au lieu d’aller dehors et de profiter de l’air frais ?
’Toutes les personnes n’aiment pas forcément rester à l’extérieur, tu sais.’
Il soupira intérieurement. Bien sûr qu’il le savait, mais ça l’étonnerait toujours de constater que glander entre quatre murs était satisfaisant pour certaines personnes.  Cela prouvait à quel point les êtres humains étaient différents, une telle diversité de goûts et de points de vue était quelque chose de formidable.

J’veux retourner dans l’hall parce que c’est mon point de repère principal, une fois arrivé là-bas j’pourrai me repérer de nouveau. Et puis en soit, y’a pas grand-chose à faire là-bas, c’un lieu de passage, c’est tout.


Il eut un sourire, se demandant si elle poserait encore des questions un peu stupides. Non, valait mieux qu’Ashton posât plutôt les questions, histoire d’orienter la conversation, si elle se prolongeait, comme bon lui semblait.
’Sois un peu galant, non ?’
Artémis… Je sais que je suis extraordinairement sympathique de nature, mais être galant ? J’suis désolé, mais j’suis pas comme toi, j’vais pas favoriser les filles et les mettre sur un piédestal juste sous prétexte que j’suis un mec et que j’dois jouer au parfait gentleman ?
’Tu es horriblement énervant et stupide, garçon. Regarde comme elle est mignonne, et elle semble si pure, et-‘
Ok, j’ai compris, t’es sous l’charme.
Il soupira de nouveau, intérieurement. Elle était chiante, cette déesse, parfois. Souvent. Tout le temps. Et en même temps, l’amour d’Artémis pour les femmes, qui semblait infini, se répercutait parfois sur Ashton. Etant donné que leurs émotions étaient parfois reliées, après le temps passé en cohabitation, le jeune homme était parfois parcouru par des vagues de tendresse quand il croisait une demoiselle, tandis qu’il était électrisé par des ondes agressives qui le poussaient à se jeter sur le premier garçon rencontré. Heureusement, Ashton avait appris à se contrôler, dans ces cas-là – j’vous raconte pas les désastres, la première année de possession… – et, la plupart du temps, tout se passait parfaitement bien.  

Au fait, tu attendais quelque chose de distrayant au pied des escaliers ? C’est pas un drôle d’endroit pour glander ?


Il avait une sincère expression perplexe, cherchant à savoir ce qui avait poussé la jeune fille à s’asseoir là et à ne pas bouger. Enfin, c’était un peu stupide, non ?
’Arrête de dire qu’elle est stupide.’
Et toi arrête de grogner, on dirait une maman grizzli qui protège son petit.
’Ces mères sont très respectables, tu sais. En plus, elles sont adorables. J’en ai connu une, elle…’ et elle se mit à blablater d’une voix joyeuse.
Il semblait qu’à chaque fois qu’Ashton avait une conversation avec Artémis, il finissait par soupirer. Il savait qu’il s’agissait de la déesse de la chasse, du monde sauvage et tout ça, mais qu’elle lui sortît des anecdotes dans le plus grand des calmes, c’était toujours un peu perturbant.

DEV NERD GIRL


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 271
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « please, lead the way » // ft. Annaëlle
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
« please, lead the way » // ft. Annaëlle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Let Love Lead The Way [PV]
» Un bon suicide lead ?
» Meilleurs Lead
» Fiche - Annaëlle [Voleuse]
» Les Batailles d'Aughaire - 10 Oct (Validé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée-
Sauter vers: