AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée :: ► L'infirmerie
MessageSujet: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Mar 14 Mar - 19:34
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Je retournais dans ma chambre un sourire aux lèvres. Mon dernier cours avait été annulé et j'avais un peu de temps devant moi avant d'aller voir le Dr Wright. C'était enfin le grand jour ! Depuis le Speed Dating, j'avais effectué quelques recherches pour en savoir un peu plus sur le parcours à suivre pour devenir psychologue mais j'attendais tout de même avec impatience ma rencontre avec le Doc'. Et c'était aujourd'hui.

Je marchais en chantonnant et finis par atteindre mon antre. Merry n'était pas là et j'avais la pièce pour moi toute seule. Je jetais mon sac sur le lit et me dirigeais vers mon bureau pour récupérer mes recherches et faire un peu de tri par la même occasion. Cela faisait plusieurs jours que je fouinais sur internet à la recherche du meilleur parcours pour ma future carrière et j'avais fini par amasser beaucoup d'informations. Peut être un peu trop même. Il y avait donc des dizaines de feuilles éparpillées partout, on ne voyait même plus mon bureau. Je soupirais, c'était assez rare que je ne sois pas ordonné dans mon rangement. Preuve que ce projet me tenais à cœur.

J'avais même testé mes capacités de déduction en m'asseyant dans le parc de l'établissement un jour ensoleillé et en observant les élèves normaux vaquer à leurs occupations. En soi, je m'étais assise avec mon carnet de recherche et j'avais fait des suppositions sur les actions et intérêt des patients les plus prometteurs. Il y en avait un qui était ressortit du lot et que j'avais plus ou moins réussi à cerner. Il regardait constamment autour de lui, à l’affût d'un danger et à sa mine pâle j'avais déduit que quelque chose le dérangeait assez pour ne pas le laisser dormir. M'obligeant à ne pas intervenir, je l'avais regardé se faire aborder par des brutes lui taxant son repas. En temps normal j'aurais accouru à sa rescousse mais pas cette fois. Je ne devais pas interférer dans mes observations.

En bref, j'avais trouvé ça super (malgré le pauvre élève) et avais très envie d'essayer en face à face avec quelqu'un. Je récupérais mon ordinateur perdu sous les papiers et m'installais sur mon lit pour me détendre. Après quelques minutes infructueuses, je me décidais à résumer toutes mes trouvailles dans mon carnet. Cela me permettrais de faire du vide et d'être prête pour ma rencontre.

*Si ça se trouve il ne pourra même pas t'aider

M'envoya Skadi avec dédain. Madame n'avait visiblement pas apprécié ma bonne humeur. Tant pis pour elle ! De toute façon elle devrait faire avec puisque pour l'instant il n'y avait pas de psychologue au Pensionnat.
Puis, alors que je réunissais mes papiers, une alarme sonna, m'indiquant que je devais partir. Je réussis tant bien que mal à faire un tas convenable des feuilles volantes et finis par récupérer le petit carnet bleu dans lequel j'avais noté mes questions principales ainsi que certaines informations que j'avais pu glaner sur le net. Je me saisis également de mon sac et éteignis l'alarme de mon portable. Une fois mon carnet empoché dans mon sac à bandoulière, je sortis en prenant soin de refermer la porte.

Pour le moment j'étais bien trop excité pour avoir les idées claires aussi je dénichais un paquet de mikado tout droit sorti de mon sac et en grignotais un du bout des lèvres. Je marchais d'un pas gai en direction du lycée afin de trouver l'infirmerie. Je ne croisais pas grand monde dans les couloirs, ils devaient tous être en cours où avaient mieux à faire de leur après midi. Haussant les épaules je continuais mon chemin et décidais de sortir mon carnet pour tout relire sur le trajet afin d'être sûre de n'avoir rien oublié.

C'est donc ainsi que j'arrivais dans la petite salle d'attente : un mikado à moitié mangé et ma tête penchée sur mon carnet de notes. Une infirmière qui devait également servir de secrétaire m’interpella pour savoir mon nom. Je terminais donc mon biscuit en m'excusant avant de le lui donner et de la suivre en direction d'une autre porte. Bien que je sois polie je n'allais pas délaisser mon biscuit favoris pour les beaux yeux de la doctoresse.
Elle frappa donc à la porte avant de m'annoncer et de me céder le passage. Je la remerciais en souriant et pénétrais dans l'antre de la bête.

« Bonjour, je suis Amelia, j'avais rendez-vous avec vous. »

Refermant la porte derrière moi, je m'approchais du Docteur et sortis un stylo de mon sac ayant probablement l'air d'une journaliste en herbe avant de lancer.

« L'heure est grave»

Restant le plus longtemps possible sérieuse, je finis par laisser échapper un gloussement avant de reprendre.

« Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher. J'ai de nombreuses questions pour vous si cela ne vous dérange pas. »

Je lui lançais un sourire avant de faire le tour du petit cabinet afin de voir les conditions de travail de Monsieur Wright. J'étais très curieuse et surtout je recherchais des indices sur son mode de vie. En soi je n'étais pas très loin d'une journaliste et cela m'amusais.

*Arrête de tourner autour de la pièce on dirait un loup affamé, va donc t'asseoir et commence tes questions sinon on en aura jamais terminé

Elle leva les yeux au ciel ce qui me fis sourire de plus belle. Je me rendis enfin sur la chaise face à celle du Docteur et commençais mon interrogatoire.

« Déjà, je suis heureuse de vous rencontrer et si je suis ici c'est pour une question d'orientation, rien de vraiment grave. Je m'explique. Je souhaiterais devenir psychologue et n'en ayant pas au Pensionnat je me suis dit que je pourrais essayer de vous demander des renseignements. Enfin si cela ne vous dérange pas et si jamais vous avez de quoi m'aider. »

Je reportais mon regard vers lui et me rendis compte de la drôle de couleur de son œil visible. Le blanc argenté de ses cheveux mettait vraiment bien le rouge de ses yeux en avant, enfin de son œil que je pouvais voir, l'autre étant caché par une de ses mèches.

Je penchais la tête sur le côté l'étudiant du regard et attendant sa réponse.


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Mer 15 Mar - 21:27
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Nolan avait passé une journée paisible dans son bureau. En effet, pas un élève n’avait pointé le bout du nez à l’infirmerie et ce n’était pas pour lui en déplaire. Il avait pu passer sa journée à jour son cahier de laboratoire et à lire des publications.
En effet, le médecin il était tombé sur un publication parlant d’anticorps monoclonaux. Il se surprit à être absorbé par sa lecture, n’en voyant pas le temps passé. Avec toute cette histoire il en avait même loupé l’heure du repas de midi.

Il avait décidé de quitter son antre en début d’après-midi afin de se réapprovisionner en thé. Il avait fait un tour dans les couloirs du pensionnat, en profitant pour se dégourdir les jambes tout en discutant mentalement avec Diancecht sur les recherches qu’il avait effectué dans la matinée.

Ce dernier ne voyait pas en quoi ce genre de recherche pourrait aider Nolan malgré le fait que le sujet soir intéressant. Nolan quant à lui avait une idée derrière la tête.
Les anticorps monoclonaux étaient utilisés dans divers aspects de la médecines, anticancéreux, maladies cardiaques, infections virales… Mais ils étaient aussi utilisés contre les rejets de greffe.

Le médecin avait dans l’idée que la possession se passait dans le même esprit qu’une greffe. Le corps du possédé pouvait rejeter ou non la divinité. Il n’avait pas encore compris les facteurs qui jouaient en faveur de la réussite de la possession mais il les étudiait.
De plus, il pensait pouvoir prévenir les rejets et aidé les possédés en les traitants et ainsi évité la mort des jeunes pensionnaires. Quoique ce dernier point n’était que superflu mais cela confirmerait la réussite de ses essais.

Nolan était ensuite revenu à son bureau pour continuer ses lectures. Malheureusement pour lui, l’infirmière lui informa qu’il avait rendez-vous en fin de journée avec une élève qui avait apparemment des questions à lui poser.
Il soupira, il fallait bien que cette journée tranquille ait un point noir. Il rentra dans son antre et posa la théière sur son bureau continuant la lecture des articles qu’il avait sélectionné en attendant l’arrivée de l’étudiante.

Alors qu’il était perdu dans les tréfonds d’un article de l’université de Tacoma il fut interrompu par une personne frappant à sa porte. Probablement son rendez-vous.

La porte du cabinet s’ouvrit laissant apparaitre une jeune fille rousse. Il ne put que constater que le nombre de roux était très élevé dans le pensionnat, mais après tout ils se trouvaient en Irlande.
L’adolescente se présenta sous le nom d’Amélia. Il l’observa à travers ses lunettes sortir un carnet et un stylo.

« L'heure est grave »


Nolan souleva un sourcil curieux s’interrogeant de quoi parlait son interlocutrice. Elle avait la mine sérieuse puis au bout de quelque seconde se mis à glousser.
Le jeune médecin leva les yeux au ciel, agacé par son comportement. Il n’avait pas de temps à perdre avec des jeux d’enfants.

« Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher. J'ai de nombreuses questions pour vous si cela ne vous dérange pas. »

Il hocha vaguement la tête, il était déjà lassé par la présence de la petite. Il attendit tout de même patiemment que la jeune fille prenne finalement place en face de lui. C’était le moment.
Il tapotait avec un stylo alors que la jeune fille lui expliquait le motif de sa visite.

« Déjà, je suis heureuse de vous rencontrer et si je suis ici c'est pour une question d'orientation, rien de vraiment grave. Je m'explique. Je souhaiterais devenir psychologue et n'en ayant pas au Pensionnat je me suis dit que je pourrais essayer de vous demander des renseignements. Enfin si cela ne vous dérange pas et si jamais vous avez de quoi m'aider. »

Nolan pinça les lèvres alors qu’il mourait d’envie de lui confirmer que oui, elle le dérangeait. Après avoir soupiré il prit le temps de boire une gorgée de thé avant de lui répondre. Le thé vert aux agrumes avait le don de l’apaiser.

« Bien miss MacKenzie, je vais faire mon maximum pour vous aider. Par ma formation j’ai des notions de psychologie, je ne suis cependant pas l’ombre d’un psychologue. Je dois tout de même avoir quelques ouvrages qui pourront vous être utiles… »

*Tu te décides à aider le pensionnat au complet ?*
*La médecine très cher, il faut promouvoir la science, qu’importe le genre.*

Diancecht approuva ses paroles et redevint silencieux.

« Mais posez donc vos questions miss, je suis tout ouïe »


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Jeu 16 Mar - 20:23
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Le médecin m'écouta patiemment raconter mon histoire puis soupira avant de boire dans sa tasse. Apparemment, il en avait déjà marre de moi, dommage pour lui je n'en avais pas encore fini avec lui. Quoi qu'il en soit il buvait visiblement du thé donc c'était cool. Ça me rappelais ma mère, qui se servait une tasse parfois en lisant. Je souriais bêtement, perdue dans mes pensées lorsqu'il prit la parole.

« Bien miss MacKenzie, je vais faire mon maximum pour vous aider. Par ma formation j’ai des notions de psychologie, je ne suis cependant pas l’ombre d’un psychologue. Je dois tout de même avoir quelques ouvrages qui pourront vous être utiles… »

Je hochais la tête en réponse à sa proposition puis repris.

« Ça me serais d'une grande aide en effet, merci. »

Il m'autorisa ensuite à poser mes nombreuses questions et je regardais mes notes quelques instants, commençant à les connaitres par cœur à force de les relires. Enfin, je soupirais, j'avais vraiment trop cherché et ma curiosité me le rendais à présent. J'étais réellement noyé d'informations.

Cela ressortis sous forme de stresse alors que je tapotais également avec mon stylo comme Wright le faisait avant. Je commençais donc tranquillement ma pêche aux infos.

« Il se trouve qu'à force de chercher, j'ai trouvé beaucoup trop de parcours différents alors je ne sais pas lequel me conviendrais le mieux. »

Je m'arrêtais, rougissant un peu de honte puis posais enfin ma première question.

« Comme vous avez quelques notions, vous auriez peut-être une idée du cursus que je dois suivre ? »

En attendant, sa réponse, je me permis de le détailler un peu plus. Il avait un accent anglais adorable qui donnait envie de visiter son pays et faisait vraiment sérieux avec ses lunettes. Pas le genre de personne avec qui on aimerait se retrouver seul le soir en le voyant au premier abord. Quelque chose semblant anormal émanait de lui, comme si quelque chose clochait en lui mais qu'on ne pouvait pas savoir quoi.

*Déjà à sa tête cela se voit. Non mais c'est vrai, c'est quoi ce style ? Il veut passer pour un fantôme démoniaque avec ses cheveux blancs et ses yeux rouges ?

Je souriais sans rien laissais d'autre transparaître puis répondis à ma déesse.

*Tu ne crois pas que ça serait le comble pour un médecin censé sauver des vies ?

Me rendant compte que je m'étais tu longtemps, je repris sur ma lancée. Skadi quant à elle semblait particulièrement attentive à chacun des mouvements du Docteur.

« Je sais déjà plus ou moins qu'il faut faire un Bac+5 pour obtenir un Master en psychologie mais après ? J'ai une amie qui pense que je dois faire un stage obligatoire ou quelque chose d'équivalent, comment je dois m'y prendre ? »

Je ne souhaitais pas trop l'assommer avec mes questions mais continuais tout de même, j'étais là pour ça.

« Ensuite, il y a plusieurs métiers qui résultent de ces études il me semble, mais je pense avoir encore le temps de choisir. Sauf si par le plus grand des hasards vous auriez une liste d'eux ? »

Afin de le laisser un peu respirer, je lui proposais.

« Bien sûr, si vous avez des questions à me poser, je suis tout ouïe. Et désolé pour toutes ces interrogations. »

Je lui souriais amicalement puis m'installais plus confortablement sur ma chaise. J'allais y être pour un moment. Je croisais donc mes jambes en ajustant ma jupe pour ne pas qu'il voit mes fesses, bien qu'il doit en voir beaucoup, puis finis par poser mon carnet sur mon genou du haut en croisant mes mains dessus prêtes à dégainer mon stylo à tout moment.


HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Lun 20 Mar - 20:39
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Nolan observa de son unique œil la jeune fille. Elle avait l’air stressée, tant mieux. Il n’aimait pas inspirer la sympathie, il y avait de rare exceptions mais dans la majorité des cas il préférait être froid et impassible, s’impliquant peu émotionnellement.
La jeune rousse avait le regard perdu dans son calepin alors qu’elle tapotait avec son stylo, faisant écho à son propre geste. Il avala une nouvelle gorgée de thé alors que l’adolescente reprenait la parole.

Elle lui expliqua qu’elle avait effectuée des recherches et il en déduit qu’avec toutes les informations qu’elle avait acquérit elle était perdue. Elle le lui confirma lorsqu’elle mentionna la quantité de parcours qu’elle avait découvert.
Elle avait l’air d’avoir dans l’idée qu’il était la solution à son problème.

Elle continua à parler expliquant au médecin ce qu’elle avait trouvé dans ses recherches. Il hocha la tête au fur et à mesure qu’elle lui donnait les informations.
Elle finit par se taire attendant l’avis du médecin qui la détaillait d’un œil analytique.

« Donc… comme je vous l’ai précisé précédemment je n’ai pas de formation en psychologie. Cependant, je vois que vous avez déjà fait un travail de recherche…intéressant. »

Nolan marqua une pause. Lui-même n’aimait pas la psychologie. Il était assez réticent à se faire décortiquer le cerveau…autre que sur une table d’opération. Cependant il était conscient malgré ses réticences que c’était une science intéressante.

« Je n’ai malheureusement pas de liste exacte des métiers pouvait sortir d’un cursus en psychologie cependant je pourrais vous mettre en contact avec l’un de mes anciens confrères de Londres, lui-même est psychiatre au Bethlem Royal Hospital. »


Il marqua une pause réprimant un frisson. Le Bethlem était, malgré sa réputation d’hôpital de pointe, un endroit sinistre et le théâtre de pratique peu scrupuleuses.
Il avait eu l’occasion de s’y rendre pour pratiquer une autopsie sur le corps d’un homme ayant été retrouvé sans vie dans sa cellule… dans sa chambre.
Il avait encore en horreur le souvenir que les patients et les médecins lui inspirait, c’était une expérience désagréable.

« Je pense cependant que vos recherches ont peut-être pu vous embrouiller plus qu’autre chose. Ce que vous devez vous posez comme question est comment voulez-vous être en contact avec les patients. Comme vous pouvez le savoir, il y a bien des aspects du psyché humain. Il faut aussi que vous sachiez sur quel type de personnes vous voulez aider. »


Il sonda le visage de la jeune fille. Pour l’aider il fallait qu’elle sache ce qu’elle désire. Le fait de faire partie de la bande a Freud ou a Jean Piaget n’était pas si simple. Il fallait qu’elle sache à quel type de patient elle voulait se frotter même si les premières années de ses études l’y aiderait.

« Dans tout les cas, de mémoires les premières années d’études sont en tronc commun, cela vous permettra de vous faire une idée plus nette de ce que vous voulez faire de votre avenir. Par exemple travailler avec des enfants, des adultes, des personnes dans le besoins ou encore des malades plus profonds… »



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Jeu 23 Mar - 15:23
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Je n'avais pas l'air d'être assez intéressante pour lui puisqu'il me renvoya qu'il n'avait pas de formation en psychologie. Ce faisant il me donnait l'impression de seulement vouloir me voir partir. Ce n'était pas très sympathique pour un médecin en contact continu avec des enfants/élèves.

Puis il qualifia mes recherches « d'intéressantes », hésitant visiblement sur le bon qualificatif à me donner. Semblant ainsi n'en avoir rien à faire de moi. Okay s'il voulait la jouer ainsi, j'allais lui montrer que je ne comptais pas m'enfuir pour si peu et décidais de sortir mon paquet de Mikado. J'en extrayais deux que je me mise à grignoter tout en l'écoutant continuer.

« Je n’ai malheureusement pas de liste exacte des métiers pouvait sortir d’un cursus en psychologie cependant je pourrais vous mettre en contact avec l’un de mes anciens confrères de Londres, lui-même est psychiatre au Bethlem Royal Hospital. »

Ça aurait été étonnant dans le cas contraire mais j'avais préféré tenter le coup. Suite à sa proposition, je me redressais légèrement sur ma chaise, c'était une excellente idée. Je pourrais ainsi demander à la source. Je terminais mes bâtonnets puis les avalaient avant de répondre.

« Merci, ça serait génial »

Peu après, Monsieur Wright me confirma mes pensées, je m'étais faite avoir en voulant en savoir trop. Je rougissais légèrement avant de me reprendre lorsqu'il me demanda vers quel type de patient je souhaitais m'orienter. Je n'avais pas vu cela sous cet angle et me dis qu'il me serait peut être difficile de choisir une spécialité.

Selon lui, les premières années étaient en tronc commun pour tous donc je pouvais vraiment voir ce qui m'attirais le plus avant de me décider. J'ouvrais donc mon carnet et sur une page neuve et commençais à écrire assez lisiblement. Prenant en compte ce qu'il disait.




Ce que Amy écrit a écrit:
- enfants → établissement scolaire ? Pensionnat ?
- adultes ?
- personnes dans le besoin → intéressant !
- malades plus profonds ? intéressant mais dangereux ?
- autres ?




Je m'excusais pour cet interlude d'écriture puis me reportais sur lui avant de poser des questions totalement différentes le temps que je commence à voir quelles personnes je souhaitais aider.

« Vous avez fait quelles études pour arriver ici ? Pas que ça soit directement lié mais c'est toujours intéressant de savoir. Et puis si je m'oriente vers les jeunes et les enfants comme vous ça peut me donner des idées. »

Une nouvelle interrogation vint alors me titiller l'esprit.

« Ce n'est pas trop ennuyant de travailler ici ? Vous devez avoir pas mal de temps libre non ? »

Je m'arrêtais n'étant pas sûre qu'il me réponde puis tant qu'à faire me lançais sur quelque chose d'encore plus personnel.

« Qu'est ce qui vous a donné envie de faire ce métier ? Si ce n'est pas trop indiscret. Et depuis quand aviez vous décidé de faire médecin scolaire ? »

Je me rendis compte qu'il ne me restait plus beaucoup de biscuits pour passer le temps aussi je me contentais de lui tendre le paquet qui était posé sur son bureau dans l'espoir de remonter dans son estime.

« Sinon je pensais plus me diriger vers les étudiants ou les écoliers mais je n'ai pas pris en compte toute les autres possibilités. »


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Lun 27 Mar - 20:08
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Nolan observa la jeune fille prendre quelques notes sur son calepin alors qu’il finissait son explication. Au moins elle montrait un intérêt certain et semblait studieuse. Deux qualités qu’il appréciait chez les personnes qu’il avait à côtoyer.
Lorsqu’elle eut terminé elle s’excusa rapidement pour cet intermède alors qu’il hochait la tête. Il préférait qu’elle prenne des notes afin d’avoir toutes les cartes en mains qu’elle reste là, plantée les bras ballant à le regarder bêtement.

Miss MacKenzie reprit ensuite la parole semblant avoir une foule de questions à lui poser. Nolan sourit, amusé malgré lui. Il allait finir par faire une analogie entre les adolescentes rouquines et les jeunes filles curieuses. Entre miss Aberline et elle, il était servi.

L’étudiante commença par lui demander quelles études il avait suivi, dans le but de s’instruire dans le cas où elle travaillerait avec des enfants dans le futur.

« Alors miss MacKenzie… J’ai réalisé mes études ici, à Immortalia, jusqu’à la fin de mon master. Master que j’ai réalisé sur les anticorps monoclonaux. J’ai ensuite poursuit, en partie, ces recherches lors de mon travail de recherches à l’université d’Harvard. »


Nolan marqua une pause. En général l’annonce d’Harvard faisait son petit effet. Et il n’allait pas se mentir, il appréciait ça.

« Après cela je revins au pensionnat afin d’occuper ce poste. C’était un accord que j’avais passé plus jeune avec le directeur et j’ai donc eu à cœur de le respecté. »

L’adolescente continua sa série de question en lui demanda si son travail au sein de l’école n’était pas trop ennuyant.
Il fronça les sourcils, c’était impolis et non raffiné comme question. Il but une gorgée de thé avant de lui répondre malgré tout.

« J’ai effectivement du temps. Cependant, je ne m’en plains pas. En effet ce temps précieux que je ne pourrais avoir si je travaillais dans un hôpital me sert à avancer mes recherches personnelles. Je suis donc satisfait de ma condition ici. »

*Enfin… si je n’avais pas des mioches sur les bras ce serait encore mieux…*
*Oui je conçois mais ce sont tout de même des sujets d’études intéressants, surtout ceux de la section M.*

Nolan le savait et c’était aussi pourquoi il avait respecté la part de son marché avec le directeur. Cela l’aidait à compléter ses travaux même si cela lui coûtait de l’admettre.

Elle poursuivit ensuite en lui demandant ce qui lui avait donné envie de devenir médecin. Eh bien, cette petite était bourrée de question.

« J’ai décidé de devenir médecin lorsque j’étais enfant. Je me suis passionné dans un livre de médecine offert par ma famille et je n’en ai pas démordu. Cependant je n’ai jamais réellement décidé de travailler avec des enfants. La recherche est ce qui me passionne le plus. Mais comme je vous l’ai déjà dit ce poste me permet d’exercé la médecine et la recherche. C’est un bon compromis. »

Miss MacKenzie fini par lui annoncer qu’elle se projetais potentiellement à travailler avec les jeunes.
Il hocha la tête, elle de savait pas dans quoi elle se lançait mais c’était sa volonté.

« Je ne veux pas être rabat joie mais cela ne sera pas facile. Le travail avec les jeunes n’est pas des plus faciles. Mais si vous êtes motivées et que c’est vraiment ce qui vous intéresse je suis persuadé que vous réussirez. Une personne motivée est une personne qui réussit là où elle veut aller. Et vous me semblez motivé à point. »


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Mer 29 Mar - 16:44
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Apparemment il avait fait ses études à Immortalia, du moins jusqu'à son master. Ceux qui ont fait leurs études en même temps que lui n'aurait jamais pu se douter qu'il resterait là. Après tout il faisait, il fallait se l'avouer, un peu peur pour un médecin scolaire.

Continuant de m'expliquer son parcours, il en vint à quelque chose de spectaculaire pour une adolescente. Harvard ! Il avait fait des études à Harvard ! J'étais ébahi par cette révélation et mon visage devait bien le lui prouver.

*Qui y a t-il ? Cette « Harvard » est étrange c'est ça ? Ça expliquerait l'impression qu'on a de lui

Me remettant de ma surprise grâce à l'intervention hilarante de ma déesse, je me décidais à lui expliquer ma réaction.

*Non, c'est pas du tout ça. Au contraire, c'est l'endroit le plus connu au monde pour faire ses études. Il faut être très intelligent pour y être accepté

Cela me mis alors un doute immense en tête. Pourquoi avait-il fini ici ? Certes c'est réputé et tout et tout mais il aurait pû aller n'importe où et on lui aurait ouvert grand les portes avec un cursus pareil.

Puis sans que j'aie à lui poser de questions, qui ne lui auraient peut être pas plus, il s'expliqua de lui même. Un accord avec le directeur, rien que ça. J'acquiesçais pour ne pas paraître indifférente et pensais que la seule raison qui me paraissais probable était qu'à l'époque il devait être possédé. Ça ou alors avec ces histoires de possession je devenais paranoïaque.

« Même si vous vouliez respecter cet accord, je trouve ça dommage qu'un scientifique de talent ayant été à Harvard, ne puisse pas plus contribuer à faire avancer la recherche. »

Je fis une pause puis pour ne pas qu'il ne me trouve irrespectueuse repris à son intention, un peu mélancolique pour tout ce qu'il pourrait faire s'il n'avait pas été contraint de revenir.

« Pas que j'insinue que vous ne servez à rien ici, au contraire. »

En parlant j'avais agité mes mains devant moi en signe de négation et se faisant avait lâché mon stylo qui était parti en vol plané droit sur le doc. Oups. Il avait ensuite glissé sur sa blouse pour se retrouver quelque part sous son bureau.

« Euh, désolé je n'ai pas fait exprès. »

Je reposais mon carnet puis me mise à quatre pattes en quête de mon stylo à bille. Or je ne le voyais pas d'où je me trouvais et il fallait que je me glisse sous le Dr Wright si je voulais avoir une chance de le retrouver.

« Pardon, il faut que je passe là-dessous. »

N'attendant pas de voir s'il se décalerait, ma position étant déjà assez dégradante pour qui nous verrait ainsi, je me faufilais sous sa chaise en priant pour que personne n'entre et que je le retrouve au plus vite.

Il continua à me répondre et je l'écoutais d'une oreille distraite tout en tâtant les dessous sombres de son lieu de travail.

« J’ai effectivement du temps. Cependant, je ne m’en plains pas. En effet ce temps précieux que je ne pourrais avoir si je travaillais dans un hôpital me sert à avancer mes recherches personnelles. Je suis donc satisfait de ma condition ici. »

Je m'étais donc trompé en pensant son génie gâché, je me redressais donc légèrement pour proférer des excuses de mise.

« Je suis désolé si je vous ait offensé en disant que vous ne servait pas à faire avancer la science, je vous ait mal jugé. »

Alors que je continuais à farfouiller dans l'obscurité du meuble, il continua sur sa lancée. Visiblement pour lui, ça ne serait pas facile comme projet. De toute façon, je ne cherchais pas la facilité en prenant cette voie, j'étais prête à travailler dur pour réussir. Ce qu'il me confirma en affirmant que je semblais très motivé. Je souriais sous mon abri, au moins je lui avais fait une assez bonne impression.

Il avait utilisé une phrase que j'aurais aussitôt inscrite sur la première page de mon carnet si je retrouvais mon fichu stylo. « Une personne motivée est une personne qui réussit là où elle veut aller. »  C'était vraiment dit d'une manière magnifique et serait une excellente phrase de motivation.

Or je n'avais toujours pas mis la main dessus et tout ne se passa pas comme prévu. Non, il se passa ensuite plusieurs choses : je venais d'enfin trouver mon bien et m'étais relevé d'un coup en signe de victoire, heurtant le plateau du bureau dans un bruit sourd. Je m'étais donc glissé tant bien que mal hors de la cachette en frottant mon crâne de ma main libre et proférant de petit « aie aie aie » alors qu'une bosse devait se former sur ma tête.


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Mer 5 Avr - 21:42
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






Nolan avAlors qu’à son plus grand inconfort la jeune fille était toujours planté sous son bureau Nolan regardait le mur d’en face en attendant qu’elle ressorte. La petite maladroite avait laissé tomber son stylo un peu plus tôt et cela faisait déjà un moment qu’elle était à quatre pates sous son bureau à la recherche de ce dernier.
Nolan priait pour que personne n’ouvre la porte à ce moment précis. Il se voyait mal justifié la situation… quoi qu’imaginer la tête de l’infirmière scolaire était cocasse. Un faible sourire traversa ses lèvres alors qu’il entendit un boom sonore provenant d’entre ses jambes le tout suivi d’un couinement.

Quelques secondes plus tard la jeune fille resortait de son antre une main sur la tête.
Le jeune médecin fit claqué sa langue contre son palais. Dans le cas où elle voulait se lancer en médecine, quel que soit la spécialisation, elle devrait devenir plus agile, plus précise, elle ne pourrait pas se permettre ce genre de malhabiletés.

Il se leva et se rapprocha de la table d’occultation qui se trouvait vers le fond de la pièce.

« Installez-vous donc, je vais vous examiner et vous soulager. »

Il attendit que la jeune fille se positionne sur la table avant de mettre une paire de gant. Il prit une lampe de poche qu’il passa devant les yeux de la jeune fille. Les réflexes rétiniens de l’adolescente étaient parfaits, pas d’inquiétude à ce faire de ce côté-là.
Il passa une main, de manière très légère, dans les cheveux roux de sa patiente afin de lui occulter le crâne. Il frôlait délicatement la peau de son cuir chevelu afin de ne pas lui créer de douleur lorsqu’il passa sur la bosse naissante qui s’y créait.

Nolan retira ses gants avant de replacer sa main sur la tête de l’étudiante Il se concentra un instant afin que son pouvoir se disperse de ses doigts au cuir chevelu de la psychologue en herbe. Une vague de chaleur envahis son avant-bras alors qu’il sentait la bosse se résorber sous l’effet des pouvoirs obtenus par Diancecht.
Une fois la tête de miss MacKenzie il se retourna s’en allant à son bureau pour ouvrir le dossier électronique de la jeune fille et de le complété avec l’intervention que ventait d’avoir lieu. Du coin de l’œil il repéra le stylo qu’elle avait perdu et le ramassa avant de le poser sur le coin de son bureau.

« Bien miss, logiquement vous ne devriez plus rien sentir. Cependant si vous avez des vertiges ou d’autres anormalités qui surviennent venez me reconsultez je vous en serai gré. »

Il marqua une pause, relevant les yeux de son écran pour les poser à nouveau sur l’étudiante.

« Puis-je encore vous aider ? »


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Nolan : 00cc00
Diancecht : ff9900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia Jeu 6 Avr - 20:25
Expérience partagée

feat Nolan et Amelia






En réponse à ma sortie théâtrale, le docteur avait claqué la langue en signe d'objection. Je n'avais pas fait exprès moi. Je tentais tout de même un sourire un peu bête avant de le voir se lever pour rejoindre la table d'auscultation tout en m'invitant à l'y rejoindre.

D'abord un peu sceptique par ce qu'il comptait faire -je ne voulais pas non plus le déranger où lui servir de rat de laboratoire- je finis par m'y rendre timidement. Je m'asseyais donc en relâchant enfin ma tête pour lui laisser le champ libre.

Je l'observais mettre des gants blancs puis il passa une lumière dans chacun de mes yeux, analysant mes réactions oculaires. Visiblement satisfait, il déposa la lampe à sa place avant de passer ensuite une main sur ma tête pour vérifier si j'allais bien. Je le laissais faire en silence, j'avais bien assez attiré l'attention pour la journée. Attendant son verdict, je me fis aussi sage que possible à savoir calme mais avec les jambes qui battait légèrement dans le vide. Probablement en écho à toutes mes escapades aquatiques à répétition.

Il trouva enfin ma bosse naissante et je me crispais un peu, plus d'appréhension que de douleur. Au final il ne me fis pas du tout mal et j'en fus rassuré.

Retirant ses gants, il avait replacé sa main sur ma bosse et je sentis une chaleur agréable se diffuser sur ma tête au contact de sa paume. Je louchais vers le haut pour voir ce qu'il faisait mais c'était en vain. Le lieu de l'accident étant situé sur l'arrière de mon crâne. Au lieu de ça, je pu voir son visage et ses traits tirés prouvaient qu'il était concentré à sa tâche.

Enfin, il s'éloigna de moi et lorsque je tâtais mes cheveux, je me rendis compte qu'il n'y avait plus rien. J'avais donc raison, il était bien possédé par un dieu et apparemment, un des dieux médecins. Je me permis de les remercier pour leur travail de collaboration.

« Merci docteur, et merci aussi à votre dieu...ou à votre déesse aussi. »

Monsieur Wright retourna à son bureau puis se mit à taper quelque chose sur son ordinateur, probablement sur mon dossier d'ailleurs. Il avait même retrouvé mon stylo et l'avait posé près de mon carnet.

Je me levais donc en sautant de la table et fus rembroué par ma déesse qui me demanda de faire doucement. J'acquiesçais ensuite aux remarques du médecin avant de me rendre compte qu'il ne me voyais pas et repris.

« D'accord »

Je retournais donc à ma place d'un pas assuré et rapide et allais m'asseoir alors qu'il me reposait une question.

« Puis-je encore vous aider ? »

Il avait l'air d'en avoir un peu marre de ce rendez vous et je le comprenais, j'avais encore fait ma curieuse une fois de plus. Je n'allais plus insister pour cette fois et me contentais d'une dernière réplique.

« Vous avez fait beaucoup je pense, je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Si vous voulez juste me donner les coordonnées de votre ami et je vous laisse. »

J'attendis qu'il me les donnent puis portais mon sac sur mes genoux pour y ranger mes affaires avant de me relever et de conclure.

« Merci pour tout, bonne continuation »

Puis dans un sourire et sac à l'épaule, je me rendis vers la sortie. Lui faisant un dernier signe de la main, je refermais la porte derrière moi avant de lâcher un long soupir.

*Ça aurait été difficilement pû être pire

*Imagine si l'infirmière était entré quand j'étais sous le bureau

Je ricanais et d'un pas joyeux, quittais les lieux pour me rendre dans ma chambre et éplucher mes nouvelles infos.


HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Expérience partagée - Feat Nolan et Amelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Une solitude partagée... [pv: Lac Ambré]
» Samuel Nolan
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» (D5) here's some advice. (CASTIEL & AMELIA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Pensionnat :: ◄ Rez-de-chaussée :: ► L'infirmerie-
Sauter vers: