AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Périphérie - Monde :: ◄ Vieux Galway - Centre-Ville :: ► Boutiques
MessageSujet: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Ven 17 Mar - 0:36
Hey i just met you ♫

I'm waking up to ash and dust
I wipe my brown and I sweat my rust
I'm breathing in the chemicals

Cette musique résonnait dans les écouteurs d'une demoiselle encore endormie. Fin pas longtemps, avec le sommeil léger qu'elle a, la musique a vite fait de la sortir des bras de Morphée. Ses cheveux mi-longs en bataille et l'air encore bien fatiguée, elle se traîna vers la salle de bain pour compléter de se réveiller. C'était le week-end et les deux filles avec qui elle partageait sa chambre n'étaient pas là. Parfait, elle pourra jouer de la guitare tranquille, toute seu-

-Coucou Kitty!

Ah non, pas si seule... Elle en avait presque oublié la personne qui squattait son esprit, cette déesse toujours (ou presque) de bonne humeur et qui s'amusait à la taquiner autre. Même si les débuts avaient été complexes, ça allait bien mieux maintenant. Encore heureux! Vous vous imaginez devoir vous coltiner une personne avec qui vous vous entendez pas du tout et devoir la subir dans votre tête A VIE?! Ouais on est d'accord. Aller, la douche, coiffer et p'tit déj, ensuite guitare! La jeune femme finit sa douche et se balada dans sa chambre enroulée dans sa serviette à la recherche d'une grosse trousse noire. Elle est passée où encore? Pas sous le lit, pas dans son armoire... Ah si, dans sa pile de haut, allez savoir ce qu'elle foutait là. Elle retourna dans la salle de bain et, de ses yeux d'ébènes en amandes, la miss fouilla dans la multitude de tube de teinture à la recherche d'une couleur qu'elle pourrait mettre. Un tube rouge pourpre finit par être choisi et en chantonnant, la japonaise commença a mettre la teinture sur les longueurs de ses cheveux (un genre de balayage quoi).

-I'm breaking in and shaping up
Then checking out on the prison bus
This is it, the apocalypse ♫


-Elle te va bien la couleur Kitty, t'as de bon goût

-Merci Bastet

Après un long moment, la demoiselle termina son balayage et admira le résultat avant de faire une tresse lâche avec ses cheveux, laissant quelques mèches retomber autour de son visage. Aller, un tee shirt large, un short et des bas basiques noirs avec ses converses, une veste en cuir et un chapeau sur la tête, "Kitty" était partie pour le petit dej avec Bastet qui lui tenait la discussion.

Une fois rassasiée, elle retourna dans sa chambre et sortit sa guitare de son étui, admira le corps noir de l'instrument avec quelques notes blanches dessinées dessus avant de commencer à jouer. Ça ne dura pas longtemps car deux cordes se cassèrent, faisant pousser des jurons à la belle demoiselle

-Mais non mais merde! C'est pas vrai ça!! Et te marre pas Bastet!!!

-Je ne rigole pas enfin, kittyyyy je n'oserais pas!

-Mon oeil, tu glousse comme une dinde!!

Bastet rigola encore plus, au grand damne de sa possédée. Celle-ci décida d'aller acheter de nouvelles cordes de guitare en ville, prévenant la déesse chat de faire gaffe car personne ne devait savoir qu'elle était en elle

-Compris miss, je me tiendrais à carreau... Enfin a peu près


Bon dieu ça n’augurait RIEN de bon! Mais pour le reste du trajet, elle resta sage et se contenta de faire quelques petits commentaires sur les choses qu'elle trouvait moche, bizarre, loufoque et qui lui étaient inconnues. C'était amusant de voir une déesse découvrir de nouvelle chose. Bon, le magasin de musique, il est où dans ce centre commercial? Par là? Ou par ici? Ou alors euh... Merde... Paumée. Exaspérée par son manque de sens de l'orientation, la perdue s'affala sur un banc

-Mais c'est pas vrai! L'un des jours où j'ai une bonne idée pour une musique en plus... J'ai la poisse...

-Je te le fais pas dire!

*Aide moi au lieu de m'enfoncer toi!*

-Je connais pas ici moi, calme toi Kitty.

Ouais ouais... Bon aller, faut bien s'y remettre... Ou pas. A tout les coups elle allait encore plus se perdre et s'énerver encore plus. Autant se poser un peu. Ou se faire emmerder par un groupe d'ados qui venait vers elle pour la draguer très lourdement. Dieu mais qu'avait-elle fait pour avoir une journée merdique comme ça....
ft. Ashton

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Ven 17 Mar - 12:57

hey i just met you ♫

joy & ashton

Un rayon de soleil fugitif perça à travers les nuages, seul mais si puissant, et alla frapper les paupières d’Ashton. Celui-ci était allongé sur le dos, sur son lit, le visage ouvert vers la fenêtre qui déversait désormais une belle lumière grise, qui s’introduisait dans le logement malgré la couche de nuages gris d’Irlande qui planait tranquillement dans le ciel. D’ailleurs, ces boules cotonneuses semblaient chargées d’eau, et prêtes à la déverser sur les pauvres habitants du pays, ou du moins, du comté. Mais ils avaient l’habitude, non ?

La lumière causa une sortie du sommeil par Ashton, qui fronça les sourcils, les yeux toujours clos, dans une tentative de rester dans les vapes du réveil, pour pouvoir se rendormir quelques minutes plus tard, mais les dieux ne semblaient pas vouloir lui laisser le plaisir de roupiller toute la journée. D’abord, le réveil du jeune homme sonna, à une puissance sonore plutôt élevée, et Ashton poussa un grognement drôlement gémissant et se retourna dans le lit, faisant face, désormais, au mur, n’ayant pas la force de tendre le bras pour faire taire cette maudite alarme. Puis Artémis s’y mit elle aussi, faisant encore, et toujours, chier son hôte.
’Je te signale que ta chose bruyante et énervante a sonné.’
Il ne prit pas la peine de répondre, pressé de retomber dans les bras de Morphée – pas le vrai, c’était juste une expression.
’Ashton ! Cela fait mal aux oreilles, tu le sais bien ! Tous les matins, je dois subir cette horrible torture, pendant que toi, tu continues de dormir comme un loir.’
Hm hm.
Il l’entendit vaguement soupirer, puis une explosion de bruit survint dans son crâne.
’ASHTON LUCIAN MILLER, REVEILLE TON ESPRIT POURRI ET SECOUE TA VIEILLE CARCASSE.’
Il grogna plus fort encore, mais se retourna de nouveau dans son lit, refaisant face à la fenêtre dégoulinante de lumière, qui lui faisait mal aux yeux encore protégés par ses paupières. Il poussa un gros soupir, se demandant ce qu’il avait fait dans ses vies antérieures pour devoir supporter ça tous les jours.
Ça a un nom, je te signale.’
Il fit un geste dans l’air, comme pour dire « c’est ça vas-y tais-toi » et, avec un effort surhumain, entreprit de s’extraire de son lit, ô matelas bien aimé, pour tituber sur ses deux pieds jusqu’à sa douche et se réveiller à l’aide d’un utile jet d’eau tiède – il n’était pas fou au point de se doucher à l’eau froide.

Quelques minutes plus tard, il était habillé, pas coiffé – on ne changeait pas les bonnes habitudes – et descendit dans le self du lycée pour y piquer un croissant et une tasse de café. Tout en mangeant, il se rendit compte que, malgré son état quasi comateux du samedi matin, il avait réussi à bien se fringuer. Bah quoi ? Un pantalon – que l’on pourrait qualifier de slim – noir, un pull gris, ses Doc Martens noires. Il ne manquait plus que son manteau, laissé dans sa chambre. Il finit vite son petit déjeuner – il remarqua l’heure en jetant un coup d’œil à l’horloge du self : 9H12, il s’était surpassé – et retourna chercher ledit manteau kaki, vérifia si son portefeuille, son portemonnaie et son téléphone portable étaient bien sur lui, et s’échappa de l’établissement, se dirigeant vers l’arrêt de bus non loin d’Immortalia. Le véhicule, arrivant dix minutes en retard, le conduisit lui et quelques autres personnes à Galway, où ils arrivèrent un peu après dix heures. Ce n’était pas si mal !

Ashton bâilla un peu, et tranquillement, rejoint un centre commercial tout proche, où il avait pour but de se rendre à Eason pour acheter deux trois livres. Et peut-être reprendre un café. Ou un thé. Il erra un peu, au début, ne se souvenant plus trop de la localisation de la librairie, mais finit par retrouver des repères qui le menèrent tout droit à la boutique. Il fouilla rapidement dans les rayons, sachant très bien ce qu’il cherchait, et après avoir déniché un bouquin de Stephen King, un autre de Kafka et un dernier de Flaubert – en français, yes ! – il alla patienter dans la queue, ayant abandonné l’idée d’aller boire quelque chose au café. Trop de monde. Il paya ses trois livres et, alors qu’il s’était arrêté près d’un espace de détente (?) constitué de bancs et de fausses plantes vertes, pour décider de sa prochaine destination – il n’avait vraiment pas envie de rentrer à Immortalia – il aperçut un groupe de jeunes qui se dirigeait vers l’endroit où il se trouvait. Il croyait au début qu’ils allaient l’aborder, lui demander de l’argent en frimant, ou il ne savait quoi encore, les jeunes de nos jours !, il remarqua qu’ils ne le regardaient pas lui, mais une autre personne à sa gauche, assise – ou plutôt écroulée – sur un des bancs.
Il la détailla du regard, automatiquement. Ce qui attira ses yeux fut les mèches rouges dans sa chevelure qui semblait d’ébène sous le chapeau qu’elle portait. Ses cheveux étaient attachés en une natte, et les fils noirs et rouges s’entrecroisaient joliment. Il ne put en voir plus, car le groupe d’adolescents lui cachait à présent partiellement la vue. Ils étaient au nombre de trois, à l’apparence hétéroclite. Se connaissaient-ils, tous les quatre ? Ashton eut un léger sourire, repensant à ses années lycéennes. Il n’avait pas eu beaucoup d’amis, ne cherchant pas à réellement s’en faire, crachant sur les amitiés hypocrites et inutiles qu’il avait vues chaque jour de ses trois années au lycée. Il soupira, et s’apprêtait à s’éloigner quand Artémis eut un cri étranglé, et un peu offusqué.
’Attends ! Ne vois-tu pas que la jeune fille se trouve sans doute dans une situation dangereuse ?’
Qu’est-ce que tu m’racontes là ?
’Ecoute, tu es un homme et je doute que tu puisses comprendre ce sentiment. Après, je suis une déesse, et je ne crains rien ni personne, mais les mortelles sont des femmes qui craignent les hommes en groupe, les hommes seuls, tous les hommes.’
T’sais que les femmes ont gagné beaucoup d’choses, depuis ton époque ? Elles ont des droit, et puis beaucoup savent s’défendre et-
’Quand même ! Imagine donc que quelque chose se passe mal ? Si tu pars, il n’y aura personne pour l’aider.’
Et toutes ces personnes, là, alors ?
Il l’entendit rire, méprisante.
’Ils passent, voient sans regarder. Toi-même, tu le sais ! Reste, garçon. Suis mon instinct.’
La dernière fois qu’j’ai suivi TON instinct, j’me suis retrouvé en face d’un ours brun. (longue histoire, mais elle s’est bien finie) Mais très bien.
Il n’ajouta pas « j’te fais confiance », parce que non, il ne faisait pas confiance à la déesse.

Il s’assit sur le banc à côté de celui de la fille, prit un de ses livres – celui de Flaubert – et, d’abord, parcourut la quatrième de couverture, qui l’incitait à ouvrir tout de suite le livre, mais il prit le temps de laisser les mots glisser. Il finit par ouvrir le bouquin, lut la préface en diagonale, et entama finalement le livre. En même temps, il tendait l’oreille, aux aguets.

Qu’est-ce qu’tu fais toute seule ici ? Tu t’es perdue ? T’es bien jolie.


Oups, ça commençait pas très très bien. Ashton fronça les sourcils. Il n’était pas du genre à draguer, mais c’était assez maladroit, sur ce coup-là, et même lui le savait. Le blond considérait le trio comme inoffensif, pour l’instant, mais était prêt à intervenir si besoin. Et puis, ils n’avaient pas semblé l’avoir vu, ce qui était un plus pour lui.


DEV NERD GIRL






◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff

merci à gyugyu pour l'ava ! <3
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 325
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Ven 17 Mar - 13:39
Hey i just met you ♫
Aller aller faite que ce groupe de crétin aille voir ailleurs, draguer une autre fille ou je sais pas, quelqu'un d'autre qu'elle qui n'est juste pas d'humeur! Ah ben euh non. Des sourires aux sous-entendus sales et des regards qui la déshabillaient de manière bien trop vulgaire, ils essayèrent de la faire parler avec une première phrase bien... nul. Sérieux ils auraient pas pu trouver mieux? Genre j'sais pas moi euh... "Hé mad'moiselle t'es charmante, ça t'dirais une glace à la menthe?"... Ouais nan c'est pas mieux en faite. Bastet les regardait tout les trois et glissa à sa possédée

-Joy, tu peux forcer le passage, tu as fais de la boxe après tout et puis tu m'as moi!

Ouais, quelle aide précieuse qu'est une déesse enfermée dans son esprit! Bon, avec un peu de chance la force ne sera pas nécessaire. Aller, faut répondre et s'en aller. Elle les fixa avec un regard glacial et un sourire qui contrastait avec les paroles qu'elle allait dire.

-Que je sois perdue ou pas ne vous regarde pas. Ne me qualifie pas de jolie, je préférerais être un laiderons plutôt que d'être complimentée par des boulets dans votre genre qui vont draguer de façon bien minable. Les mecs comme vous ne m'intéresse pas plus que la laideur de votre visage.

Ils n'aimaient pas, forcément hein. Elle se leva et tenta de se passer entre eux mais ils lui bloquèrent un peu plus le passage, un air méchant collé au visage. Ah ben oui, se faire recaler c'est pas génial hein? Bon dieu mais pourquoi ça tombait sur elle ce genre de merdier. Là ils avaient encore moins l'air de vouloir la laisser partir. super, la force allait devoir faire partie du spectacle.

-T'as dis quoi là? Tu t'es prise pour qui à nous parler comme ça, sale conne!

Sale conne? Sale conne??!! Ok d'accord. Sans crier gare, elle frappa le visage l'enfoiré qui l'avait insulté avec son poing, sentant son nez céder sous l'impact alors que l'imbécile cria et plaqua ses mains sur son nez. Ses deux potes, choqués, amorcèrent chacun un coups que Joy évita sans soucie avant de caler son pied avec force entre les jambes de l'un et colla son poing dans la mâchoire de l'autre. Des grandes gueules qui aboient plus qu'autre chose. Ils étaient à terre, pliés et gémissants de douleurs sous le regard méprisant de la jeune femme.

-Pathétique. Vous ne valez pas plus qu'un grain de sable.


-Wha! C'était génial Kitty! Un peu bas le coup de pied mais bien joué!

*Ouais mais j'aurai préféré ne pas me battre, j'aime pas attirer l'attention sur moi et c'est tout ce que j'ai réussi à faire!*

Elle remit bien son chapeau et regarda autour d'elle à la recherche d'un plan ou de quelque chose pour l'aider à se repérer. Rien de ça mais un jeune homme, plus grand et certainement un peu plus vieux qu'elle, était assis non loin. Des lunettes, des cheveux blonds en batailles et de très beaux yeux ambrés. La miss sentait Bastet redevenir joyeuse et un peu espiègle

-Mmmh bon choix Kitty, il est mignoooon!


*Calme toi, je vais juste lui demander mon chemin pour m'acheter des cordes, pas lui proposer un rencard*

-Pff t'es pas drôle!


*Je le connais même pas! D'où c'est pas drôle!*


Ah lala cette déesse je vous jure... Bref, la brunette s'approcha de l'inconnu, quelques mèches de ses cheveux voletant autour de son visage qui redevient neutre. Ca sert à rien d'avoir l'air agressive envers lui alors qu'il a rien fait! Après s'être débarrassée du groupe d'idiot avec tant de facilité, les gens la regardait bizarrement, peut-être ne s'attentaient-ils pas à ce qu'une jeune femme a l'air si fragile puisse se défendre de la sorte. Ou alors c'est son tee shirt à l’effigie de "L'étrange noël de monsieur Jack" qui attiraient les regards? Oh pis fuck it hein! Pas grand monde allait l'approcher maintenant alors hein! Elle ne fit pas gaffe à l'un des gars qui s'en alla, laissant ses deux potes par terre. Allez savoir où il allait.

Un sourire chaleureux aux lèvres, Joy regarda le blond et lui demanda après s'être approchée de lui

-Bonjour monsieur! Désolée de vous déranger dans votre lecture mais pourriez vous me dire où se trouve le magasin de musique s'il vous plaît?

Ses yeux de charbons dérivèrent vers le livre que l'homme tenait entre les mains. Flaubert? Connaissait pas. Pour ne pas paraître indiscret, elle remonta son regard vers celui de l'inconnu, se disant au passage qu'il avait une tenue pas mal

-Ahaha!! T'aurait-il taper dans l'oeil?


*Putain Bastet dit pas n'importe quoi! J'le connais pas! J'ai quand même le droit d'aimer le style vestimentaire de quelqu'un non!!? T'es pas croyable à vouloir me caser avec le premier venu que tu trouve beau! Bordel!*

Ouais, la Déesse s'était mise en tête de caser sa petite Kitty avec quelqu'un. Après tout, une fille aussi jolie ne devrait pas rester sur la touche comme ça! Fin de son point de vu, Joy elle s'en foutait et voulait s'acheter ses cordes. Du coup elle attendait la réponse du blond au beaux yeux sans se départir de son sourire.
ft. Ashton

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Sam 18 Mar - 16:37

hey i just met you ♫

joy & ashton

Ashton ouvrit grand les yeux à la tirade de la jeune demoiselle. Alors là. S’il avait cru qu’elle avait une répartie pareille. Mais par contre, pas sûr que les trois adolescents apprécient… D’où le « sale conne » qui tinta de façon dissonante. Certaines personnes tournèrent la tête vers le petit groupe, mais pas une seule ne s’arrêta, préférant détourner le regard et presser le pas. Le blond quitta des yeux son livre pour regarder comment la situation allait évoluer, prêt à intervenir si nécessaire, mais n’eut rien à faire. A la seconde où son regard se posa sur le trio et la jeune fille, l’un des garçons se plia en deux, les mains sur le nez, du sang s’échappant d’entre ses doigts légèrement écartés. Ashton écarquilla les yeux.
’Bien joué, jeune fille !
Non, c’était vraiment la demoiselle aux mèches rouges qui venait de-
’Elle a tout compris ! L’entrejambe est la partie la plus sensible de tout monstre-’
… C’est juste des mecs humains et mortels, Artémis.
’Je disais donc, la plus sensible de tout monstre. Elle est formidable !’
Et c’est toi qui m’disais qu’elle aurait besoin d’aide, et qui me croyais pas quand j’disais que les meufs savent se défendre ?
Mais il était épaté, tout de même. Avec son corps seul, elle avait réussi à les mettre tous les trois par terre. Il eut un petit sourire, et retourna à son livre, remontant ses lunettes sur son nez. Il comptait finir le paragraphe et plier bagage, histoire de partir de là et d’aller flâner dans d’intéressantes petites boutiques, aussi bien dans le centre que dans les rues. Ca faisait longtemps qu’il n’était pas venu à Galway, alors autant profiter !

Plongé dans les lignes noires et régulières, il ne vit pas la personne approcher et entendit seulement une voix qu’il semblait connaître s’adresser à lui de façon enjouée.

Bonjour monsieur! Désolée de vous déranger dans votre lecture mais pourriez vous me dire où se trouve le magasin de musique s'il vous plaît?


Il leva les yeux vers la personne qui venait de l’interrompre dans sa lecture à cause d’un sens de l’orientation pourri et qui ne savait pas lire un plan, et découvrit avec un léger étonnement la jeune fille qui venait de filer une bonne raclée aux garçons. Ashton eut un sourire. Voilà pourquoi la voix lui disait quelque chose. C’était la même qui avait insulté sans hésitation le trio. Qui, après un coup d’œil d’Ashton, s’était réduit à deux. Il se demanda brièvement où était parti l’autre, mais reporta son attention sur la jeune fille, qui attendait sûrement une réponse positive de sa part, un joli sourire aux lèvres.

Il se leva, tenant d’une main son livre, l’index servant de marque-page et regarda aux alentours.

Le magasin de musique ? J’y suis jamais entré, j’suis pas vraiment c’qu’on appellerait un amateur de musique, mais si j’me trompe pas…


Il se donna quelques secondes pour réfléchir, ne voulant pas indiquer une mauvaise direction à la demoiselle. A côté du fleuriste, ou du magasin d’électronique ? A gauche ou à droite ? Il laissa échapper un soupir, désolé par sa mémoire légèrement défaillante – oh bon, il avait quand même la bonne excuse de « ça fait longtemps ».

Ecoute, j’vais t’y accompagner. J’suis plus très sûre d’où il est. Ca t’évitera peut-être aussi une autre mauvaise rencontre, bien que, à ce que j’ai pu voir, tu sais bien t’défendre.


Il désigna du pouce les deux garçons, l’un d’entre eux gémissant légèrement et affalé sur le sol, ses mains sur son entrejambe, l’autre en train de se relever pour, après un regard effrayé vers la jeune fille, aider son ami à faire de même pour filer au plus vite. Ashton eut un petit rire amusé, doublé par le ricanement satisfait d’Artémis, toujours aussi fière de la demoiselle. Il rangea le livre avec les autres, dans le sac en papier donné par le libraire, et lui fit signe de le suivre, se mettant en route.

D’ailleurs, pas trop mal aux mains ? Les mâchoires, ça peut faire quand même assez mal.


Il jeta un coup d’œil aux poings de la jeune fille, prenant une teinte rougeâtre par endroits. Il eut un léger froncement de sourcils, et ajouta :

Ya une pharmacie pas loin, tu veux y faire un crochet avant d’aller au magasin d’musique ?


Il entendit Artémis approuver à ses paroles. Quand il aidait une fille, elle était joie, mais quand il s’agissait d’un garçon, ce n’était plus du tout le même discours. Dans ces cas-là, il ne tenait juste pas compte de son avis, et faisait ce qu’il avait à faire. Lui, au moins, n’était pas misandrique, ou même sexiste. Il soupira intérieurement, mais offrit un sourire à la jeune fille. Si elle était venue lui adresser la parole, ça signifiait qu’elle n’avait pas l’intention de lui mettre un direct dans la tronche, mais valait mieux faire bonne impression.

DEV NERD GIRL


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff

merci à gyugyu pour l'ava ! <3
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 325
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Sam 18 Mar - 17:15
Hey i just met you ♫
L'inconnu leva les yeux vers elle et sourit avant de se lever en refermant son livre sur son index. Il réfléchit, peu-être pour ne pas lui donner une fausse direction, ou alors il essayait de se rappeler. Puis il proposa finalement de l'accompagner, terminant sa phrase par une petite remarque qui la fit rire. Ces trois mecs c'était du menu fretin, elle avait eu pire à la boxe! Elle les regarda s'en aller et rigola avec luit

-Ils n'étaient pas très fort


Autant rester un minimum... Féminine non? Ca doit pas être bien courant les filles qui font de la boxe. Pas plus que les filles qui one shot trois mecs... Elle devait avoir perdu pas mal de crédibilité de ce côté là, pourtant elle était mignonne habillée comme elle était. Bastet rigola et se chargea de détailler leur guide, le trouvant pas mal pour sa petite possédée

*Bastet. Stop. Je ne compte pas sortir avec alors arrête*

Elle se calma aussitôt et resta dans un coin, boudant Kitty qui n'était pas drôle. Le jeune blond lui demanda si ça allait après son coup à la mâchoire et elle cligna des yeux avant de regarder son poing aux phalanges rougies avec un peu de sang dessus. Ah le nez cassé. Joy prit un mouchoir de sa poche et essuya avant de réfléchir à la proposition du jeune homme. Bastet revint à la charge, sachant qu'elle allait refuser et lui tapa sur le système pour qu'elle finisse par accepter

-D'accord, c'est pas grand chose mais pourquoi pas, c'est gentil.

La brunette avait complètement oublié que frapper sans ses bandages et/ou ses gants faisait plus mal qu'avec. Fin elle était habituée, elle s'était bien cassée le poignet comme ça une fois alors vous savez. Il était gentil n'empêche de l'accompagner jusqu'au magasin de musique en passant par la pharmacie. Il aurait très bien pu la laisser errer telle une âme en peine dans le centre commerciale. Ça montre peut-être qu'il n'a pas peur de se prendre une droite? Quoique elle ne risque pas de lui en coller une, il n'a rien fait pour.

Curieuse sur ce qu'il lisait, elle le regarda à travers ses mèches d'ébènes qui tombaient devant ses prunelles et lui demanda avec un petit sourire

-Au faite, que lisais tu avant que j'arrive? Ça avait l'air intéressant!

Comme la quasi totalité des trucs qu'elle ne connait pas. D'un geste presque machinal, la jeune femme cala ses mèches derrière son oreille de ses mains délicates, ses bracelets brésiliens bougeant légèrement au mouvement alors que son piercing en forme de serpent enroulé autour de son cartilage fut dévoilé ainsi que le petit anneau qui pendait à son lobe pendant qu'elle fixait toujours l'inconnu avec sa lueur curieuse dans les yeux. Puis, dans un élan de politesse, elle se dit qu'il faudrait peut-être se présenter

-Oh, je m'appelle Joy, et toi?

Bastet se contentait de la regarder faire, amusée et se retenant de sortir moult réflexion qui agaceraient plus sa possédée qu'autre chose. La pharmacie pointa le bout de son nez et de suite, la demoiselle chercha dans es poches à la recherche de son argent pour se payer de quoi éviter un éventuel enflure. Sauf que, ahaaa, elle avait juste prit ce qu'il lui fallait pour des cordes et grimaça

-Et mince, j'ai pas assez pour des cordes et de la crème... Tant pis?


Elle regarda le jeune homme en haussant les épaules. Joy n'allait pas lui faire payer de la crème pour ses mains à cause de ses conneries. Elle pouvait très bien tenir jusqu'à ce qu'elle retourne dans sa chambre et tant pis si ça enfle ou quoi, elle attendra hein.
ft. Ashton

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Dim 19 Mar - 17:41

hey i just met you ♫

joy & ashton

La demoiselle répliqua que le trio n’était pas très fort, et Ashton eut un sourire désabusé. Ce n’était pas que ces adolescents n’étaient pas une menace, c’était juste que la jeune femme avait un niveau bien supérieur à eux. Plus il y pensait, plus il trouvait ça impressionnant, mais au fond banal. De nos jours, une foule de personnes apprenaient à se défendre, les femmes les premières. Ashton mettait cela sur le compte de la peur et de la frustration féminine à devoir endurer depuis la nuit des temps les hommes et leur barbarie, dont le blond avait bien entendu conscience, bien qu’il ne fît rien pour s’améliorer lui-même sur ce point. Bon, fallait dire qu’Ashton n’était pas violent par ses actes, mais à travers ses mots, ce qui était slightly différent.
’Tu restes violent, aussi bien avec les femmes qu’avec les hommes, ce que je ne cautionne pas du tout. Si tu étais doux avec les premières en restant comme tu es avec les seconds, tout se passerait bien, avec moi, tu le sais ça, garçon ?’
Bien sûr. J’le fais pas, pour te faire chier et pour respecter mes valeurs morales.
Il entendit Artémis rire sombrement en marmonnant ’Mais quelles valeurs ?’ et il sortit de ses pensées alors que la jeune femme acceptait le détour par la pharmacie. Ah, au moins, elle était raisonnable. Non pas que c’était dangereux de se promener avec les mains endommagées, mais c’était mieux de les soigner le plus vite possible. Enfin, d’après Ashton. Il n’avait pas trop d’expérience dans le domaine, mais il pensait toujours qu’il fallait traiter les blessures en priorité, avant de faire quoi que ce soit. Cependant, s’il appliquait cette façon de pensée aux autres, il se foutait carrément de lui-même, presque détaché de son corps. S’il éraflait une partie de son corps, il mettait ça de côté et continuait ce qu’il avait entrepris. Et puis, Artémis n’était pas là pour le rappeler à l’ordre, étant donné qu’elle était drôlement contente que son hôte se blessât. Elle espérait même que la plaie s’infectât et qu’il mourût dans d’atroces souffrances.

Au faite, que liais tu avant que j'arrive? Ça avait l'air intéressant!


Il tourna la tête vers elle, étonné qu’elle eût de la curiosité pour la littérature. Il rencontrait de moins en moins de gens qui en avaient, et ça lui mettait toujours un peu de baume au cœur de voir que cette curiosité, sans aller jusqu’à appeler ça de l’amour – mais c’était du pur amour, pour Ashton –, existait encore chez certaines personnes. Peut-être exagérait-il, et qu’il y avait tellement plus de personnes qui appréciaient la lecture de romans souvent vus comme des obligations et surtout barbants.
Ce mouvement lui permit de suivre du regard ses gestes, ce qu’il fit un peu machinalement, l’œil toujours attiré par ce qui bougeait. Il nota la présence d’un piercing qui ressemblait fortement à un serpent, et de bracelets brésiliens aux poignets. Ashton supposa qu’elle était du genre à faire un vœu à chaque bracelet attaché, dans le genre un peu crédule, ce qui contrastait avec l’image qu’elle venait de lui montrer, celle d’une guerrière au caractère enjoué et naturel. M’enfin bon, les gens avaient de drôles d’envies, parfois, des espoirs, faire des vœux et parler aux étoiles, c’était stupide mais si propre à la nature humaine.
Finalement, il eut un léger sourire, se demandant à présent si elle était vraiment intéressée par le livre qu’il avait entamé tout à l’heure. Comme les avis pouvaient changer au moindre coup d’œil, à la moindre remarque, à la moindre pensée ! L’inconstance de l’être humain dans sa splendeur.

L’Education Sentimentale de Flaubert*. L’histoire classique de la femme mariée qui est aimé d’un homme naïf. Ca plaît pas à tout le monde. D’ailleurs, c’pas très logique de dire d’un livre qui t’es complètement inconnu qu’il est intéressant alors que tu ne sais rien de lui.


Il eut un sourire en coin lui permettant de marquer la fin de sa phrase. Il regarda ailleurs, sentant qu’elle avait peut-être autre chose à dire. Il ne fut pas contredit, alors qu’elle se présenta. Etait-ce de la politesse, ou une envie de sympathiser ?
’Mais qui voudrait bien sympathiser avec toi, Ashton ?’
Ferme-la, Artémis.

Ashton, enchanté !


Dire qu’il était enchanté était presque stupide, parce qu’il l’était à chaque rencontre qu’il faisait. Il aimait tomber sur des gens qu’il ne connaissait pas encore. Mais bon, ça restait un signe de politesse, et ça mettait les gens en confiance, ou du moins, ils ne se rétractaient pas dès les premiers mots de présentation.
Ils finirent par arriver à la pharmacie, pas si loin que ça, et alors qu’ils s’étaient arrêtés au rayon des crèmes, la jeune femme, fouillant dans ses poches, fit une grimace significative.

Et mince, j'ai pas assez pour des cordes et de la crème... Tant pis?


Il fronça les sourcils, se disant qu’elle n’était pas prévoyante. Mais il se fit arrêter dans sa critique négative de la demoiselle par Artémis qui lui rappela que lui aussi, parfois, ne l’était pas. Il soupira intérieurement et abandonna un combat qui serait inutile.

Ca coûte pas la peau du cul, quand même, j’peux t’le payer. Ca m’dérange pas, si c’est ça qui t’inquiète. J’suis pas du genre avare.


Il lui fit un sourire sincère, histoire qu’elle comprît bien qu’il pensait chacun de ses mots. Et avant qu’elle ne pût protester, il attrapa un tube de crème qu’elle avait examiné et se dirigea sans plus attendre vers la caisse, où il paya en vitesse, et sortit de la pharmacie pour aller se placer près d’un banc. Il froissa le reçu, l’enfonçant au fond d’une de ses poches et tendit la crème à la jeune femme.

J’suppose que tu peux t’en mettre toute seule ? J’pense pas que tu sois une incapable.


Une expression amusée sur le visage, son regard survola la place sur laquelle ils se trouvaient, tomba sur un plan du centre commercial. Bingo ! Si c’était pas de la chance, ça. Ashton n’aimait pas trop embarquer quelqu’un à la recherche d’une boutique, car le risque de tourner en rond était bien trop élevé, avec la qualité des souvenirs actuels du blond.
’Alors comme ça, tu te soucies des autres ? Tu n’as pas envie qu’ils se sentent encore plus perdus à cause de sa mémoire défaillante.’
Nan, j’m’inquiète juste de l’image qu’ils auront de moi.
Artémis râla en disant que l’image ne définissait rien, mais Ashton la mit de côté et, indiquant du pouce le panneau à la jeune femme, il la prévint.

J’reviens, j’dois m’assurer qu’on est sur l’bon chemin. J’ai pas envie d’nous perdre, alors que j’t’ai dit que j’allais t’conduire à ton magasin de musique.


Il lui sourit largement, et les mains dans les poches de sa parka, alla se poster devant le plan, cherchant des yeux le petit icône qui indiquerait l’emplacement de la boutique.

*prononcé à la française

DEV NERD GIRL



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff

merci à gyugyu pour l'ava ! <3
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 325
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Dim 19 Mar - 18:14
Hey i just met you ♫
Le blond répondit à a question par rapport au livre, prononçant le nom de l'auteur d'un drôle de façon. Du français? Maybe. Il en fit un très rapide résumé et Joy sourit un peu plus avant de rire à sa remarque

-Je n'ai jamais dis que ce que je dirais serait logique. Et il a l'air pas mal, je penserais à le prendre si je tombe dessus en librairie!

Il l'amusait, au plus grand bonheur de sa Déesse. Puis il se présenta et la miss hocha la tête

-De même Ashton!

Puis, direction la pharmacie. Sauf qu'elle n'avait pas assez pour les cordes et de la crème. Comme si elle avait prévu de se battre aussi... Son guide eut l'extrême gentillesse de payer le tube pour elle, ne lui laissant pas le temps de protester car il le prit, s'en alla vers la caisse pour payer et quitta la pharmacie pour s'installer sur un banc. Elle le suivit et prit le tube, ayant bien vu qu'il était sincère quand il avait dit que ça le dérangeait pas de payer

-Nan pas encore. Merci en tout cas, je te rembourserais! Ou je t'offre un café quand tu veux?

Loin d'elle l'idée de proposé un rencard, c'était sa façon de remercier. Pour avoir payer un tube? Ouais ouais! Etrange je sais. Mais elle le trouvait sympa et elle voulait faire un peu connaissance avec. Bon, par contre si c'était un humain lambda sans dieu ou déesse en lui ça allait être un peu galère... Mais bon, n'allons pas nous arrêter à là!  Elle ouvrit le tube et mit un peu de crème sur ses phalanges, souriant quand sa peau rouge rencontra la douce fraîcheur de la crème. Ashton regarda autour de lui avant de voir quelque chose -quoi?- et signala à Joy qu'il revenait. Elle lui offrit un joli sourire

-Pas de soucis, merci!

Elle termina avec la crème et attendit patiemment avant d'entendre des éclats de voix vers la droite. La miss se tourna vers la source. C'était un groupe de mec, l'un d'eux était celui a qui elle avait démoli le nez, le reste étant des gros musclés sûrement amateurs d'heures de musculations et autre. Le nez cassé la pointa du doigt et le plus grand et musclé de la bande se tourna vers elle, la fixant un long moment avant de sourire largement

-Joy!!! C'est pas vrai!!!

Il marcha rapidement vers elle et lui ébouriffa les cheveux, tout joyeux de la voir

-Salut Marc! Tu fais quoi ici?

-Bah j'ai vu un mec avec le nez pété et j'ai voulu l'aider, j'me doutais pas qu'c'était toi! Il s'est passé quoi?

-Oh il m'a dragué avec ses potes, recalés, ils m'ont insultés et ont voulu me frapper du coup voilà!


Le prénommé Marc regarda de suite les mains de la miss et ricana

-T'y es pas allée de main morte. Fais gaffe à toi p'tite caille.

Elle lui sourit et hocha la tête avant de le voir s'en aller vers son groupe qui s'était installé pas loin, le p'tit mec dépité et s'en alla en rageant, bousculant ceux qui était sur son passage. Pauvre petit chou *tousse*. De ses yeux noirs, Joy chercha Ashton du regard avant de le voir et d'aller ver lui, ne remarquant pas les regards insistant du groupe de Marc sur sa personne. Une fois juste à côté du blond, elle lui sourit et regarda sur la carte

-Ah mais on est pas loin en faite et....

Elle détailla le plan et se facepalma

-Oh mais que je suis bête.... Je tournais autour depuis tout à l'heure.... Bon, on y va?

La demoiselle prit le chemin vers le magasin de musique, Bastet se foutant gentiment de sa gueule et suivant de près le blond qu'elle détailla aussi du coin de l'oeil. C'est vrai qu'il était pas mal en faite. Bon elle allait pas lui tomber dans les bras et faire une tentative grotesque pour le draguer. Mais il était pas mal. La déesse chat ricana

-hé ben alors? Il t'a pas tapé dans l'oeil hein?

*Roh c'est bon Bastet! C'est mon genre mais y a quasiment aucune chance pour qu'on se revoit après qu'il m'ai emmené au magasin de musique! Arrête de te faire des films pour rien*


Bastet se contenta de rire et proposa un paris: si ils se revoyaient après cette journée et qu'il acceptait le café qu'elle lui avait proposé, Joy devrait admettre que la déesse était la plus forte, la plus belle et la meilleure des déesses -cette ego j'vous jure!- et si c'est Joy qui gagnait, l'égyptienne ne ferait plus aucunes remarque sur sa vie sentimentale pendant un bon mois. Et voilà, un pari stupide se mit en route, comme le duo vers le magasin.
ft. Ashton

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Dim 19 Mar - 23:10

hey i just met you ♫

joy & ashton

Ashton avait eu un sourire amusé alors qu’elle lui avait proposé un café. Quoi, c’était une tentative de drague ? Ca ne semblait pas coller avec l’image de la jeune femme. Le blond décida de ne pas répondre tout de suite, se contentant de hausser les épaules, et d’aller examiner le plan.
’Sois un peu plus sympathique, elle essaie d’être gentille.’
Elle s’est déjà bien trop, ‘fin j’veux dire, elle devrait pas proposer un rendez-vous à quelqu’un qu’elle connaît pas vraiment.
’Ou plutôt, à quelqu’un comme toi. Tu es un déchet, tu ne mérites même pas qu’elle te paie un café.’
Ah ouais ? Tu l’penses vraiment ?
Ashton était toujours prêt à tenter de contredire sa chère divinité. Elle pensait vraiment qu’il ne méritait pas aller boire un café avec la demoiselle ? Il allait accepter, juste pour faire chier Artémis. Et pour le café, aussi, ou du thé, s’il y en avait. Et peut-être un peu pour la fille, qui n’était pas méchante.

Les yeux fixés sur la carte, il entendit des exclamations derrière lui, et curieux, regarda par-dessus son épaule. Il aperçut la demoiselle accompagnée d’une sorte d’armoire à glace. Il allait se diriger vers eux, un peu alarmé, mais il se rendit compte qu’ils étaient tous deux lumineux de joie. Ashton se détendit, un petit sourire aux lèvres. Elle l’étonnait un peu plus. Des amis comme ce mec-là ? Elle était balèze. Il garda son sourire jusqu’à ce qu’elle le rejoignît. Il la laissa observer le plan par elle-même, et eut un rire alors qu’elle sembla se désespérer elle-même.

Oh mais que je suis bête.... Je tournais autour depuis tout à l'heure.... Bon, on y va?


Un peu bête, en effet. Surtout de ne pas avoir pensé à checker un plan.


Il n’insista cependant pas et prit la direction du magasin de musique. Le chemin se fit dans un pseudo silence dérangé par les bribes de conversations des gens tout autour d’eux, par la musique qui s’échappait de certaines boutiques. Et alors qu’ils avançaient, ils laissaient les enseignes ternes derrière eux, les gens insipides coincés dans leur petite vie de merde. Ashton avait gardé ses mains dans les poches de son manteau, jouant machinalement avec le ticket de caisse froissé dans celle droite, les anses du sac contenant les livres reposant sur son poignet gauche.

Ils finirent par arriver au magasin, à une centaine de mètres de leur ancienne position, et Ashton, s’arrêtant devant l’entrée, sourit chaleureusement à la jeune femme.

J’suppose que nos chemins se séparent ici ? Ca a été un plaisir de t’escorter jusqu’ici.


Il s’inclina légèrement, un sourire en coin sur les lèvres, et décida de faire une dernière petite remarque.

J’ai jamais vu une fille s’défendre comme ça, chapeau ! D’ailleurs, j’suis toujours en train de m’demander si t’en es vraiment une. Enfin bref, j’aime bien tes ch’veux, au fait, ils s’accordent presque avec la couleur d’tes mains, c’est charmant, mad’moiselle.


Il lui fit un clin d’œil, pas du tout désolé de tout ce qu’il venait de dire – alterner compliments et remarques désobligeantes, c’était un truc qu’il aimait faire.

Il commença à s’éloigner quand une pensée le traversa en un éclair. Il fit volte-face, un large sourire aux lèvres, revint à grands pas vers la jeune femme, sortit un stylo de sa poche – oui il se trimbalait avec des stylos, et parfois des carnets dans les poches de sa parka – et, attrapant un de ses bras, y inscrivit, aussi délicatement qu’il le put, son numéro.

C’est pour me contacter, ça va être dur de s’faire un café sinon. Bon, allez, à la prochaine !


Il s’éloigna de nouveau en secouant sa main en signe d’au revoir. En arrière-plan, il entendit Artémis râler.
’Elle est mignonne. Tu n’as pas intérêt à la faire souffrir.’
Ecoute, t’sais bien que j’suis un peu méchant avec tout l’monde. Ca s’ra pas personnel si j’la vexe ou j’sais pas quoi.
’Au pire, elle te frappera pour moi. Elle a l’air de cogner fort.’
Pas faux. J’devrais peut-être éviter de l’énerver.

hrp :
 

DEV NERD GIRL




◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff

merci à gyugyu pour l'ava ! <3
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 325
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini] Lun 20 Mar - 12:46
Hey i just met you ♫
La remarque d'Ashton face à son manque visible d'orientation la fit rire. Même en regardant un plan elle était capable de se paumer! Le chemin se fit dans le silence entre eux, entouré des milles et unes paroles que les gens balançaient, racontant leurs vies à autrui ou au téléphone. Dieu qu'elle aimait sa musique pour éviter d'entendre ce genre de chose. Ils arrivèrent assez vite au magasin et son guide s'inclina en lui indiquant qu'il allait partir. Ce qu'il rajouta la fit rire

-Si si, je suis bien une fille! Et j'ai pas frappé assez fort je pense, c'est pas aussi rouge que mes mèches. Merci de m'avoir accompagné jusqu'ici!


Ouais nan, elle prenait pas facilement la mouche et participait même! C'était pas magnifique ça? Elle sourit un peu plus au clin d'oeil et le regarda s'en aller, glissant à Bastet qu'il n'avait pas accepté le café et que, donc, elle avait gagné. Elle soupira et s'apprêta à admettre sa défaite quand Joy vit le blond revenir rapidement, un stylo à la main. Il prit son bras et nota quelque chose dessus, en précisant que se serait compliqué de le contacter pour le café si elle a rien pour. Ashton s'en alla vraiment cette fois, lui faisant un signe d'au revoir avec sa main qu'elle lui rendit avant de regarder son bras

-Aaaahahahaa!!!!! J'ai gagné!!! J'te parie combien qu'il a cru que tu lui proposais un rencard?

*Nan mais nan, on peut plus proposer un café sans que ça passe pour un rencard? Mon dieu...*


Sans plus rien dire, elle entra dans le magasin à la recherche de cordes, toute souriante. Elle était contente qu'il ai accepté pour le café, Bastet aussi d'ailleurs, sa possédée manquait cruellement d'amis! Voir tout simplement de relation! Les cordes achetées, Joy quitta le magasin et se dirigea vers la sortie... Avant de se reperdre à nouveau... J'vous l'avais j'crois, elle peut se perdre même en regardant un plan. Elle en profita pour repérer les bons cafés avant de s'atteler à trouver la sortie, une bonne heure après avoir quitté le magasin de musique. On se refait pas! Mais maintenant elle avait ce qu'elle avait voulu en arrivant, voir plus. On guettera le déroulement de tout ça, vous êtes d'accord?

Fin
ft. Ashton

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Hey i just met you ♫ [PV: Ashton][fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand un simple verre tourne à l'humiliation - Ashton ♥
» LE DIEU CARNIVORE-CLARK ASHTON SMITH
» LA MORT D'ILALOTHA- CLARK ASHTON SMITH
» (M) ASHTON IRWIN - Does he know that you'll never go back ?
» CLARK ASHTON SMITH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Périphérie - Monde :: ◄ Vieux Galway - Centre-Ville :: ► Boutiques-
Sauter vers: