AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Périphérie - Monde :: ◄ Vieux Galway - Centre-Ville :: ► Pubs & Restaurants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Mar 22 Aoû - 23:06
J'commande un déca, mais re-caféiné ♪
Ashton te posa sur le lit sous la demande du Médecin. Celui-ci vous rassura en disant que ce n'était qu'une entorse. Tu allais répondre mais le blond t'enfonça et tu lui tira la langue avant de soupirer

-aaah gosh, t'es un cas aussi Ash


Le médecin ne te fit pourtant pas la moral ou quoi, disant qu'il était nul pour ça. Ouf, tant mieux, tu avais bien assez avec Ashton! Il s'en alla d'ailleurs en conseillant à l'homme de bien te charcuter, t’appelant à nouveau chaton. Malgré toi, tu souris et rougis avant de triturer une mèche de cheveux comme une jeune demoiselle gênée. Le médecin te regarda et sourit, presque nostalgique

-Vous avez l'air de bien vous entendre tout les deux. C'est ton petit ami?


Tu écarquilla les yeux et secoua vivement la tête. Non mais ils avaient quoi avec ça les gens??!!

-Non du tout! On se connaît depuis quelques jours à peine. On ne peut pas tomber amoureux si vite monsieur


Il te regarda et sourit en coin avant d'aller chercher de la crème et une atèle. D'une douceur rassurante, il passa la crème tiède sur ta cheville avant de répondre

-Certes mais on peut plaire très vite mademoiselle. Puis il t'appelle chaton. A moins qu'il fasse ce genre de chose avec tout le monde, c'est bon signe pour toi. Et pour des gens qui se connaissent que depuis quelques jours vous vous entendez très bien. Bon, ton entorse guérira bien avec la crème et l'atèle.


Tu cligna des yeux et te retiens de facepalm. Mais gosh les gens calmez vous. Vous vous entendiez bien lui et toi c'est tout ! Certes il t'avait peut-être, tu dis bien peut-être, taper dans l'oeil. Tu te contenta de hocher la tête et de prendre le tube de crème qu'il te tend. Puis tu lui tendis la cheville pour qu'il te mette l'atèle. Tu le laissa faire en réfléchissant à ce qu'il venait de dire. Non, c'était très peu probable qu'en si peu de temps Ash t'ai tapé dans l'oeil et vice versa. Il te taquinait, sans plus. Fin tu pense. Aaah que c'est compliqué ce genre d'histoire.

Le médecin sourit et te fit signe que c'était bon avant de t'emmener dans le couloir, la ou Ash prenait son café. Tu lui souris avant qu'une question ne surgisse dans ton esprit. Vivement, tu te tourna vers l'homme qui s'était occupée de ta cheville

-Je devrais garder l'atèle combien de temps? J'ai des entraînements de boxe régulier et, si je ne peux pas y assister, j'aimerais au moins pouvoir dire quand je reviens


L'homme sembla réfléchir, même si tu te doutais qu'il connaissait la réponse

-Hé bien, de base votre entorse était une simple entorse de grade 1 et ça aurait prit un mois pour guérir. Mais, à vous forcer à marcher malgré la blessure, c'est passé en grade 2 donc 2 mois de guérison mademoiselle. La boxe devra attendre votre complet rétablissement


Puis il s'adressa à Ash avec un air entendu

-Surveillez là si jamais elle en fait à sa tête. Je vous donne mon nom et numéro si jamais elle n'écoute pas et que vous avez besoin de moi. Je vous laisse aller payer ! Bonne soirée à vous !


Il s'en alla en vous faisant un signe de la main et tu le lui rendis avant de soupirer

-2 mois ! Mais je veux pas attendre 2 mois pour aller au restaurant où tu veux m'emmener !


Tu le regarde, une lueur déterminée dans le regard. Tu n'allais pas lâcher le morceau comme ça ! Ah ça non!! Tu le voulais ce resto!! Vous vous dirigez vers l'accueil alors que tu marchais avec ton atèle. Tu devais avoir l'air belle avec dis donc, à marcher à moitié en pingouin. Tu paya et te frotta la tête en soupirant longuement

-On rentre? On peut discuter du resto et de quand on ira dans le bus et par sms ! Faut aussi que je passe te voir dans le jardin un après-midi!


Tu t'en faisais une joie que tu avais du mal à dissimuler. Tranquillement, tu quitta l'hôpital et t'étira, faisant attention à pas trop t'appuyer sur ta jambe. Le médecin t'avait donné quelques conseils pour ne pas aggraver ta blessure plus que tu ne l'avais fait. 2 longs mois comme ça... Tu sentais que Ash allait te lancer des piques sur ça et s'inquiéter de temps en temps. Tu n'aimais pas vraiment la deuxième option...

L'arrêt de bus était pas loin et tu attendis Ashton avant d'y aller. Le bus passa devant vous et tu écarquilla les yeux

-C'est notre bus Ash !! Dépêche !!


Tu clopinais plus que tu ne courrais mais c'était difficile avec une atèle de courir!

Hrp:
 
ft. Ashton
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 111
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Sam 2 Sep - 11:49

j’commande un déca, mais re-caféiné ♪

joy & ashton

Ashton finissait son café quand la porte s’ouvrit. Il manqua de sursauté, pensant que ça prendrait plus de temps, mais reprit contenance alors que le médecin et la jeune femme sortaient de la salle. Joy semblait avoir été correctement soignée – bien sûr, l’entorse était toujours là, mais au moins, ça avait été traité –, constata-t-il au coup d’œil qui lança à sa cheville, protégée d’une attelle.

A peine sortie de là, elle posa une question à laquelle Ashton avait déjà pensée, soit, le temps de récupération. Le médecin répondit sans équivoque, et donna son numéro de téléphone avant de filer s’occuper d’autres patients. Le blond se tourna vers la jeune femme, prêt à la voir exploser d’indignation.

2 mois ! Mais je veux pas attendre 2 mois pour aller au restaurant où tu veux m'emmener !


Il haussa les sourcils et eut un petit rire.

Quoi, c’est ça qui t’inquiète le plus ? Même pas la boxe ? Eh bien, ton sens des priorités a bel et bien été perturbé.


Il secoua la tête, amusé. Et lui qui croyait qu’elle plaçait le sport qu’elle faisait au-dessus de tout ! Peut-être que tous les sportifs n’étaient pas comme ça. Pourtant, il en avait rencontré beaucoup qui était toujours là, à faire l’éloge de leur discipline, de se tuer à l’entraînement et de la placer en priorité dans tout ce qu’ils faisaient. Il pouvait les comprendre. Pour certains, c’était ce qui les faisait tenir. Ils ne vivaient que par ça. Mais il semblait que pour la jeune femme, ce n’était pas le cas. Ou avait-il complètement tort dans sa façon de réfléchir ? Enfin, il laissa tomber et suivit Joy jusqu’à l’accueil, où il la laissa payer. Eh attendez ! Vous croyez vraiment qu’il allait payer pour un truc qu’elle s’était fait toute seule ? Non mais vous rêvez, les gars.

On rentre? On peut discuter du resto et de quand on ira dans le bus et par sms ! Faut aussi que je passe te voir dans le jardin un après-midi!


Ashton eut un sourire, devant son enthousiasme débordant. On aurait pas dit comme ça, au premier coup d’œil, mais elle était carrément exubérante, parfois. Il hocha la tête, approuvant ces plans qui ne pouvaient que lui plaire. Il aimait bien, parfois, avoir de la compagnie lorsqu’il travaillait.

Ils sortirent tranquillement de l’hôpital, et se dirigèrent vers l’arrêt de bus non loin de là. Ils n’étaient qu’à 10 bons mètres quand le bus leur passa devant.

Oh, merde.


Joy lui cria de se dépêcher et se mit, tel un pirate à la jambe de bois, à clopiner pour attraper le bus à temps. Il éclata de rire, ne réfléchit pas et la prit dans ses bras, l’un sous ses genoux, l’autre contre son dos, pour tracer jusqu’à l’arrêt de bus en faisant attention à ne pas trébucher ou à ne pas faire tomber la demoiselle. Fallait pas qu’elle se fracture un truc en plus de l’entorse, quand même !

Ils atteignirent l’arrêt de bus au moment où celui-ci ouvrait ses portes. Là, le blond reposa la jeune femme, hilare.

C’est bon, c’est bon, on l’a pas raté, tout va bien.


Il se rassurait lui-même, ayant eu la terrifiante pensée de devoir attendre un gros quart d’heure avant de voir arriver un autre bus pouvant les ramener à Immortalia.

Il monta dans le véhicule, validant son titre de transport, surveillant Joy avec quelques coups d’œil derrière son épaule pour s’assurer qu’elle n’avait aucun problème – il se sentait obligé de veiller sur elle, durant ce trajet, parce qu’elle ne le ferait pas pour elle-même. Il alla s’installer près des portes de sortie, pour faciliter la chose à Joy quand ils seraient arrivés à destination, et prit la place près de la fenêtre – il adorait se mettre aux fenêtres. Il attendit que la jeune femme se soit assise pour prendre la parole.

Bon, on a trois quarts d’heure devant nous.


Il n’en était pas dépité, ou quoi que soit. Ashton aimait les trajets en n’importe quel moyen de transport. Tant qu’il voyait le paysage défiler, ça lui allait. Bon, là, il devait faire la conversation, un minimum, mais ça ne le dérangeait pas plus.

Pour le restaurant, c’est pas grave si t’as une attelle, t’sais, ils vont pas te refuser l’accès à leur restaurant. On pourra y aller dès que t’auras pris au moins un peu de repos.


Il y tenait vraiment.

Le blond jeta un regard par la fenêtre. Le bus avait démarré depuis quelques minutes, mais n’avait pas encore quitté la ville.

D’ailleurs, ça t’fait encore mal, ou ça va mieux ? T’aurais pas dû essayer de courir tout à l’heure, abrutie. Tu voulais que ça empire, ou quoi ?


Il s’interrompit, car il se rendait compte qu’il redevenait un adulte ennuyeux et moralisateur. Damn.

Dis-lui à quel point elle est belle, à la place, crétin.

Non j’crois pas. Il en avait marre de cette déesse.

’fin bref, t’as plus le droit de courir. J’irai pas jusqu’à te raccompagner jusqu’à ta chambre, mais je compte sur toi pour pas tomber, une nouvelle fois.


Son ton avait pris des accents mesquins. Il savait très bien qu’elle n’avait pas fait exprès de chuter, mais c’était toujours bien de le lui rappeler quand même.

DEV NERD GIRL


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 283
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Sam 2 Sep - 14:01
J'commande un déca, mais re-caféiné ♪
Le bus se rapprochait de plus en plus de l'arrêt tandis que toi tu galérais à y aller. Dieu pourquoi tu avais cette atèle qui t'empêchait de courir! Probablement pour t'empêcher de courir justement mais c'était chiant! Pendant que tu clopinais, tu entendais Ash derrière rigoler, trouvant probablement la scène comique et tu ne pus t'empêcher de sourire. Par contre tu lâcha un petit cri de surprise quand il te porta contre lui. Ok, ça tu ne t'y attendais pas, mais alors pas du tout ! Tu t'accrocha comme tu pouvais pendant qu'il courait avec toi dans les bras vers le bus. Par chance, vous arrivez pile quand il ouvrait les portes. Le blond te posa et tu hocha la tête

-Oui ! Merci de m'avoir porté!


Tu le laissa rentrer en premier et monta après lui. C'était galère l'atèle, qui est le con qui a inventé ce truc tellement pas pratique! Tu monta les quelques marches et présenta ton titre de transport avant d'aller t'asseoir à côté de Ash. Tu avais remarqué qu'il s'était retourné, probablement pour voir si t'allait réussir à traverser le couloir du bus sans tomber. Tu étais tellement douée que tu en aurais été capable! Mais non, tu t'assis à côté de lui sans être tombée. Trois quart d'heure... Ça va, ça donne de quoi discuter! Ou dormir, les transports te faisait souvent dormir.

Il commença à parler et tu l'écouta avant de soupirer de soulagement! Tu allais pouvoir aller au resto avec lui malgré ton atèle, ouf! Puis il te demanda comment ça allait avant de te traiter d'idiote pour avoir couru. Tu le regardais, l'air un peu étonnée avant de rire et de le patpater

-C'est gentil de t'inquiéter pour moi Ash!


Il quitta le rôle du moralisateur pour lancer une petite remarque mesquine et tu lui tira la langue

-Hé c'est méchant ça! J'ai pas fais exprès de tomber et tu le sais ! J'aimerai bien t'y voir moi !


Tu n'étais pas vraiment en colère, tu étais même amusée. C'est vrai que vous vous entendiez bien pour des personnes qui se connaissent depuis peu. Tant mieux d'un côté non ? C'est rare de si bien s'entendre dès le début, même si il t'avait fait une petite remarque pas très sympathique, c'était déjà limite oublié.

Tu te perdais à contempler le paysage qui défilait pas la fenêtre avant qu'une question ne fasse surface d'un côté dans ta tête

-C'est quel genre de restaurant? Faut une tenue habillée?


Il allait peut-être rire de ta question et te faire une remarque dessus mas, même si c'est vrai que tu n'es pas très féminine, tu soigne un minimum les apparences et t'adapte à ton milieu quand il te faut! Si c'est un restaurant classe et tout, tu avais une tenue pour, mais faudra faire une croix sur les talons. Avec ta cheville, valait mieux ne pas y penser. Puis Ash serait capable de t'engueuler car tu as mis des talons avec une entorse. Se serait drôle et assez chou de a part. C'est toujours agréable de voir quelqu'un qui s'inquiète pour soi, ça prouve qu'il nous porte un minimum d'attention non?

Tu t'étira longuement avant de retenir un baîllement

-Aaah mon dieu, cette journée était épuisante mine de rien ! On s'est bien amusé n'empêche !


Tu leva les yeux vers lui, un sourire enfantin collé aux lèvres alors que la fatigue commençait déjà à s'emparer de toi. Non, ne t'endors pas comme ça dans le bus alors que tu discute avec quelqu'un, ce n'est pas poli! Bastet essayait de te maintenir éveillée, histoire que tu puisse continuer de parler avec Ash.

hrp:
 
ft. Ashton
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 111
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Dim 3 Sep - 16:16
hrp :
 

j’commande un déca, mais re-caféiné ♪

joy & ashton

A la suite de sa remarque un peu mesquine, Joy lui tira la langue. Une vraie gamine, auraient dit de vieux rabat-joies. Le jeune homme eut un petit rire et ne dit rien. Il la laissa regarder le paysage, lui-même se perdant dans les rues floues, et, bientôt, dans les arbres qui bordaient la route. Ils progressaient à une allure raisonnable pour un bus, mais presque lente pour une voiture. Ça ne dérangeait pas Ashton. Il s’en fichait d’arriver vite ou pas. Et puis, rouler rapidement ne permettait de gagner qu’une poignée de minutes, et en contre-coup, ça polluait beaucoup plus. Et les dieux savaient à quel point Ashton en avait horreur, de cette pollution !

Une question de Joy lui fit tourner la tête vers elle.

C'est quel genre de restaurant? Faut une tenue habillée?


Un sourire étira ses lèvres. Elle était mignonne, à s’inquiéter de choses comme ça.

Nan, c’est un petit resto, c’est décontracté. Tu te soucies vraiment de comment t’habiller ? Là, c’est indéniable. T’es vraiment une fille.


Son sourire était devenu narquois.

Je vais te décapiter, ouvrir ton estomac pour y prendre tes entrailles, et ficeler ton horrible tête avec.

C’est pas vraiment mon style, mais si ça peut t’faire plaisir, écoute, ne t’en prive pas…

Elle poussa un cri de rage et se mit à planifier tout ce qu’elle me ferait si elle était toujours une grande et puissante déesse. Il entendit plusieurs fois les mots « boyaux », « loups » et « yeux » et décida de la laisser marmonner dans son coin.
Il avait détourné le regard et l’avait reposé sur le paysage qui défilait, mais la voix de Joy le refit tourner la tête.

Aaah mon dieu, cette journée était épuisante mine de rien ! On s'est bien amusé n'empêche !


Elle avait une expression presque enfantine sur le visage, ce qui la rajeunissait un peu. On avait souvent raison quand on disait que les asiatiques de l’Est faisaient plus jeunes qu’ils ne l’étaient. Ashton sourit à ce cliché, mais n’en dit rien, et à la place, acquiesça.

Elle a été épuisante pour toi, vu tout ce que t’as fait ! Mais ouais. C’était cool ! Merci.


Etait-ce nécessaire de répéter qu’il le pensait vraiment ?

Tu m’as payé le café, cette fois. La prochaine fois qu’on sort ensemble, tu toucheras pas à ton porte-monnaie, j’te l’assure. T’es qu’une étudiante, et les étudiants, c’est carrément fauché !


Il parlait en connaissance de cause. Ah, la dure vie de ces pauvres étudiants ! Ashton était content d’avoir au moins passé cette épreuve. Maintenant, il gagnait assez pour n’être en manque de rien. Il subvenait à ses besoins par lui-même, c’était ça qui était beau ! Encore, pendant ses études supérieures, il avait emprunté plusieurs fois de l’argent à ses parents, à contrecœur – mais sinon, il ne mangeait pas le soir, donc bon – mais là ! Il était encore jeune mais se débrouillait par lui-même. Il aimait cette situation. Être quasiment indépendant, il ne pouvait pas rêver de mieux. Bien sûr, il était enchaîné à Immortalia, quoi qu’il pût faire, mais en attendant, il était libre, dans un sens.

Sortant de ses pensées, il jeta un coup d’œil à la jeune femme à ses côtés. Son regard était un peu fixe, et ses paupières papillonnaient par moment. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres du blond.

T’es fatiguée ?


Son sourire se renforça. Pour une raison quelconque, il trouvait ça marrant. C’était toujours drôle de voir les autres tomber de sommeil, pendant que lui se sentait parfaitement bien.

Tu peux dormir, t’sais. J’vais pas te violer dans ton sommeil. J’te réveillerai même quand on sera arrivé ! Promis.


Il ricana. Ça aurait été drôle de la laisser dans le bus, mais il n’était pas aussi cruel.

DEV NERD GIRL



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 283
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Dim 3 Sep - 19:02
J'commande un déca, mais re-caféiné ♪
Tu avais demandé à Ash quel genre de tenue il fallait pour le resto et il te répondit en souriant, glissant une petite remarque dans sa phrase. Tu en ris et hocha la tête

-Je te l'avais bien dit !


Tu commenta ensuite rapidement la journée et le blond quitta le paysage des yeux pour te répondre. Oui, c'est sûr que pour toi elle avait été épuisante, mais tu en referais une pareille sans problème ! Lui par contre, il avait l'air toujours en forme ! Impressionnant, pourtant il avait couru avec toi dans les bras, t'avais emmené à l'hôpital en te portant sur son dos. Il est inépuisable ou ? Ashton rajouta autre chose et tu souris en hochant la tête. Tu n'allais pas discuter avec lui, c'était peine perdu vu comme il avait l'air têtu.

Morphé commençait à t'embarquer doucement quand Ash te demanda si tu étais fatigué. C'est vrai que, contrairement au début de l'après-midi, tu avais l'air épuisé mais contente de ta journée. Il te dit que tu peux dormir et écarquilla grand les yeux à ce qu'il rajouta avant de poke sa joue

-Si tu voulais vraiment me violer tu l'aurais fait dans la forêt donc bon. Puis je te fais confiance !


Tranquillement, tu posa ta tête sur son épaule, tourna ton corps vers lui pour être mieux installée. Tu laissa ton casque et le livre entre vous deux et retira tes lunettes pour qu'elles ne te gênent pas avant de te laisser emporter par le sommeil, te blottissant légèrement contre Ash. Son épaule était confortable, c'était agréable en faite de t'endormir comme ça malgré tes quelques mèches de cheveux qui cachaient un peu ton visage paisible et endormi. Bastet soupira, à la fois amusée et blasée par le manque d'énergie de sa possédée. Mais elle était tellement mignon comme ça qu'elle la laissa dormir tranquillement contre le blond.

Hrp:
 
ft. Ashton
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 111
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Mar 5 Sep - 10:51

j’commande un déca, mais re-caféiné ♪

joy & ashton

La remarque sur le viol n’était pas passée sans réaction de la part de la jeune femme. Fallait s’y attendre. Elle lui enfonça un doigt dans la joue, comme elle semblait adorer le faire.

Si tu voulais vraiment me violer tu l'aurais fait dans la forêt donc bon. Puis je te fais confiance !


Il rigola, aussi bien amusé qu’un peu… un peu attristé ? Elle lui faisait confiance. Pourquoi lui faisait-elle confiance ? Avait-il montré qu’il était une personne pas trop mauvaise ? Ou était-ce elle qui accordait trop vite sa confiance ? Il se mit à réfléchir, alors qu’elle posait sa tête contre son épaule. Il lui jeta un regard surpris, interrompant un court instant ses réflexions.

J’t’ai pas autorisé.


Un sourire, cependant, s’était dessiné sur ses lèvres, et avant qu’Artémis ne pût s’en indigner, il ajouta.

J’rigole. Dors bien. Essaie de pas baver.


Un petit rire lui échappa, moqueur.

Tu ne devrais pas te moquer. Toi aussi, tu baves dans ton sommeil.

Laisse-moi. Il s’était un peu renfrogné, et préféra repartir dans ses pensées.

Bon, d’accord, il l’avait portée jusqu’à l’hôpital. Mais il aurait fait ça pour n’importe qui. Cela voulait-il dire pour autant qu’il était une personne de confiance ? Quel genre de personne était aussi naïf pour faire confiance à quelqu’un qu’il voyait pour la deuxième fois ? Il aurait très bien pu cacher son jeu, être un mafieux sous couverture, attendant le bon moment pour abuser d’elle, ou même, se servir d’elle. Sweet dreams are made of this… Some of them want to use you… Some of them want to abuse you… Il s’empêcha de fredonner la mélodie qui lui était venu à l’esprit et décida de continuer dans son exploration de la vérité.

Il ne faisait plus attention à Joy. Son regard se portait à travers la vitre un peu sale du bus, qui laissait voir les arbres et le ciel, qui commençait, doucement, à s’assombrir. Quelle heure était-il ? Sans doute aux alentours de dix-huit heures trente. Il songea aux élèves qui devaient revenir de Galway par le bus, et se rendit compte que ça pouvait être ce bus. Et tout de suite, il se demanda la conséquence, si quelqu’un voyait l’étudiante dormir contre lui. Il était un membre du personnel, bien sûr. Mais pas un prof. S’il en avait été un, il ne l’aurait jamais autorisée à poser sa tête contre son épaule. Mais en était-il sûr ? Il était si sympathique, quand il ne poussait pas sa franchise et sa mesquinerie à l’extrême.
Un soupir s’échappa de ses lèves. Malgré le fait qu’il n’était pas en train de tomber de sommeil, il ne voulait plus vraiment réfléchir. Trop fatiguant, à cet instant-là. Il avait déjà trop fait.
Il ne put, cependant, s’empêcher de se rappeler son étrange comportement dans la forêt. Etait-ce à cause de l’environnement ? La nature presque sauvage, donnant à Artémis une plus grande emprise sur lui-même. Couplée à l’état misérable de Joy à ce moment, ça pourrait très bien être l’explication à son attitude. Être aussi doux (rien que le mot le faisait frémir) ne lui ressemblait pas vraiment. Il n’était comme ça qu’avec sa mère, et encore. Non. Artémis avait dû bien l’influencer, voilà tout. Celle-ci ne nia rien, se contentant de lui faire savoir sa satisfaction.

Il se mordilla la lèvre inférieure, son regard toujours flottant sur le paysage défilant. Il n’arrivait à l’accrocher nulle part, malgré la vitesse modérée du bus, se contenant de regarder dans le vague. Il soupira de nouveau, sentant la chaleur de la jeune femme contre son bras. C’était malin, maintenant, il ne pouvait plus bouger sans risquer de la réveiller. Il lui jeta un coup d’œil. Elle paraissait dormir comme un bébé. Il ne voyait pas son visage en entier, barré par une mèche de cheveux qui devait avoir glissé. Il ne prit pas la peine de la replacer.

Il jeta un regard à sa montre. Bientôt dix-neuf heures.
Le bus freina et s’arrêta sans réelle douceur. Les conducteurs de bus étaient juste de gros rustres. Un coup d’œil à l’avant lui fit savoir qu’il s’agissait d’une jolie demoiselle. Il détourna son regard pour le poser sur Joy, qu’il secoua de sa main libre.

Eh, la belle au bois dormant. Le carrosse s’est arrêté, il est temps d’sortir. Grouille, je crois que t’as coupé toute la circulation dans mon bras.


Lui, réveiller gentiment les gens ? Non.

DEV NERD GIRL



hrp :
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 283
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton] Mar 5 Sep - 14:57
J'commande un déca, mais re-caféiné ♪
Tu dormais paisiblement contre Ash après lui avoir dis que tu lui faisais confiance. Allons bon, serais-tu devenue naïve pour faire confiance si facilement à quelqu'un? Bastet était une autre histoire, elle squattait ta tête, tu étais bien obligée de lui faire confiance. Ashton, lui, tu l'avais vu pour la deuxième fois aujourd'hui. C'est peut-être un peu tôt pour lui faire confiance non ? Pourtant, une vague impression te disais que tu pouvais commencer à avoir confiance en lui. Si c'est faux et qu'il se révèle être un gros connard, hé bien ça te fera les pieds.

Tu te perdais à rêver, à te remémorer ton enfance pendant que tu dormais. Elle avait été agréable, en grande partie. Tu souriais un peu tandis que les images défilaient dans ta tête. On aurait dit un film qui sautait les passages désagréables.

Tu aurais voulu le regarder encore un moment mais, d'un coup, tu allais un peu de l'avant sans comprendre pourquoi. Une main te secoua alors que tu commençais à émerger. Ah, vous étiez arrivés ? C'est le bus qui avait freiné brusquement ou? Tu remis tes lunettes et te leva en t'étirant longuement

-Oooh pauvre chou


Un sourire taquin aux lèvres, tu rigola avant de descendre du bus, tes affaires dans les mains. L'air fouetta ton visage et tu soupira. Tu avais l'impression d'avoir à peine dormi et pourtant il était presque dix-neuf heures. Bon, tu allais devoir retourner dans ta chambre, très probablement. Tu n'avais rien d'autre à faire de toute façon! Ca voulait dire que tu allais aller dans ton coin et Ashton dans le sien, la journée était fini de toute manière.

Tu soupira, un peu triste que ça se termine avant de commencer à marcher vers Immortalia. On aurait presque dit que tu y allais à reculons, Bastet semblait à la fois amusée et un peu triste

*-Hé bien ma belle, tu t'es déjà attachée à lui?

-Qu'est-ce que ça peut t'faire? Je l'apprécie, c'est tout.

-Oui d'accord Kitty*

Elle s'amusait de ton déni. Bon, c'est vrai, tu t'étais un peu attachée à Ashton, mais juste un peu. C'est rien «un peu». Tu le connaissais pas assez pour te permettre de t'attacher plus à lui.

Une fois arrivé s à Immo, tu te tourna vers le blond et sourit un peu

-Bon, je suppose qu'on va se séparer là ! Encore merci pour cet après midi, c'était génial! Je te dirais quand je viendrais te voir dans le jardin... Peut-être


Tu souris en coin avant de continuer

-Tu me dira aussi pour le resto.


Tu savais pas si il fallait lui serrer la main, lui faire la bise ou ne rien faire du tout et juste t'en aller pour lui dire au revoir, du coup tu restais planter là à le fixer alors que tu hésitais entre les trois options. Bon, vous venez de vous voir pour la deuxième fois, c'est mieux de jute partir et dire au revoir non?

Doucement, presque en hésitant, tu commença à t'en aller en lui disant au revoir de la main avant d'aller vers ta chambre. Un bel après-midi qui se termine... Dommage, mais bon, tu t'étais bien amusée malgré ta cheville foulée! Une fois sur ton lit, tu te roula en boule en espérant passer d'autres après-midi, voir journées, comme ça avec Ashton.

Hrp:
 
ft. Ashton
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 111
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
J'commande un déca, mais re-caféiné ♪[PV: Ashton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Périphérie - Monde :: ◄ Vieux Galway - Centre-Ville :: ► Pubs & Restaurants-
Sauter vers: