AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Gestion du personnage :: ◄ Fiches de présentations :: ► Les Enfers
MessageSujet: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mer 3 Mai - 3:07

 
Camil Taylor

Caractère et physique

Ca y est, il est fin prêt. Il a passé une heure devant son miroir pour arranger sa tenue et son look. Ses cheveux en bataille sont maintenant parfaitement coiffés sous son haut de forme. Il y tient à ce haut de forme. Plus personne n’en porte, lui si. C’est ce qui lui plait. Etre unique, retenu dès le premier coup d’oeil. Et comment passer à côté ? Son regard bleu semble percer les nuages pour laisser passer le soleil de ces cheveux et son sourire resplendit. Son nez fin et en trompette se dilate doucement à un rythme régulier et sa peau tannée l’illumine. Il fait toujours attention à sa position, parle fort, contrôle totalement son visage. De quoi faire le plus lumineux des sourire sous un esprit embrumé. Certains le haïssent, certains l’adorent, mais personne ne l’oublie, et c’est qui lui importe.
Ca lui importe parce qu’en réalité, s’il passe tant de temps devant sa glace, c’est pour gommer ses défauts. Enlever ses cernes. Celle qu’il a depuis qu’il dort deux heures par nuit. Blanchir ses dents. Pour cacher les ravages de l’addiction. Anciennement au cannabis, maintenant la nicotine. Re-colorer ses cheveux. Des mèches blanches sont parsemées aléatoirement sur sa tignasse. Reste de ses débuts dans la rue. Tout chez lui n’est que façade. Son apparente confiance ne cache qu’un homme qui déprime dès qu’il est seul.
Pourquoi ? Parce qu’il sent que sa vie ne lui appartient pas, qu’il n’est pas libre, tenu par des conventions sociales.Tenu par les attentes de ses proches. Tenu par l’attente qu’il se met à lui même. A son art. Il n’est pourtant pas mauvais artiste. On le complimente souvent. Mais il a des standards bien trop haut pour lui même. Ca en est nocif, car il n’ose parfois plus toucher à l’art pendant plusieurs semaines. Il accepte toutefois bien peu d’autrui. Il vous encouragera si vous venez lui parler de quelque chose, lui montrer le morceau que vous avez composé en une nuit, le dessin que vous avez griffonné en cours. Très ouvert d’esprit, sympathique et très honnête, il est apprécié par ses élèves… Et détesté par la direction. Privilégiant de longues discussions afin de régler les litiges, il n’est jugé que peu efficace. Pourtant, sa diplomatie fait des miracles et peut désamorcer une situation des plus explosives. Il a le bon point de savoir reconnaître ses erreurs lors de débats, et d’être ensuite suffisamment curieux pour aller se renseigner, ce qui lui fait passer pas mal de temps à la bibliothèque. A ces moments, il s’arrête parfois de lire pour dessiner les studieux élèves.

Histoire

Le crayon glisse sur le papier. Un visage sévère apparaît. Sa bouche est béante, son visage crispé. Une veine sort sur sa tempe. Le corps se dessine, et glisse l’esquisse d’un costume cinq pièces. La forme des jambes est arrêté par le trait d’un bureau. Quelques lignes de perspective permettent d’en percevoir l’immensité. De l’autre côté de celui ci, une petite tête blonde, regarde ses pieds. Son corps paraît frêle face à l’imposante carrure de l’homme. De toutes petites mains apparaissent, tenant un bout de papier. Mais des gouttes s’y glissent, souillant la grise mine.
« Tu appelles ça un dessin ? Moi tout ce que j’y vois, c’est de la merde ! »
12 ans après, je m’en souviens encore. Quand j’essaye de repeindre cette scène, tout me revient d’un coup. Je sens les larmes rouler encore une fois sur mes joues. Je regarde à nouveau mon dessin. Il est laid. J’arrache la page, la froisse, la jette. Elle tombe à côté de la corbeille. Tant pis. Je la ramasserais plus tard. Je m’assois sur le bord du lit et jette un regard vers le réveil. Trois heures trentes. Il faudrait que je dorme. Pourtant, je ne le peux. Parce qu’à chaque fois que je m’endors, j’évoque des souvenirs qui me font mal.
Je me rappelle ma mère. Ma douce mère partie trop tôt, à qui je n’arrive jamais à rendre hommage dans mes dessins. Lorsque je ferme les yeux, je la vois. Elle est là, au dessus de moi, me fait son plus beau sourire. Celui qui a disparu pour ne plus jamais revenir. Je fais tout pour maintenir ce souvenir, pourtant, contre ma volonté, il finit par se déformer. Je la vois pleurer, son visage déformé par le manque d’attention de Père. Elle l’aimait. Beaucoup. Trop. Bien plus que lui ne l’aimait. Et mon amour à son égard, bien que grand, ne pouvait combler le vide qu’il laissait quand il s’absentait. Ne pouvait guérir la blessure qu’avait laissé l’adultère. La blessure s’infecta, grandit, et la nécrosa. Je la vois, le cou pendu à une corde alors que je rentrais de l’école. Je la vois, les yeux fermés, le visage inexpressif, dans sa dernière demeure. Dernière demeure que Père n’a même pas daigné visiter.
Alors je me rappelle de mon père. Ou plutôt non. Je me rappelle tous ces moments où il n’était pas là. Je me rappelle de notre immense appartement, de notre vue sur la city. De ma grande chambre suréquipée de gadgets censés me faire oublier son absence. De notre immense salon où je dinais seul. De la télévision que j’allumais pour combler un lourd silence. Des informations qui passaient, qui m’informaient de la situation dans le monde. Et lorsque j’ai été choqué par tant de violence ! Par tant d’injustice ! Pourquoi ta seule réponse à mes questions fut que les pauvres aurait mieux fait de travailler et que c’était de leur faute ? Pourquoi lorsque je contre-argumentais, la seule chose que je mangeais ce soir là étaient tes phalanges ? … Je me rappelle de ton indifférence, face à tout ce que j’ai pu tenter. J’ai tenté de me conformer à tes idées, mais je ne me pouvais pas le faire. Ta logique me répugne. Tu n’as jamais daigné m’adresser un regard depuis la mort de maman. Je me rappelle de cette engueulade. Celle où tu as lancé « Si t’es pas content, t’as qu’à partir, fils de pute ».
Je frissonne ensuite. Je me souviens de mes débuts dans la rue. Lorsque l’hiver était froid, et que j’avais du dormir dans une poubelle pour être à l’abri. Des journées de mendiance, pour me faire piquer ma thune le soir. De l’esprit brisé par le regard des gens. Mon début dans le deal et la consommation. Je vendais à des gamins le paradis artificiel duquel j’étais prisonnier. Ca m’a aidé à survivre. Jusqu’à Vince. Un étudiant, acheteur régulier. On avait sympathisé et nous étions vite mis à refaire le monde ensemble. J’ai pris conscience de pas mal de maux dont j’ignorais autrefois le fondement. Je me fis vite mon avis. La système était dangereux et courait droit à sa perte. Il devait tomber, avant qu’il ne soit trop tard. Je me rappelle des manifestations. Des cocktails molotov. De la violence. Celle que je trouvais justifié. De la masse. Des slogans. Des cars entiers de policiers qui nous fonçaient dessus. De mes fuites. De mon arrestation. De ma garde à vue. De mon passage au tribunal. De mon séjour en prison. Entre temps, on m’a appris que Vince était mort. Il s’était pris une flashbang en plein œil, au cours d’une manif qui a dégénéré.
Je me rappelle comme je me suis résigné. Que j’ai compris qu’on ne pouvait pas aller contre le système. Qu’il était déjà trop tard. Que tout était déjà trop bien huilé. Que les rouages du systèmes brisait la coque de l’oeuf de la révolution. Qu’il fallait fonctionner avec le système… Ou mourir. 2 ans plus tard, au bord du gouffre, je suis retourné dans cet immense bureau. Ton visage était tout aussi sévère. Tu t’es tourné. J’ai regardé ton bureau. Il y avait une lettre à mon nom. De la part du pensionnat Immortalia. Une offre d’emploi. En Irlande. L’occasion d’une nouvelle vie ? J’ai accepté et maintenant JE CROIS QUE JE SUIS EN TRAIN DE DEVENIR FOU !

Oh mon dieu

Ici, tu vas nous parler de ton dieu. Tu vas nous le décrire, et nous dire comment tu t'entends avec lui, ce que ça vous fait à tous les deux d'être dans le même corps. Et tout à la fin, tu vas nous mettre ton test RP, mais si tu veux, tu peux combiner les deux parties.

Carte d'identité

J'm'appelle Camil Taylor, mais pour toi chéri ce sera uniquement Cam. J'ai 21 ANS, d'ailleurs, je suis né le 07/03/1996, mais que j'sois ou non ton aîné, tu me dois le respect c'est comme ça qu'ça marche. J'suis anglais mais de toute façon on s'en branle puisque aujourd'hui j'fais partie du Personnel.
Mon dieu c'est Morrigan, et on essaye de trouver des terrains d'ententes. D'ailleurs, moi aussi je suis beau, tu trouves pas que je ressemble à Ceasar Anthonio Zeppeli ? Et d'ailleurs, si tu veux me draguer, sache que je suis Pansexuel.


 

Derrière l'écran

J'ai de multiples pseudos, et est ce vraiment important de savoir qui je suis ?... Si vous y tenez. Musicien, utopiste, mec qui emmerde le système... Si tu y tiens,
tu peux m'appeler GoZ. Sinon, Cam c'est bien. Le poussin approuve.


Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mer 3 Mai - 10:19
Re-bienvenue parmi nous, ça fait toujours plaisir d'accueillir des anciens. yeahh
Tu connais la chanson, je ne vais pas tout te refaire ! Bon courage pour ta fiche en tout cas, et au plaisir de te croiser dans la partie RP !

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥️
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1682
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mer 3 Mai - 10:46
Bienvenue à Immo' et bon courage pour ta fiche 8D

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 197
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mer 3 Mai - 12:12
J'approuve l'avatar *jojofan here ô/ *

Bon retour sur le fo !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mer 3 Mai - 19:30
han j'aime beaucoup ton perso (avec seulement les descriptions physique et mentale ouioui). très intéressant.
bon retour sur le forum, du coup ! coeur

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

#6699ff // #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 273
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Jeu 4 Mai - 0:03
Merci à tous pour votre acceuil :3

Premier edit : rajout de l'Histoire, changement du groupe (Passage à la partie Personnel, en tant que Pion si possible) et d'age. Hope you'll like it !

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Sam 6 Mai - 17:53
2 ème edit : Grosse MAJ du caractère/physique et de l'histoire qui étaient incohérentes et lacunaires. Cette version là pourrait surement mieux coller, mais je me demande si c'est pas un petit peu Mary Sue, des avis ?
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Lun 8 Mai - 21:12
Coucou !

Je trouve au contraire que tu soulignes beaucoup de défauts, et de vrais défauts, pas du genre "il est curieux". Peut-être que tu pourrais éventuellement mettre un peu plus l'accent sur le désespoir de sa vie à la rue, mais c'est déjà très bien comme ça. :)

Juste de quoi whiner un peu de mon côté : on a légèrement modifié le règlement depuis ta première inscription et désormais, le nom de ton personnage et de ton dieu doivent se trouver soit dans le titre de ta fiche, soit dans la description, mais ils doivent être visibles depuis la liste des sujets. Sinon, c'est trop fastidieux de rechercher la fiche de quelqu'un en particulier. :)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥️
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1682
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mer 17 Mai - 0:39
Hey Camil ! Tout va bien, par ici ? :)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥️
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1682
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Dim 21 Mai - 18:31
*Poke Camil jusqu'à ce qu'il ait mal aux côtes.* Ça fait plus que 10 jours...délais ou suppression? :toutou:

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1769
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Lun 22 Mai - 15:33
Hey, désolé de mon absence !

Si vous pouviez me laisser encore un peu de temps, ça serait chouette... Je galère à trouver la relation entre Thot et Camil, je commence à être sur la voie mais j'ai besoin d'encore un peu de temps ><
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Lun 22 Mai - 23:58
Hey !

On te laisse pour le moment un délai jusqu'au 1er juin. Si tu as besoin de plus, n'hésite pas à nous le dire lorsqu'on s'approchera de la date :)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥️
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1682
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Mar 23 Mai - 13:15
Merci beaucoup !

Normalement, je ne devrais pas avoir besoin d'un délai supplémentaire : les choses commencent à se mettre en place dans ma tête.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Lun 12 Juin - 14:30
Hey Camil, où en es-tu ? :)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥️
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1682
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire Dim 25 Juin - 13:10
En l'absence de nouvelles, j'archive

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥️
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1682
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Camil Taylor, Artiste, Révolutionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» L'ARG: Armée Révolutionnaire Grot
» Présentation de Taylor Black. [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Gestion du personnage :: ◄ Fiches de présentations :: ► Les Enfers-
Sauter vers: