AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Wilhem Zachary Brixton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Gestion du personnage :: ◄ Fiches de présentations :: ► Le Valhalla :: Personnel
MessageSujet: Wilhem Zachary Brixton Dim 1 Oct - 23:38

 
Wilhem Zachary BRIXTON

Caractère et physique

Si on questionne son entourage, les premiers mots qui sortent, c’est « Blasé » ou « Indifférent », puis « Classe », « Séduisant » et « Mystérieux ». Enfin, ça, c’est ce que les autres disent. Wilhem n’a pas l’impression d’être quelqu’un d’intéressant, il ne vaut vraiment pas la peine que l’on s’épanche autant sur son cas qui est simple. C’est quelqu’un de Calme, c’est vrai. Il n’est pas vraiment le plus excité des hommes, il n’est pas un très grand aventurier. 
Il est bon dans son boulot à cause de ses capacités et de son caractère, cet homme a une Grande mémoire, il aime bien retenir des anecdotes stupides comme des dates importantes. C’est quelqu’un de très Patient et d’Organisé dans sa vie. Tout est à sa place et chaque place est définie, il n’est, en aucun cas, maniaque, il est même très bordélique s’il ne se force pas à ranger tous les soirs comme sa routine lui indique de le faire. On parle ici de bordel organisé. Ça reste rangé, mais de façon chaotique. Son bureau en est le parfait exemple. Un inconnu n’arriverait pas à y trouver les choses qu’il cherche sans le mode d’emploi. Il paraît aussi que lorsqu’il travaille, c’est un autre homme, très Concentré et Impliqué dans sa tâche, il a du mal à se défaire de sa mission avant d’avoir fini ce qu’il avait à faire. Il est Sérieux dans son travail même si le Wilhem hors travail a une attitude tout à fait différente. 
C’est un homme qui laisse tout couler sur lui sans vraiment réagir comme si ça ne le touchait pas, Je m’en foutiste serait le bon mot. Il donne la sensation que rien ne l’atteint ou ne lui tient vraiment à cœur. Pour agrémenter le tout, il est Sarcastique et parfois même Insolent. Sans vraiment le vouloir, il dit toujours la vérité, même si celle-ci peut faire mal. Le mensonge amène trop de complications et il préfère l’éviter. Adoucir la réalité aussi amène les gens à se fourvoyer. Il n’est pas dans cette optique-là. Très Franc, il ne se rend pas vraiment compte qu’il peut être très blessant. Pourtant, il ne cherche pas à être méchant, au contraire, il est d’une grande Bonté… Il a soif de Justice et de Raison. Il n’aime pas l’abus de pouvoir ou les démonstrations gratuites de méchancetés. 
Wilhem a aussi la fâcheuse tendance à se faire distraire facilement, il peut paraître un peu Lunatique quand d’un seul coup dans une conversation, il se met à mater un passant qui porte un haut intéressant ou qu’un chat joue dans un coin d’une pièce.
Malgré qu’on ait le sentiment que c’est un cœur de pierre, il a beaucoup de pêcher mignons. D'un, la bouffe, c’est un grand gourmet, et son estomac lui rend bien. Il peut avaler l’équivalent de trois repas en un seul sans soucis. Il peut être très sélectif comme pas du tout dans ce qu’il enfourne dans sa bouche. Tant que c’est bon, tout va bien. Le pire est qu’il trouve tout bon, il n’y a pas un seul aliment qu’il n’aime pas, et même la cuisine brûlée est excellente à ses yeux. Le plus étonnant avec tout ça, c'est qu'il est aussi musclé, mais ça s'explique par le sport qu'il exerce chaque jour, son rythme de vie est très sain et son métabolisme lui permet de ne pas trop stocké les graisses. 
De deux, les choses mignonnes. C’est assez paradoxale quand on le regarde, lui qui paraît si viril et grand, d’aimer les petites peluches, les enfants qui jouent, les dînettes, les gâteaux crémeux et scintillants. Il est un peu gêné de fondre aussi facilement devant des choses aussi simple, mais c’est son dada. Malheureusement, il sait que ça ne lui va pas ce genre de style, alors il s’en tient à son style vestimentaire plutôt sombre et morne. Et puis c’est toujours plus jolie sur les autres ~ 
De trois, c’est un très grand fumeur. Tout le temps. Dès qu’il peut, il sort son paquet et va s’en griller une. Il sait que ce n’est pas raisonnable, mais il aime la sensation de la cigarette entre ses lèvres. Et il paraît que ça lui donne un air encore plus Badass. Il n’est pas contre des compliments ~ Il aime les plaisirs de la vie, il en profite pleinement, mais dès fois avec un peu trop d’excès. Mais tant que ça ne dérange personne, il continue. Il peut tenir plusieurs mois sans fumer s’il ne peut pas parce qu’il y a un enfant toujours à ses côtés par exemple, ou s’il passe un séjour avec quelqu’un qui ne supporte pas l’odeur de la cigarette. Il peut tout à fait se retenir, et sans aucun problème à vrai dire. Il est très respectueux du droit des autres et ne veut pas empiéter sur le bien-être de ce qui l’entoure.

Wilhem est quelqu’un d’imposant, il est déjà très grand, aux dernières nouvelles, il faisait 1m86. L’effet baraqué est accentué par sa carrure forte, il a de larges épaules, des muscles bien marqués et épais. Sans être dans le bodybuilding, il est vraiment colossal et a ses muscles bien visibles. Mais il est diminué par la grandeur de ses jambes qui lui affine la silhouette. En plus d’être plutôt bien baraqué, son air viril est aussi donné par sa pilosité apparente sur son torse, ses bras, jambe et… Ahum. Je vous laisse vous faire une image tout seul. 
Wilhem a un visage ovale mais avec une mâchoire anguleuse, un nez ample au-dessus de lèvres charnues. Il porte une légère pilosité sur son menton et une mince moustache. Ses yeux sont d’un bleu très clair et envoûtant, enfin… Étaient. Vu que Wilhem est borgne, il porte un cache-oeil noir sur le côté gauche. Le haut de son visage est ce qui est le plus marqué par le temps, encadré par une chevelure fine d’un blond presque blanc et assez longue pour un homme qui adoucit son côté sévère. Il porte une frange coupé mi-longue qu’il laisse sur le côté et le reste de ses cheveux sont plus long. Wilhem n’a pas vraiment d’intérêt pour ses cheveux, mais il aime bien se les attacher de différentes façons. Il n’est pas une fashion victime, mais c’est pratique pour ne plus les avoir devant les yeux. 
Son style vestimentaire est plutôt sobre et classieux. Des chemises, des blazers, des pantalons de toile. Des couleurs peu vive, pas de motif, le tout est très simple.

Histoire

« Qu’est-ce que tu veux faire plus tard mon chéri ? »
« Je veux être un super-héros ! »

Avec des grands yeux bleus de biche reflétant toute l’innocence de ce petit garçon de 6 ans, il découvrit pour la première fois que ça ne serait pas si facile que ça de réaliser son rêve. Sa mère prit une mine contrite tandis que son père fronçait les sourcils. « Ce n’est pas possible » qu’on lui disait. Wilhem avait beau demander pourquoi. Jamais la réponse ne lui semblait satisfaisante.

Wilhem Zachary Brixton est né dans une famille américaine. Sa mère, Mary, était une femme un peu rondouillarde avec un sourire charmant qui travailles dans un grand cabinet d’avocats. Son père, Andrew est un homme sévère et discret qui dirige en tant que PDG une immense entreprise représentant plusieurs millions de dollars. Le petit garçon, fils unique grandit dans un univers strict, et réaliste. Aucune place pour l’imagination, malgré l’amour que lui porte ses parents, leur philosophie les obligent à être très franc envers leur rejeton et de lui apprendre la vie, la vraie.
Les pédophiles ont des sourires d’ange. L’argent est source de pouvoir. Maggie, la fille que tu aimes alors que tu es trop jeune, a plusieurs amoureux elle. Responsable. Vérité. Ne rêve pas trop. Sois juste. Sois droit.
Dans un univers, aussi, carré, le petit garçon perdit vite son monde de fantaisie. Il ne pouvait plus dire qu’il aimait jouer avec ses amies à la poupée ou au nounours. Il ne pouvait plus dormir avec son doudou à cet âge-là. Il ne devait pas pleurer pour rien. Ses parents n’étaient pas méchants, ils voulaient juste lui inculquer des bases pour que son futur soit plus merveilleux et sain.
Wilhem adorait sa famille, même si elle paraissait stricte, il ne manquait pas d’amour. Il apprit donc à refouler son goût pour la danse au lieu du karaté, de ne pas manger trop malgré qu’il ait encore faim, de ne pas être trop sentimentale quand son chat meurt, après tout la mort est une réalité, il faut l’accepter.
Il devint un enfant sage et très intelligent, il se concentra sur ses études alors que son cœur souhaitait partir à l’aventure, faire du trampoline ou jouer avec des crayons. Mais l’amour de ses parents été plus important à ses yeux. Alors ça ne le dérangeait pas de taire ses envies, il aimait bien étudier aussi. Mais il s'obligea à arrêter de rêver...  


« Qu’est-ce que tu veux faire comme cursus cette fois Wil’ ? »

Wilhem se tourna vers son meilleur ami et haussa les épaules.Il avait obtenu son 12ème grade avec une facilité déconcertante, il allait sans doute aller dans les meilleures écoles pour y apprendre avec les meilleurs. Mais l’ambition du jeune homme était trop basse pour savoir ce qu’il voulait faire. Il aurait bien dit astronaute, mais même ça, il n’en avait plus envie. Son meilleur ami Alexandre lui souriait compréhensif. Ce garçon plein de joie de vivre était à l’antipode de Wil’ qui était un taciturne en puissance, pourtant il ne faisait rien pour. Son côté fermé et mystérieux semblait attirer les gens comme de la colle, en plus de son apparence séduisante. Il n’était pas le dernier dans les populaires, c’était sûr. Alexandre faisait toujours en sorte de le faire sortir et de lui apporter un semblant de vie sociable depuis leurs plus jeunes âges et il l’en remerciait pour ça. Le fils Brixton n’était pas du genre à forcément trouver l’utilité de sortir alors qu’au final, il savait que ça lui faisait du bien. Il n’avait aucun mal à être sociable, mais il ne savait pas vraiment aller vers les autres sans une bonne raison avec des arguments valables. Entamer une conversation sans objectif lui semblait contre productif.
Le problème de sa vie, qu’est ce qu’il pouvait faire plus tard ? Il n’en avait pas la moindre idée. Il suivrait le vœu de sa famille, faire du droit, en espérant qu’il attrape la fièvre des études et trouve une passion. Ce qui n’arrivait toujours pas. Il allait rentrer dans le premier cycle et enchaînait plusieurs cursus en même temps, touchant un peu à tout. Il suivrait cette voie. Droit, Économie, Langue et Social. Il n’avait pas vraiment de difficulté à tout suivre, il manquait quelques cours, mais obtenait toujours tout ses crédits.


« Qu’est ce que vous aller faire pour votre œil monsieur… ? »

Wilhem avait la migraine, ses tempes tambourinaient tandis qu’il sentait une atroce douleur à son crâne. Il ne voyait pas grand-chose, il savait que devant lui se trouvait un médecin compétent qui lui laissait le choix. Essayer de réparer au risque d’augmenter les séquelles si jamais ça rate ? Ou laisser son œil dans cet état, sans augmenter les risques, mais en perdant définitivement un œil ? Il ne savait pas trop. Et il haussa les épaules. Il voulait prendre le moins fatiguant ou douloureux.
C’était un bête accident, sa petite cousine lui avait planter un ciseau dans le visage sans le vouloir bien entendu. Wilhem n’avait pas pu esquiver et il ne l’avait pas vu venir de toute façon. Le ciseau l’avait déchiqueté l’œil gauche sans aucune pitié et c’était pire quand sa tante paniquée à essayer de réagir sans formation. Un véritable massacre et bain de sang. Wilhem s’était même évanoui.
Wilhem n’en voulait pas à sa famille, ce n’était pas grave, il avait toujours l’autre œil. Ce n'était pas plaisant d’en perdre un, mais ça aurait pu être pire, il aurait pu mourir. Dans sa grande gentillesse, même en train de souffrir le martyr, il avait rassuré les coupables que ce n’était rien, même s’il voyait la culpabilité dans leurs yeux. Alors en soupirant, il avait engueulé sa petite cousine de 4 ans qui pleurait et sa mère inconsciente. L’effet avait été immédiat, elles ont pleuré un bon coup avant de se reprendre quand Wilhem leur a expliqué que c’était fini maintenant. Il avait même réussi à plaisanter en expliquant que le côté pirate ça excite les filles et le rend encore plus mystérieux. Plus tard sa petite cousine va avoir une phobie des ciseaux, mais le pire était derrière.


« Qu’est-ce que tu veux faire de nous Wilhem… ? »

Wilhem regardait sa petite amie du moment à moitié nu. Il la fixait intensément tandis qu’il reboutonnait son pantalon perplexe. Ce n’était pas la première et ce ne serait pas la dernière qu"on lui posait la question. Wilhem n’était jamais tombé amoureux, il avait tout essayé pourtant. Il sortait avec qui voulait bien de lui, homme, femme ou autre sans distinction. Il était un homme très fidèle, même si ça ne l’empêchait pas de mater les autres, mais jamais toucher.
Pourtant malgré tous ses efforts pour les rendre heureux, ils finissaient toujours pas partir. Prétextant qu’il manquait quelque chose, qu’il n’était pas assez, qu’ils cherchaient plus… Malgré son intelligence, il ne comprenait pas.
Il était passé par les plans culs, aux amourettes romantiques, aux relations sauvages et intenses, à la polygamie, l’échangisme. Même si ces derniers ne lui plaisaient pas du tout. Il n’était peut-être pas amoureux, mais il restait possessif. Il était fidèle et attendait pareil de ses partenaires. Il avait tout essayé, mais il manquait toujours quelque chose. Il finirait bien par trouver non ? Ou alors il n’était pas fait pour ça ?


« Qu’est-ce que tu veux faire alors Wil’ ? Tu acceptes ? »

Wilhem souriait à Alexandre. Son ami le plus fidèle. Il savait que si Alexandre lui demandait quelque chose, il lui donnerait sans hésiter. Et c’était réciproque. Alexandre voulait créer sa propre boîte en Angleterre. Wilhem allait accepter, déjà parce que les études ne lui donnaient qu’un goût amer dans la bouche. Il avait déjà 22 ans et il se sentait vide. Sa vie n’avait aucun sens, que ce soit professionnellement ou sentimentalement. Toujours voguant dans le néant. Alexandre était sa bouée de sauvetage.
Il l’a embauché en tant que secrétaire, parce qu’il avait une confiance en lui absolu, mais aussi parce que sa mémoire était parfaite pour ce poste. Aussi, sa légère rigidité le permettait de remettre le caractère d’Alexandre qui était trop assoupli, sur le droit chemin.
Ils s’installèrent en Angleterre, la vie de Wilhem toujours aussi vide avait une routine établie. Et petit à petit, en étant loin de la pression familial, il put libérer ses goûts un peu atypique et qu’une partie minuscule de lui redevienne un enfant. Il se mit à afficher pleinement son goût pour les choses mignonnes, à manger à sa faim, et à se laisser rêver de temps en temps. Il devenait moins fermé, il prit beaucoup plus de poids qu’il contre balança avec plus de sport ce qui lui donna la carrure qu’il a aujourd’hui.
Malheureusement, Alexandre en PDG ne put tenir que 2 ans. Il n’avait pas un sens des affaires très bon, mais ils s’étaient bien amusés.

« Qu’est ce que vous allez faire maintenant ? »

Wilhem regarda son patron avec pour la première fois de sa vie les yeux les plus perdus du monde. Il avait l’impression que toute son existence était remise en cause… Il était quoi… ? Po...Possédé ? Qu’est ce que c’était cette histoire encore ?

Depuis la faillite de la boîte de son meilleur ami, il était resté en Angleterre, profitant de sa liberté, enchaînant boulot sur boulot de secrétaire sans jamais être dans le besoin. Enchaînant conquêtes sur conquêtes aussi. Ayant un équilibre de vie, étant devenu un adulte. Il venait d’être viré de son job parce qu’il était sorti avec sa patronne. Bon c’était une mauvaise idée, mais il faut dire qu’elle y avait mit de l’énergie et que c’était difficile de résister quand on a un plat si délicieux devant les yeux… C’était sexiste comme pensée non ? Il s’en fichait, il avait subit une injustice ! Juste parce qu’il avait été franc en lui disant qu’il ne l’aimait pas. Il lui avait jamais promis de l’aimer qu’il sache, il ne l’avait jamais caché !
Il se retrouvait donc sans emploi, encore une fois. Alexandre lui était parti en voyage d’affaire dans une nouvelle entreprise. Ce n’était pas grave, il ferait la tour des embauches une nouvelle fois. Il commençait à avoir un sacré bagage en tant que secrétaire, gestionnaire ou formateur. Il pourrait sans doute trouver du travail a nouveau sans problème.
Il le trouva, il n’avait jamais eut affaire au secrétariat d’un établissement scolaire. C’était une grande première. Et pas n’importe laquelle ! La fameuse Académie Immortalia. Il n’en avait entendu que du bon sur le prestige. C’était forcément une bonne chose d’être pris dans ce genre d’établissement. Enfin s’il était prit…
La surprise fut total, il fut très vite prit. Il avait bien sûr une sa période d’essai mais il n’avait jamais eut de réponse aussi rapide. Il en était heureux et prit très vite ses marques. Enfin… Il passa une semaine à jongler entre sa réadaptation à un nouvel univers scolaire et à s’organiser. La première semaine passa très vite. Avant le drame.

C’était une pièce tout à fait anodine, c’était surprenant mais on lui avait expliqué qu’elle était interdite d’accès. La 3.4 ? C’était pas étonnant que certaines salles soit interdite aux élèves et personnels, mais c’était étrange que la règle soit répété et répété comme si c’était dramatique. A force les gens qui ont une grande curiosité ne peuvent s’en empêcher de faire des grandes théories. Heureusement Wilhem n’était pas de ce genre. C’est pour ça qu’il fut grandement étonné qu’on lui demande d’y aller. Encore plus étonné d’y voir de qui se cachait derrière. Après c’est le trou noir.
Wilhem se réveilla à l’infirmerie plus perdu que jamais. Et le discours du Directeur n’en fut pas plus clair après. Surtout qu’il avait une forte impression qu’une voix lui parlait.

Le premier mois fut le plus difficile. Déjà il avait l’impression d’avoir chuté dans la folie en l’espace d’une seconde. Il était passé par toute les théories, de la plus logique à la plus farfelus. De la drogue à la lobotomie. Mais il dut se faire à l’idée qu’il était possédé par un Dieu de l’Antiquité… Égyptienne. Et pas le plus inconnu à ses oreilles. Il était même obligé de suivre des cours… DES COURS. Bon il était vrai que c’était bien pratique. Mais c’était très étrange de se retrouver avec des jeunes pour apprendre à maîtriser une possession… Et des pouvoirs ?
Wilhem était complètement paumé, il se sentait en même temps très entier, comme s’il pouvait à nouveau rêver pleinement, les Dieu existait, la magie aussi, les choses impossibles aussi. La raison ne gagne pas toujours. Et rien qu’avec son constat, il se sentit mieux et accueillit la possession avec une meilleure humeur.

Oh mon dieu


Anubis alias Anpu ou Inpu aka Imy-ut était connu dans l’Egypte Antique comme le Dieu à tête de chacal noir ou représenté en canidé noir couché sur une chapelle avec une bandelette autour du cou. Fils illégitime d’Osiris avec la sœur d’Isis : Nephtys, adopté par Isis, il est le protecteur des nécropoles et des embaumeurs, guidant le défunt jusqu’à la pesée du cœur pour qu’il y reçoive son jugement qu’il surveille lui-même. Il était le conducteur de ces âmes et les accompagnaient jusqu’à leurs destinations. Et c’est cet être qu’on dit juste, qui aurait rapiécé son père démembré par Seth. Alors qu’elle ne fut pas la surprise de Wilhem de découvrir le héros de ces légendes…
C’est un être particulièrement pessimiste, d’une innocence presque juvénile. Anubis semble toujours en proie à pleurer la tristesse des autres et son propre sort bien entendu. Il est complètement et éperdument, dépressif. Au début, c’était très fatiguant pour Wilhem de devoir supporter autant de jérémiades, de pensées négatives. Mais le Brixton trouve en lui une bonté et une soif de justice touchante. Que même Anubis lui rabâche qu’il n’y a aucune chance que ça marche, il sent une pointe d’espoir infime toute humaine dans son ton. C’était même ce qui l’avait surpris chez ce Dieu, était il un fin manipulateur qui essayait de lui pourrir la vie ? Ou un Dieu très humain dans sa façon d’être ?
Wilhem et Anubis ont trouvé un équilibre dans leur relation. L’un trop rationnel s’est adouci pour que la cohabitation soit plus supportable. Tandis que l’autre pleure… Mais un peu moins ? Et n’essaye plus de le tuer pour ne pas avoir à le posséder.
La différence entre les légendes et la réalité n’est pourtant pas si grande. Anubis est quelqu’un de très empathique, un protecteur des âmes, il recherche l’amour d’une famille compliqué (d’ailleurs, il vénère sa mère adoptive comme une Sainte) et peut se montrer d’un courage et d’une force ahurissante… Sauf qu’il veut mourir ou se cacher dans un trou pour le restant de ses jours et qu’il ne manque pas une seconde pour ruminer.
Avec Anubis, viennent quelques complications outre le fait d’être agaçant. Déjà, il se met à voir et entendre des gens qui n’existe pas aux yeux des autres et avec qui il peut taper la discute. Anubis dit que c’est des âmes errantes, mais franchement, c’est trop glauque dès fois. Vous avez déjà essayé d’avoir une phrase cohérente avec un homme qui est quasiment coupé en deux ? Il a appris aussi qu’en cours, il pourrait communiquer avec n’importe quels morts spécifiques, ce qui est grave flippant et il ne voyait absolument à quoi ce truc allait servir à part lui foutre le cafard. Et aussi se transformer en chacal. Seul truc stylé dans le lot au passage. Et qui demande une immense maîtrise apparemment. Bien sa veine !

RP : Une routine matinale

Wilhem observait le cadran de son réveil avec dépit. Encore une dizaine de minutes avant qu’il se mette à crier de façon stridente. Il n’avait vraiment pas envie de sortir de la douceur de ses draps… Vraiment pas. Dans un élan de déni, il tourna son corps pour ne pas avoir à supporter le jugement de sa conscience qui lui dit que c’est bientôt l’heure et s’emmitoufla plus profondément dans sa couette. Quelle nuit horrible. Il était crevé et il ne pourrait pas échapper au boulot… C’était possible de poser un congé maladie dans ce Pensionnat complètement hors la loi ? Non, parce que faire posséder des élèves et des membres du personnel par des Dieux, ce n'est franchement pas très légal… Et c’est sans doute une atteinte à plusieurs centaines de lois sur les droits des hommes. Mais qui sommes nous pour juger ?
En pensant au Dieu dans son oreiller, Wilhem poussa un gros soupire désespéré. Il avait dormi à peine deux heures et tout ça à cause d’Anubis, ce salaud… Qu’est-ce que ça pouvait lui foutre que dans la comédie romantique, à la fin l’un des personnages principaux meurt de sa maladie ? Il eut un frisson en se rappelant comment le Dieu s’était mis à vociférer que le monde était horrible, qu’il valait mieux en finir tout de suite pour ne rendre personne malheureux parce que personne ne tient à eux. ‘Fin vous voyez le topo. Mais le pire était les pleurs… Heureusement que Wilhem en avait strictement rien à faire de ses larmes, sinon il pleurerait tout le temps. Malheureusement, il n’avait pas encore acquis la capacité à ignorer les sons de l’intérieur de sa tête pour arriver à dormir. Et son indifférence avait empiré la situation du côté divin. Il s’était mis à râler contre lui, et puis contre le monde entier, sauf Isis… Naaaan. Isis elle est trop parfaite et merveilleuse.
Le temps que le Dieu se calme, il avait réussi à s’endormir pour un très court sommeil. Et nous revoilà à maintenant. Le réveil se fait entendre, il grogna et recouvrit sa tête de sa couverture, espérant rendre le son moins agaçant. Mais non, le réveil ne se laisse pas faire, le salaud. Dans un dernier râle, il abandonna ses illusions de rester allonger toute la matinée. Tel un zombie il se releva le buste, ses cheveux attaché en queue-de-cheval totalement chaotique. Le blond se frotta les yeux et chercha de ses mains son cache œil. Il le mit tandis qu’il se levait avec flemme. Il sentait la présence d’Anubis qui avait décidé de se faire sage pour l’instant. Wilhem était d’une humeur noire, il ne fallait pas venir l’embêter ce matin…
Wil’ posa ses pieds nus sur le parquet, il prit la couette avec lui pour éviter le froid ambiant. C’était l’automne, et il aimait laisser la fenêtre ouverte. Dans une envie d’entendre les oiseaux chanter le matin. Mais si ce matin exclusivement, les oiseaux pouvaient se la fermer, ça serait bien…
Il alla vers la cuisine. Non, rectification, il traîna son cul très lentement jusqu’à la cuisine, la couette atour de lui, lui donnant une allure de hot-dog. Le pain fourré à la saucisse prit un paquet de céréales dans une armoire qui en contenait plein et l’ouvrit. Puis il se saisit d’une immense cuillère pour l’enfoncer dans les céréales. Il gigota jusqu’à une chaise et se posa pour entamer son petit-déjeuner. C’est-à-dire le paquet de céréales entier. Et encore le manque de sommeil, lui donnait pas trop faim… Du coup, il était en sous-dose actuellement. Il sentait la volonté d’Anubis le chatouillait, il n’allait pas tarder à parler, il le sentait, et ça le fit encore grogner alors qu’il fronçait les sourcils. Mais ça n’arrêtait pas la divinité qui avait bizarrement de la volonté pour être pessimiste.

« Pourquoi tu manges autant ? En plus, il paraît que les céréales contiennent beaucoup de fer… Tu vas te bousiller le ventre… Tu es inconscient ! »


Wilhem aurait voulu avoir ce foutu Dieu devant lui. Rien que pour le cogner un bon coup. Il n’était pas forcément très violent, mais il avait envie de meurtre sur une personne au moins 1000 fois plus vieille que lui. Il y avait un problème non. Il jeta un regard noir à son armoire en s’imaginant que c’était Anubis. Celui-ci le sentit et se fit tout petit dans son esprit, il fit même l’effort de contrôler son corps pour apporter la cuillère à sa bouche en signe de reddition. Il se demandait comment Anubis savait pour le fer, il avait dû regarder dans son esprit encore. Il n’aimait vraiment pas être un livre ouvert pour lui… Mais bon il ferait avec, comme le reste. Avait-il le choix franchement ?
Le secrétaire soupira encore la cuillère dans la bouche, manquant de s’étouffer avec les petits résidus, et se mit à engloutir tout le paquet à une vitesse hallucinante. Il avait besoin d’une cigarette, là. Vraiment. Tout de suite. Mais un peu de respect, il faut d’abord finir son assie-… Euh, paquet. Finir son paquet de céréales avant de sortir de table.

Il se leva et abandonna le coton doux de la couette pour aller au balcon, en caleçon Bob l’éponge. Il en avait rien à foutre de s’exhiber à la vue de tous, toute façon, il était super tôt, tout le monde dormait sans doute encore. Il choppa un paquet qui traînait et prit la première cigarette de la journée. Il put enfin respirer un grand coup, prenant une grande bouffée, il se sentit rentrant dans sa petite routine matinale. Il prit son temps de savourer le vent froid qui lui fouettait la peau nu. Ses roubignoles se serait contracter s’il n’avait pas l’habitude de ce programme.

« Un jour, tu mourras de froid et d’un cancer des poumons. Et je rigolerais… ! »

Il écrasa son mégot fini sur le cendrier presque rempli puis s’étira les muscles. Il se mit à s’échauffer les membres en commençant des exercices d’étirement. Il faisait abstraction d’Inpou, toute façon tous les matins, c’était la même rengaine, c’était presque normale dans sa routine de l’entendre ruminer. Il continuait comme s’il n’avait rien entendu. Il aimait bien le sport le matin, ça réveillait, mais il n’allait pas faire de vélo de salon aujourd’hui, il était trop crevé. Il fallait savoir être raisonnable. Il rentra dans son appartement et se mit à réfléchir. Il avait beaucoup de temps vu qu’il ne comptait pas faire de sport ce matin. Il ne pouvait pas retourner dormir sinon il ne pourrait jamais se réveiller, et être en retard n’était pas dans ses habitudes.
Wilhem s’installa dans le canapé, prit un coussin pour le serrer entre ses bras et alluma la télévision. C’était les dessins animés. Le blond eut un sourire attendri et se mit à regarder avec attention l’écran. Il adorait autant que son possesseur ce genre de moment, que d’innocence dans ces moments-là. Anubis aimait pour leur positivisme, ça le changeait de Wil et du monde en général. Et Wil c’était juste parce que c’était trop mignon les dessins animés ! Les dessins étaient choux, les histoires étaient adorables. Enfin ça dépendait bien sûr de quel dessin animé, on parlait, mais en général, ils étaient bon public.

« Je plaisantais, tu sais ? Je serais très triste si tu mourrais... »

Wilhem réprima un sourire, c’était paradoxale vu que théoriquement, il était tout le temps triste, mais l’attention le touchait. Il s’était bien accoutumé à cette drôle de divinité. Surtout, qu’il savait qu’Anubis n’avait pas voulu cette possession tout comme lui. Il aurait préféré être tranquille en errant dans ce drôle de temple dans la fameuse salle 3.4. Autant faire de cette cohabitation une bonne chose.

« Moi aussi Anubis, moi aussi... »


Carte d'identité

J'm'appelle Wilhem Zachary Brixton, mais pour toi chéri ce sera uniquement Monsieur. J'ai 29 ans, d'ailleurs, je suis né le 22/04/1988, mais que j'sois ou non ton aîné, tu me dois le respect c'est comme ça qu'ça marche. J'suis Américain mais de toute façon on s'en branle puisque aujourd'hui j'fais partie du Personnel. D'ailleurs, j'travaille comme Secrétaire
Mon Dieu c'est Anubis, et il est bien plus beau que le tien. D'ailleurs, moi aussi je suis beau, tu trouves pas que je ressemble à Worick Arcangelo ? Et d'ailleurs, si tu veux me draguer, sache que je suis Bisexuel.


 

Derrière l'écran

Hé, moi c'est Lys ~ COULEUR VALIDÉ PAR LAW /PAF/ J'aime bien le forum, mais il sera mieux quand vous aurez fini tout vos projets ~ Je vous ai trouvé grâce aux Partenaires o7 Et j'ai pas d'idée sur moi...
Alors bon... Meh



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Lun 2 Oct - 17:26
Bienvenu !
Sache que le fait de me rappeler que gangsta n'aura jamais de deuxième saison me rend très triste, tu as brisé mon petit coeur.
Courage pour ta validation

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

- A voix haute / « En pensée. » / « Par écrit »
Senna 993300 / Zhang Guo 009900 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 137
Localisation : Belgique
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Lun 2 Oct - 19:09


Pour la description d'Anubis, tes recherches et son interprétation, je valide ~
C'est frais, original, et tu ressors l'un des caractères un peu morose du dieu, je trouve que ça s'allie bien avec celui de ton humain. Ca le rend attachant.
Good job bro !

(et bon courage pour la validation, je t'enverrai la fiche d'Anubis après :) )


avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Lun 2 Oct - 20:20
Merci bôcoup pour votre accueil chaleureux ♥️
Senna ; Désolé de te rappeler de mauvais souvenir ;^; Mais en même temps, ça redore leurs mémoires nan ? /PAF/
Iahmmes : Waaah trop de compliments x'D Yé soui toote jêné

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Mar 3 Oct - 7:08
Bienvenue :)
Courage pour la validation de ta fiche ^^

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Je parle en en anglais en #0066cc, et en japonais en #0066cc.
Toueris maudit mes agresseurs en #cc0099

Prédiction des moires:
 

Merci pour ces merveilleux cadeaux, Numa ♥:
 

Thème de Yuki:
 

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 152
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Ven 6 Oct - 23:17
J'ai lu! Une seule question: Anubis aurait tenté de le tuer? Comment?

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1803
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Sam 7 Oct - 12:16
    Alors pour répondre à ta question, j'pensais à suivre ce qui était décrit dans le Bottins des Dieux, je cite : "il est complètement dépressif, mode gothique qui aimerait que son possédé s'habille en noir et se scarifie. D'ailleurs, au départ, il ne voulait même pas faire partie des ressuscités. Que de joie et de rires en perspective !"
    J'ai donc repris un peu le concept, en m'imaginant qu'Anubis qui au début contrôlait beaucoup mieux le phénomène que Wilhem, essayait de se suicider avec le corps de son hôte pour échapper à la possession. Genre sauter des hauteurs, boire de la javel, se planter un couteau. Toussa toussa ~

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton Sam 7 Oct - 15:14
D'accord, je demandais comme souvent les gens créent des douleurs internes forcé volontairement par la divinité et ça, ils ne peuvent le faire comme écrit dans les règlement, mais comme tu le décris c'est valable, donc c'est bon. En revanche, je précise qu'il ne faut pas que ça aille durée trop longtemps sinon le directeur t'aurais fait annihiler, mais comme il connait déjà le tempérament d'Anubis à cause d'Auen (c'était peu discret). Donc c'est bon! Bienvenu dans le personnel!

Tu es validé !

Te voilà maintenant validé ! Ton rang t'a été attribué en fonction du dieu qui te possède. Il te sera probablement plus facile de nouer des liens avec les autres membres de ton groupe, car vous devrez concourir contre les autres. Avant de pouvoir te mettre à RP, il va donc falloir recenser tout ce beau monde !

Une fois cela fait, il te sera possible de jouer dans la partie RP !  Pour trouver un partenaire, tu peux envoyer des MP aux membres qui t'intéressent ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus ample connaissance avec les élèves, tu pourras aller faire ta fiche de liens (nous avons d'ailleurs un très joli modèle ) ainsi que créer ton répertoire de RP . Tu pourras faire encore plus de connaissances en rejoignant des clubs !

N'oublie pas de surveiller régulièrement le secrétariat d'Osiris, ou tu risquerais de passer à côté d'informations importantes.
Pour tout renseignement supplémentaire, nous te conseillons de jeter un œil à Asgard, qui regroupe toutes les choses à savoir et à se souvenir. Et si tu as la moindre question, l'accueil de l'Olympe est là pour que tu puisses la poster. Mais si tu préfères l'envoyer en MP à un membre du staff, n'hésite pas, nous sommes là pour ça !

Toute l'équipe du Pensionnat Immortalia te souhaite un excellent jeu !



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1803
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wilhem Zachary Brixton
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Wilhem Zachary Brixton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelle agréable surprise ! ─ ft. Wilhem Z. Brixton
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]
» Sur les toits, sous la pluie [PV: Zachary Faraway]
» Zachary Hamos [Poufsouffle]
» [Zachary] J'avais juste besoin de m'éloigner, me défouler... ~Partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Gestion du personnage :: ◄ Fiches de présentations :: ► Le Valhalla :: Personnel-
Sauter vers: