AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annexes :: ◄ Le Complexe Sportif :: ► Dojo Pancrace
MessageSujet: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Sam 21 Oct - 12:53




Club for delinquents. Help me !



Wilhem observait la porte avec perplexité. Une cigarette, vite. Il lui fallait une cigarette… Il fouilla sa poche de veste et trouva l’objet de son bonheur. Avec toutes ses émotions, il aurait au moins besoin d’en fumer 3 à la suite… Il ne s’était jamais retrouvé dans ce genre de situation, et après tout, il n’avait jamais été Secrétaire dans une école… Mais là ça dépassait clairement ses compétences bureautique.

Le Directeur et le CPE avaient décidé de prendre des mesures éducatives pour réguler le comportement un peu dangereux de certains. Wilhem n’avait été que présent pour énoncer les élèves à risques au début et ressortir leurs dossiers. Juste pour faire son rôle de Secrétaire quoi. Mais la discutions avait vite dévié, le satané Dirlo vendant sa nationalité américaine et parlant de ses capacités sportives. Il savait même qu’il avait fait de la lutte quand il était très jeune ! Mais où il tenait ses putains d’info !? Wilhem avait assisté sans pouvoir se défendre à son jugement pour se retrouver à la tête d’un nouveau programme révolutionnaire… Fait chier. Le voilà responsable d’un Club. Club de Boxe. Génial. Youpi. Où était cette cigarette ?

Pour en revenir au problème, le CPE trouvait qu’une activité permettant à certains élèves turbulents de se défouler pourrait faire une baisse drastique des cas de violence. Faut bien qu’ils se défoulent les p’tits. Mais là ou ça avait dégénérer, c’est que le Directeur trouve que c’était une merveilleeeeeeuse idée de mettre à la tête de ce fameux Club qui n’avait pas encore de nom ou d’activité le secrétaire récalcitrant qui était Américain. Super le racisme. 

Toute façon, il n’avait pas le choix. Et puis ça ne lui ferait pas de mal non plus il devait l’avouer. Avec tous les problèmes de sa divinité, le sport était un peu passer à la trappe et il le regrettait. Donc bilan, Wilhem Brixton, secrétaire de la section M et représentant du Club de Boxe a.k.a. secrètement le Club de prévention contre la violence étudiante mais personne ne le saurait à part le clan diabolique de l'administration...

Le problème était de sélectionner un président en urgence… Il pouvait faire durer la chose, se faire harceler par la direction, ou au contraire retiré le tout très rapidement pour ne souffrir qu’au début ? En plus avoir un président c'est le laisser gérer beaucoup de choses ~ Il savait qu’il devait visiter le futur local aussi et voir les horaires disponibles pour les prochaies séances. Il finissait sa deuxième cigarette tranquillement ressassant tout le bordel dans lequel il était fourré quand il entendit de drôles de bruits. Il y avait quelqu’un à l’intérieur ? Étrange, ce n'étaient pourtant pas les heures d’utilisation. Il écrasa son dernier mégot dans sa pochette prévu à cet effet, ouais il était équipé le bougre, avant de pousser la porte du Dojo. Il entra et retira ses chaussures posément avant d’aller vers le ou les coupables du bruit. Qui sait ? Il verrait peut être quelque chose d’intéressant ~ 

To be continued ...


Joueurs



Wilhem Z. Brixton
Possédé par Anubis
MPPrésa



Gyula Eriksen
Possédé par Freyr
MPPrésa


Gwenhwyfar Ó Néill
Possédé par Brigid
MPPrésa

©️ Halloween



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Sam 21 Oct - 23:31
Club for delinquents. Help me ! - ft. Wilhem & Gwen
C’était une journée comme les autres. Rien de bien extraordinaire. Il ne faisait même pas beau, mais au moins il ne pleuvait pas. Gyula aimait ces journées, il se faisait encore passer pour la terreur avec son masque à gaz, cette fois-ci, il avait mis ses lentilles jaunes ce qui donnait un air un peu plus intriguant, sans doute. Comme à son habitude depuis plusieurs mois déjà, il se rendit au dojo du pensionnat. Le meilleur endroit de ce lieu avec la serre et le parc ! Le Fight Club avait été dissous, ce qui avait beaucoup agacé le Norvégien qui s’était défoulé sur des murs, des arbres, son armoire… Accessoirement sur quelques personnes… Mais il s’était rapidement rattrapé – grâce aux doux conseils de son magnifique dieu – en se rendant au dojo pour frapper dans un sac, car heureusement pour lui, le matériel était resté tel quel.
C’est comme ça qu’il avait retrouvé Gwen, sûrement la seule personne autant passionnée par la boxe que lui dans ce lieu pourri et paumé. Ils se donnaient plus ou moins explicitement rendez-vous pour des entraînements, et ça, ça plaisait à l’étudiant. Il se faisait généralement laminer, mais il aimait pas, non pas pour une question de masochisme, simplement que ça lui permettait de se donner à fond et de s’améliorer. Il avait d’ailleurs déjà commencé à sentir du progrès, il sentait que son corps allait mieux, était plus en forme et il était moins fatigué et déprimé qu’à son arrivée. Ça lui avait aussi permis de mieux gérer sa possession, Freyr se défoulait à travers les affrontements et il était – tout autant que son hôte – satisfait par ça.
La suite de sa journée se passèrent comme assez souvent, il avait retiré son masque à gaz, pris soin de ses cheveux turquoises et il avait pris soin de retirer ses lentilles aussi : c’était plus pratique pour se battre. Après ce petit rituel, il s’était changé sans pudeur pour enfiler un jogging violet foncé et un débardeur blanc. C’est à ce moment-là que les choses devenaient plus intéressantes : il s’était longuement étiré, échauffé puis enfin venait le moment fatidique. Il attendit que Gwen finisse ses entraînements, il n’était pas pressé, quoiqu’un peu trop impatient. Son corps pâle avait quelques bleus apparents dû aux coups qu’elle lui avait donné, mais en avoir d’autres ne le gênait pas, quoique ce soit un peu gênant pour faire certains mouvements au quotidien. Il enfilait déjà ses gants et sautillait sur place, balançant son poids d’un pied à un autre. Cette fois-ci, c’était lui qui débuta le combat, feintant un Roundhouse kick en high kick, que de souvenirs… Il l’avait pas mal observé et avait pris pour habitude de copier ses mouvements, oubliant parfois que la boxe qu’il connaissait le mieux était le Muay Thai. Il se retrouvait donc souvent à faire des mélanges entre les différentes boxes et il n’en était qu’à moitié conscient. Les coups s’enchaînèrent, il transpirait et haletait déjà, mais ce n’était pas assez. Comme toujours. Il fallait se pousser à bout et pour ça, rien de mieux que…

« Tu ne vas pas t’y remettre…
- T’es qu’une mauviette ! Franch’ment, t’as qu’ça comme muscles ?! R’garde, j’tiens toujours d’bout, minus ! »

On pouvait dire que grâce à elle il avait appris du vocabulaire anglais… Il était resté soft, pas assez dans le jeu pour se montrer plus vulgaire comme à leur habitude, mais il savait qu’elle lui rendrait la pareille en pire.



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gyula vous insulte en #8A0886  

Cadeaux:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 705
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Lun 23 Oct - 11:04

 

Club for delinquents. Don't help me.

ft. Un Gamin et Mr. Brixton


Comment vous expliquez que lorsque Gwen avait appris que son Fight Club avait été dissous, elle avait gueulé sur la direction ? Oui, c'n'était pas très malin d'sa part, mais sur le coup, elle avait perdu ses moyens. Après avoir traité de nombreux noms d'oiseaux ce cher directeur de son cœur, et s'être prise 2 heures de colle chaque jour pendant une semaine, la rage du moment était passée. Même qu'elle avait réussi à se retenir de n'pas démonter chaque personne qui la gonflait tous les jours. Elle frappait le mur à côté. C'était tout aussi bien ; ça impressionnait, et ça la défoulait. Ce passage avait duré qu'une petite semaine, avant que la "raison" lui revienne. Club ou pas club, elle ignorait le monde et allait continuer sa boxe. Elle avait besoin de personne pour ça. Même si elle devait avouer qu'elle appréciait la présence de Gyula. Enfin un type aussi mordu de boxe qu'elle-même.

Une routine s'était créée entre eux. Ils se retrouvaient à n'importe quelle heure, se disant naturellement à demain, sans pour autant se donner de réel rendez-vous. C'était comme une habitude vieille depuis des années. Ils s'entraînaient des fois chacun de leur côté, souvent ensemble, mais toujours avec les conseils de l'autre. Ce que Gwen préférait - et elle était prête à parier que c'était la même chose pour Gyula -, c'était les combats. Même si Gyula était pas encore à son niveau, ils se faisaient toujours un petit combat où ils se donnaient à fond. Aucune pitié de la part de personne. Gwen gagnait pour le moment, mais elle voyait bien que ça allait s'compliquer de plus en plus. Elle avait déjà remarqué que le corps du jeune homme avait commencé à se muscler, et même sa technique évoluait. A vrai dire, c'était ce qui la dérangeait le plus. Car ce salaud faisait sans faire exprès, elle en était sûre, un mélange entre la boxe anglaise et thaï dans ses mouvements. Il était certes un bon "élève" - n'pas le nommer ainsi ouvertement, il risquerait de mal le prendre -, il enregistrait bien les mouvements de la jeune femme, mais maintenant, il se mélangeait les pinceaux ; pour le moment. C'était brouillon, avec son manque de technique, mais dès qu'il aurait géré tout ça... Elle était censée faire quoi face à ça, franchement ?

Mais pour le moment, elle devait finir ses échauffements, car elle voyait bien que le grand dadais commençait à s'impatienter... Elle avait enfilé rapidement son long débardeur noir et son leggins, mais ses étirements avaient pour habitude pour être plus longs que ceux de Gyula. Elle n'lui ferait pas l'plaisir de les bâcler, c'était une si simple erreur fatale... Les seuls bleus qui recouvraient son corps, ils étaient ici à cause de cela. Et surtout à cause de Brigid. Car celle arrêtait pas d'supplier Gwen d'y aller moins fort. En plus de la déconcentrer en plein combat - elle était sûre que Freyr n'devait pas être aussi chiant -, elle était tellement obstinée qu'il était arrivé une fois que Gwen soit moins dure. Elle avait failli se prendre un kick en pleine tronche. Pour vous dire qu'elle l'avait tout de suite regrettée, et que Brigid était beaucoup moins bavarde ces derniers combats. Elle avait changé son jugement sur Gyula - comme quoi c'était un rustre. Inacceptable. Au moins, Gwen était plus libre d'ses mouvements, ces derniers temps.

Ses gants à peine enfilées, Gyula commençait déjà avec un bien joli mouvement. Il s'était décidément amélioré, mais elle l'évita sans de réelles difficultés. C'était son mouvement, au départ, quand même. C'est elle qui enchaîna ensuite, et lui qui répondit et ainsi de suite pendant de longues minutes excitantes et fatigantes. Ses yeux s’illuminèrent après la provocation de Gyula. C'était reparti pour un tour. Brigid lui avait dit déjà plusieurs fois que c'était ridicule, mais Gwen adorait.

- Quoi, c'toi qui parle de muscles ?! Tu t'es vu, gamin ?!

Accélérant soudainement ses mouvements, elle enchaîna de rapides coups de poing direct au niveau du visage de son adversaire comme feinte, avant de décocher sans prévenir un puissant uppercut dans son estomac, son point faible. Il avait toujours tendance à lever trop haut ses bras, et avec leur différence de taille, c'était une cible de choix pour Gwen. Elle sautilla en arrière, attendant la riposte du jeune homme qui n'allait sans doute pas tarder.

- Toujours debout mon chou de Bruxelles ?

Oui, Gwen n'était pas la dernière en provocation.



(c)LOKIA

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 523
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Lun 23 Oct - 20:39




Club for delinquents. Help me !


Wilhem observa médusé le spectacle. Il ne s’y attendait pas du tout. Il était clairement en train d’observer un entraînement de Boxe là. Il croisa les bras un peu perdu. Le Directeur avait bien dit qu’il voulait créer le Club non ? Pas qu’il avait juste besoin d’un représentant. Il haussa un sourcil en observant le couple concentré dans leur échange. Il n’y avait pas d’erreur, c’était clairement un combat de Boxe. Il alla vers le panneau d’affichage et scruta l’emploie du temps du Dojo. Non, clairement, il y était marqué « Temps libre », noir sur blanc. Il serait au courant si un Club de Boxe existait… Et il avait très bien écouté la Direction. Ils n’auraient pas proposé sinon, ça n’avait aucun sens. Il retourna regarder les deux.

Malgré le vide ambiant, car ils n’étaient que deux dans l’immense salle : le son des coups donnés, le halètement des respirations, les petites piques envoyés pour échauffer le sang des adversaires… Une certaine vague nostalgique lui prit la gorge qui se serra. Il se gratta la barbe naissante et un sourire apparut sur son visage. Ces deux-là, c’était parfait non ? Il analysa tranquillement les mouvements de chacun autant qu’il le pouvait à cette distance, tandis que ses muscles se contractaient par réflexe. Son corps réagissait comme si c’était lui qui se mouvait à la place du garçon à la drôle de couleur de cheveux. Couleur qui ne lui était pas inconnu… Il réfléchissait et se souvenait que sur la liste des potentiels recrue du Club qu’il fallait attirer, il y en avait quelques-uns qui avaient la fâcheuse tendance de se colorer les cheveux. Mais est ce qu’il en faisait partie ? Mystère. Il ne se rappelait que des noms pas des visages. De toute manière, d’ici, il ne pouvait vraiment pas identifier qui que ce soit. Il respectait l’intimité du combat et ne voulait pas perturber le jeu.

Wilhem était en pleine réflexion, son esprit vagabondait devant les possibilités qui s’offrait à lui. Il devait faire un choix, et il devait trouver des membres. Mais surtout des responsables du Club. Des gens motivés ? Et qui de plus motivés… Que deux personnes combattant dans leur temps libre… Dans le dojo ? Hein ? Son sourire s’étira. Le gagnant serait président ou présidente, ne soyons pas sexiste. Le perdant vice-président ~ C’était parfait non ? Lui qui venait de penser que ça serait une corvée de choisir, tout lui tombait dans le creux de la main. Chance de cocu. Il profita de ce moment pour se remémorer de l’emploi du temps. Il devait voir avec ses nouveaux membres, oui c’était déjà dit que les deux, là-bas, étaient membre dans sa tête, mais s’ils se retrouvaient toujours au même moment ça lui facilitait encore plus la tâche. Ce club ne sera sans doute pas une corvée finalement… « Tu sais vraiment te battre comme ça ? »

Un sourire de renard étira ses lèvres. Non il ne se battait pas comme ça, il avait arrêté la boxe comme réelle activité il y a un moment, mais il se faisait quelques séances de temps en temps. Il avait un peu perdu, mais sa force d’adulte était toujours là. Et son endurance… Elle n’avait fait qu’augmenter. Plutôt ironique, mais le boulot de secrétaire ça fait courir partout. Son corps était stable et il n’avait pas négligé le sport. Il n'était plus un jeune énergique, mais il n’oubliait pas les bases et ses muscles s’en rappelaient comme hier… Non, il ne se battrait plus jamais comme les deux, il se ferait sans doute battre, mais il n’était pas à prendre à la légère. Il vit que l’un des deux semblait sonner son abandon pour bientôt. Il n’avait pas fait attention à combien de temps il était resté là. Il alla chercher des bouteilles d’eau fraîche au distributeur à côté et s’approcha sans peur des deux.

« - S’lut les jeunes, beau combat ~ »


To be continued ...


Joueurs



Wilhem Z. Brixton
Possédé par Anubis
MPPrésa



Gyula Eriksen
Possédé par Freyr
MPPrésa


Gwenhwyfar Ó Néill
Possédé par Brigid
MPPrésa

©️ Halloween



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mar 24 Oct - 17:46
Club for delinquents. Help me ! - ft. Wilhem & Gwen
S’il n’avait pas été en plein milieu d’un combat, Gyula aurait sans doute rire de bon cœur à la remarque de sa partenaire. Oui, c’était lui qui parlait. Oui, il n’avait pas tant de muscles que ça. Il en était bien conscient. Cependant, il savait quand même qu’il avait de la force et qu’il en gagnait, il avait également conscience de son atout majeur : sa capacité à attaquer jusqu’à être agressif en combat. Cela lui avait d’ailleurs valu une élimination lors d’une compétition et surtout un sermon de son coach qui en aurait fait pleurer plus d’un. Le Norvégien n’avait pas pleuré cette fois-là, il avait trop l’habitude des réprimandes pour ça, tellement qu’il avait juste regardé son entraîneur droit dans les yeux, l’air blasé. Il s’en foutait d’être trop agressif, il voulait juste taper légalement. Cette envie était encore présente. Moins, beaucoup moins qu’avant, mais elle était toujours là, bien cachée dans son corps. Il s’avait se gérer un peu mieux aussi, mais parfois, il arrivait encore que cette envie s’expose un peu trop. Surtout depuis sa rencontre avec Gwen. Le fait qu’elle soit plus forte que lui, l’incitait à mettre plus de force et d’agressivité. Ou bien était-ce les réactions de Freyr qui l’envahissaient de trop ? Quand il en avait conscience, il essayait de retenir ses coups, même s’il savait que son adversaire saurait le contrer sans problème et dans un sens, il la remerciait. Autant d’être une redoutable adversaire que de lui ouvrir les yeux sur ce qu’il faisait.
Ce jeu lui plaisait vraiment. Ces petites taquineries qui parfois – assez souvent – déviaient complètement sur des insultes. C’était ridicule, certes, mais au fond ça donnait à l’étudiant une sorte de motivation supplémentaire, ravivant la flamme de la compétition, ou en tout cas l’agrandissant. Il se battait, esquivait, recevait des coups, frappait, il se sentait libre. Mais son dernier mouvement l’avait laissé trop à découvert et il n’avait pas vu l’uppercut venir. Il se plia en deux, le souffle coupé pendant un instant. Il recula de quelques pas, haletant bruyamment, son regard était fixé sur les pieds de son adversaire, il était nécessaire qu’il la garde de vue et analyse ses mouvements, il se redressa rapidement en grimaçant à cause de la douleur que lui avait causé le coup. Il était obligé, il devait se défendre car elle ne lui laisserait aucun répit. Il leva les bras pour protéger son visage, le dos courbé pour diminuer la douleur dans son ventre. Il allait répliquer à sa remarque quand il fut interrompu par une voix étrangère qui le fit tressaillir. Il n’avait pas fait attention à son entourage, toute son attention était concentrée sur Gwen et leur combat. L’homme semblait clairement plus âgé et avait son cache-œil, il lui faisait penser à ces vieux pirates Norvégiens qu’il voyait parfois lors de reconstitutions. Il en avait la carrure d’ailleurs. Il semblait faire la même taille que l’étudiant norvégien, mais sa carrure impressionnante donnait l’impression qu’il était plus grand. Ou en tout cas plus imposant. Il lança un regard à Gwen avant de retirer un de ses gants et essuyer son visage transpirant avec son débardeur, dévoilant sans gêne son torse parsemé çà et là de bleus.
Ses yeux noisettes détaillèrent l’inconnu qui lui semblait vaguement familier. Et en quelques secondes ce fût le déclic. Un type de l’administration. Il savait pas trop ce qu’il faisait comme boulot, mais il était clairement du staff. De toute façon il paraissait trop âgé pour être un étudiant. En l’observant, Gyula ne put se retenir de froncer les sourcils et lâcher un petit grognement. Il sentait qu’il n’allait pas aimer ce type. Premièrement, s’il faisait partie du personnel, il était peut-être là pour leur dire d’arrêter leurs entraînements clandestins. Et deuxièmement, parce que toute son apparence – en tout cas de ce qu’il pouvait voir – correspondait à ce qui faisait le plus complexer l’étudiant. Ce type aurait pu faire un excellent cliché Norvégien, mais ses traits avaient quelques choses de trop étranger pour en être un. Enfin, il fallait être Norvégien ou avoir l’habitude d’en côtoyer pour remarquer ce genre de détails. Il serra les dents alors que Freyr se marrait bien dans sa tête. Oh que oui, il se marrait ! Il aimait bien sentir son hôte mal à l’aise ou énervé, même si parfois il tentait de le calmer. A vrai dire, ce n’était que les suppositions de l’humain par rapport au comportement sans doute trop divin du dieu nordique.
Les sourcils froncés, il lâcha un grognement :

« … Qu’est-ce qu’vous voulez ?
- Roh, voyons Eirikr ! Tu pourrais le remercier ! Il vient de complimenter notre combat.
- Il vient d'l'interrompre ! Et t’diras pas la même chose quand il nous empêch’ras d’en r’faire »

Un gloussement du dieu lui suffit à l’énerver un peu plus, heureusement qu’il venait de se défouler un peu, quoiqu’il n’eût pas contre un autre combat.



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gyula vous insulte en #8A0886  

Cadeaux:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 705
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mer 25 Oct - 19:54

 

Club for delinquents. Don't help me.

ft. Un Gamin et Mr. Brixton


Une plainte lancinante perça le crâne de Gwen, sans qu'elle s'y attende.

- Doucement !

Tandis que Gyula souffrait d'une douleur physique, voilà que Gwen se retrouvait à froncer des sourcils, n'soutenant pas le ton alarmé de Brigid. Sa voix semblait résonner dans sa tête, voulant le briser. Portant inconsciemment une main à son front, la douleur trop vive sur le moment, la déconcentrant presque totalement. Sans doute que Gyula aurait eu l'occasion pour lui rendre la pareille, mais un homme, que Gwen remarquai juste avant qu'il leur adresse la parole, vint les interrompre. Sur le coup, elle lui lança un regard noir, énervée par sa douleur, essayant de rabaisser discrètement, naturellement sa main. Il voulait quoi, en s'amenant comme une fleur ? Pour essayer de se calmer, elle ferma les yeux et respira lentement... Brigid, comprenant le mal qu'elle lui avait fait, sans le vouloir, lui portait son aide en dégageant des ondes des chaleurs, ce qui reposait toujours Gwen. Se retenant de pousser un soupir d'aise, n'ressentant plus l'affreuse aiguille, faisant des allés retours dans son crâne, elle rouvrit les yeux, semblant comme revenir à elle-même.

Son regard se posa sur Gyula, le temps de croiser ses yeux chocolat au lait, comme elle aimait le dire. Elle avait rapidement appris qu'ses yeux étaient pas rouges, finalement. Elle n'lui dirait sûrement pas, mais elle trouvait que sa couleur naturelle lui allait le mieux - sauf peut-être les rouges, bien sûr. Avait-il remarqué son malaise ? Elle tournait la tête ; le nouveau venu aussi ? Elle prit un temps de le regarder sans rien montrer sur sa face. Grand, musclé, adulte, pas ordinaire. C'était pour de vrai, son cache-œil ? Et c'était quoi ce sourire ? Il lui disait quelque chose. Et c'était là que, oh, ça lui revenait. Le secrétaire du pensionnat. Il était pas là, quand elle avait gueulé (un peu) sur le dirlo ? Elle avait pas vu ce même sourire ? Elle commençait à douter... Laissant ses questions pour plus tard, gardant son regard sur ses gants qu'elle enlevait, elle répondit :

- Il aurait été encore plus beau si vous ne l'aviez pas interrompus. Juste dit comme ça, sans un reproche, une simple remarque.

Gwen haussa discrètement les sourcils à la question de son camarade de boxe, ravalant son sourire amusé. Il avait vraiment un caractère de chien (ou de loup, au choix), le grognement qu'il venait de pousser accentuant encore plus ses dires, et il essayait même pas d'dissimuler qu'il aimait pas c'type. Il la faisait trop marrer, décidément. Devrait-elle lui apprendre également la discrétion ? Pas sûr que ça marche aussi bien qu'la boxe...

La jeune femme passait une main dans ses cheveux, les mettant en arrière (ou du moins essayer) pour se rafraîchir le front, puis se saisissait des bouteilles. Elle lança l'une d'elles à son partenaire, sachant qu'il était trop sur la défensive pour vouloir accepter quoi que ce soit du borgne. La finesse, c'n'était pas son fort au Norvégien... Croisant franchement l'unique œil de l'adulte, elle demanda sans aucune curiosité dans la voix :

- Que nous vaut la visite de Mr. Le Secrétaire ?

Elle prit une sacrée gorgée de sa boisson, attendant sa réponse. Non, elle n'dirait pas que c'était évident que ça concernait leurs entraînement "clandestins". Et si c'était ça, elle était prête à se battre.

Verbalement parlant - dans un premier temps.



(c)LOKIA

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 523
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Jeu 26 Oct - 22:05




Club for delinquents. Help me !



« - Il aurait été encore plus beau si vous ne l'aviez pas interrompu. »


Interrompu ? Il hausse le sourcil de son dernier œil valide. Avait-il vraiment interrompu le combat ? Il vérifia en analysant leur état. Essoufflés, en sueur, les deux semblaient souffrir. Il fronça tout de suite les sourcils pendant une demie seconde. Finalement, le Directeur était peut-être un génie. Génie du mal, il fallait préciser, envoyer des élèves se faire posséder par des divinités c’pas la plus responsable et saine des décisions. Mais fallait-il encore comprendre pourquoi il le faisait. Le Directeur avait peut-être conscience de ses matchs en temps libre. Et à les voir s’égosiller en solitaire, sans renforts au cas où… Il y avait tant de possibilités que ça tourne mal. Respect M’sieur. Mais il était toujours aussi flippant.

« - … Qu’est-ce qu’vous voulez ? »


Il apprit une seconde chose. Il était clairement en territoire ennemi. Il avait halluciné ou il avait grogné ? Il se retint de ricaner à voix haute. Il pencha la tête en fixant le combattant le plus mal en point. Il avait eut le temps de voir ses bleus, ce n’était pas vraiment grave. En boxe, on se fait des bleus, ce n’était pas nouveau. Mais il n’était pas forcément nouveau ceux qu’il avait vus. Combien de fois faisait-il des rencontres comme ça ? Sans surveillance ? Et s’ils tombaient dans les pommes ? Pire si l’un faisait une hémorragie ? Ils ne s’arrêtaient que quand ils s’étaient trop épuisés pour continuer ? Charmante idée. Même les pros savent que trop de sport, c’est très dangereux même avec un très bon échauffement. Et ce sont ils échauffés au moins 

« - Que nous vaut la visite de Mr. Le Secrétaire ? »


Wilhem plissa son œil et croisa les bras. Ouais, il allait leur tirer les oreilles, il s’en foutait si ça leur cassaient les pieds. C’était de l'inconscience pure et dure. Il prit une grande inspiration et tiqua devant un détail. Il connaissait la jeune femme. Enfin, sa touffe lui disait quelque chose, ce genre de cheveux ce n'était pas très anodin, même s’ils n’ont pas une couleur ou une forme extraordinaire, leur volume est assez marginal. Mademoiselle Ó Néill, pas de doute. Il ne l’avait pas vu beaucoup, il n’avait assisté que très brièvement à une altercation à cause d’un Club… Supprimé, il lui semblait ? Il n’avait pas pu rester écouter, il avait un dossier sur le feuà ce moment. C’était quel Club déjà ? Il ne s’en souvenait pas, il n’était pas sûr de l'avoir entendu de toute manière. Il décroisa ses bras, ça avait été très corsé la discussion, il s’en rappelait, ça l’avait fait hausser les sourcils à cause de la véhémence de la miss. Il comprenait mieux ce à quoi il avait assisté du coup. Un Club avait sans doute été supprimé et elle le remplaçait à son niveau. Finalement, l’irresponsabilité ne revenait elle pas au Staff ?

« -
Pas la peine de sortir les crocs, je ne suis pas là pour vous décrire l’irresponsabilité à laquelle je viens d’assister… Continuer à chauffer vos muscles si vous ne voulez pas avoir mal demain. »


Un petit coup de rappel ne faisait pas de mal quand même… Il soupira franchement et se gratta la nuque, comment annoncer qu’ils allaient faire partie d’un Club de Boxe ? Bouarf, autant ne pas y aller dans la finesse. Puis de toute façon, il n’était pas doué pour broder. Autant y aller à sa sauce. Insolent ~ il avait son petit sourire narquois qui lui faisait apparaître sa fossette.

« - Au vu de ce que je viens de voir, il y a deux choix. Soit vous arrêtez. Point final, même si vous essayez de trouver un autre endroit, on mettra pas longtemps à savoir ou et rejouer le numéro du méchant môsieur qui fronce ses sourcils… Ou...»


Il laissa un petit suspens, un peu fier d’apparaître comme le grand méchant pour l’instant. Ça leur apprendra à penser que l’administration n’est que là pour les démonter et leur pourrir la vie. Parce que c’était sans doute ça qu’ils pensaient. S’ils avaient vraiment envie de faire de la Boxe, il y aurait toujours eut une solution qui aurait été mise en place pour au moins mettre un responsable si jamais il y a des trop gros dégâts. Wil riait intérieurement de leur laisser le « choix ». Il avait en quelque sorte l’impression de leur faire le même coup que le Directeur pour lui… Alors c’est ça qu’on ressentait ? P’tain le Dirlo avait dû prendre son pied à voir sa tête de déterrer… 

« - Ou… Il y a le Club de Boxe qui vient d’ouvrir ses portes. Et. Oh ! Mais le responsable ne serait il pas le magnifique homme que vous avez devant les yeux ?»


Il prenait une mimique dramatique exprès, il n’avait pas de talent d’acteur, mais là n’était pas le but. C’était l’ironie de la chose. Il était clairement là pour eux, c’était à eux de se décider. Il n’était pas là pour leur remonter les bretelles finalement. Le secrétaire était présent pour les élèves, et ceux-ci avait besoin de ce Club. Une autre source de motivation montait dans ses propres veines. Mais l’annoncer avec humour était sans doute plus facile à accepter pour eux. Permettant de se détendre et de mieux accepter la proposition. Il en rajouta une petite couche.

« - Le premier qui dit que j’suis pas magnifique, j’le prend un 1 vs 1. Et pour rappel, vous êtes fatigué. Moi au mieux de ma forme. »


To be continued ...


Joueurs



Wilhem Z. Brixton
Possédé par Anubis
MPPrésa



Gyula Eriksen
Possédé par Freyr
MPPrésa


Gwenhwyfar Ó Néill
Possédé par Brigid
MPPrésa

©️ Halloween



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Ven 27 Oct - 19:24
Club for delinquents. Help me ! - ft. Wilhem & Gwen
Gyula approuvait totalement les paroles de sa partenaire de boxe : le combat ne faisait que commencer et serait sans le moindre doute devenu plus intéressant s’ils n’avaient pas été interrompus. C’était d’ailleurs souvent comme ça que se passait leurs affrontements : le début et la fin qui servaient d’échauffements et le milieu qui consistait au vrai combat.
Le regard que le vieux pirate faussement norvégien adressa à l’étudiant après sa question, agaça encore plus ce dernier. Qu’est-ce qu’il avait envie de cogner ce gars ! Ça lui permettrait sans doute d’enfin mettre derrière lui ses complexes, ou en tout cas il l’espérait inconsciemment. Son œil unique le déstabilisait, il se demandait si son autre œil était vraiment invalide ou si c’était juste pour la frime, plus ou moins comme lui avec les masques à gaz. Il lâcha un soupir et garda ses gants sous un bras au cas où il en aurait de nouveau besoin tandis qu’il attrapa la bouteille d’eau que sa partenaire venait de lui lancer. Il se contenta de la remercier en hochant brièvement la tête et bût quelques gorgées en étant attentif à ce qu’il se passait.
Son regard se posa immédiatement sur Gwen lorsqu’elle questionna l’inconnu. « Mr. Secrétaire » ?! Ce type-là était le secrétaire ?!! L’étudiant ne sût pas cacher son étonnement mais il se ressaisit quelques secondes après la révélation. Il fronça les sourcils en regardant ledit secrétaire, encore plus agacé par sa présence. Toutefois, il se sentait vraiment mal à l’aise, s’énerver comme ça face au secrétaire du pensionnat n’était pas forcément la meilleure solution ni le meilleur moyen de négocier pour poursuivre les entraînements de boxe. Car oui, pour Gyula, il était certain que cet homme était là pour les arrêter de s’entraîner. Il écouta attentivement ses paroles et obéit, plus pour son propre bien-être que pour faire plaisir à l’autre. Il étira ses membres, lentement, grimaçant à cause de sa douleur au ventre. La vague de colère présente dans l’hôte de Freyr ne fit qu’augmenter à la première possibilité. C’était quoi l’autre ? Il était pas en train de faire du chantage ? Il le fusilla du regard, prêt à choisir la première option et à se démerder pour pouvoir s’entraîner librement. Il regrettait presque de ne pas avoir mis ses lentilles rouges pour accentuer son regard froid, mais c’était sans doute inutile car ses sentiments étaient déjà bien exprimés. Il faillit prendre la parole pour demander la suite, mais elle vint avant qu’il ait le temps d’ouvrir la bouche. Ses mimiques et sa façon de s’exprimer énervait encore plus le Norvégien.

« Calme-toi et écoute ce qu’il propose. Si un club de boxe ouvre, ne crois-tu pas que c’est la solution idéale ?

Gyula savait que le dieu nordique avait raison, il le savait même trop bien. Mais il ne supportait vraiment pas le secrétaire et si aller dans ce club consistait à le voir à chaque fois, il en était hors de question. Son offre le fit sourire. Le même sourire qu’il avait quand il affrontait Gwen : un sourire carnassier. Il posa lentement la bouteille à ses pieds et s’approcha du blond en remettant un gant.

- J’suis p’t-êtr’ plus fatigué, mais j’suis plus frais qu’vous.
- Gyula, permets-moi d’avoir des doutes. Tu sais que tu risques gros ? C’est un secrétaire, donc si tu l’abîmes, tu risques d’avoir des ennuis. Et puis… Il a l’air grand même plus fort que toi.
- P’t-êtr’ mais avec un peu d’chance il a pas d’techniques. Sinon, ça m’servira d’entraîn’ment.
- … Tu es vraiment pire que moi quand il s’agit de se battre, mais soit, je t’aiderai comme je le peux.

Le sourire du Norvégien s’étira. Il attrapa une paire de gants de grande taille et la tendit au secrétaire borgne.

- Vous savez vous battre ou vous avez qu’d’la gueule ? »



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gyula vous insulte en #8A0886  

Cadeaux:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 705
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Sam 4 Nov - 14:20


Club for delinquents. Don't help me.

feat ~ un Gamin et M. Brixton


Oh. Il se sentait peut-être plus intelligent, en leur sortant un p'tit conseil, comme ça ? Comme s'ils étaient des noobs ? Son conseil, il pouvait l'garder, ses étirements, elle les feraient quand elle le déciderait. Gwen savait bien qu'elle avait un caractère de gamin sur le coup, mais c'était plus fort qu'elle, elle ne l'aimait pas. Continuant de boire pour s'empêcher de sortir des conneries qu'elle n'aurait pas su retenir, elle regardait l'adulte tout en l'écoutant. Plutôt, elle l'évaluait. C'était une habitude, tout le monde passait par son "scannage" personnel.

Il était grand, peut-être un peu plus que Gyula, mais il paraissait plus impressionnant que celui-ci parce qu'il n'avait pas du tout la même carrure. Il donnait l'impression qu'il était un sportif. Mais à cause de ses plusieurs couches de vêtements, Gwen ne pouvait pas évaluer le volume de ses muscles. Et puis ce sourire. Elle le connaissait, c'était sûr maintenant. Ce sourire de fourbe, supérieur... Elle ne l'aimait pas. Et puis ils les prenaient pour des enfants de 5 ans, ou quoi ? Il était au courant qu'ils étaient adultes ? Jeune adulte, certes, mais quand même. Il s'attendait à ce qu'ils se mettent à trépigner d'impatience, face à son suspens à deux balles ? Et... Il fallait qu'elle se calme. Elle sentait que ça allait mal finir, autrement.

- Mais tu devrais te réjouir, un club de Boxe, c'est ce que tu voulais ! Sur le moment, Gwen avait plutôt envie de cracher sur cette annonce. Et puis je suis vraiment d'accord avec cet homme, vos combats sont trop dangereux...

Et voilà, maman Brigid s'y remettait. Gwen n'allait certainement pas remercier l'secrétaire pour ça. Et puis quoi, lui, représentant ? Homme magnifique ? Gwen l'observa de nouveau. Vrai que pour son âge, il avait un style original, qui avait son charme. Ses cheveux longs étaient soyeux, son oeil limpide et son cache-oeil définitivement sympa. Il donnait une impression de négligé, avec sa barbe mal rasée mais qui contrastait avec ses belles fringues. Gwen dirait pas qu'il était magnifique, juste pour le plaisir de le contredire, mais il était pas moche. Et il avait beau faire le fier, avec son 1vs1, mais si ça se trouvait, il y connaissait rien du tout en boxe. Gwen haussa les sourcils, étonnée de voir Gyula répondre aussi vite à la proposition du blond. Il devait vraiment pas l'aimer, en fait. Ils se connaissaient, peut-être . Elle savait que Gyula était trop irréfléchi par moments, et elle ne comptait pas le laisser se faire massacrer sans qu'elle ne dise rien. L'adulte était plus costaud, c'était sûr. Mais Gyula reprenait du poil de la bête, et quand il était énervé, il était capable de choses surprenantes. Mais il pouvait faire des erreurs idiotes aussi. Avec de la chance, le borgne était un amateur. Finalement, Gwen ne savait pas trop qui pouvait en ressortir vainqueur. Mais Gyula ne pourrait que prendre des notes de cet affrontement. Elle allait le laisser faire, pour cette fois, mais pas dans cet état.

- Bien. Elle se rapprocha des garçons, sourire plaqué aux lèvres, rendant son aura légèrement inquiétante. Pendant que M. Brixton (son nom lui était revenu) s'échauffe, Gyula va en profiter pour refroidir son cerveau. Une menace planait dans l'air, derrière ses paroles.

Gwen, dans ce lieu, se sentait automatiquement responsable. Elle n'le contrôlait pas. C'était comme ça. Alors si elle voyait quelqu'un agir sans réfléchir à ses actes, et elle le savait, ça n'finissait jamais bien, elle intervenait. Comme avec cet idiot d'impatient, portant le nom de Gyula. Son regard vola jusqu'au borgne :

- Je ne vais pas arrêter votre combat, mais vous le trouvez moins irresponsable que le nôtre ? Gwen se montra du doigt, puis Gyula, pour que le blond comprenne bien ce qu'elle voulait dire. Vous vous pensez plus qualifiés parce que vous êtes un adulte, peut-être ? Elle posait réellement la question, elle était curieuse.



(c)LOKIA

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 523
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mar 7 Nov - 21:33




Club for delinquents. Help me !



« - J’suis p’t-êtr’ plus fatigué, mais j’suis plus frais qu’vous. Vous savez vous battre ou vous avez qu’d’la gueule ? »


Merde. Il ne pensait pas que le p’tit allait foncer droit sur sa proposition. Pire, il le provoquait. Il aurait dû arrêter de faire l’insolent et d’aller trop loin. Un défaut qui n’était pas prêt de disparaître chez lui malheureusement. Il aimait être comme ça, sans langue de bois. Bon… Il allait assumer. Soit il faisait machine arrière, ce qui était très risqué… Soit il se battait, ce qui l’était tout autant. Son amour-propre contre la santé des élèves ? Ah dur. Il y avait aussi un autre point à prendre en compte plus psychologique. Le garçon semblait complètement remonté contre lui, ou la représentation qu’il avait à ses yeux : l’administration, l'autorité ou peut être même l’adulte dans toute son entierté. Ce gars avait un problème avec lui, pas lui en particulier, il ne lui avait encore rien fait, mais il avait les crocs, c’était clair. Wilhem allait devoir jongler avec ça. Il se tourna vers l’autre femme qui affichait moins sont dégoût de le voir. Un espoir qu’elle ne veuille pas de ce combat ?

« - Bien. Pendant que M. Brixton s'échauffe, Gyula va en profiter pour refroidir son cerveau. »


C’est raté… P’tain lui et sa grande gueule ! Non mais c’est quoi ses jeunes !? Il était épuisé non ? Ça aurait du le dissuader. À moins qu'il le prenait pour un faible… Ce serait une première. Ou alors il avait vraiment envie de le mettre à terre. Pouah, qui a dit que devenir un adulte responsable était une bonne chose… Il allait devoir s’inquiéter pour trois maintenant.

« - Je ne vais pas arrêter votre combat, mais vous le trouvez moins irresponsable que le nôtre ? Vous vous pensez plus qualifiés parce que vous êtes un adulte, peut-être ?  »


Elle marquait un point, s’il se pensait pas irresponsable là ? Complètement. Au moins il pouvait se dire que si ça tournait mal, il y avait Mademoiselle O’Neill pour appeler les secours. Donc en soit, si c’était mieux. Mais le pire était l’adrénaline qu’il ressentait à l’idée d’un petit combat… Arg c’était le pire des adultes ! Après, ça lui ferait du bien, et peut être que ce jeune homme le sous-estimait et ça, ça lui faisait hérisser le poil. Il marmonna à Gwenhwyfar tandis qu’il commençait à s’échauffer les muscles, s’étirant en prenant bien son temps. Il enleva même sa veste pour avoir plus d’ampleur dans ses mouvements.

« - Alors là, ce serait la première fois que le mot Secrétaire et Responsable soit dans la même phrase en parlant de moi… Au moins tu surveilles, si jamais ça tourne mal, dit à ma mère que je l’aime.»


Il lui fit un clin d’œil, c’était une façon de lui dire, qu’elle devait regarder et les arrêter si jamais ça tournait mal. Il sentait quelque chose chez cette demoiselle. Comme… Un de ses entraîneurs, le même ton… La même posture. Ouaip, elle semblait aimer ce qu’elle faisait ici. Il continuait à sautiller, se tendre les bras, le dos, les poignets et les jambes. Il connaissait les échauffements et il y mettait beaucoup de conviction. Il avait déjà failli été trop pressé plus jeune à ça lui avait valu une frousse quand ses muscles ont fait grève. Bon, il fit rouler son cou en se mettant en place devant son nouvel adversaire. Il n’allait pas y aller fort, il n’était pas face à un pro, tout juste un adulte. Enfin il ne devait pas le sous-estimer non plus. C’était la première erreur des forts. Il prit enfila sa paire de gants tailler pour lui, même s'il avait était habitué à pire, comme les bandelettes qui enserraient ses doigts et mains. C’était confort dans le coin ~ 

« - Très bien, j’suis chaud et sache que oui... J’ai beaucoup d’gueule. »


Il se posta, ne sachant pas quel type de boxe il pratiquait, même s’il avait vu le combat, il n’avait pas vraiment analysé, il improviserait au fur et à mesure. Il ne porta pas le premier coup. Il ne portait jamais le premier coup. Faudrait-il encore que ce coup le touche. Et Wilhem était fier de sa grande concentration et de son analyse. Mais il était facilement handicapé par la nouveauté, il avait l’habitude de combattre les mêmes après avoir bien assimilé leurs spécialités. Là, ce jeune homme vigoureux, bien qu’un peu épuisé déjà, était obscur. Il eut beaucoup de mal au début. Il se prenait beaucoup de coups, le laissant venir à lui. Et putain, il frappait fort pour quelqu’un qui venait de se prendre une petite raclée. Il en était joyeusement surpris. Le garçon aux cheveux radioactifs était hargneux, il le bourrait de coups épuisant son énergie un peu inutilement, mais il frappait fort. Malheureusement pour lui, le Secrétaire avait toujours était endurant, il prenait plus de volées qu’il n’en donnait, mais quand il passait à l’attaque, c’était violent et calculé. Après une volée qu’il se prit dans les bras il asséna un premier. Il avait dû le voir arriver parce que ça n’aboutit pas à grand-chose, il recontinua son manège d’attendre son attaquant et de frapper une fois de temps en temps. Et il voyait clairement le type qu’était son adversaire, agressif. C’était à qui ne supporterait plus de recevoir des coups ou à en donner en premier qui perdrait. Il le voyait qui s’épuisait, et Wil commençait à trouver ses mouvements répétitifs, trop d’ouvertures pour attaquer… Pas assez de défense. Il avait aussi un peu mal là. Le salopiaud frappait souvent au même endroit, au moins il n’était pas stupide, bien que trop revêche. Un boxeur d’instinct sans doute. Le secrétaire aussi s’épuisait à s’esquiver et décida de contre attaquer plus sérieusement. Il enchaîna quelques coups, arrivant à le toucher plusieurs fois, mais il contrôlait sa force, il avait vraiment peur de faire trop fort. 

Et le drame arriva, il avait un problème depuis quelque temps. C’est en partie à cause de ça qu’il n’avait pas continué la Boxe à plein régime. Il avait un sérieux handicape, et c’était parfois dangereux. Son œil en moins l’embêtait pour évaluer les distances… Il devait être très concentré, et quand il était dans l’enthousiasme d’un combat, il oubliait ce petit détail. Dans un élan, il était allé trop loin, il avait sauté sur l’occasion que son ventre soit tellement sans défense. Il avait frappé, mais trop fort, trop loin. Il recula de suite avec un air horrifié. Pitié qu’il n’ai rien de cassé ! 

To be continued ...


Joueurs



Wilhem Z. Brixton
Possédé par Anubis
MPPrésa



Gyula Eriksen
Possédé par Freyr
MPPrésa


Gwenhwyfar Ó Néill
Possédé par Brigid
MPPrésa

©️ Halloween



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mer 8 Nov - 14:40
Club for delinquents. Help me ! - ft. Wilhem & Gwen
La remarque de Gwen ne passa pas dans l’oreille d’un sourd, Gyula hocha légèrement la tête en gardant son sourire et s’écarta un peu pour, comme elle l’avait si bien dit, refroidir son cerveau. Enfin, ça c’était ce qui était prévu. En pratique… C’est plutôt l’effet inverse qui arriva. Il se mit à sautiller sur place pour échauffer ses muscles, écoutant les conseils de son dieu et réfléchissant à une technique. Plus il observait le secrétaire, plus son envie de lui foutre une râclé augmentait. Il était trop excité à l’idée d’affronter un gars solide. Et puis… Ce combat était surtout symbolique à ses yeux. En parlant d’yeux, il se demandait si le fait que « Mr. Brixton » soit borgne change quelque chose, c’était la première fois qu’il voyait quelqu’un qui était vraiment « comme ça » et se demande si ça le désavantagerait. Tant pis. S’il ne disait rien à ce sujet, c’est que ça devait pas être un souci, nan ? Son cœur battait à tout rompre, de plus en plus impatient de l’affronter. Il tentait de faire des exercices de respiration pour se calmer mais ses pensées le déconcentraient.
L’étudiant esquissa un sourire à la remarque du vieux pirate faussement norvégien, il espérait presque pouvoir le faire pleurer et retourner sous les jupons de sa mère. Il avait quand même des réserves car il semblait plutôt bien musclé, même si à cause de ses vêtements il ne pouvait pas trop le voir. Son doute était toujours présent, peu importait son adversaire – quoique – mais là, le fait que sa partenaire de boxe acceptait leur combat laissait penser qu’elle le croyait capable de lui tenir tête ou de le battre. Elle était douée pour déterminer ce genre de choses, il l’avait bien remarqué. Contrairement à lui, elle prenait vraiment le temps d’analyser ses adversaires.
Il se contenta d’arquer un sourcil à la remarque du blond et se mit en position défensive peu après lui. Il se demandait quel type de boxe il pratiquait, sans vraiment d’intérêt, après tout il faisait bien un mélange de thaï, américaine et anglaise. Il attendit un moment pour voir s’il attaquerait en premier. Enfin non. Il attendit quelques secondes à peine avant de donner un premier coup de poing. Et là ce fût le déclic. Il se mit à enchaîner les coups qui étaient tous bloqués par son adversaire. Il rageait intérieurement en constatant qu’il ne les lui rendait pas. Il ignora les différents points douloureux qui tiraient dans son corps, notamment son ventre, à cause de son précédent combat. Il avait la rage. La chaleur que lui procurait Freyr ne faisait qu’accentuer sa force et échauffer ses muscles. Il enchaîna les coups, coudes, genoux, points, pieds… Il frappait sans se retenir, prêt à verbalement s’énerver contre lui pour que le secrétaire réagisse enfin et cesse de faire croire au Norvégien qu’il frappait un sac de sable. Il avait la haine et voulait le mettre à terre, il était tellement borné qu’il ne fit pas attention à sa propre fatigue. Son partenaire fatiguerait aussi, il n’en doutait pas. Il était même persuadé qu’à force de frapper il créerait lui-même une faille pour donner un bon uppercut bien comme il fallait.
Enfin… Ca c’était l’idéal. Presque une sorte d’utopie. Il était tellement focalisé sur la force qu’il mettait qu’il en oubliait de se défendre. Grave erreur ! Il se prit quelques coups, esquiva certains, il sentit sa rage s’intensifier et voulut attaquer de façon plus agressive encore, allant sans doute à l’encontre des règles de boxe. Toutefois, sa tactique échoua. Il ne vit pas le poing arrivé, ou trop tard en tout cas. Le coup était puissant, pile là où ça faisait mal. Gyula se pencha brusquement, le souffle coupé, les yeux écarquillés. Il recula de quelques pas, les bras croisés sur son ventre, les jambes flageolantes. Il toussa un peu, sa respiration étant déréglée à cause de ce court laps de temps, mais grimaça à cause de la douleur. Il serait sans doute tomber par terre s’il n’avait pas de la force physique et de l’endurance. Il recula encore pour signifier son abandon. Il n’aimait pas ça en temps normal, mais il savait que dans ce genre de situation, surtout pour un combat non sérieux, il ne devait pas insister. Il prit le temps de respirer puis il éclata de rire malgré la douleur qui tiraillait son ventre.

« V’m’avez… bien eu… la prochain’fois, c’moi… C’moi qu’vous f’rai la peau !…

Il s’assit lentement par terre en grimaçant et retira ses gants en adressant un regard à Gwen, comme pour lui demander ce qu’elle pensait du blond. Il se sentait à la fois satisfait, repus et profondément humilié. Il avait perdu son combat face à ce qu’il détestait le plus – ou plutôt enviait –, mais au moins il savait que ce type n’était pas mauvais. Il sourit légèrement en gardant ses bras croisés sur son ventre.

- Alors comm’ça ‘z’êtes… l’coach.. ‘fin responsable ? du club d’boxe ?

Maintenant qu’il l’avait testé et qu’il s’était calmé grâce à sa défaite, il était apte à discuter de ce fameux club de boxe qui devenait plutôt intéressant vu que son responsable était fort.

- Ah et… J’ai mal, mais ça va. Y a rien d’casser ! »



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gyula vous insulte en #8A0886  

Cadeaux:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 705
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Dim 12 Nov - 22:35

 

Club for delinquents. Don't help me.

feat ~ Gyula & Mr. Brixton


Si Gwen n'aimait pas les hommes, c'était pour une raison bien précise. C'est parce qu'ils étaient idiots. Et avec les deux devant elle, elle en avait le parfait exemple. L'un avec ses commentaires à la noix que ne la faisait que l'énerver, et l'autre qui ne savait pas ce que voulait dire "se calmer", elle était bien servie. Elle avait une terrible envie de les tuer, de les étrangler, de les étriper... Mais elle se retenait. Elle allait se fatiguer pour rien, puisqu'ils allaient de toute façon se battre. Soufflant un bon coup pour faire descendre sa tension, elle s'écarta des deux idiots, allant récupérer une serviette et commencer ses étirements en attendant que Mr. Brixton termine. Déjà, il marquait un bon point, son échauffement n'était pas mauvais. Il avait enlevé sa veste, finissant en chemise, Gwen pouvait maintenant mieux évaluer ses muscles. Assurément, il en avait, surtout en comparaison de Gyula. Le haut de son tronc était bien développé mais avec sa haute taille, le tout rendait harmonieux. Si elle devait faire une comparaison, sans doute qu'il lui faisait penser à un taureau - ou à un gorille, encore à voir. Le doute sur l'identité du vainqueur restait encore inconnu à Gwen, ne sachant pas qui choisir entre les opposants. Mr. Brixton avait beau avoir le corps d'un boxeur, il n'en avait peut-être pas la technique. Et avec ce cache-œil, elle ne savait pas trop quoi penser... S'il était habitué à cette vision réduite depuis longtemps, alors sans doute que ça ne lui causait pas de problème, mais si c'était encore relativement récent... Elle imaginait déjà les problèmes de distances possibles. Mais elle avait du mal à imaginer Gyula gagnant. Pas dans l'état actuel qu'il était. Le seul moyen de le calmer, c'était de lui foutre une raclée, et elle espérait presque que ça allait être le cas. Elle allait vite être fixée, puisque les combattants étaient prêts - et c'était Gyula qui commença l'affrontement.

Le jeune homme se laissait guider par sa rage, il ne réfléchissait plus du tout, ne faisait qu'attaquer bêtement. Le voir agir de cette manière, si débile, énervait plus que tout Gwen et lui donnait envie d'arrêter le combat pour lui renverser sa bouteille d'eau sur la figure, peut-être qu'enfin il reprendrait ses esprits. Brigid tentait de calmer son hôte avec ses ondes tranquillisantes et en lui parlant d'autre chose, pour détourner son attention. Gwen porta son attention sur Mr. Brixton, essayant d'oublier Gyula pour le moment, remerciant les efforts de sa déesse. Le grand blond optait pour une technique défensive d'un niveau appréciable, Gwen devait l'admettre. Il n'était pas si nul que ça et tandis qu'il se mouvait, elle pouvait s'assurer que ses muscles n'étaient pas de la simple gonflette. Il contrait et évitait un joli nombre de coups, mais s'en prenait quelques-uns, arrivant cependant à réduire les dégâts. Ses attaques ne portaient pas vraiment fruit - comme quoi, il restait encore un peu de raison à Gyula. Alors que Mr. Brixton se montrait d'une concentration exemplaire - premier trait de caractère chez lui qu'elle appréciait. Mais la tendance ne dura pas longtemps. Gyula enchaînait les erreurs et le borgne portait de mieux en mieux ses coups.

Elle vit la catastrophe avant qu'elle ne se produise. Avant même le début du combat, elle avait un doute sur cet œil en moins. Et voilà que sa crainte se produisait. Voyant le danger arriver, son corps s'arrêta sous la tension tandis qu'un cri sortait, "attention !", même si elle savait que c'était déjà trop tard. Ce coup avait été très mal contrôlé de la part du borgne et sans aucun doute que cette erreur venait de là ; "borgne". Il s'était contenu tout le reste du combat, faisant attention à la force de ses coups, et voilà l'erreur. Et bien sûr, l'autre, trop enragé, n'avait rien vu. Elle savait que ça aurait mal fini. Elle regardait Gyula, plié en deux, reculer, signifiant sa défaite, avant qu'il n'éclate de rire alors qu'elle restait figée, sa colère bouillonnant dans ses veines. Le moindre mot qu'il disait l'énervait. Il croisa son regard et tout ce qu'il y vit fut de la colère. Ses sourires idiots l'énervait, ses paroles l'énervait et sa nonchalance l'énervait. Entamant son ascension, elle commença à sortir ses épines tranchantes :

- Tu lui feras la peau quand tu sauras utiliser ton cerveau. Est-ce que tu sais seulement que t'en as un, tête de cactus ?

Sa voix était cassante, glaciale. Elle était hargneuse, et quand elle parlait, c'était comme si elle vous mordait sauvagement.

- Et ne l'appelle pas "coach" alors qu'il n'y ressemble en rien. Elle dépassait Mr. Brixton, plantant son regard noir dans le sien, ses morsures dévalant sur lui à présent. Quand on une invalidité et qu'on ne sait pas encore faire avec, on ne provoque pas un idiot dans un combat. Tu parles d'un responsable !

Arrivant au niveau du blessé elle n'était toujours pas calmée, et elle s'accroupit :

- Et t'es médecin peut-être ? Non ! Alors dégage tes mains de là et laisse-moi voir, t'y connais rien !

Ne lui laissant même pas le temps de commencer à bouger, elle prenait ses poignets et les bougeait de force, puis relevait son débardeur sans gêne. Elle remarqua tout de suite la nouvelle trace de coups sur ses côtes. Ça commençait déjà à bleuir, ce n'était pas le meilleur des signes. Elle avait terriblement envie d'appuyer fortement sur sa blessure, rien que pour le faire souffrir, mais elle était plus mature que ça et elle contrôlait mieux sa rage qu'un certain "Gyula". Palpant (presque) doucement ses côtes, arrivant tout de même à obtenir quelques plaintes de la part du souffrant, son diagnostique était certain. Elle se tourna vers le coupable :

- Une côte fêlée. Bravo, Mr. Brixton. Son regard accusateur trouva une autre victime : Et à toi aussi, Gyula.



(c)LOKIA

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 523
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mar 14 Nov - 20:06




Club for delinquents. Help me !



« - V’m’avez… bien eu… la prochain’fois, c’moi… C’moi qu’vous f’rai la peau !… Alors comm’ça ‘z’êtes… l’coach.. ‘fin responsable ? du club d’boxe ? Ah et… J’ai mal, mais ça va. Y a rien d’casser ! »


Il ne s’attendait pas à ce que le p’tit s’en remmette aussi vite. Il avait attendu qu’il tombe, mais il était resté sur ses jambes. Pouah, il avait vraiment de la hargne, on pouvait pas lui enlever sa motivation. Alors quand il s’était mit à rire, Wilhem a vraiment eut peur d’avoir casser quelque chose dans sa caboche. Et comble du comble, on aurait dit… Qu’il l’appréciait. Malgré tout, il arrivait à comprendre le raisonnement du jeune homme. Il l’avait battu, alors il méritait son respect ? C’était vrai, qu’il n’était pas responsable pour la frime, peut être que c’était ce que le drôle de jeune homme pensait avant le combat. Il ne savait pas vraiment comment réagir…

Et puis, la fille se mit entre eux deux, complètement remontée. Voir hystérique. Il comprenait sa colère, il était lui aussi en colère contre lui même et penaud de ce qui arrivait. Alors il la laissait faire, le tout était qu’elle extériorise. Il se trouvait fin psychologue aujourd’hui dit donc. Même s’il avait fait du mal à un élève, dans le cadre d’un « match » de boxe, avec un handicape plutôt dangereux il fallait se l’avouer, il avait réussit à avoir un partisan pour le Club. Sans avoir à trop poursuivre les élèves. Ce projet ne finirait peut être pas à l’eau finalement…

« -  Et ne l'appelle pas "coach" alors qu'il n'y ressemble en rien. Quand on une invalidité et qu'on ne sait pas encore faire avec, on ne provoque pas un idiot dans un combat. Tu parles d'un responsable ! »


Il accepta les paroles blessantes sans broncher, il l’avait bien mérité de toute manière. Il ne pouvait le nier, c’était complètement stupide. Même s’il avait déjà fait pleins de matchs, c’était avec des gens au courant du problème et d’un niveau égal au sien avéré. Il grogna quand il entendit le mot « invalidité », il n’était quand même pas faible ! Il savait faire avec, quand il était concentré d’accord… C’était dur de sa part de le traiter ainsi. Il croisa les bras en regardant Gwen faire son diagnostic.

« - Une côte fêlée. Bravo, Mr. Brixton. Et à toi aussi, Gyula. »


Il prit une moue dégoûtée. Aie. Il y était aller super fort quand même… Il soupira et s’ébouriffa les cheveux. Bon, il fallait réagir au bout d’un moment. Wilhem savait très bien comment ça se passait dans ses cas là. Il avait déjà eut quelques côtés cassés par le passé, et il en était pas trop fière parce que ce n’était jamais très glorieux la façon dont il les avaient obtenu.

« - Pas de geste brusque, ni d’effort. J’vais chercher des glaçons...»


Il parti rapidement en espérant en trouver vite, ça pourrait faire du bien à ce jeune homme, dont il apprenait enfin le prénom : Gyula. Ça lui disait quelque chose en plus, un autre gamin à problème ? Ça ne l’étonnerait pas… Il ne fallait pas juger un livre à sa couverture. Mais il avait quand même les cheveux vert ! Ou bleu ? Enfin peu importait. Il trouva des glaçons dans un congélateur et les posa dans un torchon propre. Il reparti rejoindre le duo pour poser le tissu un peu humidifié et froid sur la côte qu’elle avait déceler.

« - Désolé pour le coup, j’me suis déconcentré, mais pour info je ne suis pas… Invalide. »


Bon il l’avait mal prit. Mais il ne pouvait s’empêcher de sourire à Gwen. Elle s’inquiétait juste pour son ami, enfin il les identifiaient comme amis… Ils l’étaient au moins ? Mais elle n’avait pas la langue dans sa poche, Gyula non plus d’ailleurs. C’était pas des mauvais bougre, lui aussi était trop franc et ça pouvait en choquer certains… Alors que ses jeunes soient encore pire que lui niveau langage, c’était rafraîchissant.

« - Faudra aller voir un toubib quand même, si jamais c’est cassé ça pourrait être beaucoup plus dangereux parce que tu pourrais te perforer. Et j’suis très sérieux, pas de conneries, un peu de repos te fera le plus grand bien. La glace aussi c’est au moins un moment... »


To be continued ...


Joueurs



Wilhem Z. Brixton
Possédé par Anubis
MPPrésa



Gyula Eriksen
Possédé par Freyr
MPPrésa


Gwenhwyfar Ó Néill
Possédé par Brigid
MPPrésa

©️ Halloween



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mer 15 Nov - 18:56
Club for delinquents. Help me ! - ft. Wilhem & Gwen
Quand Gyula avait croisé le regard de Gwen, il sût que ça n’allait pas aller. Il connaissait bien ce regard. Un peu trop même. Elle n’avait pas besoin de parler pour qu’il sache ce qu’il se passerait. Elle était en colère et avait raison de l’être, mais le Norvégien n’en avait rien à cirer. C’était son match. Ce qui était fait était fait, point barre. Il la laissa parler et fronça un peu les sourcils quand elle mentionna l’invalidité du secrétaire. C’était un sujet délicat et bien que l’étudiant n’ait aucun souci de santé – à part maintenant la douleur dans son ventre –, il détestait quand quelqu’un en parlait comme ça. C’était un réflexe qu’il avait eu depuis très jeune. Elle avait sans doute raison, encore, mais il n’approuvait pas sa manière de dire les choses. Elle pouvait l’insulter d’abruti, de con même, d’impulsif ou autre, il n’en avait rien à foutre, mais critiquer quelqu’un à cause d’un handicap, ça ne passait pas.
Il la laissa faire quand elle écarta ses poignets pour soulever son t-shirt et ainsi voir les dégâts. C’était moche et ça faisait mal. Il geignit un peu et grimaça quand elle tâta.  Il connaissait ça, c’était loin d’être la première fois qu’il se retrouvait avec ce genre de marques et de douleur. Une côte fêlée ? Ouais, sans doute. C’était bien la merde mais tant pis, il devrait faire avec. Elle les félicita ironiquement et il haussa un sourcil.

« Bravo à toi aussi. J’veux dire… J’aurais sans doute pas eu ça s’t’m’avais pas frapper là avant.

Il ne lui reprochait rien, il voulait simplement lui faire comprendre que ce n’était pas que de leur faute. Il regarda Mr. Brixton partir chercher des glaçons et reposa son regard sur sa partenaire de boxe.

- Tu d’vrais t’calmer. Ca aurait pu êtr’ pire, c’pas dramatique non plus. J’ai été con, j’le sais, m’enfin, c’pas une raison pour t’énerver.

Il voulait qu’elle se calme mais ne savait pas si ses paroles l’atteindraient. Tant pis si ce n’était pas le cas, au moins il aurait essayé. Il se perdit dans ses pensées et marmonna :

- N’empêche… c’club pourrait êtr’ bien…

Il vit le faux-Norvégien revenir et frissonna quand il posa le torchon sur ses côtes. L’hôte de Freyr tint le torchon glacé en l’écoutant et grimaçant alors qu’il lui parlait de repos.

- C’est ça quand on fait l’idiot…
- T’pas mieux Freyr…
- J’ai essayé de t’arrêter au moins ~
- … C’pas ta faute… J’me r’pos’rai l’reste d’la s’maine et j’reprendrai les entraîn’ments après…

Il lança un rapide coup d’œil à Gwen pour vérifier sa réaction.

- En y allant douc’ment pour commencer…
- Mauvaise idée. Tu veux mourir ? Si c’est le quoi autant que j’essaie de te posséder !

Gyula grimaça avant de soupirer.

- T’es plutôt doué, en boxe. ‘Fin… Tu t’défends beaucoup et t’es pas sûr d'tes coups, mais t’as pas que d’la gueule, c’bien. Hm…. Ton club là… D’boxe… Ca m’tente bien. Faut faire un truc pour l’r’joindre ?

Il se retint d’ajouter « si Freyr m’laisse en vie » ne sachant pas si le secrétaire était au courant pour les M. Il ne se gênait plus pour le tutoyer : la crainte de son statut avait disparu, et puis il pensait avoir affaire à un passionné de boxe, alors pourquoi se prendre la tête ?

- C’quoi ton nom en fait ? J’aime pas dire Mr. Brixton. Ah et j’suis Gyula et elle Gwen. »




◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gyula vous insulte en #8A0886  

Cadeaux:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 705
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Dim 19 Nov - 21:40

 

Club for delinquents. Don't help me.

ft. Un Gamin et Mr. Brixton


Lorsque Gyula fit sa remarque, Gwen le regarda droit dans les yeux et se demanda si elle hallucinait. Il essayait de la faire culpabiliser ? En essayant de dire quelque chose d'intelligent, en plus ? Il se foutait de sa gueule ? N'jetant même pas un regard au grand blond lorsqu'il partit chercher des glaçons (en somme, une bonne idée, la première de la journée), elle plissa les yeux face à Gyula. Depuis tout à l'heure, sa colère explosive était passée et habituellement, une fois que c'était passé, il était impossible qu'elle explose de nouveau. Mais elle restait sourde, tapie dans ses tripes. Et la tête brûlée qu'elle avait en face d'elle était capable d'en raviver les flammes si elle continuait à l'énerver.

- J'retiens mes coups, moi. Elle n'desserrait pas les dents, ses yeux lançant des éclairs. Sinon, ça ferait déjà longtemps que t'aurais des côtes cassées.

A sa deuxième réplique, Gwen hésitait vraiment à se pincer. Soit elle rêvait, soit elle remettait en question l'intelligence de Gyula. Son manque de sérieux l'énervait, son indifférence l'énervait. Mais le ton "posé" qu'il employait n'faisait que rougir les braises de sa colère. L'explosion était à exclure. Cependant, ça n'l'empêchait pas de rester hargneuse.

- Pas dramatique ? Pas une raison pour m'énerver ? Oh pardon, la jeune femme leva les yeux au ciel, excédée, j'avais oublié comment t'aimais souffrir, vu comment t'en redemandes tout le temps. Désolée d'être la seule personne mature et responsable ici.

Gwen savait qu'elle avait besoin de se calmer. Elle avait pas besoin de Gyula et Brigid pour ça. Mais elle avait du mal quand même. Certes, elle était énervée de l'inconscience dont les boxeurs avaient fait preuve tout à l'heure, mais pour la faire réagir aussi violemment, c'était aussi parce qu'elle avait été inquiète. Et ça, elle en avait même pas conscience, parce qu'elle le niait corps et âme. Oui, Gwen, inquiète de la santé de quelqu'un d'autre que ses proches, c'était possible - apparemment. Et ça la mettait dans un tel état qu'elle arrivait franchement pas à être du même avis qu'son camarade concernant c'club.

- Va prendre l'air, écarte toi.

C'n'était pas un ordre et encore moins une possession, mais Gwen fit ce qu'elle dit. Elle savait que dans ces moments-là, elle pouvait faire confiance à Brigid. Elle n'réfléchissait plus et acceptait de l'aide. Se levant et partant sans rien dire jusqu'à la fenêtre la plus proche, elle passa les bras entre les barreaux de leur "cage" pour ouvrir la fenêtre et laisser l'air frais lui fouetter le visage. Appuyant son front contre un barreau, elle chercha à calmer sa respiration et ses émotions, en ignorant ce qui l'entourait et essayant de se concentrer sur la voix de Brigid le nouvel air entrant dans ses poumons. Lentement mais sûrement, elle se détendait et redevenait elle-même. Elle ouvrit les yeux au retour du secrétaire et tourna légèrement la tête vers les garçons pour voir la scène, restant dans une concentration assez floue.  Elle n'réagit pas à l'"information" du borgne. Invalide ou pas, elle s'en fichait un peu, elle disait ce qu'elle pensait et n'reviendrait pas sur son avis. Et puis bon, il semblait avoir pris sur lui, puisqu'il lui souriait - elle n'comprenait pas trop pourquoi, d'ailleurs. Mais bon, elle partait du principe que ce type était chelou.

Par contre, Gyula la faisait plus marrer. Elle haussait les sourcils. Oh, il avait de l'espoir, le gosse. Avec joie qu'elle allait le briser.

- Pas d'entraînement avant complète guérison. Elle étira un sourire moqueur : Ordre du docteur. Et ici, le docteur, c'était Brigid, donc, elle.

Elle continua d'écouter Gyula, s'étonnant de le voir se permettre de se prendre pour un connaisseur pour donner son avis ainsi sur la technique de quelqu'un... Oui, bon, elle était un peu de mauvaise foi, c'était vrai. Et en plus, il osait la présenter. Elle n'avait pas signé pour le club, et vu comment c'était parti, c'n'était pas gagné. Un peu boudeuse qu'on la présente sans qu'elle le demande ou qu'elle le veuille, elle avait la gamine envie de savoir une information en plus sur son "adversaire". Elle était comme ça, elle voyait tout comme un match, où les coups représentaient tout et n'importe quoi - informations, force... Et elle n'aimait pas être inférieur à son opposant.

- En plus de votre nom, on peut savoir votre divinité m'sieur ? C'pour m'faire une meilleure idée.

Elle essayait de passer cette question indiscrète sous une raison valable qui restait dans le flou. Vraiment, elle était mauvaise perdante.



(c)LOKIA

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 523
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar Mar 16 Jan - 19:08




Club for delinquents. Help me !



« - … C’pas ta faute… J’me r’pos’rai l’reste d’la s’maine et j’reprendrai les entraîn’ments après…En y allant douc’ment pour commencer… »


C’était marrant, depuis quand ils se tutoyaient ? Un sentiment étrange le parcourait, comme s’il s’était fait accepter par le plus récalcitrant d’un groupe de nouveaux potes. Sauf que là, c’était un ado, et il était le secrétaire… Drôle de situation. Wil avait bien compris qu’il était dans les bons papiers du jeune homme maintenant, peut être pas dans ceux de la demoiselle par contre. Il en faudrait un peu plus. 

Wil se demandait si une semaine suffirait à reposer une côte... C'était un peu trop court à son avis. Même en y allant doucement, et puis était il du genre à faire attention à sa santé ? Il ne saurait dire, il lui avait paru sanguin et passionné, mais il se trompait peut être ?

« - Pas d'entraînement avant complète guérison. Ordre du docteur. »


Ah. Docteur ? Il haussa à nouveau son sourcil toujours l’œil rivé sur la côte. Elle n’avait pas de diplôme, elle n’avait pas l’âge. Mais elle s’y connaissait ? Il y avait une private joke derrière ? Ou elle en avait l'habitude ? Ça rajoutait un argument pour qu’elle soit la présidente du futur Club. Mais en même temps l’accepterait elle sans broncher ou même mordre ? 

« - T’es plutôt doué, en boxe. ‘Fin… Tu t’défends beaucoup et t’es pas sûr d'tes coups, mais t’as pas que d’la gueule, c’bien. Hm…. Ton club là… D’boxe… Ca m’tente bien. Faut faire un truc pour l’r’joindre ? - C’quoi ton nom en fait ? J’aime pas dire Mr. Brixton. Ah et j’suis Gyula et elle Gwen »


Avare en compliment ? Il ne savait pas pourquoi, mais c’était enthousiasmant d’entendre ce p’tit gars lui glisser quelques remarques positives, même si elles étaient pauvres. Le secrétaire se doutait qu’elles fussent rares et précieuses. Et ils les appréciaient à leur juste valeur. Il nota qu’il s’appelait Gyula, un prénom rare… Ce qui lui tira un sourire discret. Gyula était dans la liste des comportement à risques, et il l’avait déjà débauché pour être dans le club avec un combat. On lui mâchait le travail non ?

« - En plus de votre nom, on peut savoir votre divinité m'sieur ? C'pour m'faire une meilleure idée. »


Il arrêta de fixer Gyula, son nouveau BFF pour glisser son œil vers Gwen. Gwen pour Gwendolyne ? Il n’avait pas retenu les prénoms sur les dossiers, trop long et les noms lui prenaient assez la tête comme ça. Il croisa ses bras, en réfléchissant. Il n’avait pas vraiment honte de sa divinité, il n’en avait parlé qu’à très peu. Et il ne s’attendait pas à ce que quelqu’un demande aussi cash qui le possédait. En général, c’était plus son genre à lui. Devait-il révéler cette information ? Il fit la moue tandis qu’il se câlinait la barbe. Le fils Brixton avait l’impression de passer un genre de test. « Dis-leur ! » « Tu veux des louanges ? » Pas de réponse… Ça voulait sans doute dire oui. Et s’il était une divinité, il n’en manquerait pas une de son côté non plus. Toute façon, c’était plutôt équitable, même s’il était Secrétaire et eux élèves, ils étaient tous victime de possession. De façon égale.

« - Enchanté Gyula & Gwen. Moi, c’est Wilhem, mais vous pouvez m’appeler Wil ou Maître ça marche aussi ~ Et ma divinité c’est Anuuuuubis… Le drôle de Chacal, là, chez les Égyptiens, stylé nan ? »


Sur le papier sans doute ça l’était, mais après faut se taper le personnage et les p'tits soucis qui vont avec le paquet… Il n’avait aucune idée de leurs divinités à eux, mais il avait la curiosité qui se baladait sous sa peau et le démangeait. Il n’oublierait pas de jeter un coup d’œil à leurs divinités. Une simple lecture des dossier classés suffirait.

« - Pour l’inscription, pas de soucis, les papiers sont en cours de préparation. J’venais justement pour voir les disponibilités du Local et réserver des horaires pour le Club. Vous pouvez passer au Secrétariat à partir de la semaine prochaine, j’aurais terminé les formulaires administratifs d’ici là. »


To be continued ...


Joueurs



Wilhem Z. Brixton
Possédé par Anubis
MPPrésa



Gyula Eriksen
Possédé par Freyr
MPPrésa


Gwenhwyfar Ó Néill
Possédé par Brigid
MPPrésa

HRP : SORRY DU RETAAAAAAAAARD AAAAAAAAAAAAAAH !

©️ Halloween



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Club for delinquents. Help me ! Ft. Gyula & Gwenhwyfar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Demande de création d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Annexes :: ◄ Le Complexe Sportif :: ► Dojo Pancrace-
Sauter vers: