AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Manoir Δ Le domaine (Point de départ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Périphérie - Monde :: ◄ Knocksouth, Comté de Galway :: ► Pâturages :: Halloween 2017
MessageSujet: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Sam 9 Déc - 21:49

HALLOWEEN 2017

Fun fact!

Pas tellement important pour l'événement actuel, mais c'est toujours bien de d'apprendre alors voila deux petit wiki sur Halloween et Samain pour votre bon plaisir!

Voici donc l’ouverture tant attendue de l’Event d’Halloween. Je rappelle donc les règles de RPs pour ceux qui voudraient nous joindre :

- Il s’agit d’une histoire continue dans toutes les pièces et non pas des RPs isolés. Considérez cela comme un gigantesque RP de groupe qui arrive au même moment dans des lieux différents. Les différentes pièces du manoir ont été créées et vous pouvez y évoluer comme bon vous semble. Ce qui veut dire également que n'importe qui peut quitter ou entrer une pièce n'importe quand, mais ne peut être à deux endroits en même temps... (L'objectif étant de pouvoir rencontrer un peu n'importe qui.)

- Il n’y a pas de RP privés, comme tout le monde est en théorie dans le même RP.

- Vos posts ne devraient pas dépasser 1000 mots idéalement, mais bon si vous êtes vachement inspirés on ne vous chicanera pas. C’est surtout pour éviter de longues phrases inutiles qui ne donnent rien au RP. Soyez bon juge de vos textes...

- Vous ne pouvez voir les esprits ''s'il y en a'' à moins d'en avoir le pouvoir.

Je me donne le droit d’ajouter des règles au besoin comme il s’agit d’un test, mais vous recevrez un MP si c’est le cas.

Merci!:
 


ΔΔΔΔΔΔΔΔ

LE DOMAINE



Arrivant à ce qui ressemble à une clairière, le groupe se retrouve face à un large portail noir en fer forgé. La rouille et l’immense jardin de style anglais qu’il renferme laissent croire à une absence complète d’entretiens. Par chance l’allée qui mène au bâtiment, bien que la nature tente de le reprendre également, est assez bien dégagée. Au bout de l’allée se trouve une porte de massive et grinçante à la peinture éraflée et décorée d’un marteau heurtoir de porte plutôt massif en forme de lion. Enfin, les fenêtres sont, pour la plupart, brisées, sans doute victimes du travail du temps, ou simplement dû à d’autres visiteurs voulant tester la véracité de cette histoire de manoir hanté. Était-ce l’atmosphère lugubre que dégageait cet environnement d’un manoir entouré de brume ou simplement la fraicheur de l’humidité qui faisait frissonner notre petit groupe de déserteur ?

La portion visible de l’avant du manoir reste toutefois minime, comme ce jardin se poursuit vers l’arrière du bâtiment. Si l’un de nos aventuriers était tenté d’aller explorer la zone, il y retrouverait de nombreuses sculptures de pierres corrodées et craquelées ainsi qu’une fontaine asséchée. Un restant de jardin laissé à lui-même est toujours visible et quelques plants plus résistants ont poursuivi leur évolution depuis leur plantation, mais le froid de l’automne en viendra bientôt à bout.


avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://immortalia.forumactif.org
Messages : 329
Localisation : Bureau, aile Nord, bâtiment principal
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 11 Déc - 5:44
Halloween 2017 Δ Arrivée au domaine
Ashly m’avait révélé être totalement paniqué et son explication m’avait arraché un sourire. Elle n’avait pas tort, il était en théorie difficile d’assommer un fantôme. J’avais hoché la tête, le lui accordant, mais tentant de la rassurer tant bien que mal comme mon imagination prenait le dessus et mes paroles se transformaient lentement en analyse et élaboration de théories.

« J’aurais bien dit que les fantômes n’existent pas et qu’il n’y a rien à craindre, mais étant étudiants M…nous sommes plutôt mal placés pour nier l’existence du paranormal. Après, peut-être que seules les divinités peuvent le faire. Enfin, dans tous les cas, je doute que qui que ce soit ne revienne plus possédé qu’il ne l’est déjà. Quelle divinité ne se battrait pas pour son corps de toute façon!»


« Si tu voulais être rassurant, c’est manqué…Mais tu as raison. Qu’ils viennent s’ils l’osent ! »

Je sentais Hypnos s’énerver, prêt à montrer de ce dont il était capable et j’allai poser ma main sur ma poitrine comme pour me calmer moi-même. Sans m’en rendre compte, mon regard était devenu aussi sombre que la nuit et de petites étoiles semblaient les parsemer comme le fils de la nuit me l’octroyait lors de l’utilisation de mes pouvoirs. Je pris un moment pour me calmer, mais au final j’avais réussi au moment où nous entendions le fameux bruit provenant du boisé. Cette fois, ce fut au tour d’Aislinn de m’inquiéter. Bien plus qu’Hypnos soyons francs.

Aislinn s’était avancée près du de la lisière, prenant les devants et je remarquai sa main levée et son air soudainement concentré. Elle n’avait tout de même pas l’intention d’utiliser ses pouvoirs ? Surtout s’il s’agissait du propriétaire des lieux.

« Baisse ça Ais. », l’avais-je réprimandé doucement.

Je n’avais pas l’intention d’avoir des morts sur la conscience parce qu’elle était anxieuse. Je réalisai alors que toute suspicion de ma part ne devrait pas être énoncée avant d’être vérifiée. Il était facile de faire paniquer un M et de voir le tout dégénérer. J’admirais sincèrement le courage de mon amie et son attitude fonceuse, mais parfois j’aurais préféré qu’elle analyse davantage les situations. C’était là où nous nous complétions sans doute.

Un autre détail que je remarquai, il allait être difficile de faire dans la discrétion, plusieurs préfèrent se faire des peurs les uns les autres alors que quelqu’un animal semblait nous surveiller, Aislinn qui me-naçait peut importe ce qu’il y avait dans les bois, Ashly prête à se battre au talon haut, des costumes hyper voyants… j’étais d’accord avec Gyula, c’était surprenant de ne pas s’être fait coincé. Mes soi-rées nocturnes seules ou avec Erin étaient généralement plus tranquilles et dans les murs du pen-sionnat. Je commençais à douter du génie de cette aventure, mais ma curiosité restait plus forte.

« Ce n’est probablement rien qu’un animal. », affirmais-je à l'intention du groupe, mais surtout d'Ashly que je savais nerveuse.

Je pris la liberté d’aller rejoindre Gyula qui chantonnait, l’accompagnant sans paroles, sans m’en rendre compte par habitude de l’avoir entendu. Avancée était la meilleure des choses à faire, ne se-rait-ce que pour se réchauffer un peu. Restant tout de même attentif nous marchions à travers la brume jusqu’à ce que l’ombre de la grille du portail se dessiner à travers la brume que j’éclairai vai-nement de ma lampe à distance. Celle-ci était équipée d’un cadenas et de chaines massives. Nous allions devoir trouver un endroit pour passer ou sauter ce mur-ci aussi. J’allais avertir les autres quand un drôle d’énergumène sorti des bois en hurlant comme un malade. Je laissai échapper un p’tit cri bien contre moi en lui balançant ma lampe torche qu’il évita de justesse. Par chance pour Shaw, je visais très mal. Cette fois c’était moi qui était prêt à utiliser mes pouvoirs, mais je me ressaisi bien vite, gêné de m’être emporté aussi facilement, en réalisant de qui il s’agissait. Je me détendis, mais mon visage resta crispé, frustré de m’être laissé avoir. Non, mais quel imbécile c’était!

« Non, mais c’est quoi l’idée de faire ça a des M. Il veut mourir jeune.», ronchonnais-je à voix si basse plus pour moi que pour les autres. Néanmoins, Ashly, Gyula et Ais avaient dû m’entendre.


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1810
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 11 Déc - 10:33
Halloween 2017 Δ Arrivée au domaine
Une jeune fille que je ne connaissais pas m’avait rejoint, armée d’une chaussure à talon aiguille.
Je crois bien que si je n’avais pas été autant concentrée j’aurai éclaté de rire.
J’entendis derrière moi du bruit, apparemment les plus téméraires s’amusaient à faire peur aux autres. Avant que je ne leur dise de la fermer Law me demanda de baisser ma main, il n’avait pas l’air de juger adéquat l’utilisation de pouvoirs… bon certes, si c’était le proprio et qu’il était agressé par une bande d’étudiants aux aptitudes louches on risquait d’avoir quelques problèmes avec le dirlo…
J’étais assez réticente à l’idée de me faire annihiler du coup je baissais rapidement ma main sans pour autant lâcher du regard l’endroit que je visais précédemment.

Après un instant le creepy guy qui m’avait reluqué un peu trop à mon gout plus tôt dans la soirée déclara qu’il fallait mieux avancé, qu’on avait déjà de la chance de ne pas être repéré.
Je devais lui accorder qu’il avait raison. Je me retournais pour jeter un œil à notre petit groupe. Effectivement, entre l’ange et ses ailes immenses et tous les petits cris qui s’élevaient de ci et de là ne nous rendaient pas réellement invisible.

J’haussais les épaules décidant d’avancer avec le groupe, me retournant tout de même une dernière fois pour regarder le buisson qui avait été la source de notre arrêt.

Le type qui avait pris la tête de la marche chantait une chanson lugubre que je resituais rapidement, une comptine pour enfant que j’avais apprise quand j’étais petite.

J’enroulais mes bras autours de mon corps, le froid était mordant ce soir et ce n’était pas ma tenue légère qui allait me tenir chaud… Heureusement que nous nous étions remis en marche ça risquait d’aider.
Après un moment de marche nous finîmes par arriver devant un grand portail sombre. Le jardin qui se dessinait derrière ressemblait plus à une jungle qu’a un parterre fleuris de Versailles, il fallait croire que les lieux étaient effectivement abandonnés.
Le dit portail était fermé par un large cadenas… dommage que je n’ai pas pris mon sac complet, j’aurai eu de quoi forcer cette serrure… mais la rouille aurait-peut être rendue les choses laborieuses.

J’étais en train d’observer les alentours, cherchant une brèche pour passer, lorsqu’un hurlement retenti alors qu’une silhouette sombre sortait du bois.
Je sursautais alors que Lawrence poussait un cri tout en envoyant sa lampe de poche en direction de l’inconnu.

L’inconnu n’était autre qu’Ethan… il avait enlevé sa perruque blonde et se rapprochait encore de notre petit groupe. Il avait dû trouver ça marrant de nous suivre et de nous faire peur.

Le rouquin grommela à son encontre et je souris, il était vrai qu’il n’avait pas froid aux yeux. N’importe qui aurait pu l’attaquer avec ses pouvoirs… Mais c’était Shaw, j’imaginais que ça ne lui était même pas venu à l’esprit.

*Et au tient ça serait venu ?*

Je croisais mes bras sur ma poitrine, fonceuse comme j’étais j’aurai peut-être fait la même… mais ce n’était pas la discussion du jour. Et de plus qu’est-ce qu’il faisait là ?

Je m’approchais de lui, plantant mon doigt sur son torse.

« Non mais t’as pas passé l’âge pour ces conneries ? Et t’aurais fait quoi si j’avais utilisé mes pouvoirs…ou quelqu’un d’autre ? »

Je me rendis compte qu’il pouvait prendre ça pour de l’inquiétude…. Ce que ce n’était évidemment pas.

*Evidemment.*

Je retirais vivement mon doigt de sa poitrine avant de repartir en direction de Lawrence. Mieux valait chercher une entrée que de rester planté là.


◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Aislinn s'exprime avec fougue en : 993399 Hadès cherche les problèmes en : 9933ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1389
Localisation : O'Connaire on the Docks
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 11 Déc - 14:35
_Hey hey Numa ! Très joli ton costume, j'adore ! Tu viens avec nous pour la petite excursion scolaire ?

Sheila avait prit la main de sa camarade pour continuer la promenade nocturne. Numa n’était pas très à l’aise à ce contact physique, mais ne repoussa pas la démone. D’ailleurs, la française trouvait que son costume était assez contradictoire avec le caractère adorable de Sheila. Mais ne dit point mot et se laissa porter par le mouvement.

Le groupe arriva finalement devant un domaine vraiment lugubre, dont le portail était fermé par des chaines et un cadenas. Pourtant ils n’étaient certainement pas les seuls jeunes à être venus ici pour rire entre amis, le portail aurait dû être crocheté depuis longtemps. A moins que le chemin pour venir jusqu’ici ait fait fuir tout potentiel visiteur.

Numa se laissa entrainer par Sheila, se répétant que tout allait bien se passer. Elle voulait tellement croire aux défunts dans les cieux qui l’idée de fantômes sur Terre lui traversait l’esprit assez régulièrement. En plus, être possédée par une divinité chinoise ne pouvait pas l’aider à ne pas croire aux esprits.

Soudain, une personne à la voix grave et rauque sortit de nulle part en poussant un hurlement à plein poumon.

*DEFENDS-TOI !*

Numa vit une lampe torche voler vers ce petit farceur qu’il esquiva aisément. Et malheureusement pour lui, l’esprit du chien était bien décidé à garder son hôte en vie. A portée de coup, et poussée par une force divine, le bras de la nymphe s’élança vers l’inconnu. Le dos de sa main percuta le visage de ce dernier. Numa n’avait pas la force de déboiter la mâchoire d’une personne, mais assez pour lui laisser une jolie marque pendant quelques heures. Le bruit de la gifle ne pouvait être entendu que par les personnes autour d’elle, comme Sheila, car il se perdit dans les cris terrorisés des adolescents en cavale.
La rouquine hurla, à la fois effrayée et surprise :

_L'homme-femme un peu bizarre qui s'est fait viré de la scène !!!


Numa ne comprenait pas vraiment de quoi Sheila parlait, elle a du quitter les festivités avant cet instant, apparemment. Cependant, la nymphe réalisa son geste et se confondit en excuses alors que le groupe commençait à se calmer et pester contre la farce de ce … travesti ?
Numa ne savait pas vraiment si elle devait vouvoyer ou non ce personnage. Elle ne savait même pas qui il était. Mais s’il était là et s’amusait à faire peur, c’était qu’il devait être également un étudiant. Et étrangement, elle avait l'impression de l'avoir déjà vu quelque part ...
Sa voix ne portait pas bien loin mais assez pour être entendu des personnes à cotés d’elle et donc de sa « victime ».

_Excuse moi, c’était un réflexe. J’espère ne pas t’avoir fait mal. Je suis vraiment …


Mais la demoiselle ne termina pas sa phrase qu’une jolie blonde vint réprimander la grande dame à la voix masculine. Elle ne semblait pas avoir bien prit cette farce.

_Non mais t’as pas passé l’âge pour ces conneries ? Et t’aurais fait quoi si j’avais utilisé mes pouvoirs … ou quelqu’un d’autre ?

C’est vrai qu’il avait eu de la chance. Les ongles de la française étaient devenus des griffes à cause de la peur. Si elle ne l’avait pas tapé par le dos de la main, il aurait eu de vilaines cicatrices sur le visage.

Numa préféra laisser ses ainés se quereller et entraina sa camarade rousse vers le portail. Il y avait forcement un endroit assez large ou cassé, pour que tout le monde passe.
Numa finit par voir un arbre abattu près de la grille. Avec un peu de volonté, d’entraide et de force, ils pourraient tous passer par là, non ?
La brune pointa du doigt l’endroit pour le montrer à sa camarade et les quelques personnes qui s’intéressaient au moyen de franchir la grille. Elle s’exprima de sa voix éternellement calme :

_On pourrait peut-être passer par là, pour entrer ?


HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Thème de Numa ::
 


Présentation ~ Journal ~ Liens ~
Téléphone

Numa se manifeste en : 3399ff et pense dans des : *étoiles*
Son compagnon omniprésent communique en : 000099
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Localisation : Quelque part en train de regarder le ciel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 11 Déc - 17:53



Halloween ! Manoir, le domaine
Je ne m'étendis pas vraiment dans mes exclamations envers l'homme-femme bizarre qui s'est fait(e) viré(e) de la scène puisque Numa s'occupait déjà de son cas. Hé bien, je ne pensais pas la voir réagir si violemment ! Un réflexe de survit, sans doute. Les excuses suivirent immédiatement le mouvement ce qui confirma ma théorie du réflexe puis la prof de danse vint le réprimander à son tour. J'imaginai la scène vu de l'extérieur et oh mon dieu comme c'était drôle ! Un travesti qui bondit des buissons en criant, un lancé de lampe de poche pour le cueillir, des cris, une baffe, une réprimande et hop plus rien, tout le monde s'en retournait vers le manoir. Avouez que cet enchainement était plutôt pas mal !

J'aurai bien aimé aller voir ce garçon excentrique pour parler un peu. La conversation promettait d'être intéressante avec ce genre de phénomène !

*N'y a-t-il personne que tu n'apprécie pas ?*

*Il n'y a pas assez d'amour dans ce monde !*

*Tu es fatigante...*

*Dans ce contexte, je le prends pour un compliment ! Et si, il est possible que je n'aime pas certaines personnes mais dans ces cas là j'essaie de ne pas m'en approcher, comme ça la haine ne grandit pas et puis moi je continue d'envoyer de l'amour autour de moi. Ose me dire que ce n'est pas un fonctionnement au top !*

*Et pour "Hulk" ?*

*Je ne la déteste pas, qu'est ce qui te fais croire ça ? Elle me fait juste un peu peur des fois... Et puis notre rencontre a été spécial donc...*

*Et les médecins ?*

*C'est pas pareil et puis je ne m'en approche pas, je poussai un soupir, et après c'est moi qui suis fatigante...*

Je laissai la conversation en suspens pour revenir avec les élèves.
Avant même que je m'en aperçoive, nous étions arrivés au fameux manoir. Couvert par la brume, envahit par les végétaux et fatigué par le temps, il trônait nonchalamment au centre du jardin. La grille du portail rouillé était ligotée par des chaines et un cadenas pour empêcher l'accès.
J'étais en pleine admiration face à ce décors incroyable ! Il promettait d'être le plus intéressant dans toute ma carrière d'aventurière ! Edan si tu étais là, je suis sûre que tu aurais adoré cet endroit ! Un régale d'exploration ! Bien, je ferrai de mon mieux pour nous deux, tu vas voir !
Gonflée d'une excitation soudaine, je lançai un regard de défi à la propriété. Je m'imaginais déjà dedans en train de tout regarder ! Ahlala, ma curiosité est vraiment plus forte que l'anxiété que me procurait l'atmosphère !

J'étais en plein dans mes réflexions lorsque Numa m'entraina avec elle vers le portail. Dans notre avancée, je me retournai plusieurs fois pour chercher des yeux Joy, Lottie et Hulk. Je repérai facilement Lottie grâce à ses immenses ailes ainsi qu'Aberline qui était restée près d'elle puis j'aperçus ma pianiste d'amour pas trop loin. Bon, j'imagine qu'on se rejoindra dans le domaine. J'avais juste besoin de m'assurer que tout ce passait bien de leur côté. Hulk avait l'air d'apprécier Lottie, elle pourra donc la protéger en cas de besoin et Joy est débrouillarde alors j'ai confiance en ses capacités de se sortir du pétrin ! En ce qui me concerne je décidai de rester avec Numa qui semblait assez tendue même si elle ne laissait rien paraitre. Oui enfin la grosse baffe qu'elle avait balancé dans la figure de l'homme-femme était très significative pour moi. La dernière fois que j'ai attaqué quelqu'un (encore désolée Aberline) c'était sous le coup de la panique donc j'imagine que ma chère amie brune ne doit pas être des plus sereines. Je continuai de lui tenir la main pour la rassurer et observai maintenant le portail qui nous faisait face.
Et puis je baissai le regard pour observer les doigts de Numa. Je sentais que ses ongles étaient... plus longs et pointus qu'ils n'auraient du l'être. Je confirmai par mon coup d’œil qu'ils étaient devenus des griffes. Pas de doutes, elle était effectivement stressée. Je resserrais un peu plus ma main dans la sienne pour lui assurer que tout irait bien et lui fis un sourire avant de retourner à mon inspection de la grille.

Évidemment, un portail est toujours fait à peu près de la même manière et je voyais dans leur forme un puits sans fond de prises pour le parcours !
En lançant cette idée, le Dragon se réveilla tout d'un coup et m'encouragea à appliquer ce à quoi je venais pas penser.

- On pourrait peut-être passer par là, pour entrer ?

La voix de Numa me fit presque sursauter tant j'étais perdue dans mon élaboration d'escalade. Je me tournai pour regarder ce qu'elle pointait du doigt et constatai qu'un arbre était vautré contre le mur, tout près du portail. L'idée était plutôt bonne mais je sentais déjà Long rouspéter comme quoi "c'est trop facile", "ça prendra plus de temps si tout le monde passe par là" et autre dragonneries. Je soupirai en posant une main sur une barre de fer rouillé et lâchai la main de mon amie.

- Désolée, mon squatteur me réclame de passer par là. Apparemment ça sera plus "drôle"...

Je me recevais déjà des réprimandes pour avoir osé le qualifier de "squatteur réclameur" mais je préférais l'envoyer en arrière plan. Déjà que j'essaye de lui faire plaisir, il ne va pas râler non plus roh ! Je retirai les cornes que j'avais sur la tête et les fis passer à travers la grille pour les récupérer de l'autre côté. Je donnai ensuite une petite tape amicale sur l'épaule de Numa et commençai à m'agripper aux barreaux.

- On se retrouve de l'autre côté !

Je m'aidais des chaines comme appuies et tantôt du mur pour escalader. Une fois le sommet atteint, je montai sur le haut du mur pour mieux assurer mon saut. C'était un peu haut mais rien de bien méchant. Avant de me lancer je tapotai mes mains entre elles pour faire partir les quelques particules de rouille que j'avais emporté avec moi et jetai un regard du côté de l'arbre abattu, rip...

J'appliquai mes connaissances en parcours pour réussir mon saut et atterris en roulade pour amortir la chute sans me faire mal. Je me redressai ensuite tout en m'étirant et allai récupérer mes cornes pour les remettre sur ma tête.  

J’attendais maintenant le reste du groupe.
Codage par Libella sur Graphiorum

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Sheila fait la papote à n'importe qui en #8B008B
Long flatte son ego en #8B0000

Prédiction:
 



avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 271
Localisation : Un peu partout et nulle part en même temps...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Mer 13 Déc - 3:41
« On échange les rôles ? Comme ça je pourrais être ton ange gardien pour ce soir. »

Je lui répondit en chuchotant : «C’est bien gentil… heum… j’aimerais bien te donner les ailes en fait. J’ai… heum… il m’a manqué de temps… heum… elles sont longues à enlever. Et… heum… comme elles sont sous ma robe… heum… je ne peux plus vraiment… heum… les enlever sans être… heum… nue…»

Je regardais ailleurs encore, pour voir un garçon impatient dire qu’il voulait entrer et qu’à cause de moi on allait se faire prendre. Je me sentis soudain très mal à l’aise, je ne voulais pas que tous les gens se fassent repérer à cause de moi. Plus le temps passait et moins j’avais l’impression que mon choix de venir avec les autres était le bon. J’aurais peut-être dû rester à la fête avec la sécurité qui était là pour s’assurer que rien ne pouvait nous arriver?

Rien ne m’empêchait de rebrousser chemin non plus. Les autres pouvaient définitivement s’amuser quand même sans moi et c’était probablement plus sécuritaire pour eux aussi si je n’étais pas là. Après tout, si je me retournais un peu trop rapidement je risquais de frapper quelqu’un avec mes ailes et le faire tomber, ou me blesser moi-même, ou nous faire repérer, ou…

Mais je n’eus pas le temps de continuer ma pensée parce qu’une… personne… sortit des bois en criant pour nous faire peur. Fidèle à mon habitude, je ne fis pas le moindre son, mais je n’en fus pas moins surprise. Apparemment pas autant que la jeune fille qui se trouvait juste à côté, à en juger par la gifle que la personne s’était méritée.

Et puis je me dis que le groupe pouvait peut-être avoir besoin d’une personne plus calme dans ce manoir ‘’hanté’’. Et que, comme je ne connaissais personne outre Sheila et Ellyn, cette personne pouvait bien être moi, puisque ce ne serait définitivement pas ces deux-là.

Est-ce que tu es vraiment en train de te convaincre que ta présence est nécessaire dans ce groupe? Groupe qui est composé presqu’exclusivement de personnes que tu ne connais pas, qui pourraient très bien être agressives, désagréables, dangereuses, abruties, possédées ou peut-être même tout cela à la fois? Sais-tu à quel point tu es en danger en ce moment? Tes ailes doivent briller comme une cible en pleine nuit, n’importe qui peut te voir à une centaine de mètres avec la lune qui reflète dessus. Rebrousse chemin, ce sera plus sécuritaire.

Ou bien je me dépêche d’entrer à l’intérieur du manoir et de m’entourer de personnes en qui j’ai confiance. Laisse-moi vivre ce moment Thôt. Je voudrais me sentir utile et appréciée, pas seulement avoir été un poids pour le groupe. S’il te plaît.

Je l’entendais grommeler quelque part en arrière dans ma tête, ce qui m’indiquait qu’il n’était pas content mais qu’il acquiesçait quand même à ma requête. Maintenant, il fallait que je trouve un moyen de me rendre réellement utile. Alors que le groupe cherchait un moyen d’entrer, la petite qui avait frappé l’énergumène sorti de la forêt pointait un arbre tombé sur la muraille et ça semblait être une façon pas trop difficile de passer de l’autre côté.

Avant d’être encore prise à demander de l’aide à tout le monde pour passer par-dessus le mur comme tout à l’heure, je m’avançai vers l’arbre pour l’escalader dans les premières et aider les gens à se réceptionner de l’autre côté. Il fallait bien que je serve à quelque chose! «J’ai… heum… j’y vais.» marmonnai-je à la petite avant de commencer mon ascension.

Pendant que je gravissais le tronc, il y avait Sheila qui faisait comme d’habitude et qui grimpait tout partout comme un petit singe. Une fois debout sur la muraille, le sol me parut bien loin, mais je ne pensais pas me faire mal en tombant si je pouvais atterrir dans le petit carré d’herbe. Je pris mon élan et mon courage avant de sauter et je me réceptionnai relativement bien, perdant quelques plumes ici et là.

Je me rapprochai donc du mur, les bras tendus vers les airs, prête à attraper ou au moins aider les prochains qui allaient vouloir passer par le tronc d’arbre.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ashlotte tente de communiquer avec vous en #0066ff
Thôt aimerait beaucoup mieux être en train d'apprendre en #ff6633
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Mer 13 Déc - 22:08
En route! ♫
Le petit groupe que vous formiez c'était avancé vers le manoir quand la chanteuse de tout à l'heure surgit  des buissons en hurlant. Ton sang ne fit qu'un tour et, au lieu de crier, tu amorça un mouvement pour lui coller une droite, droite que tu arrêta au dernier moment en voyant que c'était juste une personne. La personne se mangea par contre une  baffe, des réprimandes et une lampe dans la figure. Hé bien, heureusement que tu t'étais retenue pour lui coller une droite.

Tu te repris, Bastet rigolant de ta réaction avant que tu remarque que en faite c'était un homme. Bien déguisé n'empêche. Vous continuez jusqu'à arriver au portail et la tout le monde cherchez un moyen de passer. La petite discrète qui était restée prêt de ta rouquine préférée montra le tronc qui s'était allongé sur la grille et tu hocha la tête. Bon plan pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer facilement. Shei, elle, préféra grimper partout pour passer de l'autre côté. Tu la regarda faire en rigolant et ta déesse te demanda de faire pareil

*Nop Bastet, je ne me déplace pas aussi bien

Tu es nulle

Merci*

Tu regarda Ashlotte passer et tu la suivis sans soucis avant de te retrouver de l'autre côté et de regarder les autres. Ils devraient s'en sortir pour passer techniquement mais tu restais à proximité au cas où. Tu dirigea ta lampe vers Sheila et souris

-Tu grimpe bien miss, faudra que tu m'apprenne ça un jour!


Gentiment, tu la patpat avant de diriger tes pupilles blanches vers le petit groupe pour voir si ils avaient besoin d'aide ou pas. Tu regardais aussi de temps en temps le nouveau venu, histoire de voir si il avait vraiment mal prit tout ce qu'il s'était pris dans la tronche. Techniquement il l'a cherché mais bon, il y a assez de Gyu avec qui s'est tendu, tu n'aimerais pas créer une autre mauvaise relation tout de suite! Quoique tu ne l'avais pas frappé toi. Bah, vaut mieux se concentrer sur le manoir qui se dressait en face de toi et qui promettait d'être intéressant.
ft. Pleins de gens

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Jeu 21 Déc - 17:30

 

 

 
☠️ Halloween Night ☠️
 

Je n’ose pas trop me mêler au groupe, me contentant de fermer la marche en ignorant le frisson glacé qui me picote la nuque. J’ai l’horrible impression d’être observée, pourtant je refuse catégoriquement de me retourner de peur de croiser le regard d’une quelconque créature lugubre.  


Franchement Nika, je te croyais plus courageuse que cela !

Pardon Freyja . . .


  M’excuser auprès de la déesse est la seule chose que je puisse faire, c’est un fait indéniable que je ne suis pas forte de caractère. Autant dans les situations comme celles-ci qu’en pleine confrontation verbale. Je dois faire une bien piètre figure d’autorité parmi les jeunes.

  Plus loin en avant je vois quelques étudiants, dont Lawrence, faire signe d’arrêter. Je fige, légèrement paniqué à l’idée de me faire surprendre ici en pleine nuit. L’image nette du Directeur suivi par son  chef de la sécurité suffit à me donner l’envie de prendre mes jambes à mon cou.


Hors de question !
Je n’ai jamais fui lâchement et je ne te laisserai pas
nous faire paraitre comme tel !

Mais si on se fait prendre je risque l’annihilation !

Il en faudra plus que ça pour me faire renoncer à cette escapade.
Ne t’inquiète pas, tu ne risques rien.


  Je n’ajoute rien, de peur de la contrarié. Elle ne semble pas comprendre toute la signification de mes paroles. Reportant mon attention sur ce qui se passe autour de moi, je déglutis avec peine. J’entoure mon corps de mes bras pour réchauffer mes membres glacés d’effroi. Au moment où je nous crois démasquer, une femme peu vêtu sort des bois en hurlant. Sa voix, facilement reconnaissable par sa masculinité, détone dramatiquement avec son accoutrement.


En voilà une qui n’a pas peur du tout . . .


  J’ignore si les propos de Freyja témoignent de l’étonnement ou de l’estime pour l’audace du farceur. Il me faut quelques secondes à mon cœur pour cesser son battement effréné et reconnaître le coupable. Ethan M. Shaw. Pourquoi suis-je autant surprise venant de lui ? Personne n’a autant d’insouciance que ce jeune homme.

  Freyja ne semble pas la seule à avoir une opinion plus ou moins bonne : une jolie blonde le sermonne avec véhémence, une autre déguisée en nymphe lui assène une violente gifle du revers de la main, une poupée démoniaque manque près de lui décocher une droite en pleine figure et pour couronner le tout il rate de peu une lampe torche en pleine tête. Pas la meilleure idée du siècle. Une fois l’émoi passé, nous nous remettons en route.

  Bientôt l’ombre sombre et imposante du manoir se dresse devant nous. Je ne peux m’empêcher de frissonner devant le décor sinistre et décrépi qui me fait face. Vraiment, la scène est digne d’un film d’horreur.


Nous ne sommes pas les premiers à avoir investigué le domaine.


  En effet, la remarque de Freyja me permet de voir les traces de nos prédécesseurs. En espérant que ce soit des vandales humains et non d’autres créatures venu d’un monde maléfique. Alors que justement une petite démone escalade la palissade avec aisance, la dryade plus sage suggère le tronc d’arbre comme entrée. J’opte pour cette solution. Je ne suis pas fanatique du sport ni de quelque exercice qui soit.

  M’assurant de ne pas me blesser avec les branches sèches et cassantes, je grimpe et rejoins le terrain abandonné de l’autre côté. Essuyant mes mains sur mes jeans, je jette un coup d’œil à ce qui m’entoure, vérifiant au passage que tous soient indemnes après la traversé. Ça promet d’être une nuit forte en émotion.


 


#CC6699 : Nika ~  |  ~ Freyja : #E08E79

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Dreams weigh nothing
RP ~ PRÉSENTATION ~ LIENS
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur http://immortalia.forumactif.org/t1555-kindness-isnt-weakness-it
Messages : 50
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Sam 23 Déc - 17:25
Halloween Party - ft. Trop de gens
C’était une surprise d’entendre Lawrence accompagner Gyula tandis qu’il chantonnait la comptine anglaise. Ils se retrouvèrent enfin devant le manoir, le portail était impressionnant et on pouvait bien voir que le lieu était abandonné depuis longtemps. Parfait pour Halloween ! Le Norvégien se réjouissait d’avance de visiter l’endroit. Mais qui dit Halloween, dit grosse frayeur. Quelqu’un arriva en hurlant, l’étudiant fit volte-face, braquant sa lampe-torche sur la personne et ouvrant son couteau de sa main libre, prêt à se défendre en cas de besoin. Les réactions s’enchaînèrent : cris, gifle, sorte de menace, sans oublier la lampe qu’avait lancé le roux qui se tenait près de lui et qui grommelait. Après un instant, l’étudiant étranger soupira et se détendit peu à peu. Il avait eu comme l’impression d’avoir cessé de respirer quand son colocataire avait hurlé. Il plia son couteau et le rangea dans sa poche avant de s’approcher pour ramasser la lampe de Lawrence. Il s’avança vers le travesti en l’observant de la tête aux pieds. Même sans sa perruque la tenue lui allait bien, le mettant toujours mal à l’aise. Il tenta d’oublier ce qu’il s’était passé au stade et arqua un sourcil.

« Tosk*. T’voulais mourir ?

Il finit par lui adresser un léger sourire, il ne pouvait pas cacher sa joie de le voir, joie qui énervait Freyr. Ce dernier aussi s’était tendu et mis en alerte quand Ethan avait déboulé en criant. Il observa de nouveau son colocataire et cala les lampes entre ses jambes pour sortir sa veste de son sac et la tendre au Roumain.

- T’dois avoir froid comme ça, nan ?
- Ce n’est pas une demoiselle.
- Et alors ?
- Tu n’as aucune raison de te montrer galant envers lui !
- … J’aide juste un type qu’doit s’les cailler vu comme il est habillé.

Son regard se posa sur le groupe qui passait sur l’arbre ou le portail pour entrer. Il se demanda quelle option serait la meilleure, ne sachant pas laquelle choisir, son dieu décida à sa place. Il prit les lampes et marcha au rythme d’Ethan en éclairant leur chemin.

- Ca ira ? J’veux dire, avec tes chaussures et tout… ça va aller ? Au fait… Hm… La chanson était vraiment super.

Il adressa un large sourire avant de détourner son regard et s’approcher de Lawrence, perdant rapidement ce sourire joyeux comme pour ne pas être démasqué. Il lui tendit la lampe et se pencha un peu vers lui.

- J’espère qu’t’as fait exprès d’le louper. La prochaine fois, vise mieux.

Il s’avança ensuite jusqu’au portail et l’examina un instant. Il regarda le cadenas mais rien dans son sac ne pouvait l’aider à l’ouvrir, pas même son couteau-suisse. Il cala sa lampe torche dans sa bouche puis se tint aux barreaux du portail pour se mettre à l’escalader. Il se remerciait d’avoir des gants qui lui permettaient une meilleure prise. Arrivé au sommet, il fit attention à ce que son manteau ne s’accroche pas et surtout à ne pas glisse pour se faire mal à l’entrejambe, il jeta la lampe torche par terre puis se laissa tomber. Il récupéra sa lampe, l’essuyant contre son pantalon et regarda les autres avant de s’approcher de l’ange.

- Tu d’vrais sérieus’ment r’tirer tes ailes. T’vas faire comment pour rentrer là-d’dans sans casser quoiqu’ce soit ?

Son œil turquoise toisait froidement la fille avant de se poser sur Lawrence et Ethan. C’est en observant une deuxième fois le groupe qu’il remarqua l’autre peste et grimaça.

- Oh ! Tu ne veux pas aller saluer notre très chère amie ?
- Amie ? T’appelles ça une amie ?
- Joy s’est pourtant bien occupée de toi la dernière fois ! »

Gyula lâcha un grommellement en s’écartant du groupe, il fit mine de regarder le manoir et chercher un chemin, songeant un instant à briser une fenêtre pour pouvoir rentrer. Son cœur battait la chamade dans sa poitrine, il devenait de plus en plus impatient d’entrer.




*"idiot" en norvégien

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gyula vous insulte en #8A0886  

Cadeaux:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 705
Localisation : Loin de la foule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Dim 24 Déc - 8:25
Halloween 2017 Δ Arrivée au domaine
J’étais soulagé qu’Aislinn m’ait écouté et encore plus de la voir intervenir auprès d’Ethan. Plus elle se tenait loin de lui mieux c’était pour son propre bien. Du coup la voir fâchée semblait rassurant. Malgré tout je captai une nuance dans sa voix qui me révélait une inquiétude plus qu’une réelle frustration, ce que le principal concerné ne sembla pas remarquer du tout, sans doute encore ébranlé par le coup d’la jeune fille qui s’était incrusté dans notre groupe un peu plus tôt. Mon seul vrai regret était de ne pas l’avoir atteint avec ma lampe, mais c’était certainement mieux pour ma propre sécurité physique. Déjà, j’avais été particulièrement craintif en voyant son mouvement pour rattraper la jeune femme qui s’était excusée et immédiatement faufiler vers ses amies. J’avais eu peur que nous ayons des ennuis. Shaw n’était pas réputé pour être tolérant et j’ignorais quelles étaient ses limites, mais je n’avais pas l’intention de revivre une autre soirée comme deux ans auparavant. Je restai un moment à observer la plupart des filles grimper le mur à l’aide d’un arbre, Nika étant la dernière à passer sans trop de difficulté. J’allais certainement utiliser la même méthode. Inutile de m’attirer des ennuis immédiatement, je connaissais mes talents en matière de réception. Il me fallait toutefois ma lampe que Gyu finit par me ramener après s’être assuré que son colocataire n’avait pas froid. J’attrapai du bout des doigts la lampe pleine de boue, un regard dégouté, mais remerciant tout de même le garçon.

- J’espère qu’t’as fait exprès d’le louper. La prochaine fois, vise mieux.


« Si j’avais bien visé, j’aurais eu des ennuis. », me plaignais-je

Je soupirai avant de sortir quelques mouchoirs pour essuyer l’objet en question. Insatisfait, je me résolut à me nettoyer les mains avec l’antiseptique avant de sortir mon mouchoir en tissu pour reprendre lampe. Trop occupé à rager intérieurement contre Shaw et moi-même pour avoir balancé la lampe que je n’avais effectivement pas réalisé qu’il ne devait pas avoir chaud après nous avoir suivis tout ce temps. Voyant la veste de Gyu dans les mains du travestie, je réalisai qu’il n’était pas le seul à se promener peu vêtu. Étant moi-même bien couvert cela m’était entièrement sorti de la tête et je me sentais mal d’avoir manqué de courtoisie. Mon regard se posa inévitablement sur Aislinn toujours parmi les moins vêtus, fidèle à son habitude. Cette fois, elle avait tout de même songé à un veston de cuir, ce qui n’était pas le cas de la jeune fille qui nous avait suivis. Je ne l’avais pas remarqué plus tôt, étant à l’avant, mais maintenant que la plupart avaient passés la barrière c’était différent. Je m’approchai donc de la jeune femme vêtue de bleu.

« Tu…euh…tu permets ? Toi aussi tu dois avoir froid. Je…n’avais pas…remarqué avant. Désolé.»

Je lui déposai timidement ma redingote sur le dos sans croiser son regard avant de prendre mon élan et m’élancer pour grimper le mur à la course, m’appuyant sur le tronc et le muret. La chance étant la mienne, je dus attraper la seule partie du mur qui n’était pas solide, celui-ci s’effritant alors que mon poids se posait sur une pierre qui se détacha. J’écarquillai les yeux en réalisant ce qui se passait, mais la réalisation fut plus rapide que le réflexe de me retenir ailleurs. Objectif accompli j’étais de l’autre côté du mur ! Beaucoup plus vite que je ne l’aurais cru d’ailleurs.

Étendu au sol, j’émis une plainte bien involontaire, destinée à reprendre mon souffle qui avait été coupé par le choc. Par chance j’avais évité la grosse pierre qui était retombée à mes côtés, mais ma chemise blanche ne le serait plus.

Mon regard se posa sur la jeune femme ailée qui avait semblé prête à accueillir les gens de l'autre côté du mur. Si j'avais été plus prudent, j'aurais certainement pu descendre sans ennuis grâce à elle. Je me sentais ridicule, ce qu'Hypnos confirma.

HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1810
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Dim 24 Déc - 18:01
Halloween 2017 Δ Arrivée au domaine
J’avais tenté d’agripper la p’tit qui m’avait giflé au passage alors qu’elle s’éloignait. Mon r’gard avait pas dû lui plaire. Elle pouvait bien s’excuser et fuir. Un r’gard dur soudain’ment beaucoup moins amusé s’était dessiné alors qu’une pensée avait surgi dans mon crâne, Aphrodite la résumant parfaitement.

« NOTRE VISAGE! COMMENT OSE-T-ELLE?! »

« Notre? Ma tronche. Mon cul. S’il-te-plait. S’pas t’jours à propos d’toi ou de « nous ».»


« Elle t’as tout de même giflée. Et tu es le seul corps que j’ai. Je n’aime pas ça. »


Si elle avait laissé une marque j’allais la…. J’allai posai une main sur mon visage comme pour vérifier l’état, rien semblait apparent, mais j’pouvais pas vérifier à coup sûr.

Elle en valait pas trop la peine de toute façon, elle savait même pas frapper. C’était ce que j’tentais d’me dire après qu’on m’ait interrompu dans mon mouvement pour attraper la gamine. Qui frappait du dos de la main ?! Après s’tait pas plus agréable non plus, mais s’qui m’avait vraiment empêché d’mettre les choses aux clairs avec, s’tait Aislinn. Elle v’nait me faire des reproches en enfonçant son doigt dans ma poitrine.

« Non mais t’as pas passé l’âge pour ces conneries ? Et t’aurais fait quoi si j’avais utilisé mes pouvoirs…ou quelqu’un d’autre ? »

« Oh t’es la toi ! Parlant de passer l’âge, c’est Halloween, j’pensais qu’t’aurais été collecter les sugar dad’s s’soir. »

C’était vraiment s’sorti tout seul et ma propre expression d’surprise que j’avais tenté d’réprimé d’vais l’avoir montré quelques s’condes. J’me r’pris néanmoins, préférant afficher cet air prétentieux qui m’caractérisait bien. Non pas qu’j’avais réellement un problème avec les différences d’âge en ce qui concernait les partenaires sexuels, mais j’étais de mauvaise foi. J’avais beau essayer de pardonner, la frustration était toujours présente et celle-là avait été facile. Surtout après la baffe d’l’autre fille. Disons qu’le stress de la soirée m’avait pas mis en bonne disposition.

D’une voix bien plus douce que la lampe et la s’conde baffe qu’j’avais failli m’prendre, Gyula souriant s’était approché en m’demandais si s’j’voulais crevé et si j’avais froid alors qu’il me tendait une veste supplémentaire. J’avais surtout froid aux jambes, mais j’accepter l’offre, m’emmitouflant dans son veston. C’était définitivement bienv’nu.

« Merci mec. J’me changerai à l’intérieur d’toute façon. J’ai s’qu’il faut et j’me suis planté un peu trop.»

J’observai mes bas de nylon déchirés par les branches, puis posai un dernier r’gard sur Aislinn, sachant plus trop quoi lui dire pour une fois. J’soupirai. J’avais l’impression qu’rien de s’qui sortirais s’rait bon pour nous. D’un autre côté, si c’était ma dernière nuit ici, j’pouvais pas laisser ça comme ça. Pas vrai? Malgré tout j’accompagnai Gyu qui éclairait mon ch’min, la laissant planté-là.

« Ça ira. Et la chanson était moche. Enfin, nu, comme j’sais qu'j’ai du talent, mais c’tait pas l’original que j’d’vais faire. Celle-là s’pas ma meilleur, mais ça l’a fait chier du coup ça m’convient. P’t’être un peu trop. On verra si t’as encore un coloc d’main. »


J’étais visiblement déçu d’ma soirée et allai appuyai ma tête contre les barreaux d’la grille en observant Gyu l’escalader. Mon moral était pas des plus él’vé, mais bon j’étais moi, du coup, malgré tout je n’put m’empêcher d’agiter la grille pour rajouter du challenge à mon coloc. Un mince sourire taquin s’dessinait sur mes lèvres, m’amusant légèrement d’la scène. L’agilité dont il avait fait preuve lui avait assuré de passer sans trop d’encombres malgré mes conneries et d’préserver sa virilité. Comprenant qu’c’était à mon tour d’passer j’allais clairement pas lui permettre d’faire la même chose. Heureus’ment j’avais mon équip’ment d’travail si on veut. J’me penchai donc sur mon sac à dos et trouvé mes crochets, balayant la petite foule déjà passée de l’autre côté du mur avec un rire goguenard. M’abaissant au niveau d’la serrure d’entrepris d’ouvrir le cadenas, non pas sans difficulté. Le verrou n’était définitivement pas récent. Au bout d’un moment, on entendit le cliquetis caractéristique de son ouverture et les chaines lâcher. J’ouvris alors le portail, passai de l’autre côté et observai les dernières filles, conservant le même sourire. Boff, Aislinn saurait s’débrouiller, j’avais confiance et ça m’donnerait l’temps d’atteindre le manoir avant elle et d’vérifier les lieux. Parce que soyons franc s’tait un manoir abandonné comme ça j’en aurais fait une piquerie. Comme on était clairement pas les premiers à sauter l’mur bah. J’allais pas laisser une bande d’kids aussi con tomber sur des drogués imprévisibles. J’fis un clin d’œil à Aislinn, puis plantai mon r’gard dans celui d’la p’tite cocotte qui m’avait claqué et refermé les portes, reposant le cadenas, forçant autant pour le refermer que j’l’avais fait pour l’ouvrir. Tournant les talons, je vis Gyu réprimander et conseiller l’ange en ce qui concernait ses ailes. Vrai qu’s’tait pas pratique, mais moi j’les aimaient bien, faut dire que j’manquais d’objectivité sur l’sujet.

« J’pense qu’ils s’en fichent que des trucs brisent Gyu. Vu l’allure d’la place. S’pas la question qu’il faut lui d’mander. Moi j’veux savoir combien d’poulets elle a eu à déplumer pour arriver à faire s’costume là. »


J’ricanai puis m’engageai sur le chemin vers le manoir accompagné de Gyula.

« Tu viens? J’veux arriver avant les mômes. J’fais pas trop confiance aux lieux, ça l’air idéal pour les squatter et s’piquer. »

M’avançant vers le bâtiment, j’attrapai Gyu par le bras, maintenant mon sac à dos sur mon épaule et tenant ma batte de baseball de ma main opposé. Décidément le lieu avait quelque chose de sombre et mystérieux qui m’attirait beaucoup et ça c’était sans parler ses différentes sculptures d’vant lesquels j’bavais totalement et qui rendait l’atmosphère encore pire. Mon regard s’attardant sur une l’une d’elle, j’remarquai pas les dénivellations du sol de terre et ma ch’ville tourna. J’me rattrapai toutefois après Gyu et m’redressai. J’commençais à avoir hâte d’retirer ces p’tains d’chaussures. Boitillant légèrement jusqu’à l’entrée, j’me promis d’aller voir les oeuvres d’plus près plus tard.

« Regarde par la f’nêtre, dit moi si tu vois un truc. J’vais ouvrir.»

J’me servit d’Gyu comme appui, laissant glissai ma main sur sa personne pour éviter d’choir au sol en m’agenouillant d’vant la porte pour crocheter d’nouveau. Le relâchant, j’espérais qu’il aille surveiller par la fenêtre pour s’assurer qu’il n’y avait personne de louche dans l’entrée qui pouvait nous repérer, mais à peine avais-je touché la porte qu’cette dernière s’entrouvrit. Même pas verrouillée et lousse sur ses gonds. Je jetai un bref regard à mon coloc, haussant les épaules et m’accrochai à la poignée pour me redresser. Attendant le signal, d’mon partenaire, j’poussai ensuite les porte d’façon quasi théâtrale, observant le luxe décrépit de la pièce devant nous.

HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ethan M. Shaw vous provoque en #660033
Aphrodite vous séduit en #9966ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 470
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Ven 29 Déc - 23:10
Halloween



Les coins de mes lèvres s’étirèrent légèrement, Ashlotte n’avait pas compris que je disais cela pour plaisanter.

*bon on pourrait pas s’bouger là ?*

*Du calme Atalante, ce ne devait être qu’un animal, on va se remettre en route bientôt.*

Je vis ma voisine perdue dans ses pensées, et après avoir rangé mon couteau le jugeant finalement inutile, tentai de dire quelque chose de gentil à l’égard d’Ashlotte mais rien ne vint et j’abandonnai l’idée. Un cri retentit non loin de nous et une personne accourra dans notre direction . Je ne reconnus pas immédiatement la personne en question, le déguisement m’ayant un peu perturbé. Puis après m’être rapprochée, à une distance néanmoins respectable, tout doute fut envolé, c’était Ethan. Je soupirai, ne trouvant pas ça étonnant de sa part, puis m’éloignai en direction du manoir.

L’endroit semblait difficile d’accès, cependant très vite une alternative fut trouvée. Le groupe s’agglutina auprès de l’arbre qui facilitait le franchissement du mur, je restai en retrait attendant que tout le monde soit passé au lieu de me précipiter. La plupart des gens ayant rejoint l’autre côté, je me rapprochai à mon tour mais entendis le grincement d’un portail. Ce dernier à présent ouvert, je me dirigeai vers cette nouvelle entrée, la jugeant plus idoine. Après avoir franchi les battants, j’aperçus non loin deux silhouettes s’affairant devant le bâtiment. Ne souhaitant pas signaler ma présence avant de bien les distinguer j’avançai lentement et silencieusement manquant pas deux fois de tomber à cause du sol chaotique. Ils réussirent apparemment facilement leur manœuvre car rapidement je vis la porte s’entrebâiller. Easy peasy. Un frisson d’excitation me parcourut l’échine, et je les suivis lorsqu’ils pénétrèrent dans la pièce.

lumos maxima

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ellyn trébuche et fait ami-ami avec le sol en #3333ff
Atalante vous traite d'alburostre en #999900
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 315
Localisation : Plongée dans un livre, loin de vous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Sam 30 Déc - 21:22
_Désolée, mon squatteur me réclame de passer par là. Apparemment ça sera plus "drôle"... On se retrouve de l'autre côté !

Agile, Sheila grimpa.

*Ce Dragon aime se donner en spectacle…*


Numa ne répondit pas aux grognements du chien. Elle trouvait sa rivalité avec cette divinité très enfantine. Ils avaient des milliers d’années ces deux là, et pourtant leurs sentiments envers leurs confrères ne changeaient pas de génération en génération.
Une petite voix timide interpella la cadette du groupe. C’était la fille déguisée en ange.

_J’ai… heum… j’y vais.

Numa suivit des yeux la fille à la longue chevelure claire jusqu’au tronc déraciné avant de reporter son attention à sa camarade qui faisait sa petite promenade de santé et ne pouvait s’empêcher d’admirer son agilité et son engouement.
L’ange fut suivi par une fille déguisée de façon très effrayante. Comme les poupées dans les films d’horreur, à la Annabelle.
Appelons cette fille Annabelle en attendant.
Et d’une jeune femme que Numa pourrait reconnaitre entre mille. Ce visage de porcelaine ne la trompait pas. Ni cette odeur familièrement agréable qui était la sienne.

L'attention de Numa était portée sur le groupe déjà à l'intérieur. Elle avait lancé l'idée mais ne se doutait pas qu'elle serait écoutée. Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui porte quelconque attention, surtout dans un groupe où personne ne la connaissait. Elle allait s’avancer vers le tronc, à son tour, pour suivre les jeunes gens, sachant qu'elle n'avait aucune aptitude d'escalade et qu'avec une telle robe, elle n'y arriverait jamais. Mais, un garçon l’interpella.

_Tu…euh…tu permets ? Toi aussi tu dois avoir froid. Je…n’avais pas…remarqué avant. Désolé.

Le garçon s'approcha d'avantage pour poser sa veste sur les frêles épaules frigorifiée de sa cadette, l’air timide. Numa eut un mouvement de recul. Elle avait encore du mal avec la proximité. Même si rien ne paraissait sur son visage de marbre, la surprise était trop grande pour la nymphe qui n’était pas habituée à tant de bienveillance et de courtoisie. Tant et si bien que ses remerciements ne quittèrent sa bouche qu'une fois le garçon parti.

*Ce jeune homme ne m’est pas inconnu ... *

Numa ne répondit pas à sa divinité. Elle avait bien autre chose en tête. Surtout une question : « Mais c'est qui lui ? »
S’en suivit du fait qu'elle ne pouvait pas accepter, si elle abîmait ou salissait sa jolie veste elle se sentirait misérablement coupable, et il avait avoir froid maintenant ! Décidément, il fallait qu'elle lui rende son vêtement.

*Oh! Laisse-le se comporter en gentleman. Si tu l'avais fais, tu n'aimerais pas qu'on te le refuse.*
*Mais … *
*C'est un grand garçon. Et vu comment il bouge beaucoup plus que toi, il se réchauffera vite.*
*Mais ...*
*Pas de mais ! Apprend à accepter l'aide des autres !*

L'esprit du chien n'avait pas tort. Numa espérait à présent que cette veste n'allait pas subir de dommage durant leur escapade. Elle passa ses bras dans les manches déjà chaudes et expira doucement d'apaisement. C'était vraiment agréable, autant de chaleur.

Intriguée, Numa huma l’odeur sur le col de la veste. Ça sentait étrangement l'aseptique, une odeur que l’esprit du chien ne semblait pas aimé. Mais au-delà, il y avait une singulière odeur de sapin ou de cèdre que la brune appréciait beaucoup.

L'esprit du chien pestait contre l’odeur si particulière de l’inconnu alors que le dit inconnu se ramassa contre le sol dans un gros fracas. Numa allait lui porter assistance mais fut interloquée par un bruit de métal s'entrechoquant. Le travesti était en train de crocheter la serrure.
Il adressa un regard sévère envers la française. Numa soutint le regard. Loin de là l’idée de le défier, elle se ferait massacrer en moins de deux, mais elle était intriguée par ce personnage. Il avait beaucoup de répondant en vue de sa réponse à sa camarade blonde mais ne semblait pas être mauvais dans le fond. Le genre de chien a aboyer plus fort qu’il ne mord. Il n'y avait plus personne pour l'empêcher de refaire le portrait de la cadette du groupe et il se contenta de refermer la porte derrière lui.

*OH 忘八蛋*!!!!* (toute les insultes étant chinoise, notre Numa ne comprend rien)
*Arrête de hurler, tu me donne mal à la tête.*
*Ça ne te met pas en colère qu'il ne vous laisse pas passer ?!*
*Je l'ai mérité. Vu l'accueille qu'on lui a offert. Et le présent que je lui ais donné.*
*Par l’Empereur et les Angustes ! Mais t'as vu ta robe ? Tu vas jamais réussir à grimper avec ça ! Cette gifle est totalement méritée !! Si c’était à refaire, je le referais ! Et cette fois j’y mettrais les griffes ! Tu aurais jamais du tourner ta main lorsque je l’ai lancé ! Imagine si ça avait été un réel danger ?! Non d’un Ba Xian* !!*
*Gõu … Arrête de hurler …*

Numa dû se masser le front un instant tant la colère de sa divinité lui offrait une migraine sans précédent.
Heureusement pour elle, dans sa malchance, l’inconnu aux cheveux de feux avait cassé une bonne partie du mur dans sa chute. Laissant ainsi un accès plus facile pour la nymphe. L’esprit du chien avait raison sur le fait que sans ça, elle n’aurait jamais réussis à escalader, même avec l’aide de l’arbre.
De l’autre coté, l’ange l’aida à descendre, même si l’idée de se retrouver dans les bras de quelqu’un ne lui plaisait pas trop.
Sa bienveillance aurait aimé aider le jeune homme qui avait du se faire vraiment mal, mais on lui portait déjà assistance dans sa misère. Et l’infirmière était la plus apte dans ce genre de situation. Numa espérait sincèrement que la soirée de ce garçon se passerait mieux qu’à son commencement.

Le domaine était vraiment vaste. Numa prit le temps d’observer les alentours. Il était vraiment lugubre avec toute cette brume. Contemplative, elle regarda ensuite le ciel où la lune avait prise une place maitresse. Ce domaine devait être magnifique autrefois. La demoiselle commença a s’approcher doucement de la fontaine asséchée  mais se sentit observer, par deux petits yeux d’un bleu clair.
Elle se retint de sursauter. Numa reconnue la forme familière d’un renard mais la brume le rendait blanchâtre, voir fantomatique, ce qui n’était pas vraiment rassurant.
Le regard de la nymphe se tourna vers ses camarade un court instant, mais assez pour que l’étrange vision disparaisse. Ce qui lui donna froid dans le dos. Numa espérait tout de même que les méchants fantômes n’existent pas.
Le regard de la cadette balaya le domaine avant de se porter au manoir. Il était si vaste et malgré son état actuel, il devait être d’une majesté sans nom autrefois. La brune se sentait désespérément attirée à l’intérieur, comme si une force mystique la poussait à franchir la grande porte malgré sa peur face au cadre glauque qu’offraient les lieux.
La française se rendit dans le hall où elle vit la blonde s’engouffrer.


___________________________________________________________________________

*insulte générale, plus particulièrement « bâtard »
*Les Ba Xian sont les 8 Immortels – divinités chinoises

[Suite dans le Hall pour moi !!]

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Thème de Numa ::
 


Présentation ~ Journal ~ Liens ~
Téléphone

Numa se manifeste en : 3399ff et pense dans des : *étoiles*
Son compagnon omniprésent communique en : 000099
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Localisation : Quelque part en train de regarder le ciel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Dim 7 Jan - 23:59



Halloween ! Manoir, le domaine
Je m'étirai après avoir passé la grille du manoir tout en regardant le petit groupe passer. La lumière de la lampe torche de Joy attira mon regard. Elle me l'avait pointé dessus pour m'interpeler et féliciter mes capacités en escalade puis avait demandé à ce que je lui apprenne. Hum, bonne idée ! Ça me ferra une excuse pour passer du temps avec elle et puis, elle m'avait appris les bases du piano, je peux bien lui apprendre les bases du parcours ! Échange équivalent, tout ça, tout ça. Et puis, comme elle fait de la boxe, elle a des capacités physiques, ce qui me rassure. Je n'aimerai pas qu'elle se blesse à cause de moi.

- Avec plaisir miss ! J'espère que tu n'as pas le vertige ha ha !

Je reportai une nouvelle fois mon regard sur le passage qu'empruntait les élèves. Lottie est trop chou ! Elle propose son aide aux gens pour se réceptionner mais ça me fait un peu de peine que si peu de personnes ne prennent sa main. Enfin, j'imagine qu'il y a en des plus sûrs que d'autres...
Ouille ouille ! Le Roux de Secours venait de se gameler en beauté ! Heureusement, des gens s'attroupaient déjà autour de lui pour l'aider à se relever. J'espère qu'il ne s'est pas fait mal...

Pendant la petite agitation que procurait ce passage de mur, l'homme-femme était en train de crocheter la serrure du portail. Ellyn en profita d'ailleurs pour passer comme une fleur. Mouais, il aurait pu faire ça plus tôt et pour tout le monde. Parce que là, refermer le cadenas c'était vraiment pas cool... Enfin, j'imagine qu'il est un peu vexé des réactions provoquées par sa petite blague. Moi j'avoue que j'ai trouvé ça drôle même si ça m'a fait flipper au début !
Il passait à côté de moi pour se diriger vers la porte d'entrée du manoir. Peut être allait-il faire jouer une nouvelle fois ses talents de crochetage ? Quoi qu'il en soit, je trouve qu'il est encore trop tôt pour entrer dans le bâtiment. J'ai besoin d'explorer le jardin ! C'est vital ! Sinon mon travail d'aventurière n'aura été fait qu'à moitié et ça, ce n'est pas bien ! T'en fais pas Edan, je vais visiter pour nous deux !
Bref.
Je commençais déjà à donner une regard circulaire sur la propriété. Avec toute cette végétation mal entretenue et ces statues abîmées, on se croirait dans un décors de film. Comme une sorte de jingle enchantée par des sortilèges oubliés. Je trouvais ça effrayant et excitant à la fois. Comme si je m’apprêtais à embarquer dans une aventure aussi mystérieuse qu'extraordinaire ! Je remplis mes poumons d'airs en souriant puis jetai un nouveau coups d’œil à mes camarades. Ellyn et Numa s'étaient dirigées vers le manoir tandis que la prof de danse était déjà à l'intérieur. L'homme-femme et le grincheux de tout à l'heure s'était également engouffrés dans l'entrée après vérification des lieux.
Je tournai la tête vers Joy pour lui signifier que j'allais faire un petit tour avant d'entrer dans cette demeure lugubre. Je commençai déjà à me diriger vers les statues grises qui émergeaient de la broussaille. Incroyablement flippantes... Avec leurs regards vides et des craquelures un peu partout ou bien des membres en moins, il fallait avouer que ce n'était pas rassurant. Et puis j'essayai de visualiser la scène vu de l'extérieur. Vous imaginer une petite démone rousse se baladant dans ce style de décors ? Ça fait très hanté quand même ! Heureusement qu'aucuns curieux ne passent dans le coin sinon ils risqueraient de se faire des frayeurs... Enfin, de toute façon je ne pouvais rien y faire.

Mon pied buta contre quelque chose de solide. Je me penchai pour mieux voir et plongeai ma main dans la végétation pour essayer d'attraper l'objet qui avait stoppé ma marche. Au touché c'était froid et lisse et de forme cylindrique. Je le soulevai et constatai qu'il s'agissait d'une main prolongée par l'avant-bras. Ah bah, une statue à perdue ça ! Tant pis pour elle !
Je levais fièrement le poing qui tenait le bras de la statue pour l'exposer comme si je venais de trouver un item dans un jeu vidéo !

*C'est ridicule. On pourrait te comparer à un chien ayant trouvé un bâton...*

*Wouaf, wouaf !*

Je me fiche un peu de ce qu'il pense. J'avais trouvé ce truc et ça me faisait rire alors je décidai de me l'approprier ! Un point c'est tout.
Codage par Libella sur Graphiorum

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Sheila fait la papote à n'importe qui en #8B008B
Long flatte son ego en #8B0000

Prédiction:
 



avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 271
Localisation : Un peu partout et nulle part en même temps...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Mer 10 Jan - 0:41
En route ~ halloween ♫
Tout le monde était passé, le roux se mangea même le sol. Tu l'aurai bien aidé mais d'autres gens s'étaient chargés de le faire à ta place. Il a l'air d'aller, tant mieux. Le groupe repris la marche pendant que tu regardais autour de toi sans être trop loin de Sheila. Tu ne comptais pas la quitter, tu voulais explorer et découvrir les secrets de ce manoir avec elle ! La où les autres allaient vers la porte d'entrée, la rouquine se dirigea vers les jardins en te regardant. Elle voulait voir les alentours avant d'aller dans le bâtiment délabrer, et bien aller! Souriante tu la suivis sans faire attention aux autres. Puis vous ne manquerez pas, il y en a qui savent se défendre dans le groupe.

Tranquille, tu suivis donc ton amie et la regarde commencer à déterrer quelque chose. Au bout de quelques secondes, elle leva une main de statue avec un air tout fier et tu rigola avant de t'approcher et de lui tapoter la tête

-Jolie découverte miss, à voir quelle statue a perdu son bras. Ca te dérange si je t'accompagne dans ton exploration?


Tu te doutais qu'elle allait accepter ta présence mais, par politesse, tu préférais demander. Minutieusement, tu détailla les alentours avant de hocher la tête

-Aller viens! On va explorer les jardins avant d'aller dans le manoir !


*C'est parti !!!!!

*Oui, je compte sur toi pour m'aider quand il le faudra*


En avant pour l'aventure !
ft. Pleins de gens

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Jeu 11 Jan - 22:09

Ma conscience mon cul oui !


Laureleï était partie et moi, en bonne poire, je n’avais pas eu les couilles de fuir. Bon, on ne va pas se mentir, il y avait un peu de fierté dans mon action. Ma vie en solitaire ne m’avait pas permis de jouer les bonnes joueuses souvent et je devais bien avouer avoir une sale tendance à refuser la défaite même quand elle semblait inévitable. Dio semblait lui aussi plutôt enchanté de continuer l’aventure et je sentais bien que le but recherché était avant tout de se créer des liens et des sensations. C’est, un peu, le truc dont ce vieux alcoolo se plaignait souvent, ça, le manque de vie sociale et ce qui allait avec. Il y a quelques mois je vous aurais volontiers dit que je n’en avais pas grand-chose à foutre mais à force de côtoyer Nolan et Laureleï j’ai l’impression d’être devenue un peu plus demandeuse de nouvelles rencontres et dépendante de cette sensation d’appartenir à un groupe. C’est con, parce qu’après Alice je n’aurais jamais pensé revenir à une quelconque forme d’amitié ou de sociabilité. Mais bon, que serait l’homme sans ses retournements de veste permanent, hein ? Puis, bon, même si j’en tremblait d’avance jouer les quatre-cent coups avait quelque chose de plutôt grisant et pour le moment personne ne m’avait semblé désagréable. Je n’avais pas encore échangé avec beaucoup de monde ceci-dit mais Lawrence m’avait donné une très bonne impression. Je n’avais, pour une fois, pas l’impression d’être de trop et ça me changeait radicalement de Sharpey.

Le manoir qui se dressait devant nous était bigrement imposant et vu son look à la famille Adams je me demande bien pourquoi diable cette propriété n’est pas sous surveillance. Je veux dire, cette baraque à clairement la dégaine de l’emploi et je me doute bien qu’on ne doit pas être les premiers abrutis à faire le mur pour se risquer dedans. Enfin, ce n’est peut-être pas plus mal entre cette foutue bestiole, cette espèce de travlo sortie du cadre de façon random et ce qui en avait suivi j’avais déjà le stressomètre full… Alors bon, les autorités en moins ce n’était pas de refus après réflexion.

Je vois Lawrence proposer sa veste à une demoiselle que je ne connais pas vraiment et un frisson me parcourt le dos… Brr, fait froid.

« Rentrons vite dans ce cas ! J’ai grande hâte que tout ça commence ! »

Je soupire légèrement avant d’esquisser un sourire vaincu puis me lance à la suite de Lawrence pour traverser le grillage et… Ouch. Le pauvre vient de se ramasser et pas d’un peu. J’ai… Pas mal de sympathie pour lui, là, tout de suite. Je le comprends. Moi aussi j’ai rencontré le sol. /PAN/

- « J’ai comme une impression de déjà-vu, pas toi ? » Fis-je en lui tendant la main d’un sourire, j’avoue, un peu moqueur. Quoi ? Quoiiiiiiiii ! On a même plus le droit de rire un peu ? Puis, bon, j’ai le droit, c’est moi qui me suis ramassé tout à l’heure. « Rien de cassé ? »

Mon regard se tourne vers le manoir et le petit groupe qui commence à se rassembler pour ensuite explorer la bâtisse. Je ne sais pas comment les gens comptent s’organiser mais je ne suis pas très motivée pour partir à l’aveuglette et seule de surcroit. Ce serait peut-être plus prudent de former quelques équipes. Histoire de.

- « Dis-moi Lawrence, tu comptais te la jouer solo ? Je t’avoue que je ne suis pas pour partir seule, on ne sait pas dans quel état est la baraque et un accident est vite arriver. Vu que nos jambes ont l’air d’être dissidente ce soir, ça te dis de faire équipe ? »

Lisez-moiiii:
 

©️ 2981 12289 0

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



► Ashly te grogne dessus en #cdc5a1
PrésentationJournal rpsSuivit persoInventaire
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Localisation : Dans un trou sombre =w=
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Ven 12 Jan - 5:58
Et je restais comme ça, les bras en l’air, pendant ce qui semblait être une éternité. Je voyais les autres trouver des manières toutes plus créatives les unes que les autres de passer le mur, particulièrement le rouquin qui donnait l’impression d’être possédé par un dieu qui lui permettait de planer sur de courtes distances. Il atterrit non-loin de moi, mais lorsque je décidai de l’aider, la fille déguisée en nymphe avait elle aussi besoin d’aide pour descendre le mur, alors je lui prêtai main forte. J’allais au moins avoir l’impression de ne pas être complètement inutile pour le groupe. Quand je me retournai pour donner un peu d’aide au rouquin, il y avait déjà quelqu’un qui s’assurait de son état, alors je les laissai tranquille. Un garçon s’approcha ensuite de moi, celui qui était déguisé en mort vivant.

«Tu d’vrais sérieus’ment r’tirer tes ailes. T’vas faire comment pour rentrer là-d’dans sans casser quoiqu’ce soit ?»

Mais alors que j’allais lui expliquer que je ne pouvais tout simplement pas, le garçon qui avait chanté à la fête vint s’en mêler pour me demander combien de poulet j’avais déplumé pour les fabriquer. Déjà que j’avais de la difficulté à répondre à une seule personne, voilà qu’ils se mettaient à deux pour me poser des questions.

Reste calme et répond leur un à la fois Ashlotte, c’est simple.

Je pris une grande respiration en reculant de quelques pas pour éviter d’accrocher quiconque. Je pointai le garçon déguisé en cadavre avant de me retourner pour lui montrer mon dos.

«Je ne… heum… c’est impossible tu vois parce que… heum… elles sont sous ma robe et… heum… il faudrait que je l’enlève pour… heum… enlever mes ailes et… heum… je vais faire attention pour… heum… je ne vais rien… heum… briser à l’intérieur et… heum… désolé si c’est trop voyant mais… heum… je n’ai pas eu le temps parce que… heum… le rouquin a dit quinze minutes et… heum… je n’aurais pas pu sauter… heum… par-dessus la muraille et… heum… je me suis dépêchée et… heum… je n’ai pas eu le temps et… heum…» je pointai ensuite l’autre garçon, celui déguisé en femme avant de continuer «Ce n’est… heum… elle ne sont pas vraies… heum… j’ai acheté des sacs et… heum… elles sont en plastique et…»

Mais il ne m’écoutait probablement même pas, il était déjà en train d’entraîner son ami vers le manoir.

Tu faisais encore ces mouvements avec tes mains, évite de donner davantage de raisons aux gens de questionner ta santé mentale s’il te plaît.

Je joignais mes mains ensemble devant mes jambes pour les empêcher de bouger. Instinctivement, j’avais commencé à signer mes mots pour appuyer ma phrase mais, comme très peu de gens comprenaient le langage des signes, j’avais simplement l’air de n’avoir aucun contrôle sur le mouvement de mes mains. Le revenant me regarda une dernière fois avec ses yeux dépareillés avant de suivre son camarade vers la maison hantée. Et je baissais la tête de honte.

Je pris la direction opposée de ces derniers pour me diriger vers le jardin qui entourait la maison. J’avais beau dire ce que je voulais, les ailes étaient vraiment encombrantes et j’aurais vraiment aimé avoir pris le temps de les laisser à ma chambre. Dans l’optique de tenir ma promesse de ne rien briser à l’intérieur du manoir, je décidai donc de ne pas y mettre les pieds. Sheila et son amie Joy s’étaient déjà dirigées vers le jardin et je les suivais, de loin, pour ne pas les déranger. Sheila avait trouvé quelque chose et son amie la félicitait. Ça me rassurait de savoir que Sheila n’était pas partie toute seule pour explorer, elle avait beau être plus vieille que moi, je ne pouvais m’empêcher de penser qu’elle allait tenter d’escalader quelque chose et qu’elle se serait blessée quelque part dans le jardin.

Je me trouvai un banc, quelque part dans les plantes. Sortant de mon sac à main de quoi écrire, je commençai à rédiger ce qui me passait par la tête quand Thôt s’en mêla.

Tu prends la peine de briser le règlement, d’escalader deux murailles, de te promener dans la boue, d’être à peine recouverte d’une mince couche de tissus en pleine nuit alors que la température est quasi-hivernale, le tout alors que tu portes des ailes immenses et encombrantes, pour t’asseoir sur un banc et écrire? Où est passée ton envie d’exploration de tout à l’heure?

Laisse-moi quelques minutes pour profiter de la beauté de l’endroit et ensuite j’irai explorer.

La lune sortit de derrière un gros nuage et ça me permit de remarquer que c’était vraiment très joli. Un peu lugubre, mais joli. La végétation régnait à perte de vue : Des arbres, des arbustes, des herbes, des plantes, des fleurs par-ci, par-là. On peinait même à distinguer le petit chemin en pierre par endroit. Les statues, certaines représentant des animaux, d’autres des humains et d’autres encore des formes abstraites, avaient été durement mise à l’épreuve par le temps et les éléments. Alors que je notais tout ce qui captait mon regard, la noirceur revint, la lune était repartie se cacher. Et je restais assise là, à ne voir qu’à quelques mètres devant moi, incapable d’aller nulle part parce que je n’avais ni mon cellulaire ni une lampe de poche pour m’éclairer.

Je me résignai à attendre qu’une âme charitable avec de l’éclairage passe par là, parce que la lune ne semblait pas vouloir se remontrer le bout du nez de sitôt.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ashlotte tente de communiquer avec vous en #0066ff
Thôt aimerait beaucoup mieux être en train d'apprendre en #ff6633
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Sam 13 Jan - 21:20



Halloween ! Manoir, le domaine
J'étais fière de ma trouvaille. Apparemment, ça se voyait pas mal ce qui amusa ma partenaire d'exploration. Elle s'approcha avec son sourire jovial puis me tapota la tête pour me féliciter.

- Jolie découverte miss, à voir quelle statue a perdu son bras. Ça te dérange si je t'accompagne dans ton exploration?

Du tac au tac, je répondis à Joy, enthousiasme.

- Évidement que tu peux m'accompagner ! Après tout, on est partenaire ! Je lui adressai un clin d’œil en faisant référence à notre petite conversation sur les mystères d'Immortalia puis regardai consciencieusement le bras de marbre que je tenais dans les mains, tant pis pour la statue qui t'as perdu, je t'embarque aussi ! Bon, il faut te trouver un nom...

Je réfléchissais en mettant une main à mon menton tout en faisant les cent pas. Je décidai finalement de laisser tomber sentant l'inspiration inexistante. Je retournai vers Joy et la pris par la main pour la tirer avec moi dans les jardins.
Tout sourire, on se baladait maintenant entre les statues, esquivant certaines plantes un peu trop imposantes et essayant de retrouver le chemin de pierre planqué sous les mauvaises herbes.

De temps en temps, je ressentais le besoin de faire mon clown en posant à côté de certaines statues qui me paraissaient un peu ridicules dans leur poses ou bien qui ne ressemblaient qu'à des tas d'art abstrait. Excusez moi de ne pas comprendre les subtilités de cet art mais bon des fois, on va pas se mentir, ça ressemble vraiment à rien ! Enfin bref, je m'égare...

En fin de compte, on fit rapidement le tour des jardins. En même temps, entre les arbres, les buissons ou le trop pleins de plantes enragées, impossible d'accéder à certains endroits... Dommage. On aurait peut être trouvé des trésors autres que ce bras de statue.
Je le regardai comme appelée par une sorte d'inspiration soudaine et incontrôlable. Un bras... Un bras... ChupacaBRAS !

Je m'écriai en le pointant du doigt.

- Chupacabras ! C'est ton nom !

*Pitié, achevez-moi.*

Je rigolai tandis que Long soupirait. J'avais vraiment l'impression qu'il était à un point de désespération (pas sûre que ça existe mais on comprend bien l'idée alors bon...) assez avancé mais tant pis. Après tout, j'avais bien le droit de m'amuser !

En parlant de s'amuser, j'avais bien envie de rentrer dans le manoir. Il y aura sans doute pleins de choses intéressantes et puis pour être tout à fait honnête, je commençais à avoir froid. Oui je suis frileuse.
Je me tournai pour me diriger vers l'entrée de la bâtisse quand je vis sur un banc de grandes ailes blanches. Pour être tout à fait sûre, je pointai ma lampe vers elles pour confirmer mon hypothèse. Lottie ?! Mais qu'est-ce qu'elle fait là toute seule ? Rah quand je pense que je l'avais confié à Ellyn pour être sûre qu'il ne lui arrive rien, voilà qu'elle se casse sans elle ! Quoi je n'ai rien dit ? Oui ben je l'ai incombé de cette tâche par la pensée !
Je fis un petit signe de tête à Joy pour lui désigner Lottie puis la tirai avec moi pour rejoindre la jeune fille.

Je me retrouvai maintenant face à l'ange, assise sur son banc, attendant... je ne sais pas quoi. Qu'on vienne la chercher peut être.

- Ben alors Lottie ? Qu'est-ce que tu fabriques ici dans le noir ? Viens avec nous ! Plus on est de fous, plus on rit ! Aller, on se fait ce manoir, on y trouvera peut être un trésors ou un passage secret ? Ha ha ! J'ai regardé trop de films... Enfin bref. Je levais ensuite le bras de marbre que je tenais pour le montrer à Lottie, lui c'est Chupacabras, il a élu domicile dans ma main. Je tendais sa main de statue vers Lottie, High five !

Et puis un nouvel éclair de génie me traversa. Je le sentais venir, il fallait juste que je lui donne un coup de pouce. Je répétais donc dans ma tête pour lui faciliter la tâche. Joy... Joy... Si l'enlève le -o ça fait Jy. Si je double ça fait Jyjy ! OH MON DIEU ! Je suis d'humeur surnom faut croire.
Je me tournai vers la principale intéressée en la pointant du doigt.

- Jyjy ! Ça te plais ? C'est plus court que "ma pianiste d'amour" !

Je continuai à plaisanter un peu avec mes deux acolytes avant de proposer de nous mettre en route pour le manoir.

Hors rp:
 
Codage par Libella sur Graphiorum

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Sheila fait la papote à n'importe qui en #8B008B
Long flatte son ego en #8B0000

Prédiction:
 



avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 271
Localisation : Un peu partout et nulle part en même temps...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 15 Jan - 0:10
Halloween 2017 Δ Arrivée au domaine
Pour ajouter à mon malaise général, je vis la tête d’Ashly se pencher sur moi avec un air moqueur en m’affirmant qu’elle avait une impression de déjà-vu.

Un sourire coupable se dessina lentement sur mon visage semi-grimaçant comme si ça m’aiderait à pallier la douleur qui parcourait mon bras gauche, ma hanche et mes côtes. J’aurais certainement quelques ecchymoses.

« Rien de cassé ? »

Je relevai ma tête pour m’observer et poursuivis mon évaluation en bougeant mes articulations.

« Nawh… », répondis-je faiblement en attrapant la main d’Ashly pour m’aider à me relever.

Une fois debout je titubai légèrement, mais me stabilisai, mains dans les airs sur les côtés afin de me rebalancer et attendant que les alentours reprennent leurs places quelques secondes plus tard.

« Merci pour l’aide. C’était uu…heum…un peu idiot. Je n’ai pas songé à la solidité du mur. Ça m’apprendra. »

Soutenant et frottant mon bras à l’aide de ma main droite, je rationalisais. Tout allait bien. La douleur serait temporaire…tout va bien…eh…ou presque, songeais-je en sentant l’humidité du sol qui avait imbibé le dos de ma chemise. Il ne fallait pas que je…j’y pense… Malgré moi, je ne pus toutefois m’empêcher d’aller tâtonner mon dos, observant ensuite ma main pleine de boue. Je frissonnai, fermai les yeux, pris une bonne inspiration, puis les rouvrit.

« Nawh. Ça va pas l’faire. Il me faut du…euh…des mouchoirs et des trucs pour nettoyer. Mon mant…oh…mer... »

Je me censurai moi-même en réalisant que mon langage d’ordinaire très poli avait failli l’être un peu moins. Pour ma défense, j’avais une excellente raison! Ma redingote, qui contenait tous mes effets personnels pour le nettoyage, était déjà partie se balader dans le manoir! Et même si j’arrivais à remettre la main dessus, ce ne serait pas suffisant pour nettoyer la chemise. Mon regard se posa sur les gens alentour, dont Nika qui avait eu souvent l’occasion de voir mon obsession pour la propreté alors que je séjournais à l’infirmerie. L’envie de retourner au pensionnat commençait à se faire sentir. Une bonne douche chaude serait trop bien!

D’un autre côté, j’étais l’un des instigateurs de ce mouvement illicite et l’abandonné avant même d’avoir débuté l’aventure à proprement parler me semblait totalement inacceptable. Je devais…tolérer tout ça.

« Dis-toi que ce n’est surement pas mauvais pour toi de te forcer à tolérer un peu plus. Rappelle-toi l’époque où ça ne te dérangeait pas! Tu disais toi-même que cela te manquait. »
« Où j’étais ignorant tu veux dire? »
« Oui, celle où tu profitais encore de la vie! »
« Fair point… »


Ce qui semblait être une conversation banale allait se transformer en argumentation que j’allais perdre. Mieux valait assumer la défaite immédiatement sur ce sujet. Je savais que ma peur pouvait paraître « irrationnelle », mais c’était plus fort que moi et Hypnos le comprenait tout de même. Simplement, il trouvait cela malheureux pour moi.

Enfin…certains aventuriers étaient toutefois déjà devant la porte. C’était le cas d’Ethan dont les capacités plutôt louches permettaient apparemment au reste du groupe d’entrer sans trop de difficultés, Aislinn était parmi eux et « mon manteau » avait dû les suivre et j’allais devoir faire de même. Un groupe de filles plus jeunes semblaient s'aventurer dans les jardins. Je me promis de jeter des coups d’œil par les fenêtres pour m'assurer que tout aille bien de leur côté. La voix d’Ashly me ramena à elle.

« Dis-moi Lawrence, tu comptais te la jouer solo ? Je t’avoue que je ne suis pas pour partir seule, on ne sait pas dans quel état est la baraque et un accident est vite arrivé. Vu que nos jambes ont l’air d’être dissidente ce soir, ça te dis de faire équipe ? »

« Solo…euh nawh. J’avais Aislinn et…Erin avec…moi…et… »

Je me retournai, doigt pointé, pour chercher la rouquine, mais sans succès. J’ignorais où elle était passée exactement. Elle avait dû entrer dans le manoir ou rebrousser chemin à un moment. J’étais simplement déçu de ne pas m’en être rendu compte. Du coup, ni Aislinn, ni Gyula, ni Erin n’avaient cru bon m’attendre. Pas nouveau. J’aurais dû m’en douter.

La proposition d’Ashly était donc bienvenue. Voyons cela du bon côté! J’allais rencontrer quelqu’un de nouveau. J’espérais simplement être assez intéressant pour elle, question d’éviter les silences malaisants et être à la hauteur quoi!

« ...Et aye! Faisons équipe! Je ne garantis pas ta survie par contre! Je suis maladroit à un point que tu n’as pas idée…Enfin…nawh…tu as une assez bonne idée je crois. Si toutefois, tu veux augmenter nos chances, il me faudrait mon manteau par contre. Je l’ai prêté à l’une des filles et j’ai oublié quelques articles dont j’ai vraiment besoin. Ça euh…te dérange de commencer par ça? C’est heum…vraiment nécessaire. C’est…la boue…elle est désagréable.»


Eh non, je n’allais pas lui avouer qu’elle avait trouvé le pire coéquipier pour visiter une maison aussi vieille et poussiéreuse. Ma curiosité était sans limites et sur ce point ça promettait, tout comme mon anxiété et mon dégout pour la saleté qui promettaient un peu moins. Il s’agissait d’un défi pour moi et je tenais à le relever. L’air décidé, avec le regard d’un jeune homme prêt à tout, je replaçai ma chemise d’un petit coup sec en tirant vers le bas avant de faire une grimace de dégout au contact de ma chemise humide et de ma peau qui m’fit perdre cet air sûr de moi d’un coup sec.

« Arf…allons-y.»

Je cherchai ma lampe de poche que j’avais lâchée sous le choc de ma chute. Je la retrouvai aux pieds de l’infirmière, devant qui je me penchai pour la reprendre.

« Vous… euh. Vous voulez toujours venir avec nous, mademoiselle Iélanov? », demandais-je timidement.

Il me faisait toujours étrange de vouvoyez Nika qui n’était pourtant pas bien loin de notre âge et avec qui je m’entendais plutôt bien. Néanmoins, je ne voulais pas paraître inapproprié devant les autres étudiants et avais toujours continué de le faire et le ferais jusqu’à ce qu’elle demande autrement. Il en allait de sa réputation. Un peu comme chez moi en fait où j’avais toujours dû faire preuve de politesse avec les hommes et femmes d’affaires qui passaient nous voir. Je la soupçonnais de nous suivre afin d’assurer notre sécurité. J’ignorais ce qu’elle risquait elle-même. Peut-être rien? Peut-être beaucoup? Peut-être que sa présence nous assurait à nous de ne pas avoir de problèmes avec l’administration si nous nous faisions coincer. Étais-je naïf pour espérer que Nika soit réellement aussi douce et charmante qu’elle le démontrait et qu’au fond elle était une simple victime de la direction comme nous? Moi qui redoutais l’infirmerie auparavant, être forcé d’y être traité par elle avait fait changer ma vision des choses. Tout n’était pas noir ou blanc.

Quoiqu'il en soit, nous n'allions tout de même pas l'abandonner derrière et ignorer sa présence non. J’indiquai aux deux le chemin vers le manoir en les invitant à m’accompagner avant de m’engager moi-même dans le sentier jusqu’au Hall d’entré.


HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1810
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 15 Jan - 22:13





☠️ Halloween Night ☠️
 

Debout devant le manoir, je frissonne en tirant sur les bords de ma capuche, espérant dissimuler mon visage du vent froid de la nuit automnale. Les mèches platines de ma perruque me gratte affreusement, j’ai une violente envie de m’en débarrasser, mais aussi stupide que ça puisse paraitre cet accessoire garde ma tête au chaud. Un bruit sourd me fait sursauter, me retournant d’un bond vers sa source. J’aperçois le pauvre Lawrence, maladroit comme à son habitude, étendu sur le sol mouillé et boueux. Pa réflexe, je m’approche afin de lui porter assistance, mais une jeune fille me devance. Reconnaissant la demoiselle avec qui il était un peu plus tôt dans la soirée, je n’ose pas les interrompre. Je surveille néanmoins son équilibre et la façon dont sa poitrine se soulève et s’abaisse à chaque respiration. Ne manquerait plus qu’au beau milieu de nulle part un des étudiants soit victime d’une hémorragie interne due à un éclatement de la rate… Comme il ne semble pas sur le point de mourir ou de perdre connaissance, je reporte mon attention sur l’ange à mes côtés. La pauvre, victime de reproche sur son costume de la part d’autre membre du groupe, baisse la tête de honte.


Ils ne sont pas tendre à son égard.


  J’ouvre la bouche pour lui dire de ne pas s’en faire et la complimenter par le fait même sur son costume, que déjà elle tourne les talons en direction du jardin. De tristesse, je soupire. Je ne sais pas quoi faire de mes deux jambes, ne sachant si je dois la suivre pour éviter qu’elle se retrouve seule ou bien suivre le reste du groupe à l’intérieur pour être certaine de ne pas me perdre. J’ai un piètre sens de l’orientation et l’escapade en pleine nature n’est pas ma spécialité. Je suis plutôt pantouflarde avec une bonne tasse de thé chaude en main.


Dis la vérité Nika ; tu es paresseuse.  


  Ignorant Freyja, je reporte mon attention sur Lawrence qui semble de toute évidence être dégoûté par la vase humide sur ses vêtements. Avec sa carrure frêle, il risque d’attraper un rhume si le froid s’engouffre jusque dans ses os. Comme je le connais, il a en aversion tout ce qui est synonyme de souillé. Sous un éclair de lucidité, je fouille dans ma petite trousse que j’ai apportée prévoyant devoir soigner quelques blessures mineures. J’en sors quelque large compresses en gaz stérile et me redresse. Je manque tout échapper lorsque je le vois devant moi, un sourire timide sur les lèvres. Il parait lui aussi surpris de ma réaction puisqu’il trébuche quelque peu dans ses propos. Pourtant, fidèle à son habitude il fait preuve d’une politesse exemplaire. Avec amusement, je me dis qu’il serait le gentilhomme parfait selon les critères de Mama. Réalisant que je me tiens là comme une idiote sans répondre avec les pansements en main, je lui tends en expliquant :
 

Tiens, je sais que c’est bien peu pour tout nettoyer, mais c’est malheureusement la seule chose que j’ai. Ça absorbe étonnamment bien, tu ne devrais plus sentir la moiteur du tissu de ta chemise sur ta peau.

  J’hésite une seconde puis lui demande :
 

Veux-tu que je le fasse ?


Est-ce une tentative de séduction de ta part Nika ?  

De quoi parles-tu Freyja ?
Je lui offre seulement mon aide comme la boue est dans son dos.

Laisse tomber,
même si je tenterais de te l’expliquer
tu ne comprendrais pas…


  Revenant à la discussion, je lui souris avec douceur appréciant qu’au moins un parmi eux ne voie pas présence d’un mauvais œil. Je me doute qu’ils croient que suis là afin de les surveiller, alors que ce n’est pas tout à fait la vérité. Le fait que je participe à cette virée nocturne est avant tout pour être secouriste en cas d’urgence.
 

J’adorerais me joindre à vous, si vous n’y voyez pas d’inconvénients.





#CC6699 : Nika ~  |  ~ Freyja : #E08E79

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Dreams weigh nothing
RP ~ PRÉSENTATION ~ LIENS
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur http://immortalia.forumactif.org/t1555-kindness-isnt-weakness-it
Messages : 50
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Mer 24 Jan - 23:56
En route ~ halloween ♫
sheila accepta ta compagnie et tu souris avant de continuer d'explorer avec elle. La référence qu'elle fit par rapport à ce que vous aviez dit dans la salle de musique te fit rire et tu hocha la tête

-On est partenaire en effet ? Et tu compte le nommer comment ce nouveau bras ?


Connaissant la rousse, elle sortira probablement un surnom très drôle. Shei te prit la main et c'est ainsi que vous alliez explorer le jardin. Par moment, la miss faisait le clown en imitant les statues et tu ne pouvais t'empêcher de rire, tu prenais même quelques photos avant que d'un coup elle sorte « chupacabras ». Tu ne compris pas de suite et ce n'est qu'en répétant plusieurs fois le mot dans ta tête que tu capta le jeu de mot

-Ooooh pas mal ! J'approuve !


L'exploration s'arrêta et un demi tour se fit avant que Shei ne vit son amie qu'elle surnomme Lottie, elle était assise sur un banc à écrire quelque chose, allez savoir quoi. La rouquine s'approcha en même temps et proposa à son amie de venir explorer le manoir avec vous deux, espérant qu'il y ai un passage secret et quelques autres merveilles que pouvait contenir ce vieux bâtiment. Puis d'un coup ton amie se concentra avant de t'appeler jyjy. Tu haussa un sourcil avant de lui ébouriffer les cheveux

-Va pour jyjy, on va explorer le manoir les filles ? Aller !!


Tu commença à trotter vers les portes du manoir alors que quasiment tout le monde était déjà entré dedans. Il fallait se dépêcher sinon vous n'auriez plus rien à découvrir !

(La suite c'est dans le hall pour moi, désolée pour le temps d'attente T-T)
ft. Pleins de gens

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Joy s'intéresse en CC0000
Et bastet s'amuse en cc66cc

The future is like a puzzle with missing pieces: hard to read and never, never what you expect. So let's take life as a game and have fun together until we no longer can, that's the best way to enjoy it. ©️ by anaëlle.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Localisation : quelque part ♫
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ) Lun 12 Fév - 3:02
Quelques instants seulement après que j’aie rangé mon matériel d’écriture, Sheila venait me rejoindre avec son amie Joy.

- Ben alors Lottie ? Qu'est-ce que tu fabriques ici dans le noir ? Viens avec nous ! Plus on est de fous, plus on rit ! Aller, on se fait ce manoir, on y trouvera peut-être un trésor ou un passage secret ? Ha ha ! J'ai regardé trop de films... Enfin bref. Lui c'est Chupacabras, il a élu domicile dans ma main, High five !

Et elle me tendait le bras en pierre pour que je lui donne une petite tape dans la main. Je m’exécutai, ne pouvant m’empêcher de sourire devant l’imagination aussi fertile de Sheila. J’avais dit que je n’allais rien briser à l’intérieur, mais Sheila semblait avoir vraiment envie que j’aille avec elle, alors je cédais. Je me levai pendant qu’elle décidait d’un surnom pour Joy, surnom que je ne trouvais pas particulièrement joli, mais je jugeais plus poli de garder ce genre d’information pour moi.

-Va pour jyjy, on va explorer le manoir les filles ? Aller !!

Mais lorsque je vis Joy se diriger vers l’entrée principale, je la retins par une manche. Elle s’en allait dans la même direction que les garçons qui avaient commenté sur mes ailes. Je montrais du doigt à mes deux compagnes l’autre extrémité du bâtiment.

«On pourrait… heum… aller par là-bas pour… heum… pour explorer? L’autre côté… heum… c’est plein de… heum… de gens et… heum… ils vont déjà… heum… tout avoir trouvé. Il y a… heum… une porte, je… heum… je l’aie vue…»

Elles n’avaient pas besoin de savoir que je voulais éviter les deux garçons de tout à l’heure, mais c’était tout de même vrai qu’on avait plus de chance de découvrir quelque chose d’intéressant si on était les premières à passer.

«Je… heum… suivez-moi, je… heum… c’est par là…»

Et comme ça, je me retrouvais à mener le groupe, moi qui marchait extrêmement lentement à en essayant d’éviter d’accrocher mes ailes partout. La marche jusqu’à la porte allait être une aventure en soi.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Ashlotte tente de communiquer avec vous en #0066ff
Thôt aimerait beaucoup mieux être en train d'apprendre en #ff6633
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Le domaine (Point de départ)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Manoir Δ Le domaine (Point de départ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Point de départ
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
» Si on court à l'infini, on revient à son point de départ. [OVER] || Shoshana
» Point de départ : Port Enigme
» Le point de départ d'une idée dangereuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Périphérie - Monde :: ◄ Knocksouth, Comté de Galway :: ► Pâturages :: Halloween 2017-
Sauter vers: