AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Manoir Δ Hall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Périphérie - Monde :: ◄ Knocksouth, Comté de Galway :: ► Pâturages :: Halloween 2017
MessageSujet: Manoir Δ Hall Dim 10 Déc - 0:29

HALLOWEEN 2017

Fun fact!

Pas tellement important pour l'événement actuel, mais c'est toujours bien de d'apprendre alors voila deux petit wiki sur Halloween et Samain pour votre bon plaisir!


Le Hall


Pousser la porte d’entrée semble pratiquement dangereux alors que les gonds semblent bien fragiles. Celle-ci s’ouvre toutefois sur un grand hall sombre et poussiéreux. Un lustre brisé est visible au plafond et menace de tomber à tout moment. Le vent fait cliqueter les cristaux qui ont dû autrefois briller de mille feux. Le parquet de bois craque sous un vieux tapis du 19e siècle et donne accès à un immense escalier double aux rampes de bois sculptés. Un buffet contre le mur du fond supporte un chandelier luxueux sous un portrait de famille plutôt lugubre. L’air strict, seule une fillette semble avoir un mince semblait de sourire. Les couleurs du portrait ont été affadit par le temps, mais une femme d'une quarantaine d'années, son mari et deux enfants sont toujours visible. La dame, portant une robe bien élégante à un air digne et se tient assise bien droite sur une chaise, le regard dur. Debout derrière elle, une main sur son épaule, un homme légèrement plus vieux d’apparence surmonte la famille de par sa grande taille. Aux côtés de la dame, un beau jeune homme, définitivement le fils, tiens les épaules de la fillette aux longs cheveux blonds et bouclés. Fascination et malaise sont les mots qui définissent le plus ce portrait alors que vous avez l’impression que la famille vous observe tellement le regard a bien été travailler par l’artiste qui a produit le tableau.

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://immortalia.forumactif.org
Messages : 329
Localisation : Bureau, aile Nord, bâtiment principal
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Hall Jeu 28 Déc - 13:05
Alors que je m’étais détourné d’Ethan pour trouver une entrée au manoir j’entendis tout de même sa remarque acide. Je m’arrêtais un instant, hésitant entre aller lui mettre mon poing dans la figure, le tuer ou encore l’incendier… mais je décidais de continuer mon chemin, tête haute.

*Tête haute mais blessée intérieurement. *
*Seulement mon égo.*

Mordant l’intérieur de ma joue pour ne pas craquer je remarquais que certain de nos petits camarades avaient trouvé un endroit pour passer le mur d’enceinte.
Sans un regard en arrière j’escaladais le mur avec grâce, me remerciant une seconde fois d’avoir troqué mes talons pour mes bottines.
J’atterris de l’autre côté sans faire trop de bruit, ce qui n’était pas le cas de tout le monde. Au moins, j’étais certaine que le domaine était inhabité. Avec le raffut que nous avions fait même une personne sourde nous aurait découvert.

Je m’avançais dans le jardin, ou plutôt ce qui en restait, observant la bâtisse qui s’élevait devant nous. Le manoir semblait sortir directement d’un film d’horreur.
On voyait bien, que dans le temps il avait été à la hauteur du budget de ses propriétaires. Cependant, maintenant il ne ressemblait qu’à un fantôme, simple image du passé qui tenait encore debout par je ne sais quel miracle.

Fantôme dans lequel je n’avais aucune envie de rentrer. J’avais un mauvais pressentiment, et la colère qui bouillonnait en moi n’aidait en rien.
Je m’apprêtais à faire demi-tour lorsque la porte du bâtiment s’ouvrit dans un grincement sinistre. Charmant…

Alors qu’une partie du groupe restait bloqué là, à fixer l’ouverture béante pour les enfers qui venait de s’ouvrir, je roulais des yeux en soupirant. J’allais m’aventurer dedans, ça aurait peut-être le mérite de me calmer… ou de commettre un meurtre de manière discrète.

*J’aime cette façon de penser.*

*Ne t’y fait pas trop, ce n’est que temporaire.*

Je sentais qu’Hadès était satisfait, trop satisfait. Mais pour une fois je ne m’en souciais pas. J’étais déjà divisée entre mon instinct de survie qui me disait de ne pas rentrer et mes pulsions meurtrières envers un idiot.

Après avoir fait craquer ma nuque et mes mains je me décidais à entrer dans le hall du manoir, à la suite des premiers élèves.

Je tournais autour de moi pour observer la pièce poussiéreuse. L’aspect du hall était tout sauf rassurant, un lustre était déjà écrasé au sol alors que le deuxième menaçait de tous nous tuer dans sa chute.
Alors que je m’avançais un peu pour laisser les autres rentrer je sentis le parquet grincer sous mes pieds.

Je décidais de ne pas m’attarder plus que tant ici, cette pièce n’était pas d’un immense intérêt. En plus, le portait de la famille était étrangement flippant. Leurs yeux semblaient nous suivre. Un frisson me parcouru l’échine.

Tout en faisant craquer le parquet je me dirigeais vers l’immense escalier qui menait à l’étage. Il ne semblait pas en excellent état mais tout de même robuste. J’inspirais un coup avant de gravir les premières marches.
À chaque pas le sol sous mes pieds grinçait de plus en plus. Je regrettais un peu plus mon idée mais ne m’arrêtais pas là.

Lorsque j’arrivais à la moitié du parcours je sentis mon pied s’enfoncer dans le bois pourris dont était fait la marche.
Avec un cri de surprise, et de douleur, je sentis mon ma jambe s’enfoncer rapidement jusqu’à la cuisse, se faisant entailler profondément par un clou qui ressortais.
Heureusement, mes vaccins étaient à jour.

*Mais quelle positivité !*

*Tais toi tu veux…*

Avec un grognement je me hissais hors de la faille. Je jetais à peine un regard à ma jambe. C’était profond mais ça guérirait.
Je ne jetais pas un regard à mes camarades qui se trouvait en bas. Leurs mines devaient être atterrées, et je ne pouvais que les comprendre.
Mais la douleur m’avait relié à nouveau à la réalité, me sortant du brouillard dans lequel mes pouvoirs pouvaient m’amener.
Je préférais avoir mal que de tuer, même momentanément, quelqu’un. J’avais déjà une sale réputation depuis l’Egypte.

Laissant derrière moi des gouttelettes de sang je continuais mon ascension. Je pinçais les lèvres, la blessure ne devait pas être belle à voir aux vues de comment elle me lançait.
Arriver en haut je lançais un regard en bas. La tête me tournait légèrement mais c’était supportable.

« Faites attention, certaines marche sont pourries. »

*Perspicace. Je pense qu’ils s’en étaient rendu compte. *

Je m’appuyais contre le mur un moment observant le couloir qui s’étendait devant moi. Avec un peu de chance la salle de bain était encore fonctionnelle.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Aislinn s'exprime avec fougue en : 993399 Hadès cherche les problèmes en : 9933ff
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1389
Localisation : O'Connaire on the Docks
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Hall Sam 30 Déc - 21:51
Le hall était encore plus lugubre que l’extérieur. Les éléments étaient soit brisés, soit délabrés, ou incrustés de poussières. Numa retint un éternuement sous cette couche volatile de saletés. Avoir un odorat surdéveloppé n’était pas toujours apprécié. Elle aimerait bien connaitre le bouton off de ce pouvoir.
La nymphe s’engouffra lentement dans la pièce en faisant attention aux éléments jonchant le sol. Elle s’arrêta sur le tableau familial qu’elle ne put s’empêcher de remettre droit. Loin de là être maniaque ou excessive dans le rangement, mais elle n’aimait vraiment pas voir un tableau qui n’était pas droit. Ses yeux oublièrent rapidement le cadre effrayant de la pièce et ils admirèrent la précision du tableau, les couleurs sombres et les regards si travaillés et marqués que les personnages semblaient vous regarder. C’était vraiment un beau travail. Il fallait admirer l’artiste.

La contemplation de Numa s’arrêta lorsqu’elle entendit le cri d’une demoiselle en détresse. Elle sursauta, sans pour autant que son visage ne change d’expression, et vit la silhouette de ladite demoiselle monter au premier étage.
Une désagréable odeur qui ne lui était malheureusement plus inconnu se mit à chatouiller ses narines.

_Faites attention, certaines marche sont pourries.

Numa passa un rapide coup d’œil dehors, envers ses camarades, avant de monter avec prudence au premier étage pour rejoindre la blessée. L’odeur du sang mélangé à la poussière était fort désagréable, et l’esprit du chien l’incitait grandement à faire abstraction.
Numa aurait bien aimé visiter les pièces du bas, mais elle ne pouvait pas laisser cette fille toute seule, la sachant blessée. Même si elle dégageait une certaine assurance et un fort caractère, blessée ses qualités ne lui sont pas d’une grande aide.
Numa se tenait fermement à la rambarde, au cas où une autre marche aurait décidé de rendre l’âme également. La nymphe ne voyait pas grand-chose avec si peu de lumière mais son odorat ne la trompait pas, cette fille avait une vilaine blessure.
Même si la réponse était évidente, Numa demanda tout de même de sa voix naturellement calme et douce :

_Tout va bien ?

Numa se mit à genoux pour être à la hauteur de la blonde et tenter de voir les dégâts. Mais à par la forte odeur de sang, elle ne pouvait pas vraiment décrire l’état de la jeune femme.

*Fouille dans tes poches, le garçon sent l’aseptique, il doit sûrement avec du désinfectant sur lui !*

Malin, malin. Numa se mit à fouiller rapidement dans les poches de la veste du roux, à la recherche de quelque chose qui pourrait aider la fille. Elle trouva rapidement un petit flacon qui ressemblait à un petit tube de désinfectant mais un peu pâteux, comme du gel.
Malgré tout, le fait d’être bilingue ne l’aidait pas à connaitre les termes médicaux en anglais. Ses doutes se dissipèrent lorsqu’elle réussit à lire « antiseptic gel » sur le flacon, à la lumière de la lune. Hm, ce n’était pas forcement une bonne idée de mettre ça sur une plaie.
Elle remit rapidement le flacon dans la poche de la veste du roux et reporta son attention sur la jeune femme.

_Je ne suis pas médecin, mais il faudrait nettoyer ça.

*J’ai comme une impression de déjà vue* se moqua gentiment l’esprit du chien

Numa aussi avait une sensation de déjà vu, mais là n’était pas la question. La brune ne connaissait pas cette demoiselle qui semblait avoir un petit tempérament, et lui proposer d’aller voir l’infirmière juste en bas était peut-être une chose inutile. Lui proposer de l’aider à marcher non plus. Mais la brune ne pouvait pas la laisser comme ça. Elle se tourna rapidement vers le bas de l’escalier, espérant qu’une aide plus familière et experte que la sienne arrive rapidement. Mais elle finit tout de même par demander à l’inconnue, la laissant le choix à la blonde :

_Tu as besoin d’aide ?

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►


Thème de Numa ::
 


Présentation ~ Journal ~ Liens ~
Téléphone

Numa se manifeste en : 3399ff et pense dans des : *étoiles*
Son compagnon omniprésent communique en : 000099
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Localisation : Quelque part en train de regarder le ciel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Manoir Δ Hall
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Manoir Δ Hall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Football Hall of fame
» Le Hall
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Périphérie - Monde :: ◄ Knocksouth, Comté de Galway :: ► Pâturages :: Halloween 2017-
Sauter vers: