AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Réveil en chambre inconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annexes :: ◄ Dortoirs des filles :: ► Chambres des filles :: Chambre 115
MessageSujet: Réveil en chambre inconnue Dim 20 Mar - 20:26


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

Je sombrais rapidement dans la brume, perdant contact avec mon environnement. Sifflotin se lançai dans un assaut brutal et sporadique, déchaînant toute sa colère vers moi. Je l’avais empêché de planter Leila en le refoulant une deuxième fois au fond de mon cerveau mais celui-ci n’avait pas dit son dernier mot.
J’avais vaguement conscience que Leila m’avait soulevée et m’emmenait quelque part. Mais trop occuper avec les attaques de Sifflotin, mon corps était tel un pantin, seul mon visage semblait encore réagir à ce qui se passait dans mon crâne.
Celui-ci tentait d’ailleurs de reprendre le contrôle de mon corps, probablement pour agresser Leila par la suite. Je senti alors qu’on me déposait à nouveau sur le dos avant de sombrer dans les ténèbres.

*36 doses…*
*…*
*Tu vas crever ? Fergal ? Tu vas crever ?*
*…*
*Après tout c’est pas comme si c’était pas compliqué, il suffit de lâcher prise petit.*
*Je serai déjà mort depuis longtemps si j’avais lâché prise…*
*JUSTEMENT CREVE*

*Hé Sifflotin…*
*…*
*Pourquoi tu t’arrêtes ?*
*…*
*…*
*Ta gueule…*
*Ca répond pas à ma question…*
*… Je ne peux plus t’attaquer sans le subir moi aussi…*
*Hmmm c’est con ça. Et pourquoi ?*
*Fusion des esprits…*
*Hein ! Ahah p’tin c’est une blague ton truc ?*
*Non… Inconsciemment, pour te protéger ton corps commence à nous unir…*
*…*
*T’inquiète pas… je n’ai pas prolongé l’expérience… mais on est maintenant beaucoup plus liés que simple dieu-réceptacle…*
*Donc on fait quoi maintenant ?*
*…*
*Sifflotin ?*
*Repose-toi Fergal, j’en ai fini avec les tentatives d’assassinats… Je ne pourrai plus le faire sur toi…*
*Tu penses vraiment que je vais te croire sur parole conn*rd ?*
*As-tu le choix ?*
Je patiente, il a raison… Je sens alors Sifflotin lentement s’éloigner et se poser dans un recoin de mon cerveau. Je sens alors les ténèbres laisser place à des rêves troublés par de multiple apparition de serpent. C’est alors que l’un d’eux me saute dessus ouvrant grand la gueule.
*NON !*

Je me redresse brutalement dans le lit, haletant et transpirant à grosses gouttes. C’était juste un p’tin de rêve… Je reprends lentement mon souffle, observant le lieu où je viens de me réveiller. Le premier truc que je remarque est le peu d’habits que je porte… Uniquement mon caleçon… Qui plus est je ne suis pas dans ma chambre avec le petit Nathanaël. Une faible lumière de fin de journée filtre à travers la fenêtre. J’ai dût disparaître une bonne partie de la journée… Je ferme les yeux tentant de reprendre mes esprits mais je suis brusquement arrêter par la vision thermique qui apparait dans mon esprit.
*Sifflotin ? Qu’est-ce que tu fais ?*
*Rien… Semblerait que tu as assimilé une partie de mon pouvoir de transformation… Et en plus particulier la partie permettant de transformer tes yeux…*
Je regarde mes bras bouche bée, deux longs traits rouges. Je tourne légèrement la tête vers le côté du lit pour voir une autre tache rouge.
*C’est quelqu’un qui a la tête posé sur le lit. Concentre toi sur tes yeux et imagines que tu récupères les tiens.*
Je m’exécute, sentant ma vision humaine revenir progressivement. Je contemple les grands yeux sombres de Leila. Je reste silencieux, la bouche légèrement ouverte, et l’observe essayant de déchiffrer son expression de visage.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Dim 20 Mar - 20:46
Citation :


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...



Leila déverrouilla la porte de sa chambre et entra tirant Fergal derrière elle. Refermant la porte elle alluma la lampe de chevet et laissa Fergal choir contre la base du lit. Il semblait encore torturer mais au mois il avait cessé de gigoter.

Elle balança son pull trempé sur la chaise du bureau et alla ensuite se chercher des vêtements sec.

Elle se changea dos à lui. De toute manière il avait l’air complètement parti dans les vapes. Tous ses muscles la faisaient souffrir mais elle fit un effort pour ignorer la douleur et se dirigea vers Fergal toujours inconscient. Elle lui retira ses vêtements dégoulinants à l’exception de son caleçon se disant que vu les circonstances, il n’y verrait pas trop de problème.

Elle l’installa ensuite dans son lit et remonta les couvertures sur lui pour le garder au chaud. Elle alluma la musique et mis quelque chose de doux et relaxant. Elle s’assied ensuite sur le lit et pris la tête de Fergal sur ses genoux et lui massa les tempes et la nuque en appliquant de la chaleur. Elle ne pouvait rien faire de plus pour l’instant. Sa respiration semblait s’être calmée.


*Je crois que c’est fini… il dort. Laisses-le se reposer… tu devrais faire pareil d’ailleurs* Dit doucement Sekmeth.


*Non, je ne peux pas dormir tant qu’il est dans cet état… en plus… qui sait si l’autre ne décide pas de me tuer encore une fois…* Répliqua Leila lasse.


*Je doute que son corps ai la force de faire quoi que ce soit pour un moment.*


Leila reposa doucement la tête de Fergal sur les oreillers et s’étendit à côté de lui, dos au mur. Elle lui flatta les cheveux, le regardant dormir. Elle n’était pas certaine de ce qu’elle devait faire à cet instant. Après plusieurs minutes, elle se leva et aller préparer un grand verre d’eau et quelque chose à grignoter et se recoucha la tête appuyer sur la main observant les mouvements du jeune homme. Son sommeil semblait agité.

Ça devait faire plusieurs heures qu’il dormait, Leila avait perdue la notion du temps, les rideaux de la chambres étant fermés, lorsqu’il se leva en sursaut ses pupilles comme celles d’un serpent. Leila sursauta et le regarda inquiète.
 

*Pas encore…*


Puis il se calma et ses yeux reprirent leurs formes et couleurs normale. Il la regarda un peu perdu.

 
   -   Ça va… tu dormais… ce n’est qu’un cauchemar… tu devrais essayer de dormir encore un peu… Dit doucement Leila en le fixant. Elle posa sa main sur sa joue comme pour le réconforter.


 
Elle se leva tranquillement en grimaçant ses muscles la faisant cruellement souffrir et lui tendit le verre d’eau. On pouvait d’ailleurs voir se fines marques dans son cou là où Fergal ou plutôt son dieu avait essayé de l’étrangler.
 

   -   Hum…. Tu as soif? S’enquit-elle un peu mal à l’aise. Et oh… euhm… désolé pour tes vêtements… tu étais complètement trempé… je voulais pas que tu attrapes la mort… Tu te sens mieux?... Il était encore plus pâle qu’à l’habitude ce qui en soit était un exploit… elle le regardait inquiète.



*Tu n’as pas à t’inquiéter je crois… ça semble être lui qui a le contrôle.* Dit Sekmeth sentant l’inquiétude de Leila. *Je crois que même son dieu a besoin de repos… nous ne sommes pas invincibles non plus…*


*Ah bon?*
 

*Nous en reparlerons mais pas maintenant*


   -   Tu es sur que tu ne veux pas aller à l’infirmerie… tu es vraiment très pâle… ce qui n’est pas peu dire dans ton cas… Elle fit un petit sourire. En plus… je doute que je puisse faire quoi que ce soit si ça se reproduit…



Elle le regardait fixement, tentant de voir son dieu à travers ses yeux mais il semblait bel et bien maître à bord, ses yeux avaient leur belle couleur verte caractéristique de Fergal et non du serpent. Elle passait les mains dans ses cheveux nerveusement, sans trop s’en rendre compte.
 

   -   Si tu veux j’ai sorti quelque chose à manger… enfin si tu te sens mieux… enfin je sais pas trop ce que je dois faire… Elle détestait se sentir comme ça, ne pas avoir le contrôle et savoir quoi faire. Elle se mordillait la lèvre son cerveau tournant à 100 à l’heure.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Lun 21 Mar - 0:40


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...


-   Ça va… tu dormais… ce n’est qu’un cauchemar… tu devrais essayer de dormir encore un peu…
Elle fit alors quelque chose qui me surpris énormément. Elle plaça sa main sur ma joue, ignorant mon problème de peau. Je frissonne perturbé par ce contact. Leila se relève alors du lit.
-   Hum…. Tu as soif? Et oh… euhm… désolé pour tes vêtements… tu étais complètement trempé… je voulais pas que tu attrapes la mort… Tu te sens mieux?...
Je ferme les yeux, passant mes mains dessus et hochant légèrement la tête.
-   Tu es sur que tu ne veux pas aller à l’infirmerie… tu es vraiment très pâle… ce qui n’est pas peu dire dans ton cas… En plus… je doute que je puisse faire quoi que ce soit si ça se reproduit…
Je rouvris les yeux et la vis sonder ceux-ci à la recherche de Sifflotin. Elle semblait nerveuse. C’est alors que j’aperçu les marques rouges sur son cou. C’était moi qui lui avais fait ça…
*Merde…*
*Tssss*
*Pourquoi ta essayer de la tuer de toute manière ?*
*Elle ne serait pas morte… elle gênait c’est tout. Et peut être que sa fera tiquer son dieu.*
Je soupire et m’assois sur le bord du lit ignorant ma nudité. C’était trop tard de toute manière… Elle avait vu ma perte de pigmentation dans toute sa splendeur. Ça ne servait plus à rien de lui cacher.
-   Si tu veux j’ai sorti quelque chose à manger… enfin si tu te sens mieux… enfin je sais pas trop ce que je dois faire…
"Tu as fait tous ce que tu pouvais faire et même plus ne t’inquiète pas."
En me relevant, je pris le temps de m’étirer en levant mes bras le plus haut possible.
*P’tin ça fait toujours aussi mal physiquement les agressions mentales ?*
*Tout ce qui se passe dans le cerveau peux affecter le corps même si celui-ci est en parfaite santé.*
Je me dirige vers mes vêtements en lançant à Leila :
"Vu que tu me demandes d’aller à l’infirmerie j’imagine que tu n’as dit à personne ce qui est arrivé et je t’en remercie. Il n’y aura plus de problèmes à présent et je ne souhaite pas abusé de ton hospitalité plus longtemps que nécess…"
Je m’arrête constatant que mes vêtements sont encore trempés. Soupirant je les attrapes et commence à les étendre comme je peux dans la pièce. Je sens le regarde de Leila peser sur mon dos.
"Tu as probablement plein de questions à me poser. J’essayerai d’y répondre du mieux que je peux pour compenser mon abus d'hospitalité."
Ayant finis d’étendre mon linge, je retourne m’asseoir en tailleur sur le lit attendant avec patience ses questions.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Lun 21 Mar - 1:42


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...



Leila remarqua la surprise dans les yeux de Fergal lorsqu’elle lui caressa la joue. Elle rougit. Il eu un regard vers son cou avec un air surpris et fâché à la fois. Elle fronça les sourcils et sortie un miroir à maquillage de son sac à main et vu les marques dans son cou.

   -   Fais-toi en pas avec ça… ça va partir… c’est même pas douloureux. Dit-elle pour le rassurer, ça l'était un peu mais elle ne voulait pas l'inquiété plus qu'il ne l'était déjà.

*mgggrrrrr* Leila entendit la déesse grogner, ou un son qui ressemblait à un rugissement dans sa tête, elle définitivement n’appréciait pas que son hôte ai des marques

Il voulut se rhabiller mais Leila avait complètement oublié d’étendre les vêtements pour les faire sécher… trop occupé à ce qu’il ne lui claque pas dans les mains ou qu’il essaie de la tuer.

   -   Oups… j’ai complètement oublié de les faire sécher… désolé… hmmm attends, je crois que je peux te trouver quelque chose…

*Il ne mourra pas, tu aurais pu le laisser dehors sous la pluie aussi laisser à lui-même… * Bougonna la déesse

*Oui je sais… si je pensais comme toi il serait soit mort ou il aurait attrapé une pneumonie ou une quelconque crise d’hypothermie…*

Elle alla fouiller dans la penderie et en ressortie une cagoule à capuche d’aspect très masculine et très ample qu’elle lui tendit. Marine avec un logo d’aigle dans le dos.

   -   Ça devrait te faire… c’est vraiment trop grand pour moi mais c’est pratique des fois l’hiver quand y fait vraiment froid… par contre j’ai rien côté pantalon qui va te faire… pour ce qui est de l’hospitalité t’en fais pas! Chez nous c’est normal de recevoir des gens et je dois dire qu’à part Lawrence que je n’ai vu qu’en de rares occasions… j’ai pas rencontrer personne alors c’est bien d’avoir de la compagnie… enfin j’aurais aimé mieux en d’autres circonstances… Dit-elle tristement.

Elle jouait avec une mèche de cheveux et le regardait fixement. Ses yeux verts la captivaient. Elle secoua la tête pour se reprendre. Il lui proposa de répondre à ses questions. Elle hésita, évidement qu’elle avait une tonne de questions mais elle trouvait le moment un peu mal choisi.

   -   Des questions… oui j’en ai mais je sais pas tu penses pas que tu devrais te reposer et manger un peu avant? Je sais pas ce qu’il t’as fait mais ça avait l’air vraiment souffrant, pour être honnête… on pensaient toutes les deux que t’allais y rester…

Lorsqu’elle parla du dieu de Fergal ses yeux devinrent deux billes noir opaques, signe qu’elle n’avait pas oublié et qu’elle ne le portait pas dans son cœur. Elle se pencha et tendit une barre chocolatée à Fergal.

   -   Tu devrais manger un peu… si tu aimes pas j’ai des trucs un peu plus santé… Elle alla fouiller dans son armoire et ressortie des galettes de riz et des biscuits ritz. Elle apporta le tout devant Fergal. Tu prends ce que tu veux. Dit-elle avec un sourire en se prenant une palette de chocolat aux amandes. Pour ce qui est des questions je peux peut-être commencer par te demander ce qui t’es arrivé? Dit-elle en pointa son torse… je vois que ça te mets mal à l’aise… accident ou maladie? Et si tu veux pas répondre c’est correcte aussi. S’empressa-t-elle de dire ne voulant pas le brusquer. Sinon… pourquoi tu ne voulais pas aller à l’infirmerie? Il me semble que dans l’état où tu étais s’aurait été mieux non?

Elle s’arrêta observant Fergal, malgré la pâleur de sa peau et les teintes inégales elle n’était pas rebutée, plutôt intriguée. Bon elle mentirait en disait que c’était joli, mais en faisant abstraction de ce détail il avait l’air d’un homme tout à fait normal, aucune raison selon elle d’éviter les contacts humain.

   -   Si tu préfères te reposer ça me vas aussi, je ne veux pas t’embêter avec mes questions. Et puis tu es ici en quelle année, t’as une idée de ce que tu veux faire?

Tout en discutant avec lui, elle alluma la musique et mis quelque chose d’un peu plus rythmé et joyeux.

Elle se leva et fouilla dans les poches de son pull et sorti le scalpel de Fergal.

   -   Si tu me promets de pas essayer de m’égorger je te le rends… elle resta sérieuse un instant qui lui fit un clin d’œil. T’inquiètes, je vois que tu es de retour au poste dit-elle en lui tendant l’arme. Au fait si tu aimes les armes… je peux peut-être te montrer ma petite collection personnelle… si ça te dis.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Lun 21 Mar - 23:54


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...


J’accepte le pull. Découvrant le symbole d’aigle dans le dos, je ne peux m’empêcher de tirer un sourire face à la forte symbolique que cela avait avec Sifflotin.
*Tsssssss j’aurais dût la tuer quand j’avais l’occasion…*
*Tu as essayé… Sauf que je ne veux pas finir en légume suite à un exorcisme…*
*Personne ne l’aurait su…*
*Bien sûr ! Une élève disparait comme ça par magie tu crois vraiment que personne va tilter ?*
*…*
J’enfile le pull. Malgré les rideaux tirés sur la fenêtre, la pièce n’est pas des plus chaudes. J’apprécie donc la chaleur que me procure le pull.
*Disons aussi que quand t’es à poil ce n’est pas facile de conserver la chaleur…*
Je passe la capuche par-dessus ma tête, regardant Leila se diriger vers son armoire et commencer à fouiller à l’intérieur.
-   Tu devrais manger un peu… si tu aimes pas j’ai des trucs un peu plus santé…
Elle dépose devant moi un tas de différentes sucreries. Je ressens alors mon ventre hurlé famine en se manifestant par un bruyant gargouillement.
*Bah si tu voulais rester un minimum classe c’est mort gamin…*
Me rendant compte que je n’ai pas mangé depuis hier soir j’attrape une barre et la glisse dans ma bouche, appréciant le goût sucré de celle-ci. Finissant ma barre, j’écoutais patiemment ses questions.
*J’aurai pu parier que la première question serai celle-ci…*
*En même temps tu avoueras que c’est intriguant d’avoir la peau aussi claire que la tienne.*
*Les gens regardent que ça…*
*Pas tous petit… pas tous…*
*Tu parles…*
*Alors explique-moi pourquoi la fille en face de toi passe son temps à regarder tes yeux au lieu de tes plaques blanches ?*
*…*
Préférant esquiver la question, j’attrape une deuxième barre. Réfléchissant à comment aborder le problème sans lui faire peur.
"J’ai suffisamment dormis pour le moment. Je te dois bien quelques explications…"
Je prends une nouvelle bouché de barre sucré, mâchant lentement.
"Pour commencer je suis en Terminale, ayant redoublé suite à une mise en quarantaine dût à la maladie génétique qui me ronge actuellement le corps. On ma étudier pendant un an pour être sûr que je n’étais pas une bombe biologique. Elle est tellement rare que mes parents ont préféré m’enfermer dans un institut pour éviter que je fasse des éclaboussures autour d’eux…"
Je prends une pause, mettant le reste de la barre dans ma bouche. Puis reprends avec mon habituel air neutre.
"J’ai de multiples tumeurs qui se développent dans mon corps, attaquant n’importe quel partie de celui-ci. Pour le moment je suis chanceux ma situation est stable et les tumeurs sont bénignes, n’ayant touché aucun organe important…"
*Tu oublies celle qui est dans ton cerveau te provoquant des sautes d’humeurs…*
*Depuis que tu es là je n’ai plus eu ce problème…*
*J’endigue le phénomène comme je peux en effet…*
J’observe Leila, cherchant à desseller l’habituelle lueur de dégout ou de pitié qui apparait généralement dans les yeux des gens à ce moment-là. Au lieu de cela, elle se retourne allant allumé sa chaine Hi-fi mettant de la musique joyeuse et entrainante.
*C’est bien la première fois que quelqu’un s’en fout à ce point de ma maladie…*
*Fait du bien des fois non ?*
*… Pas désagréable en effet…*
Elle récupère quelque chose dans la poche de son pull.
-   Si tu me promets de pas essayer de m’égorger je te le rends…
Je regarde la lame qui a failli la transpercer plus tôt aujourd’hui, hésitant. La voyant me faire un clin d’œil, je le récupère et me lève pour aller le déposer dans la poche arrière droite de mon pantalon encore en train de sécher.
- Au fait si tu aimes les armes… je peux peut-être te montrer ma petite collection personnelle… si ça te dis.
D’un geste lent, je fais glisser la lame dans la poche. Je reste immobile près de mon pantalon quelques instants. Me remémorant de vagues souvenirs que j’avais essayé d’oublier depuis longtemps…
"Je n’aimes pas ça… Je suis un Runner… ou un messager appelle ça comme tu veux… Pas un assassin… Le scalpel était une idée du collègue… Soit disant que certains dieux était violent au point de transformer leur réceptacle en monstre."
Je secoue la tête en fermant les yeux. Chassant les images perturbantes que mon cerveau faisait ressurgir.
*Le pauvre… au moins il n’aura pas souffert avec le crane qui explose comme ça tststststs*
*Ta gueule…*
Je garde le silence encore quelques instants. Puis relève la tête tentant un sourire vers Leila.
"Sinon pour le futur je prévois de survivre encore le plus longtemps possible. Et toi ?"

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Mar 22 Mar - 12:07
Fergal O. Galeson a écrit:


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...



Leila sourit lorsqu’elle vue Fergal engloutir sa première barre de chocolat avec appétit.

Il commença alors à répondre à ses questions. Elle fut toutefois choqué que ses parents l’aient enfermé au lieu de s’occuper de lui. Ce qui devait se lire sur son visage. Elle ne pouvait cacher ses émotions facilement et tout se lisait là… surtout si on portait attention à ses yeux qui devenaient noirs lorsqu’elle était en colère.

*Tu parles d’une bande de sans génies! Laisser son enfant malade seul… c’est vraiment inhumain! Je les aurais en face que je leur dirais pas façon de penser!* Explosa Leila.

*Toutes les familles ne sont pas comme la tienne… et de mon époque les malades… tu sais…* Dit Sekmeth doucement pour la calmer.

Leila sentait la fureur monter en elle. Pour elle c’était inconcevable. Elle crispa les poings et préféra les mettre dans les poches de son jeans. Elle se leva et alla s’asseoir à côté de Fergal sur lit en l’observant, pas tant sa peau mais lui en général.
 
   -   Tu sais tu aurais pu m’envoyer balader ou juste pas répondre… c’est un sujet délicat… j’ai manqué de tact… Elle fit un demi-sourire. Au moins ça ne semble pas avoir attaqué les yeux… jolis le vert en passant. J’aime bien…  Dit-elle en levant la main comme pour lui flatter la joue puis se ravisa. Elle rougit un peu ne sachant pas trop pourquoi elle avait dit tout haut ce qu’elle pensait tout bas.


*Bah c’est vrai que le vert lui va bien. Mais bon tu aurais pu effectivement garder ça pour toi…* Renifla la déesse.



Lorsqu’elle lui proposa de lui montrer sa collection d’armes fut un peu surprise lorsqu’il lui dit qu’il n’aimait pas les armes et qu’il n’était pas un assassin… une idée de son dieu. Elle pencha la tête de côté le regardant en se mordillant la lèvre, pensive.


   -   Non en effet tu n’a pas le look d’un assassin… quoi que avec tes pulls toujours sur la tête… Elle ricana. Enfin… contente de voir que c’est pas trop ton genre. Pour ma part j’aime bien les armes d’arts martiaux surtout ou encore de combat au corps à corps. Les fusils me répugnent. Mais bon puisque tu n’aimes pas ça va…


*Il n’a pas le physique d’un assassin et encore moins d’un guerrier quoique sa petite prestation de toute à l’heure m’a impressionnée je dois l’avouer.* Dit la déité.


   -   Si tu as des questions aussi… ne te gênes pas… Je ne mords pas. Dit-elle avec un sourire joyeux et un peu coquin.


Elle attrapa sa brosse à cheveux sur la commode et commença à brosser ses longs cheveux qui commençaient à aller dans tous les sens en séchant.


   -   Mon futur… j’aimerais bien enseigner les langues, mais je ne suis pas encore très sûre. Je suis en première…  il me manquait des équivalents… c’est bien voir du pays, mais du coup ses systèmes scolaires sont pas tous pareils…

Elle attrapa une galette de riz et en croqua un morceau essayant de ne pas toujours fixer ses yeux.

   -   Au fait je me demandais… blond c’est ta couleur naturel?



La musique en background changea drastiquement et tomba sur du Heavy Metal. Elle se pencha pour changer la musique, elle ne voulait pas l’agresser quand même.
   -   Je suis désolé je n’ai pas grand-chose ici pour nous divertir… mais…

Elle se pencha ouvrit un mini frigo et en sortie du coke et dans un de ses tiroirs, elle sortit une bouteille de Rhum cubain. Elle lui fit un clin d’œil.


   -   Mais chutt… faut pas le dire sinon ils vont me le confisquer… c’est vraiment pas amusant ici pour ça… Mais si tu veux je peux te sortir de l’eau ou tu peux prendre le coke normal. Je me dis que ça pourrait détendre l’atmosphère… Elle se reprit à fixer ses yeux et secoua la tête.
*Faut que j’arrête de faire ça… il va penser que je suis débile ou quelque chose.* Se dit-elle en jouant avec une mèche de cheveux rebelle dans son visage.
 

*En effet arrêtes de faire ça… t’as l’air d’une adolescente… et t’as vraiment l’air idiote!* Dit Sekmeth redevenue grincheuse. *Maintenant sors moi se Rhum que je vois s’il à bon goût!*



Leila sortie deux grands verres et commença à verser le coke dans les 2 verres. Elle mis une bonne rasade de rhum dans le sien et regarda Fergal avec un air interrogateur.


Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Mer 23 Mar - 23:42


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

Leila vint s’asseoir à côté de moi. Elle semblait énervée mais pas contre moi. Je hausse les épaules lorsqu’elle me dit que j’aurai dû l’envoyer balader.
"Je te dois bien ça…"
Elle complimenta alors mes yeux, levant sa main puis la rabaissant.
*Qu’est-ce que je te disais ?*
*Ça ne veut rien dire…*
*Et moi je te dis que tu l’intéresse… Sinon pourquoi elle t’aurait aidé sans prévenir personne comme tu lui as demandé ?*
*…*
*Pourquoi ce geste de la main en direction de ta joue puis le rougissement ?*
*…*
*Tu n’es pas intéressé gamin ? Me dit pas non je sais très bien que ce n’est pas vrai…*
*Je ne peux pas… pas avec ce qui me ronge de l’intérieur…*
*Raison valable… mais idiote.*
*Pense ce que tu veux je m’en fous…*
Je reprends le fil de la discussion avec Leila qui m’expliquait qu’elle n’aimait pas les armes à feu. Je hausse les épaules une nouvelle fois lorsqu’elle évoque mon look.
"Ça permet d’éviter les regards trop insistant ou fixer sur toi. Malheureusement avec ma peau c’était obligé que l’on me fixe. Les gens ne savent pas comment réagir à des situations pareilles… Et je ne serai pas pour autant leur dire ce qui est le mieux…"
Je réfléchis quelques instants puis reprends.
"Je te l’ai dit je n’aime pas les armes. Que ce soit à feu ou blanches, dans les deux cas elles entrainent la violence gratuite et incontrôlée…"
J’observe silencieusement Leila se recoiffer, écoutant tranquillement ce qu’elle souhaitait faire plus tard.
*Tsss, elle a le sang beaucoup trop chaud pour devenir professeur. Je plains ses futurs élèves…*
*Parfois ça peut aider à progresser.*
*Oui quand c’est contrôler. Et elle ne contrôle pas encore…*
*Sa viendra… Elle ne doit pas être beaucoup plus âgée que moi et elle a encore pas mal de temps pour apprendre…*
*… Fergal, toi aussi tu auras le temps…*
*C’est sympa Sifflotin mais j’ai du mal à y croire vu ce que tu as tenté de faire tout à l’heure…*
*…*
- Au fait je me demandais… blond c’est ta couleur naturel?
Je relève la tête et vois Leila avec un gâteau entre les dents me faisant tirer un léger sourire. Je secoue légèrement la tête en reprenant mon air neutre.
"Non se so…"
Je suis coupé par le soudain solo de guitare électrique venant de la chaine Hi-fi. Leila se précipita pour changer la musique. Le son redevenant raisonnable je reprends.
"Non… à la base j’étais aussi brun que toi… C’est un effet secondaire de la maladie. Et les traitements expérimentaux n’ont pas aidés… D’ici un ou deux ans ils seront probablement encore plus blancs qu’une blouse de médecin."
Leila se dirigea ensuite vers un ce qui semblait être un mini frigo. Elle en sortie une bouteille de coca et une autre en verre. Probablement de l’alcool vue la bouteille en verre. Je maintiens son regard quelques instants à travers sa mèche avant de légèrement secouer la tête.
"Je vais juste prendre du coca merci. Mon corps n’est pas en état pour de l’alcool."
*Surtout que de base c’est un poison pour votre corps… Je ne comprends pas la logique derrière toutes vos idées des fois…*
*Ça donne un arôme différent. Et les effets secondaires peuvent aidés lorsque l’on se sent pas bien j’imagine…*
*Sa reste un poison… Votre corps est pas capable de l’assimiler si je me souviens bien du dernier livre de biologie humaine que j’ai lu.*
*C’était y a combien de temps ça ?*
*Je ne sais plus…*
J’attrape mon verre et le lève légèrement.
"Tchin"
Je bois une gorgée puis contemple les bulles de gaz remontées le long de la paroi en verre.
*La nature est bizarrement faite non ?*
*Plutôt correctement faite si tu demandes mon avis. Sans un parfait équilibre du hasard rien n’existerait…*
*Même pas vous ?*
*…*
*Tu ne sais pas ?*
*Nous en parlerons une autre fois…*
Je me relève et me dirige vers la fenêtre emportant mon verre avec moi. Ecartant un des deux rideaux et m’appuyant contre le côté de la fenêtre, je contemple le crépuscule tombé sur le parc. Les derniers rayons de soleil tombent sur mon visage.
"Il semblerait que j’ai survécu à un jour de plus…"
*Tu ne veux pas lui demander à quoi ressemblent ses tatouages ?*
*Encore cette histoire de tatouage…*
*Ça te fera de la conversation au lieu de faire cet air chiant et silencieux.*
Je soupire puis repose ma tête contre l’angle de la fenêtre et regarde vers Leila.
"Vu que tu me le propose… tes tatouages m’intriguent. Ils ressemblent à quoi ? On ne peut pas les voir dans leur intégrité."
Je continue d’observer l’extérieur, regardant les petits personnages se diriger rapidement vers le pensionnat avec la nuit tombante. Je bois une autre gorgée de coca.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Jeu 24 Mar - 1:16
Citation :


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...


Leila sirota son rhum and coke en observant Fergal qui lui faisait dos avec seulement le pull et ses boxer. Elle eu un demi-sourire.

Leila haussa un sourcil lorsqu’il parle de ses tatouages.

*Au gym il a quelques jours…* Précisa Sekmeth à son questionnement silencieux

*Ah oui… la camisole*


   -   Pour les tatouages, ils sont pas mal tous symboliques, tu veux les voir? Demanda-t-elle en souriant
 

Elle attendit qu’il se retourne et releva le bas de son chandail découvrant environ le 2/3 du dos. Dans cette partie, on pouvait voir au centre du dos un arbre assez imposant qui montait jusqu’au milieu du dos (une partie reste cachée par les vêtements). Dans le bas à gauche on pouvait distinguer l’éléphant blanc d’Afrique.

   -   L’arbre est en lien avec mes racines, peu importe où je me trouve, je sais d’où je viens et qui je suis. Les cultures d’ailleurs ne m’ont jamais fait changer qui je suis… et pour moi la famille c’est important. Elle pointa ensuite l’éléphant. Pour ce qui est de l’éléphant blanc, c’est pour la protection et je trouve aussi qu’il est majestueux… Les autres, je ne crois pas que tu puisses les voir.


Elle rabaissa le chandail et descendit l’une des bretelles du chandail découvrant une partie de son épaule gauche.

   -   Là, c’est le symbole celte de la puissance… parce que, que comme je l’ai dit j’aime contrôler mon environnement. Et bon en arts martiaux, la puissance est aussi importante pas seulement physique mais le mental aussi.


Descendant l’autre côté du chandail elle poursuivit ses explications.

   -   Finalement tu peux voir une partie du nœud infinie ou d’éternité, symbolisant la compassion et la sagesse… bon sagesse c’est pas encore acquis je te l’accord.
Dit-elle en lui faisant un clin d’œil par-dessus son épaule. Elle semblait heureuse de voir quelqu'un qui s'intéressait à la signification de ses tatouages
 

Alors qu’elle était entrain de finir son explication sur ses tatouages la chanson qui suivi l’arrêta net. Un cover de The Bad Touch que son ex lui avait fait il y a avait quelques années.


« Just for you Lili… the love of my life! You’re so sexy… and 3… 4…>> Disait un jeune homme.

Lorsqu’elle reconnue la chanson Leila voulu attraper son téléphone pour changer de chanson, mais trop tard, elle jongla avec l’appareil qui tomba entre le mur et le lit elle essaya de l’attraper mais la musique toujours à fond, celui-ci tomba sur le plancher sous le lit. Elle descendit et à quatre pattes, se pencha sous le lit à bout de bras pour attraper le maudit cellulaire.



*Mais quelle honte!* Dit Sekmeth en reniflant.



*M’en parle pas… je pensais pas que j’avais encore ça dessus…*



N’étant pas un chanteur professionnel, l’acoustique et la voix étaient assez ordinaires.



*Mais arrêtes moi cette horreur!* Dit Sekemth en voulant mettre les mains sur ses oreilles.

*Qu’est-ce que tu penses que je fais là à quatre pattes le cul en l’air sous mon lit?! Du yoga?!*



Leila sortie de sous le lit les cheveux devant le visage et rouge comme une tomate. Elle essaya d’avoir l’air de s’en foutre mais le rouge de ses joues la trahissait. Elle éteignît complètement la musique et lança le téléphone sur le lit. Elle renvoya ses cheveux en arrière évitant le regard de Fergal le temps de se composer un visage neutre… ce qui dans son cas était généralement un échec.

Elle essuya la poussière sur ses jeans et se racla la gorge. Elle releva finalement la tête et regarda finalement Fergal dans les yeux honteuse. Elle aurait préférée disparaître dans le plancher.


*Si tu voulais faire bonne impression… bravo!*

*Ah la ferme!* Bougonna Leila.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Jeu 24 Mar - 23:29


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

Je me retourne vers Leila et écoute attentivement ses explications pendant que j'observe les différents symboles noirs.
*Tu vois ? Elle raconte juste ça vie a travers ses tatouages... Rien de plus.*
*...*
*À quoi tu penses Sifflotin ?*
*Je ne suis pas sûr petit je dois réfléchir un peu plus...*
*Bah tiens moi au courant si jamais l'envie de la tuer te reprend. J'aimerais autant éviter une deuxième fois d'avoir cette peur...*
*Tssss...*
J'observais le nœud sans fin sur son épaule droite, remarquant que Leila semblait très heureuse de parler de ses symboles. Lorsque la musique changea brusquement pour quelque chose de beaucoup plus artisanal.
« Just for you Lili… the love of my life! You’re so sexy… and 3… 4… »
Je lève un sourcil surpris. Leila se précipita alors sur son téléphone. Du moins elle essaya, l'envoyant valser sous le lit. Elle se pencha sous le lit afin de le récupérer.
*Détourne le regard veux-tu ?*
*Hein ?*
*Tu n'as pas envie de te prendre une baffe quand elle va se relever alors tourne les yeux.*
Détournant les yeux de la jeune femme accroupie, je ne peux m’empêcher de sentir un grand sourire se dresser sur mon visage en écoutant un peu plus les paroles de la musique. Celles-ci faisaient énormément allusion au corps nu de Leila et de l'envie qu'avait le gars envers elle. Cependant le pauvre était un piètre chanteur.
*Finalement tes gargouillements de ventre ne sont pas si mal...*
Leila émergea de sous le lit avec son portable. Coupant la musique elle lança son portable sur le lit. Pendant quelques instants elle esquiva mon regard le rouge aux joues. Elle tenta de reprendre contenance avant de relever les yeux vers moi. Elle semblait honteuse de ce qui venait de se passer. Ne souhaitant pas lui afflige le silence plus longtemps, je me dirige vers mon pantalon. Attrapant mon portable, je rallume la chaîne hi-fi en connectant mon portable à la place de celui de Leila. Mettant en route la musique « Avant la tempête » de DragonForce pour détendre l’atmosphère, je dépose mon portable sur la chaîne hi-fi et me retourne vers Leila. Mon sourire toujours sur mon visage.
"Ton copain est pour le coup..."
*Idiot ? Complètement abruti ?*
"… courageux."
*Tsssss...*
Me rapprochant d'elle, je lui ébouriffe les cheveux avant de retourner contre la fenêtre.
"Ne t’inquiète pas, je garderai ce détail pour moi. Après tout, je ne vais pas planter dans le dos quelqu'un qui vient de m'aider."
Lâchant Leila du regard, je retourne à mon observation de l’extérieur pensif avec la ballade de métal qui joue en arrière-plan.
*Ses tatouages sont jolis...*
*Hmmm...*
*Je m'en ferai peut-être un à l'occasion.*
*Et qu'est-ce que tu feras comme symbole?*
*Je sais pas encore... je sais pas si c'est une bonne idée de toute manière avec ma peau.*
Haussant les épaules, je reprends une gorgée de mon verre.
"Je vais probablement devoir dormir ici... Mes vêtements ne sont pas encore secs. Ça ne te dérange pas ?"
J'attends patiemment la réponse de Leila.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Ven 25 Mar - 14:58
Citation :


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...



Lorsque Leila croisa enfin les yeux verts de Fergal il y avait une lueur amusée et un grand sourire lui étirait le visage.
   -   Au moins je vois que ça te fais rire… Dit-elle les joues toujours en feu. Et pour ton information c’est mon EX petit ami… je pensais avoir effacé ça… semblerait que non…

*Heureusement… que c’est un ex… avec une voix pareil, je voudrais mourir.* Sekmeth fouilla ses souvenirs *Mouais… pas laid tout de même…* Approuva celle-ci.

*Mouais… beau mais y’avait pas grand-chose dans la cervelle…*

Elle replaça ensuite ses cheveux qu’il avait ébouriffés au passage.

   -   Je ne sais pas s’il était courageux ou juste vraiment imbécile… bon je trouvais ça cute à ce moment-là… mais sérieusement, il chante comme un pied… Elle éclata de rire. Un rire nerveux mais qui lui fit du bien. Il lui dit qu’il garderait le secret. Elle le regarda avec un demi-sourire. T’es mieux de pas en parler… sinon je vais devoir te tuer… et ça serait vraiment dommage… Dit-elle en le regardant avec intensité.

*Et c’est moi qui est violente et irritable!*

*Va falloir que tu te fasses au sarcasme…*

Lorsqu’il lui demanda s’il pouvait dormir dans sa chambre elle pencha la tête de côté avec un sourire en coin.

   -   Dis donc! Tu te dégênes vite! Ça ne me dérange pas… mais on va tenir tout juste dans mon lit… À moins que…

Elle resta sérieuse quelques instants le temps qu’il soit vraiment mal à l’aise de l’allusion qu’elle faisait de « dormir » avec lui. Puis elle pouffa de rire.

   -   J’ai pas encore de coloc… le lit d’à côté est vide, je vais te trouver des couvertures propres… je ne garantis pas que ça va avantager ta masculinité par contre. Elle lui fit un clin d’œil.

Elle sorti un ensemble de draps propres dans les teintes de violet et lui balança le tout.

   -   Bon faudrait manger quelque chose par contre, du chocolat c’est pas tellement un repas équilibré. Attends moi je reviens, je descends chercher quelque chose à la café, fais comme chez toi.

Elle revint 20 minutes plus tard avec deux sandwichs un yogourt avec des fruits et deux gâteaux au chocolat. Elle poussa la porte avec ses hanches ayant les mains pleines. Elle alla déposer le tout sur le coin du meuble de travail.

   -   Tu peux choisir ce que tu veux, j’ai pris deux sortes de sandwichs… je savais pas ce que tu aimais donc.

Elle sortit un pyjama de son tiroir. Essentiellement une camisole et un short très court, elle pencha la tête de côté avec un sourire.

   -   Ça t’ennui de de retourner? Pas que j’aime pas qu’on apprécie mes formes mais on est pas encore assez intimes. Elle lui fit un clin d’œil. Quoique… Elle le regarda de la tête aux pieds… on en est pas loin je pense... Elle ricana.

*Comme si ça t’ennuierais vraiment…* railla la déesse.

*J’avoue qu’il est intriguant mais tout de même…*

*Tu le trouves plus qu’intriguant je dirais*

*Je t’ai pas demandé ton avis*

 Elle attendit qu’il se retourne et se changea puis attacha ses cheveux en une queue de cheval lâche et alla s’asseoir sur son lit en tailleur attendant que Fergal choisisse ce qu’il veule manger et pris le second choix. Elle mordit dans son sandwich en écoutant la musique.

   -   Sinon… t’as la « chance » d’avoir qui? Enfin ton coloc? Dit-elle en pointant sa tête. Sinon… tu m’as demandé pour mes tatouages y’a une raison en particulier ou juste par curiosité? Et toi tu en as?

Elle mangea en silence en observant Fergal du coin de l’œil, se forçant à ne pas constamment fixer ses beaux yeux verts.

*Tu pourrais lui demander s’il a une copine aussi.* Dit la déesse avec sarcasme

*Très drôle…*

Sekmeth se foutait de la gueule de Leila, aussi énervante qu’elle était, elle devait admettre qu’elle n’avait pas totalement tort, après tout… ils partageaient tout qu’elle le veuille ou non.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Ven 25 Mar - 23:25


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

J'observe Leila d'un air neutre le temps qu'elle finisse sa phrase.
*Elle veut te mettre mal à l'aise alors qu'il y a un lit juste derrière toi...*
*Hmmm...*
*Pas très fine hein ?*
Je hausse les épaules au moment même où elle éclate de rire. Elle me fit alors un clin d’œil tout en me lançant des draps violets.
"J'ai déjà dormi avec deux chiots et leur mère dans une niche pour éviter de mourir de froid... Ce n'est pas en dormant contre le corps d'une femme que je vais mourir..."
*Ta vraiment fais ça ?*
*Presque... au bout d'une heure les proprios m'avaient trouvé et contacter la police qui ma ramener chez mes parents...*
*Tstststsstsss bonjour l'odeur tstststststst*
*M'en parle pas...*
- Bon faudrait manger quelque chose par contre, du chocolat c’est pas tellement un repas équilibré. Attends moi je reviens, je descends chercher quelque chose à la café, fais comme chez toi.
Je la regarde quitter la pièce. La dernière note de la musique retentit à cet instant. Je patiente quelques secondes que la suivante se lance avant de prendre les draps et commencer à faire le lit.
*Rappelle-moi pourquoi on va dormir ici ?*
*Parce qu’un guignole a eu la bonne idée de brise sa promesse...*
*...*
*C'est ça tait toi... *
*Donc ça t’empêche de sortir de cette chambre pour aller dans la tienne ?*
*Mes fringues sont trempés...*
*Et alors ? Ça t’empêche de te tenir debout ?*
*Non mais je vais pas me trimballer en caleçon dans le dortoir des filles ! C'est juste la meilleure p'tin d’idée pour finir lynché.*
*Je vous comprendrai jamais vous autres les humains...*
*Peut-être parce que tu as toujours vécu à poil ?*
*...*
Ayant fini par clouer le bec à Sifflotin, je fais claquer la couette afin de bien l’étendre sur le lit avant de m'asseoir dessus en tailleur. Dos au mur, je repose ma tête contre celui-ci en écoutant « Tron Legacy – Daft Punk » démarrer en fermant les yeux. Après un moment, j'entends la porte s'ouvrir. Rouvrant les yeux, je l'observe déposer de la bouffe sur son bureau puis aller à son armoire. La voyant attraper différentes pièces de vêtement, je lève un sourcil interrogateur.
- Ça t’ennui de de retourner? Pas que j’aime pas qu’on apprécie mes formes mais on est pas encore assez intimes. Quoique... on en est pas loin je pense...
Obéissant, je fais un tour complet sur le lit, faisant face au mur. Patientant tranquillement en écoutant les bruits provenant de derrière moi, je me retourne lorsque je n'entendant plus de bruits de vêtements et attrape le sandwich poulet crudités. Prenant une bouchée de sandwich, j'observe Leila dans sa nouvelle tenue.
*Miam ?*
*Miam... clairement son ex a perdu quelque chose...*
*Je parlais du sandwich...*
*Ah... oui... un sandwich quoi...*
*...*
- Sinon… t’as la « chance » d’avoir qui? Enfin ton coloc? Dit-elle en pointant ma tête. Sinon… tu m’as demandé pour mes tatouages y’a une raison en particulier ou juste par curiosité? Et toi tu en as?
Comme d'habitude elle enchaînait les questions encore plus vite que je ne pouvais répondre. Je pris le temps de finir mon sandwich.
"Ce genre d'information requiert que tu donnes également ta part... Donne moi le tient en premier."
J'attrape le yaourt. Voyant qu'il n'y a pas de cuillère, j'ouvre légèrement le couvercle afin d’éviter que tout le yaourt se renverse quand je le porte à ma bouche. Je bois une gorgée de yaourt puis le tend à Leila en reprenant.
"Concernant les tatouages j’étais curieux. Ils ont très souvent des symboliques fortes..."
J'attendis d'avoir Leila qui me regarde droit dans les yeux avant de continuer d'un petit air accusateur.
"Et je ne vois pas pourquoi tu poses ta dernière question vu que ta probablement remarquer que non quand tu m'as déshabillé..."
Détournant le regard, j'attrape une pomme et commence à la faire passer d'une main à une autre en la faisant pivoter rapidement.
"Cependant j'y réfléchit. Ça ne sera probablement pas aussi profond que toi comme sens, mais sera une n-ième preuve que je suis encore vivant. J'ai juste peur qu'avec ma peau ça ne passe pas..."
Attrapant le scalpel dans la poche de mon pantalon encore en train de sécher, je découpe la pomme en plusieurs quartiers avant d'en glisser un dans ma bouche.
*Tststststs c'est la femme qui mord dedans en première normalement*
*Ta gueule*
Mâchant lentement je continue d'observer Leila en repensant à la significations de ses tatouages.
"Les tiens rendent très bien d'ailleurs malgré ta peau foncée. Cependant quelque chose m'intrigue depuis que tu as parlé de l’éléphant... Apparemment tu es très proche de ta famille. Tu es encore en contact avec eux malgré ta situation ici ?"
*En d'autres termes, peut-on copuler tranquillement sans que j'aie ton père qui débarque dans la pièce ?*
*Ta gueule, je te l'ai déjà dit je ne peux pas...*
*...*

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Sam 26 Mar - 1:15
Citation :


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...


*Ouah! Charmant, je me fais comparer avec des chiots…*

*ahahahahaha* Sekmeth se marrait vraiment à ses dépens. Un peu plus et elle roulait en se tordant de rire.

   -   Tu sais que c’est vraiment pas cool de comparer une nuit avec une femme et un niche à chiens? Demanda Leila avec un regard légèrement insulté.


Lorsqu’il mentionna qu’elle aurait dû remarquer s’il portait des tatouages elle le regarda avec un regard froid.

   -   Pour ton information, j’étais occupé à m’en faire pour ta santé, je n’ai pas pris le temps de me rincer l’œil! Tu tremblais comme une feuille et tu étais plus pâle que la mort alors non je n’ai pas remarqué! Dit-elle insulté qu'il ai pu penser cela.


Elle se radoucit puis enchaîna.

   -   Je peux me reprendre si tu veux… Elle le regarda de côté en se mordillant la lèvre inférieure.


*Oh pitié! La drague à 2 balles…* Dit la déesse avec dégoût.

*Bah quoi c’est pas moi qui vais s’en plaindre s’il dit oui…* Elle se retint de sourire.

*Ça je sais... je suis dans ta tête tu te souviens?*


   -   Pour ce qui est de ma déesse, si tu veux savoir j’ai la chance d’avoir la déesse guerrière, Sekmeth, elle a un sale caractère… mais je crois voir que tous les dieux sont comme ça. Elle lui dit un clin d’œil complice. Quoi qu’elle à jamais essayée de me tuer. D’ailleurs la dessus ton dieu est vraiment un sale con… M’enfin notre avis à toutes les deux. Donc maintenant à toi, qui est le petit malin?

*Si tu continue à faire l’imbécile et sauter des entraînements je pourrais bien faire la même chose!* Gronda la déesse.

*Ah ne fait pas ta rabajoie! Ce que tu peux être susceptible par moment!*

Il lui demanda pour ses parents si elle était proche d’eux.

   -   Je suis assez proche de mes parents et de la famille de mon père. Les autres c’est une autre histoire. Elle avait mentionné la famille de sa mère avec mépris et une pointe de haine. Ses yeux étaient à présent noirs comme la nuit.

Elle finit de manger son sandwich et son gâteau, jeta les emballages vides et alla se rasseoir dans son lit.

   -   Mais t’as pas à t’inquiéter mes parents ne débarqueront pas ici. Dit-elle d’une voir neutre comme si elle avait compris le double sens de sa question. De toute manière, je doute que l’école nous permette de voir nos familles ici… ça serait risqué.
 

Elle le regarda découpé sa pomme avec son scalpel et eu un frisson. Elle n’aimait pas le voir faire joujou avec la lame. Lorsqu’il eu finit de manger elle décida qu’elle devrait dormir, son corps était courbaturé de partout et le stress l’avait vidé. Elle se glissa sous les couvertures, défi ses cheveux qui tombèrent en cascades brunes sur ses épaules nues et laissa un trait ouvert dans les rideaux pour la nuit. Elle voulait éviter qu’il se prenne les pieds dans quelque chose et se blesse.

   -   Bon si ça t’ennui pas trop je pense que je vais dormir… la journée a été riche en émotions… et demain, bah techniquement j’ai cours alors je ferais mieux de dormir. Bonne nuit Fergie et s’il te plaît ne me poignarde pas dans le nuit. Elle eu un grand sourire et rabattit les couvertures jusque sous ses aisselles et ferma les yeux. Tu peux éteindre quand tu voudras dormir.



Durant la nuit Leila se mit à faire des cauchemars et marmonnant de plus en plus fort dans son sommeil d’agitant dans son lit.
   -   Non… laissez-la… hmmm… pourquoi…

Plus le temps passait et plus elle commençait à monter le ton, de ce fait elle allait définitivement réveillé Fergal si ce n’est pas les autres filles de l’étage.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Sam 26 Mar - 18:27


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

*Et bah gamin... tu as le don d’énerver la gent féminine on dirait*
*...*
*Je te donnerai des cours si tu veux.*
*Tu es un serpent...*
*Et pourtant je pense avoir un peu plus de savoir faire que toi pour le coup. Tsststststss*
*...*
- Je peux me reprendre si tu veux...
Je la regarde de mon air neutre, ne relevant pas sa pique. Je ne peux cependant pas m’empêcher de ressentir une pointe de joie dans mon esprit.
*Tu disais ?*
*Meh...*
*C'est bien ce que je pensais...*
Je secoue tranquillement la tête.
"Ce ne sera pas nécessaire..."
J’écoute tranquillement sa description de colocataire, cherchant à comprendre quelle relation elles entretenaient. Celle-ci semblait beaucoup plus passive que celle que j'avais avec Sifflotin.
*Meh... Une lionne... Il y a une histoire il me semble là-dessus...*
*Au moins elles n'essayent pas de s’entre-tuer...*
*Probablement parce qu’elles ont le même caractère pourri...*
*... aucun commentaire sur le sale con ?*
*Non c'est une gamine. Pas besoin de lui répondre. Nous avons nos raisons de faire ce que nous vous faisons...*
*...*
Attrapant le yaourt que Leila a ignoré, je prends le temps de le finir avant de répondre à Leila.
"Esprit du serpent... Semblerai que nous ayons tous les deux un animal très fière... Et détrompes-toi, il n'est pas con, loin de la..."
*C'est sympa de le remarquer merci.*
*Tu restes un p'tin de vicieux*
*Tstststssss*
Je finis de manger ma pomme pendant qu'elle me racontait comment ça se passait avec sa famille depuis qu'elle était là. Elle précisa même la réponse à la question de Sifflotin.
*Tu vois que ta question était mal déplacé...*
"Je voulais juste savoir comment ça se passe pour les familles qui s’intéressent à leur gosse... les miens ne viendront jamais de toute manière..."
Pendant que j'attrapai une serviette et commençai à nettoyer le scalpel, Leila se mit au lit. Se glissant quasi-totalement sous sa couverture.
*...*
*N'y pense même pas...*
*La planter pendant qu'elle dort ?*
*Oui.*
*Dommage...*
Finissant de nettoyer ma lame, je la fais glisser dans la poche arrière de mon pantalon en allant éteindre la musique puis la lumière. Laissant le temps à mes yeux pour s'habituer au noir, je lance un vague bonne nuit à Leila qui semblait déjà dormir. Silencieusement, je me glisse jusqu'au deuxième lit et m'allonge dedans en retirant le pull que m'avait donné Leila. Je me laisse glisser dans un sommeil paisible.

- Non… laissez-la… hmmm… pourquoi…
J'ouvre lentement les yeux. Reprenant conscience de mon environnement et analyse la situation. La voix provenait du lit de Leila mais il faisait trop sombre pour que je vois quoique se soit.
*Utilise tes nouvelles capacités...*
*Déjà réveillé toi ? Quelles capacités ?*
*Ouvre les yeux...*
Comprenant son allusion, je ferme les yeux et imagine mes pupilles devenir des traits verticaux. Cependant aucune démangeaison ne survient.
*Il ne suffit pas de juste les imaginer. Il faut également forcer ton corps à changer. Laisse-moi te montrer...*
Je sens alors Sifflotin forcer quelque chose sur moi. Les démangeaisons apparaissent quelques instants puis disparaisse laissant place à la vision thermique. Je rouvre les yeux et m’assois dans mon lit. Grâce au fin rayon de lumière provenant de la lune, je peux voir la pièce comme en plein jour. Leila semblait en proie à un cauchemar, s'agitant dans son lit. Soupirant, je me lève et m'approche d'elle.
*Chacun son tour j'imagine...*
*Ce n'est pas sa déesse...*
*...*
*On pourrait aussi se casser maintenant que tes fringues sont secs...*
*Comment tu le sais ?*
*En fait je n'en sais rien... j'ai juste envie qu'on s'en aille.*
*Et bien tu vas gentiment attendre... j'ai une dette envers cette demoiselle.*
M'asseyant sur le lit de Leila, je pose doucement une main sur son front et l'autre sur sa joue puis commence à chantonner d'une voix apaisante.
“May the sun bring you new energy by day,
may the moon softly restore you by night,
may the rain wash away your worries,
may the breeze blow new strength into your being,
may you walk gently through the world and know it's beauty all the days of your life.”

*Je peux savoir ce que tu fais ?*
"La flamme qui jaillit s'apaise ; le feu couvert fait longue braise."
*Abruti...*
Je recommence à chantonner ignorant les remarques de Sifflotin.

Sources:
 
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Sam 26 Mar - 19:13
Citation :


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...



***Rêves***

Leila se trouvait quelque part dans le désert, elle était en sueur et couverte de sable, elle voyait sa mère attaché à un pieu dans le sol les mains dans le dos. Les vêtements en lambeaux. Les cheveux collés dans le visage une expression de douleur lui tordait le visage. Leila voulu la rejoindre mais elle était maintenu par deux hommes à la peau foncé. Elle entendait le fouet claquer et le visage de sa mère se crisper et un gémissement filtrait à travers ses lèvres.
   -   Je suis désolée ma chérie, disait-elle entre deux sanglots en regardant sa fille
Au même moment Fergal était au-dessus d’elle et fredonnait une chanson pour la calmer. Elle l’entendit comme dans un tunnel.

Lorsqu’elle ouvrit les yeux elle vit Fergal au-dessus d’elle qui finissait de fredonner sa berceuse. Étant encore dans un demi-sommeil elle ne réalisa pas tout de suite qu’elle ne dormait plus. Elle l’agrippa pas le cou et le tira vivement vers elle, le faisant tombé sur elle et l’embrassa.  Elle joua dans ses cheveux avec une main l’autre le maintenant collé à elle caressant le dos du jeune homme.


- Come here Fergie! Chuchota-t-elle contre sa bouche.


*Erm erm! Tu rêves pas jeune fille! C’est la réalité!* Dit Semketh d’un ton accusateur


*Hmm? Quoi?...* Demanda Leila toujours endormie
 

Elle ouvrit les yeux et réalisa sa bévue. Heureusement qu’il faisait très sombre car elle devint aussi rouge qu’une pivoine les yeux ronds et relâcha Fergal en balbutiant.

   -   Euh… erm… Fergal?... Erm… je… euh… désolé…

*Oh merde…* Si elle avait pu elle se serait giflée.


*Ohhh oui ma grande…* Sekmeth applaudissait dans sa tête avec un regard de reproche.


Elle se redressa sur un coude, Fergal toujours à moitié sur elle. Et passa une main dans son visage pour finir de se réveillé.

   -   Je sais pas … je devais rêver… Tenta-t-elle d’avancer en bredouillant.


*Oui en disant son nom! Bravo!* La déesse applaudissait  de nouveau en la regardant avec un air désapprobateur.

*…* La jeune fille ne savait trop quoi répondre. *C'est pas comme si je contrôlais mes rêves... merde...*

Son cœur cognait tellement fort dans sa poitrine qu’elle avait l’impression qu’il allait lui sortir de la cage thoracique. Elle pouvait encore sentir son odeur, son corps près du sien à moitié nu et le goût de ses lèvres sur les siennes et ne savait pas trop comment réagir. D’un côté il pouvait l’envoyer balader ou même y aller plus violemment, ou au contraire en demander plus et elle ne savait pas trop que penser.

*On sait très bien toutes les deux que c’est la deuxième option que tu souhaites*

*Tu veux bien me lâcher un peu… j’essaie de penser* Dit Leila énervée, tant par elle-même que par les commentaires de sa déesse.

*Ton corps a parlé pour toi je dirais…* Commenta Sekmeth d'un ton neutre

*Oui et maintenant il va se pousser en courant…* Dit Leila piteuse.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Sam 26 Mar - 23:04


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

Surpris par la soudaine animation de Leila j'avais placer mes mains autour d'elle afin de pas m’écraser sur elle lorsqu'elle m'attrapa.
*...*
*...*
*...*
*...*
*...*
*...*
*...*
*Va falloir que l'un de nous deux brises le silence parce que sinon ça risque de durer longtemps ce petit jeu...*
*Merde...*
*Mais encore ?*
*Merde...*
*Et bien il va falloir faire quelque chose et vite Fergal. Parce que j'ai pas envie de me prendre une claque...*
Je contemple Leila, les yeux grands ouverts, toujours au-dessus d'elle. Malgré sa peau métisse je pouvais clairement voir qu'elle était toute rouge. Elle balbutiait quelques mots et semblait complètement perdue. Peut-être même plus que moi... je ne sais pas.
*Fait quelque chose Fergal ! Reste pas planté là !*
Portant ma main droite à mes lèvres, je les touchèrent avant de contempler mes doigts le regard dans le vide.
*Je n'ai pas rêvé Sifflotin ?*
*Non Fergal...*
*Merde...*
Je fis passer ma main sur mon torse. Mon cœur faisait le sprint de sa vie dans ma poitrine. Je repris le contrôle de ma vision et observe Leila droit dans les yeux. Elle semblait avoir peur de quelque chose.
*Elle tient à toi... Elle a peur que tu la rejettes...*
*Qu'est-ce que tu veux que je fasse ?*
*... Débrouilles-toi Fergal.*
Contemplant silencieusement Leila, je réfléchis à toute vitesse. Cherchant la meilleure solution. Lentement, je mis ma main droite sur sa joue puis commença doucement à caresser sa pommette à l'aide de mon pouce.
"Tu faisais un cauchemar Leila. Tout va bien maintenant..."
Prolongeant le silence quelques instants, je passe délicatement ma main dans ses cheveux. Massant l’arrière de son crâne.
*Va falloir faire plus que ça Fergal...*
*Tais-toi ! Je réfléchis...*
*Oui je vois bien ça...*
Soufflant un bon coup intérieurement pour essayer de calmer mon cœur, je m'allonge, dos sur la couverture, à côté de Leila en amenant doucement sa tête sur mon torse. Je repris le massage du crâne de Leila d'une main tandis que de l'autre je fis remonter la couverture sous son aisselle. Déposant celle-ci sur l’épaule de Leila, je la caressai encore quelques instants en contemplant le plafond de la pièce avant de reprendre en parlant doucement.
"Je suis désolé Leila... Je suis très heureux de voir que je te plais mais..."
*Mais quoi ? Arrête d'attendre Fergal et plonge !*
"… ça ne va pas être possible. Je t’apprécie énormément et je serai très heureux de passer du temps avec toi... mais je ne veux pas te blesser. Je porte un fardeau... et je le porterai seul jusqu'à la fin."
*Abruti...*
*Je ne t'ai rien demandé...*
*Tu devrais profiter de la vie gamin...*
*Je t'emmerde*
*Tsssssss*
Détournant le regard du plafond, j’embrasse le front de Leila.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Dim 27 Mar - 16:05
Citation :


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...



La jeune femme observa le jeune homme au-dessus d’elle, il avait l’air perdu et avec raison, au moins elle ne le laissait pas indifférent. Il fit par lui caresser la joue et s’étendre à côté d’elle et remonta la couverture sur elle. Elle aurait pu être soulagée et profiter du moment mais lorsqu’il lui parla ce fut comme une claque en plein visage la sortant de son état de choc. Elle se redressa sur un coude et le regarda droit dans les yeux.

   -   Bon écoute… si tu veux pas de quelqu’un trouve une meilleure excuse! Sérieusement, c’est pas à toi de décider ce que je peux ou ne peux pas tolérer. Tu parles d’un fardeau… Elle passa sa main sur le torse de Fergal sentant son cœur battre la chamade dans sa poitrine. On en porte tous un, certains plus lourd que d’autre… et on va tous mourir un jour à une date plus ou moins proche… que ce soit par maladie ou un accident de voiture.

Elle retira sa main et se pencha au-dessus du jeune homme les bras de chaque côté de sa tête un sourcil relevé. Elle semblait chercher comment poursuivre.


*Ça te tenterait pas pour une fois d’intervenir?*


*Non pour ce genre de chose je te laisse seule.*


*Évidemment quand c’est pour me faire des sermons ou chialer t’es là mais sinon tu te tais…* Grogna Leila.


*Tu as tout compris*


Elle prit un inspiration, se pencha et l’embrassa de nouveau mais cette fois un peu plus tendrement. Puis avant qu’il ai pu réagir elle se redressa et le regarda dans les yeux.


   -   Maintenant, réféchis bien à ta réponse… je te l’ai dis j’aime contrôler mon environnement… je déteste qu’on décide à ma place… si tu te sens à l’aise avec moi parfait, on voit où ça mène sans prise de tête… sinon… je ne fais pas dans la demi-mesure…


Elle posa une main sur son torse vis-à-vis son cœur et pris la sienne et fit de même sur son propre cœur qui battait aussi vite que celui du jeune homme sous ses doigts. De son autre main elle caressa du bout des doigts la joue de Fergal en descendant jusqu’à ses côtes en s’arrêtant aux hanches.

   -   La couleur de ta peau ne me dérange pas… si t’es pour mourir aussi bien profiter des bons moments non? Elle pencha la tête avec un demi-sourire.


Elle se redressa et attrapa son téléphone sur la commode, chercha quelques instants et mis : True Colors de Phil Collins en musique de fonds, toujours penchée au-dessus de Fergal fixant le jeune homme dans les yeux.


*Tu sais que tu peux lui faire peur avec ton sermon?*


*Ça le mérite d’être clair non?*


*Oui peut-être mais un peu plus et tu lui demande de t’épouser*


*Non j’accepte juste pas qu’il utilise sa maladie comme excuse, s’il a pas envie d’être avec moi qu’il le dise clairement! S’Il en es pas capable… il vaut pas la peine… de toute manière… faut rester réaliste… à 18 ans… je me fais pas d’illusions…*


*À cette âge à mon époque tu serais déjà mariée avec une bande de marmots! Et des illusions tu t’en fais, ne me mens pas! Je peux lire en toi comme un livre ouvert*


*Oui mais pas dans cet époque-ci, m’enfin la balle est dans son camp maintenant… et bon ça coûte rien de rêver au prince charmant sur son fidèle destrier* Elle fit un clin d’œil à la déesse.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Lun 28 Mar - 19:13


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

Avant même que j'ai pu réagir, je me retrouvais coincer dans la couverture avec Leila au-dessus de moi, une lueur de colère dans les yeux.
*Tstststststsss Bien ce que je disais tu as le don d’énerver la gent féminine Fergal.*
*...*
*Bon maintenant que tu es coincé et en position de faiblesse qu'est-ce que tu fais ?*
*Ta gueule et aides moi p'tin*
*Tsstststs non, non, Fergal, débrouilles toi.*
Leila se pencha alors sur moi, déposant un nouveau baiser sur mes lèvres. J’étais de nouveau surpris par ce contact inhabituel. Leila se redressa en me fixant droit dans les yeux et commença à me sermonner.
*Elle aime contrôler son environnement... Pourtant elle veut une relation hasardeuse avec toi alors que vous vous connaissez à peine... Tu m'expliques la logique humaine Fergal s'il te plaît ?*
La remarque de Sifflotin m'arracha un sourire. Leila commença alors à me caresser doucement la joue avant de descendre le long de mon corps jusqu'à ma hanche, s’arrêtant juste au-dessus de la couverture qui recouvrait le reste de mon corps. Elle guida ma main jusqu'à son cœur. Sentant celui-ci sous ma main, je ne pus que constater qu'il battait aussi vite que le mien. Elle repris d'un ton plus calme.
- La couleur de ta peau ne me dérange pas… si t’es pour mourir aussi bien profiter des bons moments non?
Elle attrapa son téléphone et mis en route de la musique. Probablement pour me mettre dans l'ambiance...
*Fergal...*
*...*
*Fergal !*
*Je sais se que tu vas dire Sifflotin...*
*Alors qu'est-ce que tu attends ?*
Je ferme les yeux, relâchant le lien qu'avait établi Sifflotin au niveau de mes yeux. Je sens alors les démangeaisons apparaître pendant que mes yeux redeviennent normaux. Je garde le silence.
*Fergal ! C'est maintenant ou jamais. Elle veut être avec toi. Elle l'a clairement dit. Pourquoi tu refuses encore ?*
*Parce qu...*
*que tu vas mourir ? Elle vient de te dire qu'elle s'en fout... Que tu es différent ? Vue comment elle te touche je pense pas que ça la dérange plus que ça...*
*Pourquoi elle...*
*J'en sais rien Fergal... je ne suis pas dans sa tête. Elle est peut-être masochiste qui sait ?*
*Arrête de dire des conneries je suis sérieux*
*... Je ne suis pas omniscient Fergal... soi tu acceptes et profites de ta vie. Soi tu aurais très bien pu rester dans ton centre de quarantaine... Ça n'aurait rien changé.*
*...*
*Tiens laisse-moi te donner un coup de main.*
Je me sens alors m'asseoir dans le lit, repoussant légèrement Leila en arrière. Je rouvre les yeux pour me retrouver face à face avec elle.
"Heu..."
Je secoue légèrement la tête pour essayer de fixer mes émotions. Dire qu'elle ne me plaisait pas serai menti mais je ne veux pas la blesser. Pourtant elle semblait rejeter cette raison... Je pousse un soupire et regarde Leila droit dans les yeux.
"Tu sais ce que tu veux, tu auras été prévenu. Je ne peux pas lutter sur trois fronts..."
Je repousse une mèche de cheveux qui lui tombait devant le visage, prenant mon courage à deux mains avant de l'embrasser doucement à mon tour.
*Pas trop tôt...*

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Mar 29 Mar - 22:52


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...


Toujours sur la défensive, Leila ne s’attendait pas du tout à la réaction de Fergal qui finit par se relever la forçant à s’asseoir et l’embrasser. Elle resta immobile un instant.

*Hey bien… pour un revirement de situation… y'a deux minutes il était prêt à prendre ses jambes à son cou... Je ne comprend définitivement pas les humains... surtout pas toi quand il s'agit de choisir un homme...*

*euh… oui… et une chance que je ne me fis pas à ton idéal masculin...* Leila rougit de plus belle.

Elle relâcha finalement la pression ne s’étend pas rendue compte qu’elle retenait sa respiration et laissa ses épaules redescendre soulagée. Elle n’osa pas bouger pendant quelques secondes de peur de briser la magie du moment. Elle laissa tout de même échapper un soupir de soulagement.

*Il disparaîtra pas comme par magie… je pense que tu peux bouger… parce que sinon c’est lui qui va penser que tu fais marche arrière…*
La voix de la déesse la ramena à la réalité.

Envoyant balader la déesse, elle finit par sortir de sa torpeur et passa les mains dans les cheveux de Fergal en lui rendant son baiser. Après quelques instants, elle le poussa doucement sur le dos l’attrapant par les épaules et le fit rouler de manière à inverser leurs positions respectives. Il se retrouva au-dessus d’elle, tous deux emmêlés dans les couvertures. Elle l’enlaça doucement et frotta le bout de son nez sur le sien avec un sourire en coin.

- Mieux… Elle fixa le yeux hommes quelques secondes et poursuivit. Et moi qui pensait avoir à jouer de mes atouts… Elle rigola et lui fit un clin d’œil coquin.

- Alors passer du temps avec moi est un combat? Dit-elle d’un ton moqueur… Je n’ai même pas commencé. Je connais de meilleurs moyen de lutter qui sont plus agréable. Elle lui fit un grand sourire et lui caressa la joue. Mais… je pense pas que tu sois prêt à ce genre de lutte. Ses yeux pétillaient de malices.

Caressant les cheveux du jeune homme elle regarda l’heure avec un soupir.

- Mouin… faudrait bien dormir un peu…

*Et moi je peux dire que tu as autre chose en tête que dormir* Railla la déesse

*Chaque chose en son temps… je tiens pas à ce qu’il sorte en courant…*

*J’en connais à qui ça plairait…*


La déesse lui remémora son moment de stupidité avec Ethan, ce qui renforça son idée.
Elle ne désirait pas le brusquer déjà qu’elle s’attendait plus à un refus de sa part qu’il ne décide de l’embrasser… elle allait prendre son temps. De toute façon c’était déjà une petite victoire pour elle. Elle faisait déjà la danse de la victoire dans sa tête.
Elle hésitait à le laisser partir. Après quelques instants de réflexion, elle relâche son étreinte laissant ainsi le loisir à Fergal de rester dormir avec elle ou retourner dans l’autre lit.

[/quote]
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Mer 6 Avr - 0:17


Réveil en chambre inconnue

feat Leila





Réveil en chambre inconnue...

*Alors ?*
*…*
*Alors ?*
*Laisse-moi tranquille, tu ne vois pas que je suis occupé ?*
*Justement c’est comment ? Ça valait vraiment le coup de t’empêcher de profiter comme ça ?*
*…*
*Tu as le droit de répondre tu sais ? Ça ne va pas t’empêcher de l’embrasser pour autant. On est juste dans ta tête après tout.*
*C’est… appréciable.*
*C’est tout ce que tu as à dire ?*
*Contrairement à ce que tu as l’air de penser collègue, ce n’est pas la première fois pour moi. Juste qu’avec ma maladie je ne veux blesser personne…*
*Et alors ? En quoi ça t’empêche d’avoir une relation avec quelqu’un ?*
*Relation égale rapprochement, égale douleur à la séparation…*
*Tu ne vas pas mourir Fergal… Au pire des cas elle te la dit, elle s'en fout...*
*Si seulement…*
Je ne pus continuer à argumenter avec Sifflotin sous la pression des mains de Leila qui me fit tomber dans le lit avant de me refaire passé au-dessus d’elle. Je me retrouvais coincé dans les couvertures, cependant, la situation était loin d’être déplaisante avec Leila sous moi. En effet, les couches de couvertures et je pouvais ressentir les formes de sa poitrine contre mon torse.
*Beaucoup moins timide d’un seul coup.*
Ignorant le commentaire de Sifflotin, je contemple Leila avant de lui répondre avec un sourire.
"Je ne doute pas qu’un corps-à-corps avec toi soit des plus appréciables… Mais effectivement je ne suis ni en forme pour, ni prêt pour cela avec toi. C’est trop… rapide sinon."
*Meh tu es trop honnête garçon…*
*Dans ce registre-là je préfère.*
*Hmmm….*
Elle regarda alors son réveil et soupira, disant qu’il faudrait qu’elle dorme un peu. Je sentis son étreinte se défaire. Profitant de cet instant de liberté, je sors de la couverture et remets en place mon caleçon qui était légèrement descendu. M’allongeant à côté de Leila, je passe ma main sur mon visage afin de me fixer les idées.
*Tu vas vraiment la planter là ?*
*Non… pas après ce qui vient de se passer…*
*Tu m’as fait peur…*
Me retournant sur le côté pour regarder Leila, je passe une main sur sa joue repoussant sa mèche de cheveux rebelle.
"Reposes-toi. Je vais rester là le temps que tu t’endormes… je n’ai pas envie que tu refasses de cauchemar."
Je descends lentement ma main sur son épaule puis le long de son bras et attrapa sa main. La caressant du pouce, j’approche ma tête, légèrement hésitant, de la sienne et l’embrasse une deuxième fois.
*Tu as presque plus besoin de moi à ce que je vois.*
*Ta gueule…*
*Tstststststsss*

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Jeu 7 Avr - 0:22


Réveil en chambre inconnue

feat Fergal





Réveil en chambre inconnue...


La jeune femme rigola lorsque Fergal répondit à son allusion de lutte au lit.

- En fait… quand bien même ce serait intéressant je doute de pouvoir suivre le rythme ce soir… et de toute manière… tu vas devoir travailler plus fort pour ça. Elle lui fit un clin d’œil en frottant son nez sur le sien.

Leila observa Fergal se replacer dans le lit et poussa un soupir de soulagement malgré elle.

*Tu pensais vraiment qu’il allait te planter là comme ça? Doutes-tu à ce point de toi?*

*Bah on sait jamais… En général je doute pas mais lui, il me fait douter…*

Leila senti que la déesse roulait les yeux découragée.
Il se coucha près d’elle disant qu’il resterait le temps qu’elle s’endorme. Avant qu’elle n’est pu répondre il l’embrassait de nouveau. Cette fois elle n’attendis pas en spectatrice, elle lui rendit avec beaucoup plus de douceur et vigueur que précédemment. Elle se coucha ensuite sa tête sur son torse passant le bout de ses doigts sur ses abdos et son ventre en réfléchissant à la tournure des événements.

*Décidément cette école…*

*Parce que tu n’étais pas comme ça avant?* Ironisa la Déesse.

*Un peu moins perdue oui… je crois qu’on doit tous s’adapter et c’est pas toujours évident tu admettras…*

*En effet je dois m’adapter au fait que mon « corps » a vraiment de drôle de goûts* Maugréa Sekmeth en pointant Fergal du menton.

Après quelques minutes à tergiverser, elle releva la tête.

- Tu comptes partir une fois que je dors si j’ai bien compris… Elle semblait un peu déçue. En même temps pouvait-elle vraiment l’en blâmer…

Elle haussa les épaules, en grimaçant la douleur commençait graduellement à lui revenir par spasmes. Elle n’avait pas de bleus mais elle savait qu’elle aurait une dure journée... Elle avait beau s’entraîner certains muscles n’avaient pas l’habitude de travailler autant…

- En fait non, ne réponds pas… Elle lui donna un bec sur la joue et se recoucha la tête au creux de l’épaule de Fergal un bras en travers du torse du jeune homme et ferma les yeux. Tu peux entrer sous les couvertures… je ne te mordrai pas… Dit-elle les yeux toujours fermés.

*Pas de prise de tête…* lui rappela la déesse

*Je sais c’est ce que j’essais de faire, quelques heures de sommeils ne feront pas de tord…*

Elle se concentra sur la chaleur de la peau du jeune homme et le rythme régulier de son cœur, son odeur. Jusqu’à ce que finalement le sommeil la gagne de nouveau. Ce fut heureusement sans cauchemar cette fois.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue Sam 9 Avr - 18:08


Réveil en chambre inconnue

feat Fergal





Réveil en chambre inconnue...

Leila me rendit mon baiser. Ce fut à la fois long et court... je ne sais plus. Tout ce que je sais c'est que Leila avait posé sa tête sur moi, me caressant le ventre doucement. La sensation était inhabituelle mais pas désagréable.
*Tu es vraiment resté à l’écart de la société trop longtemps...*
*À qui le dis-tu...*
Fermant les yeux, je repose ma tête contre le matelas. Profitant de la présence de Leila contre moi. Celle-ci prit alors la parole en relevant sa tête de mon torse. J'ouvris les yeux pour la regarder. Elle semblait triste. Elle m'expliqua la raison, mais avant même que j'ai le temps de répondre, elle m'intima de ne pas répondre et se glissa contre moi.
*Tu devrais faire un truc...*
*Lâche-moi je te dis !*
Je me glisse sous les couvertures et commence à caresser doucement le dos de Leila jusqu'à ce qu'elle s'endorme. Sa présence près de moi me fait somnoler pendant une petite heure avant que je me décide à retourner dans ma chambre. Je me glisse doucement hors du lit en évitant de la réveillée.
*Hein?! Qu'est-ce qui se passe ?*
*Tu dormais ?*
*Oui...*
*Rien, rendors-toi. Je vais juste retourner dans ma chambre.*
*...*
*Quoi ?*
*Rien... tu abandonnes une fille qui t'invite dans son lit c'est tout...*
Je hausse les épaules dans la faible lumière de l'aube qui commence à filtrer par les rideaux. J'attrape mes vêtements secs et les enfile. Au moment d'enfiler mon pull je marque un arrêt, l'attrape puis le dépose près du visage de Leila.
*Comme c'est mignon...*
*Ta gueule... C'est toujours mieux que de la laisser sans rien comme ci rien ne s’était rien passer...*
Silencieusement j'attrape mon téléphone qui était resté  près de la chaîne hi-fi et note mon numéro sur un morceau de papier que je dépose sur le bureau. Puis je sors de la pièce sans un bruit.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réveil en chambre inconnue
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Réveil en chambre inconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chambre de l'éveil - Niveau SUP - le 14/10
» Un réveil difficile - Terminé
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Annexes :: ◄ Dortoirs des filles :: ► Chambres des filles :: Chambre 115-
Sauter vers: