AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Pensionnat :: ◄ Premier étage :: ► La bibliothèque
MessageSujet: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé] Lun 25 Avr - 5:40

 

Inquiétude partagée

Feat Leila


J'étais courbaturé en me réveillant plus tard en début d'après-midi. Ethan avait beaucoup bougé dans son sommeil et mon bras s'était retrouvé sous lui, placé dans un angle inconfortable. La douleur m'avait réveillé complètement mais je n'avais pas osé me déplacer pour ne pas le déranger. Quand, enfin, il se tourna contre le mur, je retirai mon bras engourdi, étouffant un soupir de soulagement. Je me tournai sur le dos silencieusement, massant mon avant bras de mon autre main, grimaçant de douleur alors que mon membre reprenait vie.

La peau de mon bras était moite, surtout de la sueur d'Ethan. Je tournai la tête vers lui, apercevant son dos luisant à la clarté grisâtre du jour. Ses ecchymoses apparaissaient plus étendues. Je pris le drap qu'il avait repoussé à ses pieds et épongeai doucement la sueur sur son corps et son visage, prenant soin de ne pas l'éveiller. Sur son cou, je remarquai quatre contusions parallèles. Des traces de doigts.

*Par ma barbe, mais on a tenté de l'étrangler !*

*J'ai bien vu.*

Je n'osai pas toucher d'avantage sa peau meurtrie. Je replaçai le drap au pieds d'Ethan et m'assis sur le bord du lit, dos à lui, les coudes sur mes genoux, mes doigts repliés sous mon menton. Une seule question me tourmentait : que lui était-il arrivé ? Je savais que ce ne serait pas lui qui me répondrait. Du moins, pas tout de suite, s'il le faisait un jour. Je tournai la tête dans sa direction. Mieux valait penser à ce que je pouvais faire maintenant. Il aurait sans doute encore soif en se réveillant. Peut-être même aurait-il faim. Je me levai et ouvrit mon armoire pour en sortir mes vêtements pour ensuite passer dans la chambre d'Ethan pour me changer. Même s'il était endormi, je préférais ne pas être nu dans la même pièce que lui.

*Vos chambres ne sont séparées que par des rideaux.*

*Question d'intimité, je préfère être là où je ne peux pas être vu.*

*Ce n'est pas non plus comme si tu avais quelque chose à cacher, ton corps n'est pas si mal.*

Je stoppai mon mouvement alors que j'attachais mon pantalon.

*Njörd !*

*Quoi ?*

Je ne trouvais pas les mots exacts pour répliquer, aussi poussai-je un long soupir en boutonnant ma chemise.

*Bon, c'est certain, il te manque du muscle mais j'ai bon espoir que ça se développe en vieillissant.*

*Okay, c'est bon, cesse de parler de mon corps.*

Je serrai le noeud de ma cravate avant de passer mon blazer par-dessus ma chemise, le rire de Njörd résonnant dans ma tête. Une fois habillé, je retournai discrètement dans ma chambre pour prendre le verre vide sur la table de chevet. Je notai cependant qu'il y manquait quelque chose. Mes yeux s'agrandirent lorsque je réalisai. Mon escargot. Je me retournai vivement vers le lit, cherchant la petite sculpture des yeux. Elle était à moitié enfouie sous la cuisse d'Ethan. Je m'en saisit du bout des doigts, l'observant sous tous les angles. Elle était encore intacte. Je la posai alors sur la table de chevet, à côté de l'aiguille que j'y avais lancé ce matin. En l'observant, toute tachée de sang, je me trouvai immédiatement stupide de l'avoir retiré moi-même. J'aurais dû aller directement chercher l'infirmière. Mais Ethan dormait à présent. La blessure sur son bras ne saignait pas mais il faudrait faire quelque chose pour la désinfectée. Je me fit mentalement une liste de ce dont j'avais besoin puis sorti de ma section, pour revenir immédiatement sur mes pas. Je pris l'écharpe que j'avais laissée sur le dossier de ma chaise et la passai autour de mon cou puis sorti de la chambre.

*Alistair ?*

*Oui ?*

*... Non rien.*

Je fronçai les sourcils.

*Qu'est-ce qu'il y a ?*

Il hésita quelques instants puis,

*Ton écharpe... Ce matin... Tu disais que tu n'y tenais pas.*

Je jouai avec un bout du tissus soyeux en marchant.

*Non, j'y tiens... Elle m'apporte... du réconfort.*

*Comme la croix d'Ethan qui ne croit pas en Dieu ?*

J'acquiesçai mentalement. J'étais cependant perplexe.

*Pourquoi tu me le demandes si tu peux le savoir en lisant mes pensées ?*

*Je préfères que tu me le dises plutôt que de fouiller ton esprit.*

Une attention qui me toucha. Njörd resta silencieux alors que je passais au self chercher plusieurs bouteilles d'eau ainsi que deux sandwichs avant d'aller à l'infirmerie où je demandai des lingettes désinfectante, des pansements adhésifs et quelques comprimés contre la douleur également. Les bras chargés, je remontai à la chambre et déposai le tout sur mon bureau aussi silencieusement que possible. Avec un morceau de papier, je fis glisser l'aiguille sur la table de chevet jusqu'à ma corbeille, me promettant de faire attention lorsque je la viderai. Je poussai l'escargot et le verre vide dans un coin de la table et déposai six bouteilles d'eau à portée de main d'Ethan lorsqu'il se réveillera, gardant la septième pour moi. À côté, je laissai les lingettes désinfectantes, les pansements et les anti-douleurs. Je lui laissai également un sandwich et gardai l'autre, que je glissai dans mon sac à dos avec la bouteille d'eau. Je m'assis sur le lit, vérifiant la température d'Ethan quelques secondes, ma main sur son front. Ce n'était pas plus chaud qu'aux petites heures ce matin. Je me demandais si c'était une bonne idée de le laisser seul, même pour quelques heures. Je voulais aller à la bibliothèque m'informer sur les effets de l'héroïne, que je puisse l'aider au mieux... Une heure, deux peut-être, ça me suffirait.

*Et pourquoi tu ne vas pas aviser l'infirmière maintenant ?*


J'hésitai. Oui, ça m'avait traversé l'esprit mais...

*Qui sait dans quel pétrin Ethan sera si on apprend qu'il s'est drogué ?*

C'était une mauvaise idée, je ne voulais pas qu'il perde sa place ici... Je pris un bout de papier et écrivit où j'étais et quand je comptais revenir, posant ma montre au dessus du message sur ma table de chevet. Une heure, oui, ça serait suffisant. Il était 14 heures.

J'arrivai à la bibliothèque à 14h05. Un dimanche après-midi, il n'y avait pas grand monde à la bibliothèque, mais un dimanche après-midi pluvieux, c'était une autre histoire. J'eus de la chance, un poste se libérait au moment où j'arrivais. Dos au mur, j'étais plutôt bien situé. Personne ne pourrait me surprendre par derrière. Je sorti mon sandwich de mon sac et le déballai, en prenant une grosse bouchée. En mâchant, je commençai ma recherche.



(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé] Lun 25 Avr - 23:48

 

Inquiétude partagée

Feat Leila



Il s’était déjà passé moins d'une journée depuis sa rencontre au bar avec Ethan, elle ne l’avait pas revue depuis et elle ne pouvait se débarrasser de se mauvais sentiment que quelque chose n’allait pas. Après son entraînement qui avait duré presque tout l’avant-midi, la jeune femme était passée par les douches, mangé un morceau et se dirigeait maintenant vers la bibliothèque pour étudier un peu, elle aurait préféré aller dehors au grand air, mais comme la majorité du temps dans cette région il pleuvait à boire debout à l’extérieur. Elle mit ses écouteurs et entra dans la vaste salle remplis de livres plus ou moins poussiéreux.

La jeune femme était habillée comme à son habitude, cote de cuir noir, jeggins noirs aux coutures blanches, camisole pourpre à décolleté en cœur orné de dentelle afin de caché le tout et laissé place à l’imagination, ou caché pour la pudeur des autres. Elle avait attaché ses cheveux en une couette lâche. Elle avait fini avec des bottes à talons plats avec des boucles qui tintaient à chacun de ses pas. Comme la majorité du temps aucun maquillage, se disant que si les gens ne la trouvaient pas jolis comme ça qu’ils aillent au diable.

Elle consulta quelques volumes dans la section des langues étrangères. Elle sortit un volume sur l’Allemand avancé puis un sur l’anglais, il faut bien se parfaire et pour l’instant aucun professeur ne s’était manifesté pour enseigner alors elle apprenait comme elle pouvait en autodidacte.

*Tu m’expliques pourquoi tu veux apprendre tout ça?*


*J’aime pouvoir discuter avec les gens peut important ou je me trouve. C’est pratique et comme on restait jamais à la même place ça été une nécessité pendant un bout… pis finalement c’est devenue un plaisir.*

Elle pris une pause et poursuivit.

*Faut bien gagner sa vie après… enfin j’imagine… l’argent ne tombera pas du ciel… autant faire quelque chose que j’aime. Un peu d’étude et après il va falloir que j’aille voir si Ethan est correct…*

*Mouais, je voudrais bien te dire que tu t’en fais pour rien mais même moi je la sens pas…*

Dans le volume d’anglais se trouvait un CD pour pouvoir faire des exercices audio, elle se dirigea donc vers la station où se trouvaient plusieurs ordinateurs à la disposition des étudiants, tout au fond de la bibliothèque pour étudier ou aller naviguer sur le net entre les cours. Et bien évidemment tout était surveillé afin que personne ne parle de leur possession en dehors du campus.

Elle allait s’asseoir et elle se figea un instant, le jeune homme assis face à l’entrée, dos au mur, lui semblait familier. Elle pencha la tête de côté, les cheveux foncés, les yeux verts, un habit de l’étudiant modèle. Puis elle eut un déclic.

*C’est pas un des colocs d’Ethan?*


*Qu’est-ce que j’en sais?*

*Oui, il sortait quand on… enfin… je… bref tu sais la première fois qu’on a rencontré Ethan…*


La déesse se marrait bien au dépend de la jeune fille qui même dans sa tête patinait et ne semblait pas vouloir évoquer le sujet.

*Rigole tant que tu veux!*

Leila releva la tête tentant de refouler le feu qui lui montait aux joues. Au diable l’orgueil elle était trop inquiète pour se soucier de ce que pouvait penser le jeune garçon et bon en fait qu’est-ce que ça pouvait lui faire… elle était adulte et Ethan aussi… pour autant qu’elle sache. Elle prit une grande inspiration et se dirigea vers 'Ali' d’un pas sur et s’assied au poste à côté du garçon déposant les deux volumes. Elle ouvrit sa session et regarda du coin de l’œil le jeune homme et le plus subtilement possible ce qu’il faisait.

*Héroïne?!*

Elle remarqua qu’il avait l’air plutôt relaxe, malgré qu'il engloutissait son sandwich un peu vite à son goût. Enfin qu'est-ce qu'elle en savait. Il ne lui semblait pas du genre à prendre des drogues…. Encore moins des drogues dures. Elle inséra le CD qui était fournis avec le livre d’anglais prête à commencer ses études mais elle se ravisa. Elle pinça les lèvres.

*Tu vas lui adresser la parole ou tu vas encore faire semblait d’étudier?*

*Je cherche comment aborder le sujet… en plus je sais pas il est peut-être pas au courant non plus, je voudrais pas l’inquiéter.*


*Bon sang Leila arrêtes de tourner autour du pot et parles-lui tu m'étourdis avec toutes tes questions depuis tout à l'heure*


Leila se tourna ensuite vers le jeune garçon, se mordillant la lèvre nerveusement.

- Heum… tu sais comment va Ethan?… enfin… tu l’as vu récemment? La dernière fois que je l’ai vu… enfin… je me fais peut-être du souci pour rien. Elle pointa l’écran du jeune homme un peu mal à l’aise. Erm… tu me sembles pas du genre à faire ce genre de cochonneries alors… rassures-moi c’est s't'un travail pour un de tes cours?

Leila croisait les doigts mentalement pour qu’Ethan soit sain et sauf mais elle avait de sérieux doute la dessus et sa déesse aussi ce qui était loin de la rassurer et ça devait se lire sur son visage, s’il y avait une chose que la jeune femme déplorait c’était de pouvoir cacher ses émotions qui se lisaient toujours assez facilement sur son visage.

(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé] Mar 26 Avr - 2:47

 

Inquiétude partagée

Feat Leila


Le premier lien sur lequel je cliquai confirma quelques symptômes dont j'avais été témoins. Réchauffement du corps, contraction des pupilles, spasmes musculaires, somnolence, bien que la fatigue était normale à l'heure où Ethan était revenu. C'était surtout l'addiction rapide que provoquait cette drogue qui m'inquiétait. Selon ma lecture, les effets du sevrage, même après une seule dose, pouvaient durer de 5 à 10 jours même si les pires symptômes s'estompaient généralement après 72 heures. Anxiété, insomnie, délire paranoïaque, agressivité...

*Il va falloir garder un oeil sur lui.*


*Oui.*

Quelqu'un s'installa à côté de moi alors que j'avalais la dernière bouchée de mon sandwich, froissant l'emballage dans mes mains plusieurs fois jusqu'à le réduire en boulette minuscule.

*Nerveux ?*

*Je devrais retourner au dortoir... Il est écrit ici que cette drogue peut aussi provoquer nausée et vomissements... J'ai oublié de laisser une poubelle à côté d'Ethan pour ça...*

Je me penchai au niveau de mon sac pour y prendre ma bouteille d'eau. Lorsque je me redressai, je vis rapidement du coin de l'oeil les livres de ma voisine, dont un d'Anglais sur le dessus. Je me concentrai à nouveau sur l'écran, dévissant le bouchon de ma bouteille puis en prenant une bonne rasade. Je me concentrai sur l'article qui me retenait de partir : les étapes à suivre en cas de surdose.

*Dès qu'on retourne à la chambre, je vérifie—*

- Heum… tu sais comment va Ethan?… enfin… tu l’as vu récemment? La dernière fois que je l’ai vu… enfin… je me fais peut-être du souci pour rien.

Je sursautai et me tournai vers la jeune femme au poste à côté qui m'avait adressé la parole. Elle pointa alors mon écran.

Erm… tu me sembles pas du genre à faire ce genre de cochonneries alors… rassures-moi c’est s't'un travail pour un de tes cours?

Je me mis à rougir, embarrassé de ma réaction puis je plissai les yeux, cherchant qui elle était. Elle connaissait Ethan en tout cas mais elle ne me disait rien.

*Elle me dit vaguement quelque chose.*

Je fixai son visage, incertain.

''Euh... Ethan ? Il... Il dort encore, il est arrivé tard... tôt ce matin mais... On se connait ?''

Je faisais passer ma bouteille d'eau d'une main à l'autre, anxieux. Je me voyais mal déballer la mésaventure d'Ethan à une parfaite inconnue... Je regardai l'heure dans le coin en bas, à droite de l'écran d'ordinateur. 14h11. Après ma lecture, je tenais à remonter aux dortoirs le plus rapidement possible pour m'assurer de l'état de santé d'Ethan. Cependant, elle avait l'air de bien le connaître, peut-être savait-elle quelque chose sur ce qui lui était arrivé ?

*Ou c'est une conquête abandonnée qui cherche à se venger de lui en sachant tout sur ses habitudes ?*

*En passant par moi ?*

*Tu es une cible facile.*

Je dus me faire violence pour garder un visage impassible.

*Tu es facile d'approche, ne le nie pas. Tu n'as pas un visage intimidant.*

Njörd n'avait pas tort. C'était possible. Elle était tout de même jolie, un petit air rebelle qui devait plaire à Ethan. Je tenais tout de même à avoir le coeur net sur ses intentions.

''Est-ce que... Quand l'as-tu vu pour la dernière fois ?''



(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé] Mar 26 Avr - 3:21

 

Inquiétude partagée

Feat Leila



Leila poussa un soupir de soulagement lorsque le garçon lui confirma qu’Ethan était rentré. Bon il ne lui avait pas dit dans quel état mais pour l’instant c’était déjà un soulagement.

*Je crois qui faudrait que tu te présente…*

- Oh oui… excuses-moi. Dit-elle en lui tendant la main. On se connaît pas vraiment… Elle sourit timidement. Moi c’est Leila, on s’est erm… entrecroisés l’autre jour… c’est moi qui ai essayée de défoncer la porte… enfin… pas que c’est ce que je voulais faire… erm… bref c’est pas important pour l’instant.

Le jeune homme avait clairement l’air mal à l’aise, jonglant avec sa bouteille d’eau et jetant un coup d’œil à l’horloge sur l’écran et il semblait légèrement suspicieux quant aux intentions de la jeune femme et sa question était selon elle légitime mais lui donna aussi un indice qu’il savait quelque chose sinon il n’aurait pas été aussi évasif selon elle.

- Ethan je l’ai vu hier soir… enfin avant qu’il parte je sais pas trop ou… en fait… c’est un peu le où et comment il en est revenu qui m’inquiète…


Elle regarda aux alentours il y avait bien quelques étudiants dans la bibliothèque mais personne assez près d’eux. Elle se pencha vers le jeune homme et poursuivit.

- On s’est croisé dans un bar… assez « ordinaire » disons ça comme ça… Elle baissa encore la voix. Un genre de bar où tu peux te battre pour du cash et toi… Et bon tu dois savoir qu’Ethan est assez… bien bâti… ben s’pas pour rien… il y était et de ce que j’ai vu… plusieurs ont mangé la raclée de leur vie!

Elle fit un clin d’œil au garçon. Elle fit une moue songeuse afin de rassembler ses idées et essayer de ne pas traumatiser son interlocuteur par la même occasion.

*Pourquoi tu veux le protéger comme ça?*

*Regardes-le Sekmeth, il est clairement plus jeune que nous et je connais pas son histoire mais je doute que ça se résume en bar fight et en deal de drogues louche tu vois…?*

*Va falloir qu’il apprenne le petit parce que crois-moi on en a des bonnes en réserves pour vous petits humains fragiles!*

*Oui mais bon je peux l’épargner un peu… il est pas obligé de tout savoir tout de suite…*

Elle baissa les yeux, clairement pas fière d’elle pour la suite de l’histoire mais bon. Après quelques instants elle le regarda poursuivit.

- C’est après que ça c’est gâché… des types louches sont arrivés avec une histoire de job pour Ethan qui serait plutôt lucrative… puis il est parti et j’en sais pas beaucoup plus… Alors il va comment… je doute qu’il ne fasse que dormir… et au vu de ton malaise tout à l’heure… tes recherches c’est pas pour l’école… dans quelle merde il est allé se fourrer? Son regard trahissait son inquiétude, si sa voix avait l'air assurée, ses yeux disait tout le contraire.

Elle marmonna plus pour elle-même.
- J’aurais dû le suivre ou l’en empêcher…

*Avec la tête de mule qu’il a il ne t’aurait pas écouté et à voir la face du barman, tu aurais probablement pas pu survivre bien longtemps… même avec moi… tu ne maîtrises pas encore assez tes pouvoirs et notre symbiose est encore pas mal boiteuse…*


*Je sais… mais j’ai tellement l’impression d’avoir fait une bourde…*

*Oui tu en as fait une mais les gars l’ont dit il leur devait beaucoup plus que le petit paquet que tu t'ai fait.*

*N'empêche... j'en avais pas besoin moi de ce fric...* Pensa la jeune femme piteuse.



(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé] Mer 27 Avr - 2:59

 

Inquiétude partagée

Feat Leila


- Oh oui… excuses-moi. On se connaît pas vraiment…Moi c’est Leila, on s’est erm… entrecroisés l’autre jour… c’est moi qui ai essayée de défoncer la porte… enfin… pas que c’est ce que je voulais faire… erm… bref c’est pas important pour l’instant.

*Ah ! C'était elle !*

Je déposai ma bouteille sur le bureau et serrai la main qu'elle me tendait.

''Alistair.''

Mon visage perdit de ses couleurs tandis qu'elle m'expliquait qu'elle avait croisé Ethan dans un bar où il se battait. Je ne compris pas la raison de son clin d'oeil, l'état dans lequel il était revenu ne l'indiquait pas comme vainqueur. Leila poursuivit son explication.

- C’est après que ça c’est gâché… des types louches sont arrivés avec une histoire de job pour Ethan qui serait plutôt lucrative… puis il est parti et j’en sais pas beaucoup plus… Alors il va comment… je doute qu’il ne fasse que dormir… et au vu de ton malaise tout à l’heure… tes recherches c’est pas pour l’école… dans quelle merde il est allé se fourrer?

Je déglutit tandis qu'elle marmonnait pour elle-même qu'elle aurait dû l'arrêter. Malgré ma nervosité, je ne pus retenir une exclamation à la fois incrédule et amère.

''Qui peut l'empêcher de faire ce qu'il veut ?''

Ses quelques aveux de ce matins avaient été équivoques, Ethan faisait ce qui lui plaisait, même au péril de sa propre santé. Se battre pour de l'argent, prendre de la drogue, quoi d'autre encore ? Je baissai les yeux, croisant et décroisant les doigts puis poussai un soupir las. La rue. Il avait connus la rue. Un univers qui m'était complètement inconnu, que je pouvais seulement imaginer... Il m'était difficile de me mettre à sa place... Je relevai la tête vers Leila et expliquai à voix basse.

''Oui, il dort, il en a besoin après... Je ne sais pas non plus ce qui s'est passé hier... Mais oui, il a pris...''

Je pointai l'écran du pouce avant de fermé la fenêtre de recherche.

''Mais surtout, pas un mot. À personne. Je ne veux pas qu'il ait des ennuis pour ça...''

*Il est bien capable de se trouver des emmerdes tout seul.*

''Ça m'étonne d'ailleurs que tu me dises qu'il ait gagné ses combats vu... Enfin... J'allais... Je retournais à la chambre, si tu veux, tu peux m'accompagner mais... discrètement. Il a besoin de repos. Mais... tu verras par toi-même.''

Je pris ma bouteille d'eau dans une main et ramassai mon sac de l'autre. Debout, je me tournai vers Leila, attendant sa réponse.



(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé] Mer 27 Avr - 22:23

 

Inquiétude partagée

Feat Leila



Leila serra la main d’Alistair avec un signe de tête, au fur et à mesure qu’elle expliquait sa soirée au bar avec Ethan au jeune homme elle le voyait pâlir.

''Qui peut l'empêcher de faire ce qu'il veut ?''

- Je sais bien… mais tout de même… faut dire que j’ai peut-être pas aidé à la cause… n’empêche… c’est une p*tain de tête de mule! Enfin quand il est parti, il avait bien quelques bleus mais rien de grave tu vois?...

*Pourquoi tu lui dis pas que tu t’es battue contre lui?*

*Ah bah oui la bonne idée : au fait ton colloc j’lui ai arrangé le portrait au passage! C’est sûr qu’il va me parler après… tsss*

Alistair confirma qu’Ethan dormait, c’était au moins un point positif mais pas le fait qu’il avait clairement pris de l’héroïne dans le processus. Leila soupira et regarda le jeune homme avec un air surpris lorsqu’il lui dit de ne pas en parler.

- J’irai certainement pas le crier sur tous les toits… Mais oui je te confirme qu’il a battu pas mal tout le monde et je dirais avec beaucoup de classe… m’enfin, quand il est parti il s’était arranger et tout alors…

Il lui proposa de le suivre. Elle lui fit signe de l’attendre. Elle alla reporter ses livres à leur place et vint de rejoindre.

- Finalement je crois pas que je vais étudier tant que ça… je te suis… je sais pas pourquoi j’ai comme l’impression que ça va pas être une partie de plaisir…

Elle s’arrêta à l’entrée de la bibliothèque et se tourna vers Ali.

- Je te suis.

HRP:
 



(c)LOKIA
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Inquiétude partagée (PV Leila et Alistair) [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Disparition, inquiétude et retrouvailles...[PV Heïan]
» Au sujet de cet été... inquiétude partagée (pv) TERMINE
» Panne de leadership:L'eurodéputé Michèle STRIFFLER exprime son inquiétude
» L'inquiétude sursaute au frisson d'une crainte [Pv]
» Un air d'inquiétude [V: Leyna & Shaggy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Pensionnat :: ◄ Premier étage :: ► La bibliothèque-
Sauter vers: