AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Annexes :: ◄ Le Complexe Sportif :: ► Piscine Ma'
MessageSujet: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Jeu 28 Avr - 2:33

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Euh ... MayDay ?
La journée était parfaite, le soleil brillait, les oiseaux chantaient et surtout, SURTOUT, nous étions en weekend, de ce fait je n'avais pas cours ! C'est pourquoi je mettais allongée dans l'herbe, mon casque sur les oreilles, l'album de Placebo dans les oreilles afin que mon partenaire de corps ne puisse pas râler sur les tonalités trois joyeuses des mélodies. C'était le petit problème de vivre en colocation, il fallait savoir faire des compromis afin que tout le monde soit content. Nous avions dû rester une petite heure tranquillement allongés avant que la bougeotte ne me reprenne, ouvrant donc les yeux, je me levai en rabattant mes caches-oreilles électroniques autour de mon cou, le regard balayant les environs tel un prédateur aux aboies.

Pas très loin de moi, un petit groupe de jeunes filles passa en gloussant tout haut qu'elles allaient prendre du bon temps à la piscine, tien … C'était une idée ça, une idée pas si bête que ça. Cela faisait un bon moment que je n'étais pas allée me baigner et tant qu'à faire, c'était le moment d'en profiter. Je retournai donc à ma chambre afin de dégoter au fin fond de mon placard mon fameux maillot de bain, pour ce genre de chose, je n'avais pas vraiment le choix, il s'agissait donc d'un modèle fille, un deux pièces noirs très simple en somme. Fière de ma trouvaille et confiante quant à ma destination, je pris donc le chemin du complexe sportif. Arrivée aux abords des vestiaires, je pus entendre un brouhaha indiquant que bons nombres d'élèves avaient eu le même éclair de génie que moi.

Il y a trop de monde, cela est déprimant, je ne veux pas y aller.

- Oui mais moi je meurs de chaud.

Mourir est une bonne chose.

Je levai les yeux au ciel, préférant ignorer Anubis plutôt que de me lancer dans un débat inutile à ce sujet. Reprenant bien vite mon aplomb, je posai donc ma main sur la poignet de la porte menant à la pièce réservée aux dames et y pénétra d'un pas décidé. Au début, tout se passa normalement, les demoiselles discutaient et riaient oisivement, cependant, quand leurs yeux se posèrent sur moi, un vent de panique refroidis la pièce. Certaines se poussèrent des cris aiguës, d'autres s'écrièrent aussitôt avec colère :
- L ! Espèce de pervers !!

Hein ? Quoi ?! Qu'est-ce que j'ai fait ? L'air perdu, je restai planter là pendant qu'on me jeter des serviettes ou autres bouts de tissues que je n'eus aucun mal à esquiver ou rattraper. Toute fois, la foule ne comptait pas me laisser en placer une, m'insultant de tous les noms en me hurlant de sortir immédiatement d'ici. Je voulus calmer les jeux, m'avançant un peu plus dans la bouche de l'enfer mais un nouveau projectile, cette fois-ci bien plus solide, m'obligeai déjà à bondir sur le côté pour éviter tout dommage sur ma personne. Ma main se posa alors instinctivement sur ce qu'il y avait de plus près à ma disposition et je fis presque un bond en sentant quelque chose d'assez arrondis et surtout particulièrement moelleux, une sensation bien trop familière pour ne pas me faire paniquer intérieurement.

Tournant donc le visage vers la personne que je venais de saisir, je retirai ma main avec désespoir. Face à moi une inconnue fort agréable à regarder, à la peau dorée et dotée d'une longue chevelure brune. J'aurais bien aimé m'excuser ou au moins dire quelque chose mais je ne pus que bégayer, totalement dépassée par la situation. Les furies clamaient que cette jeune fille devait me frapper et je suppliais intérieurement qu'elle ne le fasse pas, pas que je ne pourrais pas parer, juste que je ne voulais pas me bagarrer comme ça, sur un malentendu.

Je te l'avais dit que ce n'était pas une bonne idée.

Comme si c'était le moment pour ça !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Jeu 28 Avr - 22:23

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Erm... c'est à moi ça...

Leila était en train de finir se s’habiller ayant décidée d’aller faire trempette un peu. Elle fut surprise par la quantité de jeune filles qui piaillaient dans le vestiaire. Elle venait de finir de mettre son costume lorsque des cris se mirent à fuser de partout et des serviettes, gougounes et autre projectiles volèrent en direction d’un/une nouveau/nouvelle venue. Elle n’était pas certaine vu les traits et l’habillement, en plus… les filles lui criait des noms et le traitait de pervers. Bon elle pouvait à peine distinguer des bouts avec tous ces bouts de tissus qui lui était lancé au visage.

Elle allait lui adresser la parole lorsqu’il senti que la personne venait de l’agripper par la poitrine. Elle haussa un sourcil alors que le dénommé « L » relâchait sa prise clairement mal à l’aise alors que les filles autour lui criaient de lui taper dessus.

- Non mais vous allez arrêter de hurler comme ça?! On se croirait à la maternel! Elle roula les yeux et posa les mains sur ses hanches en pencha la tête de côté pour détaillé la nouvelle venue, enfin elle croyait bien que c’était une fille. Bon pas très féminine mais tout de même elle avait bien quelques traits délicats.

*Ouais pas certaine que ce soit une femme…*

*J’ose espérée qu’un gars n’aurait pas volontairement entrée dans les vestiaires des filles…*

- Bon j’imagine que c’était un mouvement involontaire de ta part vu ton regard de poisson qu’on vient de sortir de l’eau. Elle lui sourit. Leila. Elle lui tendit la main. Et je te préviens si t’es pas une fille je te sors d’ici sur les fesses. Elle éclata de rire surtout en entendant les autres filles continuée de crier et injurier « L » Bon les filles si vous êtes si incommodées sortez! Mais arrêtez de crier!... Elle poussa un soupire découragée.

Leila rangea ses effets personnels dans un casier s’attacha les cheveux et se dirigea vers les douches. Elle lança à l’attention de L.

- Quand tu auras réussis à te changer viens me rejoindre à la piscine.


*J'espère qu'elle n'a pas toujours les mains aussi baladeuses...*

*Bah... c'était un accident...*

*Ils disent tous ça...*


Leila ricana dans sa tête.
Elle finit se passer sous la douche et alla faire un plongeon et se poser dans un coin pour relaxer.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Ven 29 Avr - 11:26

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Après la tempête
Les choses s’enchaînèrent si vite que vous les décrire parfaitement serait difficile mais au moins, je n'eus pas à essuyer une baffe, voir pire, de la part de ma victime. En quelques mots elle apaisa un peu s'assemblée et  je pus enfin souffler de ne plus me faire bombarder ni crier dessus. L'inconnue n'était pas contrariée, comprenant même que mes actions étaient purement et parfaitement involontairement, elle profita ensuite du calme plus ou moins nouvellement revenue pour se présenter à moi, allant jusqu'à me tendre la main. Un peu incrédule, je saisis cette dernière délicatement, la secouant fermement une fois, en me présentant également d'un « L » sûr et confiant. Leila, car oui c'était son nom, proposa aux autres élèves de sortirent si jamais elles n'étaient pas satisfaite de la situation et effectivement un bon nombre d'entre elles disparurent

On aurait dû rester dans la chambre, seuls, c'est tellement mieux d'être seuls

- Pour une fois, je trouve que tu as raison mais bon maintenant qu'on y est et que ma situation est un peu plus calme.

Je repris mon sourire légendaire, pendant que ma camarade se dirigeait vers les douches en me proposant de la rejoindre à la piscine. Bien ! Dans ce cas il ne me reste plus qu'à me changer ! Posant mes affaires sur un banc, je ne pus que regarder les deux petites secondes qui me fixaient intensément.
- Il y a un problème jolies demoiselles ? Questionnais-je de mon ton le plus agréable.

Elles s'échangèrent un regard un peu gêné puis s'approchèrent d'avantage de moi, la plus à gauche prit la parole timidement :
- L, c'est vrai que tu es une fille ?

Je riais intérieurement, j'adorai cette question, surtout quand c'était une jolie petite rousse aux yeux verts qu me la posait. Je répondis donc espièglement accompagnant mes paroles d'un clin d’œil :
- Pour vous je serai ce que vous voulez.

Cela eut l'air de leur suffire puisqu'elles disparurent en poussant des petits gloussements typiquement féminins. Revenant à mon activité première, un air de fierté gravé sur mon visage, je me mis à chantonner tout en retirant mon T-Shirt.

C'est déprimant.

- Elles sont juste jeunes.

La jeunesse est déprimante.

Finissant de me mettre en maillot de bain, je retirai ma chaîne ne gardant que la base de mon piercing puis rejoins les douches. L'eau chaude était un plaisir, je me sentais si bien, après ça, j'allais rejoindre ma camarade à la piscine. N'hésitant pas une seule seconde, je plongeai dans l'eau, nageant un peu sous la surface, afin d'apprécier la sensation de liberté et de légèreté puis remonta prendre de l'air avant de m'approcher de Leila.
- Merci encore pour toute à l'heure, tu m'as vraiment sauvé. Lançais-je en souriant.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Jeu 5 Mai - 0:41

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Saucette et causette

En attendant sa/son mystérieux(se), elle préférait penser qu’il s’agissait d’une fille. Enfin en attendant L, Leila fit quelques longueurs de piscine appréciant la sensation de l’eau tiède et la légèreté que procurait l’immersion dans celle-ci. Alors qu’elle se posait dans un coin L plongea et le rejoignis quelques secondes plus tard en la remerciant pour son intervention plus tôt. Elle haussa les épaules.

- Les entendre crier comme ça… ça me mets les nerfs en boules… et bon je doute que tu sois venu te rincer l’œil dans les vestiaires… enfin bon gars ou fille y’a toujours moyen… Elle lui fit un clin d’œil. Au fait L, c’est l’initiale de quoi? Je doute que ton prénom soit une lettre. Elle ricana. Je crois pas t’avoir déjà vu… fait longtemps que tu es arrivée?

La jeune femme étira les bras et pencha la tête de côté pour examiner son interlocutrice. Les traits définissaient difficilement s’il s’agissait d’un garçon ou d’une fille trop féminin pour un garçon mais un peu trop masculin pour une fille, la voix n’aidait en rien, trop entre les deux. Elle pouvait voir plusieurs piercings et son maillot noir était le seul indicateur féminin puisqu’il couvrait le haut et le bas et un rapide coup d’œil Leila n’aperçue pas de bosse caractéristiques d’un homme. De plus, une fois mouillé on pouvait voir des formes hautement féminines.

- Au fait ça t’arrive souvent de te faire agresser comme ça par les filles? Son ton était amusé et la question était plus ou moins rhétorique mais elle avait hâte d’entendre la réponse.

*Tu pourrais aussi lui demander si elle a l’habitude de tripoter les inconnues*

Leila ricana et se mordit la langue pour ne pas éclater de rire et poser la question à la blonde devant elle. Elle se tourna dos à la jeune femme afin de grimper sur le bord de la piscine et s’y assied donnant une belle vue sur ses tatouages puisqu’elle portait un joli bikini noir aux motifs abstraits rouge cerises.

- Alors « L »… on se demandaient… ça te prend souvent de prendre la poitrine d’une fille comme bouclier?
Elle pencha la tête de côté avec un sourire en coin.

*Si elle répond oui cours!*
*Allez détends toi… elle a pas l’air bien dangereuse…*
*Ça ne veut rien dire.*
*On est dans un école tu te calme un peu?*
*Elle s’essai encore et je te garantit que le garçon du cours d’histoire ce n’est rien comparé à ce que je lui réserve!*

Leila leva les yeux au ciel, Sekmeth pouvait vraiment est un poids parfois. Elle laissa ses pieds tremper dans l’eau l’air détendue mais prête à toute éventualité.

*Bon c’est sympa t’as réussi à me mettre sur les nerfs*
*Il vaut mieux être aux aguets que de se faire avoir par l’ennemi!*
*Tu es conscientes qu’on est pas en guerre?*
*Pour l’instant…*
*Qu’est-ce que c’est sensé vouloir dire?*
*Tu verras en temps et lieux…*
*Bah c’est ça… tais-toi maintenant!*

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Ven 6 Mai - 18:00

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Quand le Chacal s'acharne
Venir me rincer l’œil ? Ouais y avait un peu de ça d'une certaine manière, enfin jouer les voyeurs c'était pas vraiment mon truc, je préférai quand une demoiselle s'offrait à moi plutôt que me planquer pour les observer dans un moment intime. Faut pas abuser je suis folle mais pas tordue ! Après la vue de toutes ces filles en maillot de bain n'était toute fois pas déplaisante à regarder. Mais bref, voilà que je m’égare, ma sauveuse m'avait questionner quant à mon surnom « L », c'est vrai qu'il était plutôt énigmatique mais à bien y réfléchir mon frère m'aurait sûrement appelé ainsi si j'avais été son enfant … Il est assez étrange pour ça je suppose. Intérieurement je rigolai de mes pensées loufoques tout en répondant à mon interlocutrice avec un grand sourire :
- L c'est pour Lucylia, mais je suis plus habituée à mon surnom, puis c'est plus simple à écrire. J'émis un léger rire amical pour ensuite reprendre. Je suis arrivée fin Novembre.

Peu de temps après la mort de mon précédent hôte, déprimante opportuniste.

- C'est une insulte là ? Murmurais-je à mon colocataire dont le ton me laissait dans un profond doute.

Pendant que je m'adressai au Dieu qui logeai dans ma tête, Leila m'observait, je suppose qu'elle devait se questionner, j'étais un peu la bête curieuse de tout le monde. Ça ne me dérangeait pas, qu'on me voit comme un homme ou comme une femme, cela n'avait que peut d'intérêt à mes yeux, je savais ce que j'étais cela ne définissait pourtant pas qui j'étais, c'était suffisant. Sa voix s'éleva une fois de plus, s'adressant toujours à moi, une question qui était plus pour de la simple plaisanterie que de la vraie curiosité mais je ne pouvais pas me permettre de ne pas répondre à ça, je passai donc ma main dans mes cheveux en m'exclamant sans gêne :
- Ouais ça arrive souvent, mais d'habitude c'est plutôt pour boire un verre.

C'est d'ailleurs si déprimant ...

Je me m'y ensuite à rire, je n'avais pas tant de succès que ça avec les filles, disons juste que j'étais habituée à ce qu'elles me disent bonjour, les joues rouges, je ne me forçai pas à leur plaire mais ma personnalité semblait les perturber naturellement. Puis quand on est musicien, les demoiselles ont toujours un peu plus d'intérêt pour vous. La jeune femme s'éleva sur le rebord de la piscine, me permettant ainsi de l'admirer. Je ne pouvais pas le cacher, elle était divine et ses tatouages me laissaient présagés que nous devions être sur la même longueur d'onde, enfin plus ou moins.

- Alors « L »… On se demandait… ça te prend souvent de prendre la poitrine d’une fille comme bouclier ?

Cette interrogation me sortit bien vite de mes rêveries. De quoi ? La poitrine pour quoi ? J'avais presque déjà oublié ce malheureux événement, visiblement pas mon interlocutrice. Répondant à cela par un rire gêné, je vins me frotter l'arrière de la tête, Anubis en profita alors pour répondre à ma place dans mes pensées :

Pas comme bouclier, plutôt comme jouet … Les adolescents sont tellement déprimant.

Jamais je n'aurai pu dire une telle chose et j'avoue que cette remarqua me donna légèrement envie de maudire mon Chacal préféré, toute fois, je préférai ne pas m'adresser à lui pour le moment et expliquer tranquillement à ma camarade qui me faisait face :
- Encore désolée pour ça, d'habitude je fais plus attention à là où je mets les mains.

En-dessous de la ceinture tu veux dire ?

- Depuis quand tu fais de l'humour toi ?

J'étais légèrement irritée par Anubis, il était étrangement jovial, du moins, ma situation peut confortable semblait le faire particulièrement jubiler. Je me laissai donc couler sous l'eau, remontant immédiatement en secouant un peu la tête. J'avais besoin de me remettre les idées en place, souriant de nouveau je demandai à Leila :
- Bref ! Et si nous parlions de toi ? Tu es ici depuis combien de temps ? Et d'où te viennent ces supers tatouages ?
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Sam 7 Mai - 3:14

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Papotte et barbotte

Leila écouta les explications de Lucylia en ricanant. Elle semblait répondre par moment à son dieu, enfin c’est ce que Leila en déduisit sinon c’est que la blonde en face d’elle avait un sérieux problème.

- Ouais ça arrive souvent, mais d'habitude c'est plutôt pour boire un verre.


- Tu vois moi j’ai pas ce problème, quand je veux aller prendre un verre en général j’ai pas une troupe de groupies qui me crie après ou qui essaient de me tuer.
Leila pouffa de rire. D’ailleurs si jamais tu cherches de la compagnie je suis toujours partante pour aller prendre un verre en ville.

Leila haussa un sourcil en remarquant le regard appréciateur de L, qui la détaillait. Elle haussa les épaules en souriant. Pas que ça la dérangeait en fait. Elle trouvait qu’elle avait un air sympathique avec son sourire à tout épreuve. Elle fit aller ses pieds doucement dans l’eau et pouffa de rire devant le malaise de L lorsqu’elle lui répondit que normalement elle faisait attention ou elle mettait les mains.

- T’inquiètes je te taquine. Je suis pas tellement comme les autres hystériques de tout à l’heure comme tu dois t’en douter sinon tu aurais la marque de ma main sur la joue. Elle lui fit un clin d’œil complice.

*J’en suis pas si sûr… *
*Tu me vois crier comme ça? Donnes moi un exemple?*
*Tu ne cries pas mais parfois je te trouve aussi naïve et enfantine*
*C’est toi qui est trop coincée…*
*Hmpf… bon pendant qu’on est ici pourquoi tu ne ferais pas quelques longueurs question de t’entraîner?*

La question sonnait plus comme un ordre vu le ton qu’avait adopté la déesse ce qui fit inévitablement grogner la jeune femme.

*On peut pas faire autre chose que s’entraîner des fois?*

*Oui des fois tu vas en cours*
*Ah… Ah… Ah… ce que tu es drôle… devenir humoriste ne t’as jamais passé par la tête?*
*Humoriste?* Demanda Sekhmet visiblement perdue

Leila ignora sa déesse pour se reconcentrer sur son interlocutrice, se rendant compte qu’elle devait avoir l’air franchement lunatique à ce moment-là. Le regard de Leila s’illumina lorsque L lui demanda d’où elle tenait ses beaux tatouages. Elle sourit.

- Hmmm… je dirais d’un peu partout… je ne l’ai pas tous fait faire au même endroits… s’aurait été difficile étant donné qu’on a voyagé beaucoup à cause du travail de mon père. Pour ce qui est de leur signification, chacun a été choisi avec soin et parle un peu de moi… de ma famille. Comme par exemple, l’arbre y fait référence, ma famille, mes racines, je n’oublie jamais d’où je viens et ça me permet de progresser… Bref, je suis ici depuis presqu’un an. Et toi des tatouages? J’ai bien vu pour les piercings mais les tatoo j’ai pas remarqué. Elle pencha la tête de côté observant Lucylia.

*C’est une bonne chose.*

*Hmmm? Quoi?*
*Savoir d’où l’on vient et ne pas l’oublier.*
*Ah oui… j’imagine que ça dépend des gens et de leur famille*
*Tu fais référence à Fergal?*
*Entre-autre… c’est pas le moment d’en discuter.*
*Comme tu veux.*

Elle secoua la tête afin de chasser les pensées déplaisantes qui lui venaient en tête et se concentra de nouveau sur L.

- Et sinon, à part les filles qui te crient après et te lance leur gougounes… tu fais quoi pour te détendre, genre tes passes-temps?

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Dim 8 Mai - 12:13

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Silence Radio ?
Leila se proposa pour être ma compagne de bar à l'occasion, c'était assez inattendu mais bien évidemment je ne pouvais en aucun cas refuser une telle proposition. Anubis s'était un peu calmé, du moins je ne l'entendais plus, par contre je pouvais encore le sentir, comme une sorte de tension dans mon esprit, un picotement désagréable dans ma nuque, le Dieu faisait du forcing sur mon mental, je ne sais pour quelle raison, lui qui était d'un naturel si tranquille voilà qu'il m'agressait sans raison apparente. Je vins puiser un peu d'eau au creux de ma nuque et la passa sur ma nuque tout en la massant un peu, tout était bon pour faire un peu disparaître la sensation de gêne. Heureusement pour moi mon interlocutrice devait avoir une discussion avec quelqu'un d'autre également.

Du moins elle semblait profondément ailleurs, je comprenais très bien cette situation je ne pouvais donc pas juger. A bien y penser je devais faire nettement plus folle quand je parlai à haute voix avec le Chacal dépressif. Mais bref, ma question eut l'air de faire mouche puisque l'étudiante me conta l'histoire de ses tatouages non sans un enthousiasme réconfortant, je buvais sagement ses paroles, un air un peu admiratif. Je lui fis un sourire quand elle me retourna la question, les tatouages, c'était un peu une religion pour mon frère et moi-même, bien que je n'en ai pas encore, c'est pour ça que je secouai la tête lentement de gauche à droite.
- Non, je n'en ai pas encore mais je compte m'en faire un dès que je rentre à Manchester par contre j'en ai déjà fait un à mon grand frère. Je rigolai en me remémorant ce jour. Je crois que je n'ai jamais été aussi stressée de ma vie.

Apposant ensuite mes mains sur le rebord, je vins m'extirper de l'eau pour m'asseoir aux côtés de ma camarade. L'eau commençait à me peser, surtout qu'Anubis ne semblait pas décidé à me laisser tranquille, on aurait dit un enfant entrain de bouder … Peut-être que l'évocation de la mort de son ancien hôte l'avait mis de mauvaise humeur … Je n'étais pas sûre, je voulais comprendre alors j'appelai doucement son nom dans mon esprit mais il ne me donna aucun retour peu importe le nombre de tentative. De plus, Leila me questionna sur mes hobbies m’obligeant à me concentrer à nouveau sur le monde autour.
- Je dirais la musique et le sport. Et toi ?

A première vue, elle semblait être une personne sportive mais rien n'était trop sûr, je l'aurais bien imaginé surfeuse ou autre sport aquatique mais c'était peut-être plus par préjugé de ma part. Enfin bon, je sursautai quand un des gars fit une bombe un peu trop proche de nous, m'éclaboussant au passage. Je foudroyai gentiment l'intrus du regard et lui jeta de l'eau dessus de mon pied en lui disant que j'allais le faire mourir sur le terrain de basket après la piscine.

Je ne veux pas faire de sport.

Tiens, finalement il est vivant, pensais-je avant de lui expliquer mentalement que s'il était fatigué nous irions directement à la chambre. Il semblait assez de mauvaise humeur aujourd'hui, inutile qu je ne le seccoue d'avantage.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Lun 9 Mai - 1:52

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Did you say music?

Leila observa L qui semblait éprouver un malaise, probablement avec son « colocataire » elle pencha la tête de côté les sourcils froncer.

- Un soucis?
Demanda-t-elle soucieuse. Elle n’osa pas demander si c’était avec un dieu tout à coup qu’elle ne faisait pas partie des « chanceux » qui avaient été choisis. De plus, il y avait d’autres personnes dans la piscine et elle voulait éviter d’éveiller les soupçons. Elle pointa son crâne pour faire comprendre à L de quoi elle parlait. SI elle était possédée comme elle le pensait elle comprendrais sinon Leila avait toujours la possibilité de dire qu’elle pensait que L avait un mal de tête.

*Tu fais des progrès côté subtilité… c’est bien*
*Moques-toi tant que tu veux… on m’a assez reproché d’agir comme un chien dans un jeu de quilles depuis que tu squat ma tête alors j’essaie de faire attention.*
*Et moi j’essaie de te faire un compliment*
*Ah oui? Dans ce cas merci.*
*Ahaha… je commence à comprendre le sarcasme*

Leila grogna, se rendant compte que Sekhmet se moquait de nouveau d’elle. La blonde répondit à sa question pour les tatouages en lui expliquant qu’elle en voulait éventuellement et Leila la regarda s’asseoir sur le bord de la piscine près d’elle.

- Et tu as une petite idée de ce qui te tente? Quelque chose de particulier ou juste un truc « cute »? Elle imita des guillemets avec ses doigts.

Le sujet dériva ensuite sur les passe-temps. Leila lui fit un sourire.

- Musique aussi, mais seulement l’écouter… aucun talent artistique malheureusement… pour ce qui est des sports… mise à part les arts martiaux je n’ai pas tellement d’intérêt… je participe aux cours obligatoire mais sinon je ne tiens pas tant à suer inutilement… enfin à part quand mon « entraîneuse » personnelle ne décide pas de me réveiller à 6h du mat’ pour un entraînement…

Leila roula les yeux en pensant à sa chère déesse qui tous les matins la faisait travailler depuis qu’elle cohabitait avec elle. De toute façon elle avait compris après quelques semaines que c’était mieux d’y aller que de l’entendre râler et lui envoyer des commentaires désagréables pendant des heures… Au moins pendant qu’elle s’entraînait elle était plus calme, sauf quand elle lui « gueulait » ses instructions.

*Arrêtes de te plaindre… quelques heures par jour ne te tueront pas!*
*Non mais j’aimerais pouvoir choisir mes passe-temps vois-tu?*
*Tu es chanceuse jusqu’à présent je me suis tenus le plus possible au seul sport que tu apprécies… mais si tu continu à rechigner je t’enverrai au gym faire du tapis roulant et de la musculation!*
*Oh ça va…* Maugréa Leila.

- Donc musique tu joues ou seulement l’écouter? Un style en particulier? Pour le sport tu pratiques quoi?


Tout en posant ses question Leila replongea dans l'eau et commença à nager sur place question de bouger un peu et ainsi empêcher la déité de bougonner.

*Et tu penses que c'est un entraînement?*
*Tout dépend combien de temps on reste là...*
*Mouais... on verra...* Répondit Sekhmet peut convaincue.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Sam 14 Mai - 19:09

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

Sa vie d'air pur et d'eau fraiche
Visiblement Leila avait remarqué mes petits problèmes avec mon coloc', elle me fit un signe discret accompagné d'une question et je hochai nerveusement la tête afin d’acquiescer. Anubis avait vraiment décidé de me mener la vie dure, mais que pouvais-je dire ? Il faisait malheureusement sa loi dans mon esprit. D'habitude ce n'était pas dérangeant mais quand il jouait les gamins de trois ans, cela pouvait vite se finir en véritable migraine et envie de martelage de tête contre un bon mur bétonné. Enfin bon, pensons à autre chose, tiens c'est vrai ça quel tatouage aimerais-je me faire ? Un mini Anubis tout mignon peut-être ? Je ne pus m'empêcher de rire en imaginant la chose puis je répondis :
- Déjà j'ai l'obligation de me faire une croix inversée, comme mon frère et ensuite je pensais à une tête de loup en style graphique.

La jeune femme m'expliqua ensuite qu'elle n'avait aucun talent particulier pour la musique et qu'elle n'était pas non plus quelqu'un de particulièrement sportif. Presque dommage mais que voulez-vous il faut de tout pour faire un monde et puis avec un corps comme le sien, si en plus elle n'avait pas besoin de faire le moindre exercice pour le garder, y avait presque de quoi être jalouse. Elle me retourna mes questions, demandant à ce que j'approfondisse mes capacités dans les deux domaines. Je souris et c'est non sans une certaine fierté que je répondis :
- Je sais jouer de la guitare ainsi que de la basse et un peu de batterie, mais après je préfère largement le chant. Mon style reste dans le rock, le punk et l'expérimental.

D'humeur à faire une petite impro, je me mis à taper en rythme sur mes cuisses tout en chantant « Ghost Train » de Gorillaz, je fis mon petit numéro pendant une à deux minutes avant de m'arrêter, un petit rire s'échappant même de mes lèvres. Quel plaisir c'était que de pouvoir me livrer à ma passion première. Bon, ce n'était pas tout mais il y avait une seconde question n'est-ce pas ?
- Côté sport, j'aime surtout l'athlétisme, le basket, le foot, le tennis, la natation, l'équitation et le beach volley.

A bien y réfléchir, cela faisait beaucoup de chose mais que voulez-vous, quand on est drogué au sport, à l'adrénaline, à sensation des muscles qui n'en peuvent plus de souffrir … Ah ~ Quel bonheur. J'entendis Anubis soupirer et me traiter de barge, peut-être n'avait-il pas tord mais que voulez-vous nous avons tous nos petits péchés mignons … Enfin je suppose. Ma collègue barbotait dans la piscine, je l'observais en pleine action et replongea dans la piscine avec conviction et motivation :
- Une petite course, ça te dit ?
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan Dim 15 Mai - 19:32

Lucylia
Niccals

Leila
Keenan

À vos marques... prêts? Partez!

Leila était maintenant intrigué par la signification que pouvaient avoir les tatouages que voulaient faire L. Elle pencha la tête de côté en l’observant de la tête au pied.

- Intéressant comme choix… faudrait voir le résultat. Ça une signification particulière pour toi? Demanda-t-elle avec un sourire énigmatique.

*Bon une autre M*

*Ouais… bon y’a du monde ici alors si tu veux en parler attends d’être à l’extérieur…*
*Je vais commencer par la connaître ‘elle’ avant de commencer à m’intéresser à sa double personnalité di ça t’ennuie pas!*

Sekhmet bougonna et Leila l’ignora. Après tout il n’y avait pas que les dieux dans leur vies, elle aimait pouvoir parler d’autre chose par moment… surtout qu’elle était coincée avec une râleuse professionnelle dans sa tête.

*Je peux t’entendre tu sais?!*
*Oui c’était un peu le but! Si tu arrêtais de grogner pour tout et rien aussi.*

Alors que la jeune femme se chamaillait avec sa divinité L décida de lui servir un exemple de ses talents vocaux. La jeune femme suivi la musique en rythme en donnant des coups de têtes rythmés.

- Ouais vrai que tu chantes bien! Même a capella! Je suis impressionnée!

Elle écouta la blonde lui faire la liste de ses sports favoris… enfin une longue liste pour Leila qui si elle le pouvait ne ferait que des arts martiaux mais sa coloc en avait décidé autrement depuis qu’elle avait décidée de prendre son corps comme forme corporelle sans son consentement.

*Qui est-ce qui râle maintenant!?*
*Tu avoueras que personne ne semble être consulté avant de se faire imposer votre présence.*
*Parce que tu en connais beaucoup qui accepteraient?*
*D’où le « sans consentement »*
*N’empêche vous profitez de certains avantages*
*Ouais mais vous avoir 24/24 dans notre tête c’est pas toujours marrant*
*Ça vaut pour nous aussi! Si on avaient eu une autre option crois-moi qu’on l’auraient prise! Partager de corps d’un adolescent pleins d’hormones c’est pas la joie!*
*Celle d’une vieille peau non plus!*
*LEILA!*

La jeune femme trembla sous la douleur lorsque la déesse s’emporta contre celle-ci. Ça devait être visible sur le visage de celle-ci d’ailleurs car elle du serrer les dents pour s’empêcher de laisser échapper un râle de douleur. Bon elle l’avait un peu cherchée. Elle arrêta de nager et se maintenait maintenant après le rebord de la piscine pour ne pas caller au fonds comme une roche. Après quelques secondes, minutes… la jeune femme ne savait plus, la douleur s’estompa enfin. Et elle put enfin regarder de nouveau son interlocutrice dans les yeux alors qu’elle lui proposait une course. Elle plongea sous l’eau pour chasser la tension et jeta un regard espiègle à ‘L’.

- Pourquoi pas? Ça fera plaisir à quelqu’un d’ailleurs que je joigne l’utile à l’agréable. Ajouta-t-elle en faisant référence à sa déesse qui était toujours de mauvais poil. Elle se plaça au côté de Lucylia prête à en découdre. La jeune femme aimait bien relever les défis et elle avait bien l’intention de gagner. À trois! Un… deux… trois…

Dès qu’elle eut fini son décompte elle s’élança à grands coups afin de rejoindre le côté opposé de la piscine poussant ses muscles au maximum.

*Allez plus vite!*

Leila grogna et manqua de se prendre une rasade d’eau par la même occasion.

*Tu pourrais te taire j’aimerais ne pas me noyer dans le processus!*

Leila entendit la déité ricaner dans sa tête. Elle pouvait bien rire ce n’était pas elle qui boirait la tasse…

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Cauchemar dans les véstiaires [Feat. Leila Keenan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois 8D [FEAT COKINETTE CHÉRIE ♥]
» [JOUR QUATRIÈME] Le bleu est libre et pas que dans le ciel apparemment! (Feat Automate)
» Invocation dans la forêt [feat Hécate]
» Le futur tombeau d'un shinobi dans un lieu saint (feat. Kaiser Belzeth )
» Dans les hautes herbes ~ feat Alfajiri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Annexes :: ◄ Le Complexe Sportif :: ► Piscine Ma'-
Sauter vers: