AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla
MessageSujet: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mar 24 Mai - 23:51

 
Gwenhwyfar Ó Néill

Caractère et physique

Salut la compagnie, j'me présente, j'm'appelle Gwen, et j'suis pas spécialement ravie d'vous rencontrer ( comment ça, ma façon de parler laisse à désirer ?). Ah tiens, avant que tu te fasses des idées, j'suis bien une nana, et grande (1m70, au plus bas), avec une bonne poitrine que j’aplatis avec des bandages pour pas qu'elle me gène, j'ai une belle paire de jambes aussi, - du genre mannequin - que t'aimerais bien pouvoir zieuter et même caresser mais t'es déçu parce que je porte tout le temps des pantalons, ma peau et pale et ne bronze pas. En fait, j'suis plutôt bien foutue, sauf que j'fais tout pour le cacher. Pourquoi ? Parce que j'aime pas les remarques que tu pourrais me faire en essayant de me draguer, pour faire ton intéressant, alors que tout ce qui est en rapport avec le sexe ou l'amour me passe au-dessus de la tête (si tu savais !). De toute façon, avant que t'es envie de venir faire la discussion, faudrait déjà que t'arrêtes de me trouver terrifiante et zarbi. Bah ouais, j'porte quelques fois un cache-œil, j'ai les oreilles recouvertes de piercings, y'en a d'autres que t’aperçois derrière mes cheveux sur mon arcade sourcilière gauche, j'ai quelques tatouages dans le dos que tu vois pas non plus, un style rock tout en noir et rouge, tu n'as pas envie de t'approcher. T'inquiète mec, j'te comprends. En plus de ça, t'as tendance à croire que mes yeux sont rouges - ce qui te fait fuir - alors qu'ils sont juste d'un marrons très étrange qui à tendance à prendre des nuances rouges avec la luminosité. J'ai toujours été un garçon manqué, et depuis ma période "rebelle" ça s'est juste accentué et du coup me voici me voilà avec mon look d'enfer que j't'ai déjà décrit plus haut, en oubliant de te dire que mes cheveux noirs sont coupé court - d'ailleurs, ça arrive que je change de couleur à certaines mèches, bleu, vert, rose...

Bon, mon caractère... J'crois que t'as déjà pu me cerner pas mal, mais j'suis obligée de détailler encore un peu ; ouais, j'vais devoir t'ennuyer quelques minutes de plus (c'est moi que ça fatigue le plus, ok ? Alors ravale ton soupir d'exaspération). Comme je l'ai déjà dits, j'suis un garçon manqué. Une dure à cuir. T'arriveras jamais à prendre le dessus sur moi ; jamais. J'suis un peu wild, tu vois ? N'importe quelles paroles que tu me diras, j'aurais toujours mon air sans expression, "je-m'en-foutisme" qui te portera sur les nerfs. "Reste zen, man", ça m'arrivera p'tet de te dire ce genre de phrase, du coup tu vas sans doute m'insulter ou un truc dans le genre, alors, ce sera mon poing dans la gueule que tu recevras si tu vas trop loin. Et puis, c'est jamais moi qui chercherai des noises, t'es assez grand pour décider de me laisser tranquille et sauver ton joli minois que j'risquerais d’abîmer avec mes coups puissants - la boxe et les salles de frappes ça aide. Mais même si je commence à cogner, je resterais calme, toujours avec le même air. En fait, j'crois que c'est possible que j'ai qu'une seule expression dans ma mallette. Et pareil pour les émotions. Heureuse, surprise, triste, énervée, bouarf, jamais connu j'crois. Mais bon, j'avoue qu'il m'arrive de ressentir de la moquerie - enfin, je pense - et aussi du plaisir à te voir souffrir si je te vois te tortiller par terre après avoir reçu mon coup de poing. Un peu malsain, tout ça. Enfin bref, le désintérêt m'habite - finalement, j'ai quand même une émotion au quotidien.

Bon, avec mon caractère et mon style, t'as pu deviner que j'fais pas partie d'une bande de joyeux lurons qui passe leur temps à rigoler à gorge déployée - d'ailleurs, si jamais je ris, dit toi que c'est la fin du monde. Comme je suis terrifiante, on se contente de me foutre la paix, et je demande rien d'autre. -Parce que ouais, sache que si tu me déplais, t'attends pas à ce que je fasse dans la dentelle ; soit j't'aime bien et je supporte (jusqu'à peut-être apprécier) ta présence soit j't'aime pas et tu dégages, c'est simple. Après, faut pas croire que je suis un genre de personne qui est mal dans sa peau et qui est désagréable avec tout le monde sans raison, non. Moi, je suis sans émotion, un genre de miroir qui ne reflète rien du tout. Et cette attitude cache pas une héroïne qui vient au secours des plus faible, nan, je m'en intéresse pas, comme le reste - je me dis juste que les agresseurs sont des idiots. Quand je vois une personne blessée (après une bagarre ou en trébuchant, comme ça quoi), je réagis pas. Enfin... Je réagissais pas. Depuis que ma déesse qui-a-le-cœur-sur-la-main cohabite avec moi, j'entends sa voix me supplier d'aller aider cette pauvre âme en peine. Si je le pouvais, je lui foutrais un pain. Finalement, je connais l'agacement grâce à elle.

Histoire

Que dire ! D'abord, mes parents ; ma mère est à moitié Irlandaise et Bretonne (elle a commencé à vivre en Irlande puis sa famille à déménager en Bretagne). Mon père, lui, est à moitié Français et Italien. Ils se sont rencontrés jeunes adultes en Bretagne puis son tombé sous le charme l'un de l'autre, se sont vite mariés et m'ont eu assez tôt. J'ai vécu mes petites années en Bretagne, pour finalement déménager en Irlande alors que j'avais 10 ans. Juste ma mère et moi. Ma mère a demandé le divorce après avoir vu qu'il la trompait (d'ailleurs, mon nom de famille est celui de ma mère). Il la violentait aussi en fait. Puis il l'escroquait. Enfin bref, une belle ordure. J'crois que ça m'a pas aidé à apprécier les hommes. Bon, 10 ans, Irlande, j'étais pas trop paumée niveau langue, ma mère m'a rendue bilingue parce qu'elle voulait que je connaisse sa langue natale mais déménager comme ça m'a pas aidé et j'ai eu ma crise d'ado tôt et voilà ce que ça a donné. M'enfin, j'me sens bien dans ma peau. Et je n'ai jamais vu mon père après tout ça - il n'a jamais cherché à renouer les liens ; de toute façon, je lui aurais défoncé la gueule. Il m'a jamais manqué, ma mère me suffisait amplement. D'ailleurs, elle s'est remariée dernièrement avec un chic type que j'arriverais sans doute jamais à appeler "papa", mais qui fait du bien à ma mère, donc...

À part ça, mes années scolaires se passèrent bien - outre le fait que j'ai été virée plusieurs fois parce que je me battais trop avec les petits copains, ha -, je dois avoir l'esprit logique parce que je me sens comme un poisson dans l'eau avec les mathématiques et toutes les conneries qui vont avec. M'enfin, j'dis ça, mais j'suis bonne dans pratiquement tout- petite génie, c'est moi ! J'ai commencé à faire de la boxe à partir de 10 ans, et je me suis toujours pas arrêtée depuis (j'ai besoin de préciser que j'ai un très, très bon niveau ?). Bon, pour en revenir à ma "violence" dans mes anciens bahuts... J'ai pas eu que ça, d'abord (j'essaye de me justifier, ouais). Dans l'un de mes anciens collèges il m'est arrivé de traîner avec quelques personnes parce qu'on avait sympathisé je sais plus trop comment, puis bah, mon caractère leur avait pas déplu et ils ont commencé à me parler tous les jours, du coup je n'ai pas eu le choix - puis bon, ils étaient sympas. Après, ok, c'est vrai que j'ai envoyé après mes bagarres des gars à l'hôpital, mais de là à ce que le directeur conseil ma mère de m'emmener dans un pensionnat... LE Pensionnat en fait ! Il est très réputé et il est dur d'y entrer, mais le directeur a su charmer ma mère - qu'elle est naïve - "Gwenhwyfar est très douée, elle a un avenir devant elle, et si elle rentre dans un établissement si prestigieux que celui-ci elle n'aura aucun souci à se faire pour l'avenir"... Gnagnagna, il a perdu mon poing dans la face celui-là. Tout ça pour dire que ma mère m'a "ordonné" à rentrer dans ce Pensionnat. D'abord, j'ai refusé en secret, en me disant que j'aurais qu'à faire croire que j'ai tout essayé pour y entrer mais que j'ai raté l'examen. Mon plan a été fichu en l'air lorsqu'on a reçu des pubs dudit Pensionnat, m'invitant à y entrer. Ma mère paraissait si enchantée que j'me suis sentie obligée de faire de mon mieux... Au final, j'y suis entré sans trop de problèmes. Après, que dire... Le Pensionnat est pas mal, vraiment même, et étrange aussi. Surtout le Directeur en fait. C'était très tôt le matin, les cours allaient commencer puis il m'a convoqué dans son bureau - ça faisait une semaine que j'étais arrivée et je m'étais pas encore battue, pourquoi ? J'ai stressé pour rien car il m'a fait une visite guidé, juste ça. J'ai pas compris le délire du vieux... Puis, il a finit par s'arrêter devant une porte, qu'il m'a dite interdite, mais qu'il ferrait une exception pour moi aujourd'hui. Vous étiez au courant qu'une pièce était interdite ? Moi pas. J'ai pas eu le temps de trouver ça encore plus bizarre qu'il avait ouvert la porte. Elle était sombre, sentait le renfermé, du genre pas du tout engageant, mais j'ai comme sentie une "attraction" m'attirer vers elle. Dès que je suis rentrée dans la salle, je me suis arrêtée net parce que je voyais des formes du genre "fantomatique", puis avant que je puisse faire quoi que ce soit, j'ai comme senti un truc tout chaud rentrer en moi puis j'suis tombée dans les pommes. Ouais, comme ça. J'me suis réveillée dans l'infirmerie, avec une grippe, des personnes de ma classe - je crois - dans le même état que moi, puis c'est comme ça que tout a commencé. J'ai entendu une voix dans ma tête qui ne m'appartenait pas.

- Enfin réveillée, jeune fille !

Oh mon dieu

C'est la pause de midi. Je suis fatiguée. Ça fait à peine une semaine que je cohabite avec ma déesse et j'ai l'impression que mon mal de tête affreux vient d'elle. C'est comme si je sentais le poids de sa présence dans ma tête, ce qui me donne drôlement l'envie de la laisser tomber contre la table de la cantine. Franchement, quand le Directeur m'a tout expliqué, j'ai cru que je faisais un mauvais rêve. Ça aurait pu être si bien ! Un drôle de rêve, mais un rêve quand même. J'suis sûre, y'a de gens qui doivent se dirent "mais arrête, avoir une déesse c'est trop cool", et bah non ! C'est pas cool du tout ! Surtout quand t'as façon de pensée diffère totalement d'elle ! Non mais c'est vrai, moi, je m'occupe de rien et personne, mais Brigid veut agir dès qu'elle voit une petite entaille sur quelqu'un. Je lui ai déjà dit plusieurs fois : "que je sache, tu es capable de soigner les maladies, pas les blessures, alors arrête de t'agiter" ! Je crois que ça a marché un temps. Pas longtemps. Ou différemment. Maintenant, j'entends moins fort ses supplications, mais elles sont là quand même. Je sais que j'ai de la chance d'avoir Brigid comme déesse, car elle me laisse tout de même un très bon libre arbitre. J'vous parie autant que vous voulez que si j'étais tombé, j'sais pas, disons sur Seth que celui-là il m'aurait pas laissé faire ce que je voulais pendant longtemps.

Je gémis à cause d'un pique que je viens d'avoir au front et je masse celui-ci avec mes doigts. Qu'est-ce que je rêverais que cette migraine disparaisse. Soudain, je sens la même chaleur que j'avais ressentie dans la salle 3.4 au bout de mes doigts, et mon mal de tête s'arrête presque immédiatement.

- Il suffisait de le vouloir, me dit ma déesse. Ok, ces fichus pouvoirs sont sensés marcher comment au juste ? Je soupire, et m'affale pour de bon sur la table cette fois, mon visage aplati contre la surface froide de celle-ci.

- Brigid, demandais-je plaintivement. Rappelle-moi pourquoi tu m'as choisie comme hôte au fait ?

- Parce que mon hôte doit être fort, ce qui est ton cas. Et puis, je te le redis, je sens que ton avenir sera en rapport avec les malades, et je te serais d'une très grande aide à ce niveau. Tu ne te vois pas sauver des gens, surtout des enfants ?

- Brigid, la stoppais-je instantanément. On en a déjà parlé. Je vois pas comment ça pourrait être possible.

Je l'entends pouffer, et dire "nous verrons bien" et je l'imagine très bien avec un doux sourire supérieur - je sais pas comment elle fait, mais elle en est capable. Des fois, je l'aime bien ma déesse, des fois, je la déteste.

- Au fait, dit moi...,repris-je après un silence. Comment marchent tes pouvoirs ? Je veux dire, c'est aussi simple que ça ?, dis-je en référence à plus tôt.

- Nos pouvoirs, déjà, me corrigea-t-elle. Je levais inconsciemment les yeux au ciel. Eh bien, je ne suis pas sûre de ce que j'avance, mais... Tu ne seras pas capable de bien manier nos pouvoirs avant pas mal de temps. Ca dépendra de toi. Mais le fait que tu es réussi à soigner ta migraine vient sans doute de toi. Elle devait ressentir mon incompréhension car elle s'expliqua. Je veux dire par là que le pouvoir a agi sur toi et pas sur quelqu'un d'autre. Ce qui est radicalement plus simple. Et puis, une migraine c'est du bas niveau... Je tourne la tête sur le côté, ce que je n'aurais pas dû faire. Mes yeux se fixent sur un jeune garçon, sans doute sa première année ici, qui tousse fort, trop fort et qui a beaucoup de mal à respirer.

- Un rhume, une grippe, c'est devenu une infection pulmonaire !

Je crois que je ne suis pas encore remise de ma migraine, parce que je ne sais pas très bien de qui entre Brigid ou moi en viens à ce constat. Par contre, le "va le soigner" pressé qui retentit dans ma tête, je sais qu'il vient d'elle. Je ne sais pas si elle me possède un peu plus que d'habitude, mais je me lève et me dirige vers le garçon. Il tousse encore, ses amis le regardent avec inquiétude, et lui n'arrive pas à s'arrêter. J'arrive dans son dos en le surprenant lorsque ma main vient se poser sur son épaule et il lève les yeux sur moi, qui s’agrandissent sous la surprise - eh oui, je suis terrifiante. Sans un mot, alors qu'il tousse de plus belle, j'arrive à le mener jusqu'à l'infirmerie déserte, à l'abri de regards indiscrets, et lui est tellement mal en point qu'il n'arrive pas à se débattre, ce qu'il aurait fait en temps habituel. Je le porte sur un lit et il retire pour la première fois sa main de sa bouche, qui est couverte de salive et de crachats qui ont une drôle de couleur, signe de mauvaise santé, je l'entends gémir et il tousse de nouveau. Je ne suis pas inquiète. Ma déesse sait guérir ça. Mais moi, en suis-je capable ? Je prépare rapidement un somnifère, et doucement je l'allonge alors que des larmes de douleur commencent à couler sur ses joues et encore plus doucement j'effleure son torse à travers le tissu dans son t-shirt, à l'emplacement de ses poumons. Je me dis plusieurs fois "guérit-le" pendant ce qui me paraît une éternité, sans que rien ne se passe.

- Croit en nous, croit en toi. Tu peux y arriver !, m'encouragea Brigid.

Allez savoir pourquoi, mais je me suis énervée de la situation. Quoi ? Je n'arrive pas à soigner ce gamin ? Je n'arrive pas à utiliser nos pouvoirs ? La blague ! Et c'est là que je sens encore une fois cette chaleur sur mes paumes. Une lueur blanche entoure mes mains et le petit tousse de moins en moins, jusqu'à s'arrêter. Il n'a rien vu de la scène, trop dans les vapes. Je lui fais boire le somnifère avec un verre d'eau sans qu'il ne s'en rende presque compte puis il tombe dans le sommeil. Je prends le temps de le débarbouiller et écrit un petit mot à l'encontre de l'infirmière absente je ne sais où, "je crois qu'il a une grippe, il ne se sentait pas bien". Bien sûr, à son réveil, il n'aura plus rien. Une fois dehors, je marche sur plusieurs mètres dans le couloir désert (les cours avaient dû reprendre) jusqu'au moment où mes jambes me lâchèrent. Je m'affalais contre un mur et glissai jusqu'au sol en position assise. Une fatigue comme je ne l'avais encore jamais ressentie venait de prendre possession de mon corps. Soufflant lourdement, je ferme les yeux en tâchant de me calmer. Plusieurs minutes passent, mon visage est couvert de perles de sueur, mais je vais mieux, et je sens que cette fatigue est plus du genre fulgurant que sur longue durée. Je regarde mes mains et je me rends compte de ce que je viens de faire. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Qui a fait ça ? Moi ? Brigid en me contrôlant ? Ou alors les deux ? J'ai la réponse qui vient de ma tête, de "ma" seconde voix.

- Nous avons bien agi. Première fois que tu veux bien sauver quelqu'un, Gwen.

- Ce n'est pas comme si ceux que tu voulais sauver était en danger de mort !, je rétorque. Laisse-moi, maintenant ! Je sens la contrariété mêlée à la satisfaction que ressent ma déesse, et j'arrive encore à me dire que j'ai la chance de l'avoir elle et pas un autre qui serait vraiment en rogne que je lui parle ainsi.

Tu parles, oui ! À cause d'elle, je vais finir comme elle, à vouloir protéger, aider et sauver tout le monde. Au secours !

Carte d'identité

J'm'appelle Gwenhwyfar Ó Néill, mais pour vous tous ce sera uniquement Gwen parce que c'est plus simple. J'ai 17 ans, mais que j'sois ou non ton aîné, tu me dois le respect sinon tu le regretteras. J'suis, on va dire, Irlandaise pour pas faire compliqué, mais de toute façon on s'en branle puisque aujourd'hui j'fais partie des plus beaux, des meilleurs, des plus cools, les Celtics.
Ma déesse c'est Brigid, et elle est bien plus sympa et gentille que le tien, j'ai l'impression d'avoir une deuxième mère dans la tête, pour te dire. D'ailleurs, moi j'suis tout sauf ça, j'suis terrifiante, tu trouves pas que je ressemble à un personnage dessiner par Hymn of Devil (inventé, trouvé sur Zerochan) ? Et d'ailleurs, si tu veux me draguer, sache que tu risques juste de te prendre un méga râteau et p'tet un poing dans la face.


 

Derrière l'écran

Voilà la partie la plus compliquée de la fiche. /pan/ Je suis une jeune fille, qui a 15 ballets mais on me donne tout le temps plus, allez savoir pourquoi. Je vais être claire de suite ; mon caractère n'est pas du tout celui de Gwen ! Moi je suis une gentille fille qui sourit tout le temps alors que celle-là en dirait qu'elle tire tout le temps la tronche. En parlant d'elle, Alum tousse et dit "ok". Awi, aussi, je précise que la tête qu'elle porte sur l'avatar et l'une des rare fois où elle a montré ouvertement ses émotions - je crois que c'était à cause de Brigid. Que dire d'autre... Je suis Bretonne, voilà pourquoi je suis tombée amoureuse des Celtics, m'voyez ?  coeur  Aussi, j'ai adoré ce forum parce que les divinités et moi, on a une plutôt bonne affinité, et puis, on va pas se mentir, mais il est méga cool ce forum ! Par contre, pardonnez ma débilité, mais j'ai oubliée comment j'ai fais pour vous trouvez - partenaire, Google, topsite, qui sait... Un mélange des trois peut-être ? En tout cas, moi, je suis déjà ravie de faire votre connaissance, et j'vous kiss kiss love déjà.  love


avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 506
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mer 25 Mai - 0:14
Bienvenue sur le forum, officiellement coeur

Et je te dis à dans un mois /o/

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1688
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mer 25 Mai - 0:21
Barbe à toi, bienvenue chez les celtes !

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

~~~ ___ ___ ___ ~~~


Eithne n'est autre que la Reine,
 Tous dieux celtes l'honorent.
 Ils reconnaissent leur souveraine
 Belle et douce comme l'aurore.


Fiche du barbu
La plus belle femme d'Irlande s'exprime en #669933, tandis que le fromager préfère le #990000 pour sa part.

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1313
Localisation : Au Valhalla
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mer 25 Mai - 11:28
Merci à vous deux, et oui, à dans un mois (je viendrais quelques fois faire des petits "coucou", c'est plus fort que moi. /paf/) ! coucou
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 506
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mer 25 Mai - 23:50
Merci !
Contente qu'elle t'ait plu (ça me touche. coeur ), peut-être que ça m'arrivera de faire une p'tite soirée sur la CB, c'est vrai. /paf/ (ah, je ne suis donc pas la seule. xD)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 506
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Jeu 26 Mai - 0:10
Heeeeey Welcome !

J'adore ta fiche ton perso et tout ! (Je te réserve un RP pour quand tu auras le temps !)

Bref sinon euh... Voilà mon enthousiasme sur ta fiche à fait que jai oublier mon discours habituel ^^

Encore bienvenue et à bientot en CB et j'espère en RP

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Aislinn : 993399 Hadès : 9933ff
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Mont Olympe
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1177
Localisation : Dans le bain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Ven 27 Mai - 0:40
Aislinn: Meeeerci !

Ok pour le RP dès que j'ai le temps ! ;)

Hoho, je suis flattée coeur

Oui, sans faute !

Shôta: Ow, je vois que Gwen a déjà un prétendant ♥ RP dès que je suis dispo toi aussi !

Haha, merci ! (Maintenant on va voir s'il va aimer son caractère, ce qui est pas gagné /paf/)

Tu ne me l'avais pas dit, effectivement, encore merci coeur
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 506
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mar 31 Mai - 17:31
Bonjour bonjour ! ♥
Alors pour commencer... Bienvenuuuuuuuuuue sur Immortaliiiiaaaaaaaa ! lov

Bon j'ai adoré ta manière d'écrire et ton personnage ! Mais avant la validation... Il reste quelques petits soucis à régler ! ♥ (nooooo, pas çaaaa !)

Pour commencer, j'ai vu deux trois petites fautes qui se sont gissés, et au vu de ta fiche, ce sont juste des inattentions hihi ! (notamment un "et" qui se balade le vilain !!!) Et comme je l'ai dit, j'ai trouvé que tu écrivais plutôt bien, et on ne va clairement pas t'en tenir rigueur ! ♥

Ensuite, le physique de ton personnage : Eeeeet malheureusement... C'est un refus pour les yeux rouges ! A moins que tu ne caches un albinisme sous ces cheveux noirs et cette peau pâle... Tu n'as aucune raison d'avoir les yeux rouges naturellement ! ♥ (ou à moins que tu aies une autre maladie avec dépigmentation des iris) On veut le maximum de réalisme possible pour le physique de personnage, et ça n'a pas échappé à ma vision d'aigle, héhéhéhé. (Et c'est impossible de me soudoyer pour ça 8D )

Pour ton histoire : Alors quasiment touuuuuut est bien sauf une touute petite chose ! Tu  ne peux pas rentrer dans la Salle 3.4 par inadvertance (tu n'es pas en capacité d'ouvrir ses portes.... Étrange ! ), c'est le Directeur qui te convoque à son bureau pour t'y emmener ! Cependant, à toi de voir ce qu'il te dit avant de t'y emmener, etc... Et ce que tu y vois oui !
J'ai cependant adoré le fait que tu t'immisces parmi les élèves de l'infirmerie sujet à cette fameuse grippe ! ♥

Pour ton test RP : Alors le test Rp est très bien écrit, on t'accorde volontiers Brigid ! Le seul petit soucis qui se pose sont tes pouvoirs ! En effet, tu sembles très vite avoir pleine mesure de tes pouvoirs (même si c'est avec l'aide de Brigid) ! Déjà, j'ai du mal avec le fait qu'elle te dise fooorcément quelles divinités habitent qui (elle n'est pas obligée de te le communiquer, mais c'est à toi de voir ! De plus, cela ne concerne que le Panthéon Celte ! Autrement dit tu ne peux pas savoir que Hlina est dans un corps ! (ni aucune autre divinité des autres panthéons)
Tu sembles notamment très vite maitriser les techniques apprises par Brigid alors qu'elle est un dieu Fort ! Même si c'est une divinité non hostile, elle a un pouvoir immense et au début tu vas surement avoir du mal (et avoir des raté !). Est-ce que cela est vraiment amusant s'il n'y a jamais de ratés, d'effet secondaires, ou d'échecs cuisants?!
Pour finir, je ne sais pas si l'élève que tu soignes est un élève normal ou non, mais sache que les contacts avec les élèves normaux sont proscrits ! Donc si c'est un élève normal, c'est tout de même accepté, mais... Gare à toi ! ♥

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Je suis un orchidoclaste, et j'en suis fier !

Merci à Auen Sorensen pour la signature ! ♥
Anciennes signatures:
 

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1635
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Mar 31 Mai - 19:14
B'jooour (b'soir*, ok) ! Et merciiii ! lov

Ça me fait plaisir, merci (Gwen est tellement appréciée *petite larme*) ! Bouarf, les soucis et moi, on commence à être pote... 8D /paf/

Arf, désolée pour ça ! Je fais mon possible pour éviter les fautes, mais j'avoue que j'suis pas une déesse avec elles.

"(Et c'est impossible de me soudoyer pour ça 8D)" C'est vrai ? Même pas pour un super bon cookie accompagné d'un chocolat chaud à la cannelle ? Oh, wait... On est plus en hiver ! Nah, je vais changer ça, pas de problème. ♥

Je vais changer ça aussi ! Et puis, franchement, vivent les grippes au mois de Mai, hein ? :p

*danse de la joie parce qu'elle a droit à Brigid* Oui, je me suis rendu compte aujourd'hui même que ma "capacité" à utiliser les pouvoirs de Brigid était un peu trop... erm, trop facile, alors que le but n'était pas là. Et je me demandais justement si Brigid connaissait l'identité des déesses des autres panthéons ou pas. xD Et concernant l'élève, j'imaginais bien quelqu'un de "normal"... Du coup, ok, je vais faire attention, mais comme Gwen est une enfant à problème, je vais laisser ce "détail" ainsi. /paf/ N'empêche, merci beaucoup de ton aide ! Je vais changer tout ça au plus vite ! ♥

EDIT : Fini ! En espérant que les modifs sont bonnes... (?)
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 506
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Dim 5 Juin - 21:43
Et sans plus attendre ...



Tu es validée !


Te voilà maintenant validée ! Ton rang t'a été attribué en fonction du dieu qui te possède. Il te sera probablement plus facile de nouer des liens avec les autres membres de ton groupe, car vous devrez concourir contre les autres. Avant de pouvoir te mettre à RP, il va donc falloir recenser tout ce beau monde ! Il te faudra Te recenser ! ♥

Une fois cela fait, il te sera possible de jouer dans la partie RP !  Pour trouver un partenaire, tu peux envoyer des MP aux membres qui t'intéressent ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus ample connaissance avec les élèves, tu pourras aller faire ta fiche de liens (nous avons d'ailleurs un très joli modèle ) ainsi que créer ton répertoire de RP. Tu pourras faire encore plus de connaissances en rejoignant des clubs !

N'oublie pas de surveiller régulièrement le secrétariat d'Osiris, ou tu risquerais de passer à côté d'informations importantes.
Pour tout renseignement supplémentaire, nous te conseillons de jeter un œil à Asgard, qui regroupe toutes les choses à savoir et à se souvenir. Et si tu as la moindre question, l'accueil de l'Olympe est là pour que tu puisses la poster. Mais si tu préfères l'envoyer en MP à un membre du staff, n'hésite pas, nous sommes là pour ça !

Toute l'équipe du Pensionnat Immortalia te souhaite un excellent jeu !



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Je suis un orchidoclaste, et j'en suis fier !

Merci à Auen Sorensen pour la signature ! ♥
Anciennes signatures:
 

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1635
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Dim 5 Juin - 22:18
Bienvenue à toi chez les celtes, double barbe à ton intention !

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

~~~ ___ ___ ___ ~~~


Eithne n'est autre que la Reine,
 Tous dieux celtes l'honorent.
 Ils reconnaissent leur souveraine
 Belle et douce comme l'aurore.


Fiche du barbu
La plus belle femme d'Irlande s'exprime en #669933, tandis que le fromager préfère le #990000 pour sa part.

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1313
Localisation : Au Valhalla
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter... Dim 5 Juin - 22:53
Yey, merci bien à toi m'sieur le barbu !

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 506
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
Parce que le minimum de la politesse, c'est se présenter...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Salaire minimum: Ce que Steven Benoit ne pourra jamais comprendre
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.
» Preval rejete lwa sou salè minimum nan e Benoit pa sanble kontan ak sa
» Augmentation prochaine du salaire minimum en Haiti: 150-200 gourdes
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla-
Sauter vers: