AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Possession = Tatouage [PV Leila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Périphérie - Monde :: ◄ Vieux Galway - Centre-Ville
MessageSujet: Possession = Tatouage [PV Leila] Sam 11 Juin - 18:31
À la seconde où je me suis réveillée ce matin, ma première pensée fut "tatouage". Car aujourd'hui était le jour où j'allais m'en faire tatouer un autre. Pour "fêter" tout ce qu'il venait de m'arriver. Surtout pour la possession, en fait. Et puis, ça faisait un moment que je me taraudais pour me faire un nouveau tatouage, donc, c'était une très bonne occasion. J'avais mis une semaine à trouver quel tatouage je voulais, j'en avais même discuté avec Brigid jusqu'à son mette d'accord que sa croix sur mon bras rendrait très bien. Car il fallait bien se rendre compte qu'elle était contre l'idée, au départ, hum. Il était HORS de question pour elle que son hôte puisse se tatouer. C'était les punks qui faisait ça ! De son point de vue... Bon, donc, c'est comme ça qu'a éclaté notre première vraie dispute, Brigid avait même essayé de me posséder et j'avais dû pour la première fois lutter contre elle. Au moins, ça m'a permis de voir comment me défendre, et... je dois dire que je n'étais pas trop mal. Même si j'ai dû passer une journée à l'infirmerie après ça, Brigid n'avait pas eu une seule occasion de me posséder. J'étais fière de moi. Et je devais admettre que je n'étais pas trop en rogne contre Brigid pour autant. Elle m'avait prévenue qu'à partir du moment où mes agissements ne la dérangeaient pas, pas de possession, autrement, il y aurait tentative. J'ai eu un exemple. Et elle aussi. Maintenant, nous étions fixées, et plutôt en bons termes.

- Un commentaire à ajouter ?

- Non, ça ira pour cette fois.

Elle est toujours contre l'idée, en fait. Mais moins qu'avant, quand même. C'est pour ça qu'elle est un peu ronchonne.

Bon, trêve de bavardages... Je me frotte les yeux pour y chasser toutes traces de sommeil et me lève, direction la salle de bain. Je prends une douche rapide et m'habille simplement, chemise et jean noir puis je regarde l'heure sur mon téléphone. 10h25. Mon bus est à 10h30. Pas besoin de vous faire un dessin pour vous expliquer que je quitte ma chambre en trombe, pique un sprint pour sortir du pensionnat et sauter dans le bus juste à temps. Je récupère mon souffle et je décide de rester debout pour ne pas me reposer. J'écoute durant tout le trajet ma playlist rock, soit en observant le paysage soit les gens, sans vraiment savoir lequel des deux était le plus passionnant. C'est vrai que la réaction effrayée de certaines personnes lorsqu'ils croisaient mon regard était plus comique que la route. Lorsque j'arrive à destination je suis la première à sortir dehors où une fine bruine m'accueille. C'était un temps pas trop mal pour l'Irlande, eh. Je quitte le ciel des yeux et me mets en marche, toujours les écouteurs dans les oreilles. Je suis déjà venue hier en reconnaissance pour trouver un Tattoo-Shop et prendre rendez-vous, et je sais donc que sur le chemin il y a une jolie boulangerie/pâtisserie qui m'aidera à remplir mon ventre vide. 20 minutes plus tard, après m'être restauré, je m'arrête devant la façade stylisée du Tattoo-Shop. Je regarde l'heure sur mon téléphone tout en désactivant la musique et en rangeant mes écouteurs pour me rendre compte... que j'avais 30 minutes d'avance. Pas grave disons. Je rentre et secoue mes cheveux mouillés d'une main et salut d'un mouvement de la tête un tatoueur à l'accueil. Devant moi, je vois qu'il y a 2 personnes qui attendent avant moi. De toute façon, je suis en avance. Je reste debout et vais vers l'arrière de la boutique pour observer les différents tatouages déjà réalisé ici. C'est vraiment une bonne boutique, j'ai de la chance. Pendant mon observation, il m'arrive quelques fois de lever la tête vers les autres clients, surtout sur une jeune métisse - enfin, jeune, elle devait avoir mon âge - car son visage me disait définitivement quelque chose... Mais je n'en suis pas sûre. Au pensionnat peut-être ? Je hausse légèrement les épaules, abandonnant l'idée, me disant de toute façon que ce n'était pas important et reporte mon attention sur un livre de création.

HRP:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
En ligne
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Sam 11 Juin - 21:13
Après son entraînement matinal Leila passa rapidement par les douche avant de se diriger vers les murailles du pensionnat pour prendre l’autobus qui la mènerait vers Galway. Elle avait décidé de se faire de nouveau tatoué afin de symboliser sa possession et son lien avec sa divinité. Elle avait longuement regardé les différentes représentations de celle-ci et avait sorti quelques images qui lui plaisait bien et avait été voir son tatoueur une semaine plus tôt afin que celui-ci lui en fasse une représentation personnalisée. Comme il lui avait déjà fait l’un de ses tatouages, elle le connaissait bien et il savait ce qu’elle aimerait ou pas.

Donc environ 1h avant son rendez-vous elle s’était présentée à la boutique avait saluer Nick son tatoueur qui était à l’accueil qui lui fit signe d’attendre un instant.

- Tien salut Leila comment va? Demanda le jeune homme en se penchant sous le comptoir et sortir un cartable rempli de différents tatouages. Tiens, je t’ai fait 3 modèles avec ce que tu m’as fournis. Je crois que le deuxième te plaira beaucoup. Toujours pas idée de l’endroit où tu le veux?
- Salut Nick! Mouais j’hésite encore… bah… j’ai encore une heure pour me décider non? Dit-elle en haussant les épaules.
- Parfait, en fait mon rendez-vous d’avant a fini plus tôt donc je serai prêt pour toi dans une petite demi-heure. Dit celui-ci avant de repartir dans le couloir qui menait aux salles de taoutages ou de torture selon certains.
- Pas de problème mon grand! Prépares-toi, tu sais ou me trouver de toute façon. Lui dit-elle avec un clin d’œil en allant s’asseoir dans la salle d’attente le cartable sur les genoux.

Elle observa la jeune femme qui venait d’entrée les cheveux humides. Enfin elle pensait que s’en était une, car à l’instar de « L » celle-ci semblait cachée aussi sa féminité. Lorsque son regard croisa celui de la jeune femme elle lui fit un sourire aimable ainsi qu’un signe de tête avant d’ouvrir le cartable et de regarder les croquis qui lui étaient proposés. Comme Nick l’avait prédit, elle aima d’emblée le second croquis qui représentait la déesse mi humaine, mi lionne, séparée au centre avec un soleil du style qu’il était représenté par les égyptiens.

*Vrai qu’il a du talent le jeune homme.* Apprécia Sekhmet devant la représentation qu’il avait fait d’elle. *Et pour une fois c’est pas une tête de chat!*
*Je sais j’ai bien spécifié que c’était une lionne pas un chat ordinaire* Dit Leila en poussant un soupir.

La jeune femme pencha la tête de côté tout en observant toutes les lignes et les contrastes sur l’image. Il y était représenté d’un côté la lionne prête à tuer les crocs et les griffes sorties un regard mauvais au-dessus une petite armée d’homme et de l’autre le visage aimant et compatissant d’une femme au-dessus d’un bambin. Car malgré le caractère dur et difficile de Sekhmet elle n’était pas non plus tyrannique.

- Définitivement ça te représente assez bien. Murmura Leila à l’adresse de sa déesse. J’aime beaucoup les contrastes des couleurs plus chaudes et plus froides. Les lignes sont simples et épurées comme dans les géoglyphes.

Leila remarqua aussi que comme on avait peu d’images humaine de la dites divinités, le tatoueurs avait pris certains traits de Leila pour faire la portion humaine du tatouages. Elle ne pu s’empêcher de pouffer de rire.

*S’il savait à quel point il est tombé dans le mile!*
*C’est mieux qu’il ne sache pas…*
*C’était pour rire! Tu me vois lui dire Hey Nick! Tu sais quoi!? La déesse… elle est dans ma tête! Des plans pour qu’il appel à l’hosto pour me faire interner!*

La jeune femme se leva et alla s’adosser un comptoir près de la jeune femme aux cheveux courts et noir elle remarqua que celle-ci avait énormément de piercings, la seule chose que Leila n’avait pas encore à part les oreilles comme toute fillettes à partir de ses 5 ans. Elle remit le cartable sur le comptoir et se pencha pour observer ce à quoi s’intéressait l’autre cliente qui lui semblait vaguement familière. Leila fronça les sourcils devant les images symboliques que celle-ci regardait. Elle n’avait que peu de connaissance en mythologie mais elle aurait mis sa main au feu qu’il s’agissait d’une déesse, laquelle par contre… elle en avait aucune idée.

- Tu t’intéresses à la mythologie ou ça a une signification particulière? Demanda Leila d’un ton faussement détaché.

*À quoi tu penses?*
*Une autre possédée du pensionnat peut-être? Sa face me dit quelque chose mais j’arrive pas à mettre le doigt dessus.*
*C’est possible, il y a en de plus en plus il me semble… votre génération est plus prometteuse que les précédentes il semblerait.*
*C’est supposé me rassurer?*
*Non c’est une simple constatation*

Leila lui tendit la main avec un sourire en coin.

- Leila… on ce serait pas déjà vu par hasard… je suis pas mal certaines de t’avoir vu quelque part… et honnêtement si tu regardes les images comme celles-là ça expliquerait bien des choses. Dit-elle avec un regard entendu. Elle ne pouvait quand même pas parler de possession ouvertement, il y avait d’autres clients dans la place ainsi que les tatoueurs et aucun à sa connaissance n’avait la « chance » d’avoir un squatteur en permanence.

*Je t’entends! Surveilles tes paroles!*
*Bah tu paies le loyer je suppose?* Demanda Leila en se retenant de rire
*Tu bénéfices de ma présence c’est amplement suffisant mortelle!*
*Hmmm… hmmm… c’est ça ouais. Bon si tu veux bien je voudrais pas avoir l’air débile alors que je parle avec une personne en chair et en os.*

Leila entendit Sekhmet protester mais elle l’ignora reportant son attention sur son interlocutrice.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Dim 12 Juin - 0:18
Je m'étais rapprochée du comptoir au fur et à mesure que je feuilletais les cahiers, où il y traînait justement le plus de croquis. Je pris un cahier au hasard, à la couverture noire et simple, où trônait en son milieu un nom. Au départ, je crus halluciner. Ma déesse aussi. Au final, je ne rêvais pas. Je tournais les pages les unes après les autres, appréciant de plus en plus les œuvres, toutes plus belles les unes que les autres. Sur cette page on voyait le portrait d'une femme à l'allure de sainte, au visage doux et souriant. Sur une autre un bébé soutenu par deux mains. Ici une flamme chatoyante. Plus loin la même femme avec un enfant dans les bras. Encore cette femme mais avec cette fois du feu dans les mains. Mais aussi des écritures celtiques et d'autres sortes de tatouages celtiques, dont la croix de Brigid que je souhaite me faire tatouer.

- Alors, ton portrait a bien été respecté ?, demandais-je, un brin moqueuse.

- A deux trois détails prêts, c'est ça.

Je faillis rire. Brigid avait complètement changé d'avis sur l'art du tatouage à présent, car elle s'était rendu compte qu'on pouvait créer de magnifique chose avec lui. Oui, le tatouage n'est pas uniquement des têtes de morts à tout va pour ces genres de métaleux toxico. Il y a des tatouages qui existent car ils ont une signification propre. Comme l'écriture celtique stylisée que j'ai sur toute la longueur du haut des mes omoplates.

- Celui-ci est vraiment pas mal, apprécia Brigid, me sortant de mes pensées.

J'avais tourné les pages sans vraiment y faire attention, mes yeux divaguant sur les croquis qu'elles contenaient. Ils s'étaient arrêtés sur une fleur, en flamme, lui donnant un style de roue de l'enfer.

- J'pensais pas que tu étais de ce genre-là..., je donnais à ma voix un faux air surpris.

- Ce n'est pas ce que tu crois ! La flamme est un signe de réconfort !, s'indigna-t-elle. Le feu est une source de chaleur vitale, et le réconfort de mes soins apportent une douce chaleur, pour te rafraîchir la mémoire !

Elle disait vraie. Chaque fois que j'avais réussit à utiliser ses pouvoirs - ce qui voulait dire... 2 fois ? - j'avais ressenti cette chaleur, très agréable. Je m'amusais du comportement de ma déesse, elle d'habitude si calme et douce, voilà qu'elle s'énervait pour une blague. Je la sentais encore un peu furibonde même si elle reprenait peu à peu son calme.

Je faillis sursauter lorsqu'une voix à ma gauche s'adressa à moi :

- Tu t’intéresses à la mythologie ou ça a une signification particulière?

Tellement absorbé par ce que je regardais et par ma conversation avec ma déesse, je n'avais pas vu la métisse de tout à l'heure s'approcher de moi. A voir de plus près... Elle me disait définitivement quelque chose. Elle me tendit rapidement une main avec un petit sourire tout en parlant. Et avec un regard entendu. C'est bon, j'ai compris. J'avais bien raison en me disant que je l'avais vu au pensionnat !

- Gwen, dis-je en lui rendant sa poignée de main. J'suis à peu près sûre qu'on ait dans le même pensionnat. J'suis une nouvelle dans la classe la plus bizarre de toute, dis-je cette fois avec un petit sourire qui plissait mon nez. Et pour répondre à ta question... J'aime la mythologie, et particulièrement Brigid, une déesse celte, j'sais pas si tu connais. Je lui montrais le cahier, où se trouvait un beau portrait de celle-ci en tenue de sainte, comme le plus souvent. Et toi ? Un dieu en particulier peut-être ?, je penchais un peu la tête sur le côté. J'étais intriguée de savoir avec quel dieu elle était coloc.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
En ligne
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Mar 14 Juin - 22:30
Leila observa la jeune femme qui semblait absorbée et surprise par ce qu’elle voyait dans le recueil de croquis et images. Elle ricana et fit un sourire d’excuse à Gwen qui avait sursauté au son de sa voix.

*Nerveuse la demoiselle...*


- Woah!
Dit-elle en levant les mains, en signe d’apaisement en reculant d’un pas avant de lui serrer la main. Je voulais pas te faire peur miss. Ouais on doit être dans le même pensionnat en effet. Immortalia je présume parmi les chanceux de la section ‘M’. Dit-elle en mimant des guillemets en prononçant le mot chanceux et en roulant les yeux. Pour ce qui est de Brigid… désolé non je suis pas tellement forte côté mytho Irlandaise… je devrais pourtant mais nah… pas ma tasse de thé… C’est quoi sa spécialité à cette charmante femme… euh déesse pardon… faudrait pas la vexée hein? Demanda-t-elle en pointant l’image ou la déesse tenait une flamme entre ses mains. Le feu? Cool!

Leila examina Gwen de la tête aux pieds mais sans jugement. Elle pourrait être jolie si elle s’arrangeait un peu mais bon c’était son choix après tout. Son style l’intriguait un peu. Elle se repencha sur le comptoir et attrapa le cahier de croquis et lui montra les représentations que lui avait concocté Nick.

- Sekhmet… déesse guerrière de l’Égypte. Elle pointa la représentation de la déesse sous forme de lionne. Faut faire gaffe les gens ont tendance à la mélanger avec sa sœur Bastet, celle à tête de chat… et crois moi ça la met dans une de ces colères t’as pas idée! Dit la jeune femme en roulant les yeux avec un demi-sourire en s’adossant nonchalamment au comptoir. M’enfin… J’aime beaucoup le 2e choix… c’est assez ressemblant et près de la réalité… s’il savait ahah… Elle observa de nouveau son interlocutrice. Au vu de tous tes piercings je dirais que t’en ai pas à ton premier tatouage? Au fait t’as pas peur de couler avec tous ces trous? Demanda-t-elle en éclatant de rire. Mauvaise blague désolé… elle se frotta l’arrière de la nuque. Alors elle est du genre sympa Brigid ou plutôt ronchonneuse à l’instar de Sekhmet? Chose qui est hautement documenté.

*Je ne suis pas ronchonneuse, je ne tolère pas la faiblesse et la stupidité c’est tout… vos historiens ont écrit tout de travers!* S’offusqua la déité.
*Ouais c’est ça… pauvre toi… bou-hou!* Répliqua sarcastiquement Leila en ne pouvant s’empêcher de sourire.

- Sinon tu es parmi les fous depuis longtemps? Cool t’es yeux… je sais pas quel verre tu utilises mais l’effet est vraiment intense!
Dit la jeune femme afin d’essayer de changer son air plutôt de fille dangereuse et blasé en quelque chose de plus sympathique… Leila ne pouvait pas s’imaginer que quelqu’un ai l’air de ça en permanence et par choix.

- Sinon tu venais voir qui? T’as bien choisi la boutique sont vraiment très bon ici! Si le tatoueur est pas sur de pouvoir te faire ce que tu veux il te réfère à quelqu’un d’autre… ils ont tous leur spécialité. Comme le mien faire un peu du portrait et tout c’est à Nick que je me suis adressé. Du coup t’as vu les clichés qu’il m’a fait?! C’est vraiment beau. J’ai bien hâte de passer sous la table de « torture »! Me reste qu’à décidé où je le fais… reste plus vraiment de place dans le dos… ahah. Dit-elle en se frottant la nuque. Sinon tu t’es arrêté sur quelque chose en particulier? Leila remarqua qu’elle avait passé plus de temps sur la croix de Brigid. La croix? Bon choix c’est discret mais représentatif. Tu sais où tu veux le faire?

Leila s’appuya dos au comptoir en regardant Gwen du coin de l'oeil avec intérêts. Elle ne connaissait pas beaucoup de gens dans le coin et encore moins des adeptes de tatouages. Elle n’allait pas laisser passer la chance.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Mer 15 Juin - 10:25
Oh... Wow. C'était pire qu'un moulin à paroles tout ça. Elle était pire qu'Aislinn et ma mère... Elle avait atteint le niveau ultime ! Je devais sans doute la regarder avec les yeux agrandis par la surprise mais je me repris vite et redevins à ma poker-face.

- Nah, t'inquiète, tu m'as juste un peu surprise. Et puis, c'est ma faute, j'étais un peu trop absorbé par ces croquis... Tu présumes bien, mon petit sourire plissant mon nez revint orner mes lèvres. Je m'y attendais, la mythologie Celte est toujours plus confuse que les autres, c'pas si précis que pour les Grecques ou les Égyptiens. Je faillis rire tellement Leila était dans le faux concernant le pouvoir de Brigid, mais ce croquis enduisait tellement en erreur...

- À moins que je sache créer du feu et que je ne suis pas au courant ?, m'informais-je pour être sûre.

Brigid prit quelque temps pour répondre, et elle semblait nostalgique.

- Lorsque mon culte était très prisé, j'étais la mère des forgerons et je maniais le feu. Mais maintenant, avec l'oubli... J'ai perdu cet aspect de mon être.

Je la sentais blesser, si bien que je décidais ne pas en parler plus.

- Non, contredis-je la métisse avec un signe de la tête. La flamme est un signe de réconfort - tu sais, comme un bon feu dans la cheminée - car Brigid est une déesse guérisseuse. Ma déesse est to-ta-le-ment pacifique, dis-je en accentuant certains mots.

Je sentais le regard neutre de mon interlocutrice m'inspecter de haut en bas, alors je fis de même. Elle était belle, et elle le montrait bien... Mais pas trop non plus. Elle paraissait musclée aussi. Oui, elle avait un bon style, mais certainement pas le mien. Je quittais mon observation pour regarder ce qu'elle me montrait. Lorsqu'elle dit le nom de sa déesse, je hochais la tête presque inconsciemment pour signifier que je connaissais. La différence entre les deux sœurs aussi. La mauvaise humeur pas encore... Je souriais légèrement de ces paroles, levant rapidement les yeux au ciel lors de sa blague qu'on m'avait déjà sortie des milliers de fois mais redevenant comme précédemment lorsqu'elle se rendit compte tout seule qu'elle était mauvaise.

- Tu sais, j'n'ai pas tellement de piercings comparés à certains que j'ai pu voir. Je désignais un par un mes bijoux : 4 sur chaque oreille - enfin, pour aujourd'hui -, 2 sur l'arcade sourcilière et un sur la narine droite. Ça va encore..., je prenais un ton traînant, montrant que j'hésitais sur le côté où ça allait. Brigid est très cool. Même si elle a essayé de me posséder y a quelques jours, je souriais de nouveau de celui qui me plissait le nez. On pourrait me trouver bizarre de m'amuser de ça, mais bon, je m'en foutais. Madame était contre le fait que je me fasse tatouer, même si j'en ai déjà 2 dans le dos. M'enfin, depuis qu'elle a vu ces magnifiques portraits... elle a changé d'avis.

- Que... C... C'est totalement faux !, sembla-t-elle s'offusquer.

Elle semblait avoir repris du poil de la bête et j'en étais quelque peu soulagé.

- Brigid, ne ment pas.

Elle ne dit plus rien.

Pendant que Leila avait reparlé j'avais refermé le cahier et l'avait posé sur le comptoir pour m'y accouder trouvant une position plus confortable.

- Oh non, pas longtemps du tout, une semaine. J'suis la p'tite nouvelle ?, je penchais la tête sur le côté. Je souris cette fois en grand d'un air amusé. La couleur de mes yeux est naturelle. T'es pas la première à confondre ! Sinon, je revins à mon visage habituel, je suis pas venu voir quelqu'un en particulier. On m'avait dit la dernière fois qu'on me trouverai quelqu'un de génial pour mon tatouage, je haussais les épaules. Mais si j'avais le choix, j'prendrais bien celui qui a dessiné autant Brigid..., je caressais de l'index la couverture du cahier. D'ailleurs, tu connais celui qui a fait tout ça ? T'as l'air informé. Je hochais la tête pour approuver ses paroles. Ouais, c'est vraiment pas mal ce qu'il t'a fait. J'suis contente qu'il y ait un si bon Tattoo-Shop pas loin d'Immortalia. Je la regardais rapidement de bas en haut de façon "stratégique" pour essayer de voir où le deuxième croquis pourrait bien rendre. La cuisse peut-être ? Je la remerciais de son compliment sur le fait d'avoir pris la croix d'un petit sourire qui dura une microseconde. Sur l'épaule, gauche. Plus de place non plus dans le dos.

En plus de mon écriture celtique en haut des omoplates, j'avais une croix celtique stylisée qui recouvrait tout mon dos.

- Tu dois passer sur la table de torture à quelle heure ?, dis-je en reprenant ses termes.
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
En ligne
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Ven 17 Juin - 19:09
Leila écouta attentivement les explications de Gwen sur sa déesse et le fait que la mythologie celte était pas très connue. Elle hocha de la tête et se pencha de nouveau sur les dit croquis de la déesse en question qui effectivement était aussi représentée avec des nouveau-nés, avec les explications de la jeune femme ça allait de soit l’idée de la flamme. Leila ne put s’empêcher de sourire alors que à la façon dont son interlocutrice avait mis beaucoup d’accent sur le terme pacifique.

- En gros pas mal à l’opposé de Sekhmet quoi!

*Ce n’est pas vrai je ne suis pas un tyran et je ne tue pas par plaisir, seulement mes aptitudes au combats et mon caractère bouillant ont fait que j’ai été menée à diriger d’importantes batailles… il va falloir que tu refasses tes cours d’histoire jeune fille!*

Leila fronça les sourcils de se faire réprimander ainsi et corrigea le tir immédiatement avant que sa déesse ne décide de lui remonter les bretelles encore plus.

- Bon en fait non… pas l’opposé mais disons d’un point de vue différent… ce n’est pas une personne barbare et tyrannique… il faut que je précise. Dit Leila en faisant un regard entendu à Gwen.

Leila avait vu juste sur sa mauvaise blague car la jeune femme ne se gêna pas pour lui faire savoir. Ça n’offusqua pas Leila pour autant… elle préfère ça à l’hypocrisie de ceux qui vous disent oui en face et vous plantent un couteau dans le dos dès qu’ils en ont l’occasion.

- Ouais… bah pour moi t’en a vraiment beaucoup tu vois… plus que la moyenne disons ça comme ça. Mais ça va avec ton style donc c’est bon.

Leila fut surprise qu’une déesse aussi pacifique ai eu l’envie de posséder son nouvel hôte si rapidement et pour si peu.

*Je ne suis pas si mal finalement hein?!*
Dit Sekhmet. Leila ne pouvait pas la voir mais elle était certaine que celle-ci avait un grand sourire.
*Mouais pour ça j’approuve*

- C’est une vrai manie… t’es pas la seule à avoir ce genre de propos… pour moi enfin jusqu’à présent… à part nos petites prises de becs… elle ne s’est pas essayé… tant mieux. J’ai déjà suffisamment de trucs à gérer comme ça. Et je sais qui est nouvellement arrivé mais je pourrais dire que de ceux que je connaisse de près ou de loin ouais tu es la nouvelle. Elle lui fit un clin d’œil complice. Mais t’inquiète on s’intègre vite chez les barjos!

Leila écouta les suggestions de Gwen pour l’endroit du tatouage… pas fou comme idée et ça peut facilement se cacher sous un short au besoin.

- Ouais la cuisse s’t’une bonne idée… mais à l’extérieur… à l’intérieur y’a que quelques personnes qui pourront vraiment le voir, ce serait dommage. Pour le tatoueur comme c’est surtout du portrait c’est Nick l’expert mais si tu regardes plus pour la croix je te suggère Gina… elle est forte en tribal et symboles divers… comme ça… Se retournant Leila découvrit tant bien que mal l’épaule où se trouvait le nœud infini. Tu vois c’est elle qui me l’a fait. Pas mal hein?!

Leila replaça le vêtement et reposa le cahier de croquis de Nick sur le comptoir.

- En fait t’es chanceuse… Nick bossait pas ici avant, alors j’suis bien contente qu’il ait déménagé dans le coin. Il était plus près de Dublin avant. Et pour mon rendez-vous je devais passer dans woaf… pas loin de 45 minutes mais comme il a fini plus tôt il se prépare et c’est à moi. Je me sens comme une gamine chaque fois que je vais me faire tatouer! Et toi tu passes bientôt? On va peut-être être coloc temporairement. Dit-elle en ricanant, du peu qu’elle avait vu la jeune femme ne serait pas trop du genre bavarde mais qui sait… ça passerait le temps… plus de 4h de tatouage c’était long et encore… vu la complexité du choix elle doutait qu’il pourrait le finir dans ce délai… elle aurait sûrement à revenir la semaine suivante. D’un côté elle préfèrerait devoir y aller deux fois plutôt que d’avoir un dessin bâclée... surtout que c’est le genre de truc que tu gardes à vie… aussi bien qu’il soit réussi.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Sam 18 Juin - 16:27
Je souris, amusée. Bon, Brigid et Sekhmet n'étaient pas à l'opposé, sinon la déesse égyptienne allait être froissée...

- Un point de vue bien différent oui, à la limite de l'opposé si tu veux mon avis. Je disais ça avec presque une pointe de taquinerie, chose dur à entendre dans mon timbre de voix. Je continuais de sourire. Quoi qu'il en soit, t'inquiète pas, j'risque pas de couler même avec autant de trous.

Je perdis cette fois mon rictus alors que je me mis à réfléchir à ses paroles. Je n'y avais pas beaucoup pensé auparavant mais... C'n'est peut-être pas inclus dans le quotidien une tentative de possession. C'était sans doute rare, même. Ou p'tet que non, si c'est une "manie".

Je hausse les épaules en lui répondant :

- On s'était bien engueulés avant, et madame a voulu se montrer autoritaire sauf que..., je souris légèrement, ça c'est pas passé comme madame le voulait. Mais bon, d'un certain côté, j'ai l'impression que ça nous a rapproché.

- J'approuve.

- Merci.

- Mais dit moi..., je devins sérieuse. Ça arrive souvent, ce genre de tentatives ? Je reprenais ce sujet car il m'intriguait réellement. Et au fait, ça fait combien de temps que t'es à Immortalia ?, mon ton était légèrement plus léger. Et depuis combien de temps Sekhmet est... "rentré dans ta vie" ?, je haussais un sourcil, pas convaincu du terme que j'avais employé.

Je posais cette question pour voir comment se déroulait une cohabitation sans tentative de possession. Leila semblait à l'aise avec sa déesse je me disais donc que ça faisait peut-être un moment qu'elles étaient ensemble, et sans même de tentatives de prendre le contrôle de la part de la déesse, c'était intrigant. Je ne répondis rien au fait de l'intégration parmi les "barjos". Peut-être qu'avec une personne normale, oui... mais avec moi, qui supporte mal la compagnie d'une personne trop longtemps, c'pas vraiment pareil.

J'étais satisfaite que mon idée de l'emplacement du tatouage lui plaise et je ne dis rien concernant le détail intérieur/extérieur de la cuisse. Par la suite elle se retourna pour me montrer l'un de ses tatouages, très beau par ailleurs, qui avait été fait par une certaine Gina... Bah, ça me plaisait bien, et je vais suivre les conseils de la métisse. Avant que je ne puisse répondre elle enchaîne en disant que Nick - celui qu'elle connaissait le plus apparemment - était là depuis pas longtemps et que j'avais de la chance. J'étais d'accord. Puis elle finit en parlant de l'heure de son rendez-vous et de notre possible "colocation" temporaire.

- Pas mal du tout, ouais, dis-je en référence à son tatouage qu'elle m'avait montré. Je vais suivre tes conseils, en prenant Gina si j'ai le choix. Quant à moi... C'est dans un peu plus de 15 minutes, je crois. Tu sais quand il finit ton tatoueur ? Si ça se trouve on va vraiment être ensemble. Je hausse très légèrement les sourcils à cet instant, comme pour dire "ce serait in-cro-ya-ble". C'était sans mauvaises intentions, purement de la simple plaisanterie. J'avais toujours un doute sur quelle façon prenaient les gens mes paroles ou mes expressions. C'était ça, d'être la plupart du temps sans émotions. Ça me permettait pas mal de mettre en rogne les personnes que je n'appréciais pas, c'était un bon plus au moins.

Au même moment ou quelques courts instants plus tard, sort de l'arrière-boutique un tatoueur que j'avais rencontré hier, avec qui j'avais passé rendez-vous. Je ne connaissais pas son nom. Ce serait Nick à tout hasard ? Il vient au comptoir, vers Leila et moi et s'y accoude lorsqu'il nous parle.

- Leila, je suis prêt si tu l'es. Gwen ?, il s'adresse à moi d'une façon moins familière. Je suis en avance sur l'heure convenue, mais il est possible de vous prendre maintenant si vous voulez.

Je croise rapidement le regard de Leila sans aucune raison, comme si je demandais un accord commun. C'était ridicule. Je hausse les épaules en détournant le regard pour le planter dans celui de Nick, je présumais.

- Aucun problème pour moi, je suis prête.

avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
En ligne
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Dim 19 Juin - 19:58
Leila fut surprise et contente de voir qu'elle avait amusé la jeune femme, du moins elle en déduisait avec le léger changement de timbre de voix et son petit sourire, elle répondit même à sa blague douteuse. Donc elle entendait quand même à rire, ça la rassurait un peu.

Elle lui expliqua ensuite la raison de la tentative de possession de sa déesse Leila hocha de la tête mais fronça tout de même les sourcils, elle ne comprenait toujours pas pourquoi certains dieux voulaient annihiler leurs hôtes… après tout c’était pas la faute de ceux-ci si les divinités avaient fini sans corps… elle devait d’ailleurs poser des questions à ce sujet à Sekhmet qui évitait toujours la question pour une raison obscure. Elle secoua la tête reportant son attention sur la discussion en cours et répondit à sa question.

*Tu n’es pas prête pour ce genre de révélation… il y a des choses qui dépassent l’entendement des humains et encore plus celle d’une adolescente.*
*Je ne suis plus une adolescente et je peux comprendre bien des choses si on se donne la peine de m’expliquer un minimum.* Répondit la jeune femme visiblement frustrée.
*Tu crois y être prête mais je peux t’assurer que non… et pour le moment tu as quelqu’un en face de toi il serait impoli de l’ignorer.*
*C’est ça évite la question encore.* Dit-elle bourrue.

- Je ne sais pas si c'est vraiment "fréquent" mais disons que j'ai été témoin d'une tentative d'un autre étudiant et laisses-moi te dire que c'est pas très joli et ça fait plutôt peur. Elle réfléchit un instant en calculant rapidement. Oh ça doit bien faire presqu'un an que je suis ici et que la charmante Sekhmet fait partie ou "partage" ma vie si tu préfères, on s'est "rencontré" pas mal en même temps. Mais tu vois quoi qu'on ait de sérieuses prises de becs et tout... elle n’a jamais essayée... jusqu'à présent en tout cas. Pas qu'elle essai pas d'utiliser cette menace pour me faire pliée mais je crois qu'elle trouverait ça moins marrant de plus avoir à s'obstiner avec moi. Je fis un clin d'oeil à Gwen. Mais si tu veux en jaser plus on devrait faire ça ailleurs… le directeur aime pas trop qu’on parle de « mythologie » comme ça dans les lieux publics… je vois pas pourquoi hein?!? Dit-elle en ricanant doucement.

*J'aurais enfin le contrôle de mes mouvements... ne tente pas le diable jeune fille.*
*Oh arrêtes! On sait bien toutes les deux que tu t'ennuierais tout de même... au moins un peu*

Leila eu un grand sourire au compliment de Gwen sur les tatouages de celle-ci et indiquant qu'elle suivrait son conseil de prendre Gina. Elles continuaient d'échanger tatouages et sur le pensionnait quand Nick sortie de l'arrière-boutique et vient les rejoindre au comptoir et leur indiqué que les deux tatoueurs étaient en avances et pouvaient les prendre immédiatement si ça leur convenaient. Gwen accepta immédiatement et Leila aussi, elle suivit donc le jeune homme à la salle et elle s’installa sur la chaise et Gina fit installer Gwen sur la chaise d’à côté.

- Alors? T’as finalement une idée de l’endroit où je le fais? Disons que ça aiderait beaucoup. Dit-elle en riant tout en préparant ces aiguilles.
- Ouais… en discutant avec Gwen. Dit-elle en pointant la jeune femme du pouce. Je vais y aller pour le haut de la cuisse du côté extérieur. Puis pour le design t’avais raison le deuxième choix est parfait! J’adore… mais dis-moi t’as une sacrée mémoire des visages… je n’ai pas pu m’empêcher de noter que tu avais utilisé mon visage comme « modèle » pour la partie humaine du croquis. Demanda la jeune femme en penchant la tête de côté.

Le jeune homme se frotta la nuque, légèrement gêné. Ce qui fit sourire Leila.

- Ouais c’est assez pratique et bon on s’est vu quelques fois alors… j’ai mémoriser la majeure partie des traits et je m’en suis inspiré… ça te plait pas?
- Non non! Au contraire j’aime beaucoup, j’ai juste été surprise c’est tout.

Leila pris donc place couchée sur le côté gauche faisant dos à Nick et face à Gwen. Heureusement ce matin-là elle avait opté pour des culottes style garçonnière. Un genre de mini-boxer qui malgré tout était assez sexy, m’enfin quand on se faisait tatouer il fallait être assez à l’aise avec son corps pour se dénudé un minimum. Elle aurait tout le temps de papoter avec l’autre femme qui se ferait tatouer en même temps mais sûrement pour une moins longue période.

- Prête?
- Autant que c’est possible. Lui répondit-elle en prenant une inspiration, il commencerait par faire le croquis sur la peau et ensuite aux aiguilles. Elle savait de toute manière que les 5 premières minutes étaient les pires… le temps que le corps s’habitue. Tout de même, ce n’était pas la sensation la plus agréable au monde non plus. Elle sourit à Gwen. Alors tu faisais quoi avant d’être recrutée par Immortalia?
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Mer 22 Juin - 10:04
Pendant qu'on se dirigeait vers l'arrière-boutique, je repensais aux dernières paroles de Leila. Un an ? Sans aucune réelle tentative ? C'était très surprenant. Surtout quand on sait que Sekmeth est une déesse guerrière, ce qui n'est pas le cas de Brigid alors que celle-ci a essayé de me posséder au bout de deux semaines à peine. Après... Peut-être que leurs caractères se ressemblaient et s'assemblaient trop pour que la déesse veuille prendre le contrôle. Ce qui n'était pas notre cas, à Brigid et à nous. Je fus surprise du silence radio de celle-ci, je ne ressentis pas non plus de sentiment de sa part, si bien que je décidais d'enterrer ce sujet... pour l'instant. On arrive dans la salle pour se faire tatouer où tout se trouve les outils de torture. Leila s'assoit sur une chaise et une femme me demande de m’asseoir sur l'autre. Elle se présente comme étant ma tatoueuse portant le nom de Gina. Je ne le montrais pas, mais j'étais contente de ça. Elle devait avoir à peu près le double de mon âge et semblait très à l'aise dans son environnement, un sentiment de sérénité émanant d'elle. J'vous le dis, ça fait bizarre de ça ressentir quand la personne en face de toi porte 110 tatouages - c't'une image, quoi que... Elle me demande rapidement où je voulais me faire tatouer ; elle ne me demande pas quoi, car on a déjà dû lui dire que c'était une croix de Brigid. Je lui désigne donc mon épaule gauche du doigt mais ne m'arrête pas là.

- En fait, j'ai un peu changé d'idée de tatouage..., je disais ça en regardant un peu partout dans le dos de Gina, sur un genre de comptoir où se trouvait tout leurs accessoires et je me penche de ma chaise lorsque je trouve ce que je voulais. Je reviens dans ma position initiale avec un cahier de croquis et un crayon dans les mains. Je dessine le plus rapidement et le plus proprement possible ma nouvelle idée de tatouage. Il garde en lui-même la même forme que la croix de Brigid. Mais les branches sont remplacées par des épées et le centre de la croix, au milieu du carré qu'ont créé les manches des épées est une fleur à quatre pétales en flamme, rappelant le tatouage que Brigid avait tellement apprécié plus tôt. D'ailleurs, lorsque celle-ci voit ce que je fais je sens enfin un sentiment venant d'elle. De la surprise et un autre que je ne saurais décrire... Je sais juste qu'elle est émue. Je tends le cahier à Gina cinq minutes plus tard en lui expliquant le tout. J'espère que ça va pas te déranger que j'ai changé d'avis comme ça ?, je terminais.

Elle secoua la tête doucement :

- Non, ton croquis est assez propre pour que je me fasse moi-même une très bonne idée du tatouage. Enlève ton haut pendant que je fais une esquisse du tatouage s'il te plaît. Elle fait rouler sa chaise à roulette jusqu'à l'établi dans son dos et je vois sa main s'activer rapidement et avec précision sur sa feuille.

J'enlève ma veste que je mets sur le dossier de la chaise et commence à déboutonner ma chemise quand soudain je me rappelle que je n'ai rien d'autre en dessous que mes bandages pour retenir ma poitrine. Pourquoi je n'avais pas pensé à mettre un débardeur, au juste ? Je soupire d'ennui et sors un bras de ma manche lorsque Gina revient à mes côtés pour repartir aussitôt en me disant une courte phrase.

- Sort juste le bras dont j'aurais besoin, ce sera suffisant.

Je me contente de hocher la tête de bas en haut et laisse donc mon bras gauche de sortie, gardant ma chemise à demi ouverte sur mon torse, montrant bien que mes seins étaient comprimés le plus possible par mes bandages. Bah, ce n'était qu'un petit secret, je demanderais à Leila à la fin de juste tenir sa langue, ce serait cool. En parlant de celle-ci, elle est en position couchée face à moi. Je souris légèrement, amusée. Moi, j'étais (en quelque sorte) torse nu et elle c'était le bas. C'était équilibré. Je détourne mon intention d'elle quelques instants lorsque Gina me reparle. Elle me montre son croquis, où je retrouve mon idée première mais en des proportions plus justes et plus agréables et elle m'explique que les branches sur les côtés entoureraient mon bras comme un brassard, sauf si je voulais une miniature, ce que je répondis négativement ; de plus, l'idée de brassard me plaisait. Comme tout était clair à présent, elle se mit à faire le croquis sur ma peau, comme Nick le faisait sur Leila. D'ailleurs, celle-ci relança la conversation en me demandant d'où je viens, en quelque sorte.

- Je vivais tranquillement à Ballina avec ma mère, je haussais les épaules - enfin, une seule, pour ne pas gêner Gina -, en changeant régulièrement de bahuts. Je n'essayais pas de paraître pour une grosse dure, mais c'était vrai. Et toi, tu faisais quoi ?

HRP:
 
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
En ligne
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Lun 27 Juin - 23:22
Alors que Nick traçait le croquis du tatouage de Leila, Gina arriva et fit installer Gwen sur la chaise voisine et l’interrogea sur l’emplacement du tatouage. C’est à ce moment que Gwen l’informa qu’elle avait un peu changer d’idée pour son tatouage et lui fit un croquis de ce qu’elle voulait à la place. Leila était impressionnée, en cinq minutes elle avait fait un dessin assez précis et clair, chose que Leila n’arrivait absolument pas à faire même en prenant le double du temps. Alors que Gina revenait et montrait le résultat Leila se concentra sur Nick qui achevait le canevas sur le haut de sa cuisse.

Leila fut surprise lorsqu’elle vit les multiples bandages sur la poitrine de Gwen, ce qui lui confirmait sa présomption que celle-ci cachait sa féminité, pourquoi, elle n’en avait aucune idée. La jeune femme devait avoir oubliée de mettre quelque chose car elle soupira en regardant sa poitrine, ou plutôt ce qui la couvrait et extirpa le bras pour son tatouage et le plaça pour Gina

Leila écoutait distraitement la discussion des deux femmes à savoir la façon et l’emplacement du nouveau modèle pour le tatouage de Gwen. Gina s’appliqua à commencer à faire le croquis sur la peau pâle de Gwen et celle-ci se tourna vers Leila afin de répondre à sa dernière question et lui retourner par la même occasion.

- Oh moi… euh je viens… d’un peu partout. Mon père voyage beaucoup pour son travail alors j’ai rarement été fixé au même endroit plus de 2 ans, j’ai visité pas mal… un peu partout et on est revenu l’an passé et je crois que mes parents veulent s’installer pour de bon. Mais si tu parles des origines… mon père est Irlandais et ma mère Arabe… ouais je sais drôle de mélange. Elle lui fit un clin d’œil en haussant les épaules. Les gens avaient tendance à se demander comment un tel mélange avait pu arriver. Elle aussi parfois.

Elle allait demander à Gwen pourquoi elle changeait si souvent de bahut alors que Nick l’avisa qu’il allait commencer. Elle attendit donc car avoir une discussion dans les premières minutes était plus pénible. Elle ferma les yeux s’adossant confortablement et serra els dents le temps que son corps s’habitue à ce nouveau corps étranger qui maltraitait sa peau. Elle fit la grimace à plusieurs reprises, prenant de grandes inspirations, mais ne broncha pas.

- Ça va Leila? Pas trop de mal? Demande Nick.

*Ahah… c’est rien ça…* Commenta Sekhmet
*Non je sais… c’est simplement pas la sensation la plus agréable au monde*
*Mouais… bon je te l’accorde et bon tu te lamente pas donc ça va*

- Oh tu sais… ça va… comme toujours… je te fais confiance. Si ça devient intolérable je te dirai mais pour l’instant ça va… juste désagréable. Dit-elle en lui faisant un sourire aimable et reporta son attention sur Gwen assise sur l’autre chaise. Alors tu changeais souvent d’école? Une raison particulière? Tu tabassais les plus jeunes? Dit-elle en riant, mais en espérant que ce n’était pas le cas.

Leila resta silencieuse un bon moment, seul le bruit des aiguilles brisant le silence. Écoutant la musique qui jouait dans la boutique un morceau plutôt rock, ce qui avait pour effet que Leila suivait le rythme de la musique doucement avec sa tête, un léger sourire aux lèvres.

https://www.youtube.com/watch?v=5xs7f40eN2Y

La chanson était tout à fait de circonstance et Leila souris de plus belle comprenant en bonne partie les paroles de la chanson. Elle se tourna vers Gwen avec un sourire.

- Assez de circonstance je dirais! Enfin quand tu comprends le français. Sinon tu es venu à Immortalia pour un programme en particulier? Vu que t’es en…? En quelle année au juste? On va peut-être se recroiser qui sait.
- Au fait Leila… je crois qu’il va falloir que tu reviennes pour le remplissage parce que je doute qu’on finisse dans le délai de 4h. Mais j’en ferai le plus possible aujourd’hui.
- Pas de soucis!

Nick continua son travail et commença le remplissage du côté félin du tatouage et du s’arrêter car le temps allait lui manquer et il ne voulait pas arrêter en plein milieu d’une couleur et indiqua à Leila son prochain rendez-vous et bouqua une plage de 3h pour être sûr, ce que Leila approuva.
HRP:
 
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Possession = Tatouage [PV Leila] Mer 29 Juin - 16:32
Gina était bien compétente. En moins de temps qu'il faut pour le dire, elle avait déjà terminé mon croquis. J'savais qu'il n'était pas méga dur en lui-même, mais, quand même, j'avais du respect pour elle ! Ça m'fait penser à mon dernier tatoueur, qui était vraiment doué... Bon, la nostalgie, ce sera une autre fois. Je souris à Leila, une lueur amusée dans le regard. À croire que j'étais destinée à tomber sur des gens qui faisaient que bouger, à l'inverse de moi. Aislinn, Alix et maintenant Leila...

- Pas mal comme mélange, ouais. J'étirais un petit sourire complice. J'suis pas mal non plus ; Irlandaise, Française, et Italienne.

J'avais dit ça pendant que Leila souffrait. Nick avait commencé à sortir les aiguilles, et j'la voyais serrer les dents à plusieurs reprises. Elle tenait plutôt bien. Après, j'admettais qu'avec l'énorme tatouage que j'avais dans le dos, je supportais sans réel problème la douleur à présent. Si bien que j'ne ressentis qu'un léger picotement lorsque Gina commença à m'encrer la peau. Les premières minutes du tatouage se perdirent dans le silence, car Leila semblait trop douiller pour parler. J'attendis donc patiemment qu'elle se sente en état de parler. J'savais même pas de quoi elle allait discuter, à vrai dire. Mais, bizarrement, j'me faisais pas de soucis à ce niveau-là avec elle.

Elle répondit à Nick qui lui demandait si elle allait bien. Gina, elle, me regardait quelques fois et voyait que je me portais bien, du coup, elle restait concentrée sur mon tatouage. Si on continuait sur ce rythme, on allait finir dans 2 heures. Une histoire vite réglée, au moins. Leila me demande pour quelle raison je changeais régulièrement de bahuts. Elle me demande si c'était parce que je tabassais les plus petits, en plaisantant bien sûr. Auquel j'aurais dû répondre par un regard amusé, en blaguant, mais... Mon regard se fit songeur, replongeant dans le passé qui me paraissait si lointain déjà... Les plus jeunes que moi ? Nah, pas mon genre, et puis, ils avaient trop peur ceux-là. C'était les plus âgés ou ceux dans la même classe que moi qui venais me chercher des noises. Elle avait raison sur le côté "tabasser", par contre. Un sourire flotta sur mes lèvres alors que j'étais toujours dans la lune. Je me souvenais, d'une fois, l'une des plus mémorables. C'était un gars, qui se croyait au-dessus de tout le monde, macho au possible, alors il supportait pas de me voir si "rebelle" et "fière" face à ces paroles. Pour lui, je devais ramper, comme les autres. Alors, il s'est mis à me parler comme si j'étais une chienne et il a essayé de m'intimider. Je faisais déjà de la boxe depuis pas mal de temps. J'étais déjà forte. Alors, je me suis pas gênée. Je l'ai tabassé comme personne. Il était allé beaucoup trop loin ; oh oui. J'étais tellement dans une rage que je me serais peut-être pas arrêtée sans l'avoir tué. Les profs sont venus à plusieurs pour me retenir. Lui, il est parti à l'hosto pas mal de temps, moi, j'ai été viré d'office. Ma mère et moi on a déménagé après ça ; ma mère voulait fuir ça. Après ça, j'ai essayé de limiter les dégâts lorsque je me battais. Ils étaient plus en danger de morts ceux qui venaient chercher les problèmes, au moins.

Me rendant compte que je n'avais pas répondu à Leila et que mon regard était toujours dans le vide, je ne m'étais pas rendu compte que mon sourire était devenu aigre, comme cruel. Je le chassais vite en reportant mes yeux dans ceux de Leila. Allais-je passer pour une folle à son avis ? Peut-être bien. Mon visage était de nouveau inexpressif et je m'adossais plus dans mon siège en lui répondant.

- Pas les jeunes, non.

J'n'irais pas plus moins dans mes explications. J'n'avais pas à le faire, d'ailleurs. J'ne mentais pas, j'les tabassais, mais toujours en légitime défense, même si à chaque fois, c'était moi qui finissais par avoir le moins de dégâts. Qu'elle prenne mes paroles comme elle le voulait. Je voulais la laisser me créer une image toute seule

- Heureusement que tu t'es assagie... J'me demandais justement quand elle allait enfin en parler. Elle était choquée de ma violence. Je la comprenais.

- Il l'avait mérité. Tu me connais un minimum maintenant, Brigid. Elle l’admettait, mais, elle n'était pas totalement d'accord. Mais, j'étais jeune, oui, j'maîtrisais moins bien ma colère. J'soupirais, sentant bien que Brigid n'était toujours pas rassurée à 100%. Ça ne se reproduira plus, tu le sais bien. Elle le savait.

Pendant, j'ne savais pas trop, une heure, nous restions silencieuses, Leila et moi. Ça ne me gênait pas. Je m'habituais à la douleur et regardais mon tatouage prendre forme. Comme je le voulais, il n'avait pas de couleur, juste des ombres par-ci par-là pour faire du relief. Par ailleurs, je regardais aussi Nick continuer sa tâche, même si je ne pouvais pas voir le tatouage, comme j'étais du mauvais côté du corps de Leila pour le voir. Gina me parlait quelques fois, rapide et simplement "ça te va ?", "pas trop long ?", "la musique te plaît ?". Je tendis l'oreille à ce moment-là. Oh, c'était ironique. Je regardais Gina pour voir si c'était bien pour ça qu'elle m'avait demandé. À voir la lueur dans ces yeux, oui. D'ailleurs, elle n'était pas la seule à avoir remarqué ça. Leila me reparla, avec un grand sourire, comme si elle était amusée de la musique. Je souris à demi, rapidement.

- Oui, ça correspond bien. (Je souris plus franchement.) Je comprends bien le Français, ne t'inquiète pas, j'y ai vécu pendant 7 ans. (Je perdis mon sourire, redevenant normal.) C'est la "merveilleuse" (on sentait l'ironie) idée qu'a mise mon ancien directeur dans la tête de ma mère qui fait que je suis ici. Puis les pubs, aussi. T'en as eu aussi, je présume ? (Je penchais la tête sur le côté.) Je suis en terminale sinon.

Après la petite discussion entre Leila et Nick, il me sembla qu'une autre heure passa, ou un peu plus, je n'avais pas d'horloge interne, malheureusement, avant que leur prochain rendez-vous soit déterminé. En parfaite synchronisation, Gina m'annonça qu'elle avait fini. Elle me demanda de me lever pour aller regarder le résultat dans le miroir dans mon dos, dans le mur. Ainsi, j'étais dos à tout le monde. Je me tournais de profil pour voir le résultat. C'était encore mieux que ce que j'espérais. C'était tout à fait et plus encore ce que je voulais. Je ne souriais pas, mais mes yeux le faisaient à la place. Je crois qu'on pouvait dire... Qu'ils transmettaient ma joie. J'étais joyeuse. Wow, tellement longtemps que ça m'était pas arrivé.

- Plutôt pas mal, non ?

- Chut, j'admire.

Un sourire amusé orna mes lèvres. Je regardai Gina dans le miroir et la remercia sincèrement du super boulot qu'elle avait fait. Elle sourit, sereine. Puis, son regard dériva dans mon dos, rapidement, un premier coup, sans faire attention, pour y revenir et le fixer quelques instants. Même si mon bandage cachait un peu le travail, ma chemise pendant toujours à demi, mon dos était totalement découvert. Alors, ma croix celtique, prenant toute la surface de mon dos était tout de même bien visible. Ce tatouage, c'était ma plus grande fierté. J'ne dis rien, la regardant toujours dans le miroir alors qu'elle restait scotchée. Puis, elle se rendit compte que ça faisait un peu trop longtemps qu'elle regardait et me fixa de nouveau dans les yeux, un peu plus sérieuse, mais avec un sourire quand même.

- Tu choisis bien tes tatoueurs, toi.

J'lui donnai un petit sourire fier et amusé. J'remis ma chemise, cachant l'oeuvre après qu'elle m'ait mis un pansement sur mon dernier tatouage, que je devrais garder un certain temps. Je remis également ma veste noire et Leila et moi sortions en même temps de l'arrière-boutique. Nick et moi allions jusqu'au comptoir où je payai. Puis, j'allais jusqu'à la porte de la boutique et me tournais vers Leila à mes côtés.

- Salut, Leila. Et je lui offris un petit sourire, puis je sortis.

Je remis mes écouteurs tendit que je reprenais ma marche jusqu'à l'arrêt de bus, que j'attendis quelques minutes, avant de revenir à Immortalia.

HRP:
 

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Gwen : #ff0000
Brigid : #00cccc

Avatar by : Kana (kwbr32)
avatar

Me, Myself & I
Me joindre:
Pouvoirs:
Inventaire:
Celtics
En ligne
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Localisation : Dans ma piaule
Revenir en haut Aller en bas
Possession = Tatouage [PV Leila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Possession = Tatouage [PV Leila]
» Questions sur la Seith Magic (animal possession)
» Possession d'Ombres [Magie Vampirique] VALIDE
» Tatouage curatif
» Katsumi prend possession de son lieu de travail [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Périphérie - Monde :: ◄ Vieux Galway - Centre-Ville-
Sauter vers: