AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: RPG :: ◄ Le Parc :: ► L'Herbe
MessageSujet: Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila] Mer 20 Juil - 23:34


Même routine depuis quelques jours, c'est les vacances alors j'en profite. Je me lève assez tard, vers les 11h minimum, je salue les quelques colocs et M que je croise en allant vers les douches, j'en prends une, rapide -sinon Déméter me crie dessus parce que je gaspille l'eau et que cette eau là ne va pas être utilisée pour arroser les récoltes, alors on se dépêche-, puis je me pose devant le miroir et je soupire. Des fois j'aimerais bien avoir de la barbe. Je me dis que j'ai seulement 16 ans, que j'ai toute la vie devant moi pour faire pousser mes poils, mais ça me désespère de croiser des barbus un peu partout au pensionnat. Moi aussi j'aimerai bien pouvoir frimer devant les filles avec autre chose qu'un simple duvet qui ne ressemble à rien. Est-ce que je suis du genre à frimer devant les filles ? Non, je suis plutôt du genre à les éviter en ce moment. Alors on va simplement se dire que c'est cool de pas encore avoir de barbe.

Brossage de dent rapide. Coupe l'eau quand tu te brosses, ça ne sert à rien de la laisser couler. Cette pensée raisonnait dans ma tête comme un écho. Déméter faisait comme si ce n'était pas elle mais je préférais couper le robinet avant de me faire enguirlander par la déesse.

Regard un peu plus réveillé sur mon visage. Non, ce n'était définitivement pas de la barbe qui avait poussé cette nuit, plutôt un énorme bouton sur mon front. J'ai craché mon mélange dentifrice/salive rapidement pour regarder ça de plus près. Nooon, vraiment ? Pourquoi moi, pourquoi maintenant ?

• Oh allez, ce n'est pas si grave, si tu bouges un peu ta frange tu peux facilement le masquer !

J'ai frotté mes cheveux pour les répartir équitablement sur le haut de mon crâne. Non désolé, c'était vraiment une mauvaise idée. Premier dilemme de la journée, un gros bouton apparent, ou une coupe de cheveux qui donne l'impression que je viens juste de me lever ? Hmm, en quelque sorte, je venais juste de me lever... Va pour la coupe rock'n'roll.

C'était déjà l'heure de manger. Avec mon rythme de vacances décalé, j'avais plus l'impression de petit-déjeuné qu'autre chose à ce moment là de la journée. Déméter n'était pas la plus ravie des déesses, elle voulait toujours aller dehors, profiter de la nature, me déconnecter de mon monde virtuel, j'avais l'impression de vivre avec ma mère, c'était trop bizarre pour moi.

• On pourrait aller un peu dehors cette après-midi non ? Qu'est-ce que tu en penses ? Grand soleil, pas de pluie pour le moment, fichu pays, j'ai l'impression d'être avec Zeus quand il est en colère avec toute cette pluie...

• Ouais !

• Oh, je ne te pensais pas aussi enthousiaste à cette idée.

• Hein pardon tu disais Dém' ? J'ai vu de la mousse au chocolat, j'ai pas pu me retenir d'exprimer ma joie.

• J'me disais aussi...

J'ai souri. A cause de ma déesse ou parce que je venais d'attraper mon dessert ? Qui sait, dans tous les cas le repas se déroula dans le calme. Je n'avais pas vraiment envie de passer mon après-midi sous le soleil, il faisait chaud, et je transpirais déjà malgré mes habits légers. Un simple t-shirt vert pomme et un short gris foncé qui s'arrêtait un peu au dessus de mes genoux. Je n'avais pas encore eu le temps de me faire de véritable ami ici. Je commençais à connaître mes colocs mais je n'avais pas envie de les déranger, alors je mangeais seul, en me dépêchant et en restant sur mon portable, au moins ça donnait l'impression que j'étais occupé. J'ai débarrassé mon plateau et je me suis approché vers un distributeur automatique pour me prendre une barre chocolatée et un soda.

• Oh oui, oui, oui, merci beaucoup Rory !

• ... Mais j'ai encore rien dit ! C'est pas parce que je prends de quoi manger et boire que je vais aller passer mon après-midi dehors.

Je sentais son regard pesant sur moi. A chaque fois que j'allais dehors je prenais une barre chocolatée et un soda. Quand je rentrais dans ma chambre pour jouer à World of WarGods, je prenais seulement une boisson, je me disais en quelque sorte que pas de sport=pas de gâteau, ça m'aidait mentalement. Mon argent de poche devait passer dans cette foutu machine ; avec tout ce que j'achetais elle pouvait me faire une ristourne quand même.
Je soupirais, c'était impossible de cacher à la déesse ce que je voulais faire cette après midi, quelle idée d'être attaché à ses habitudes aussi Rory. C'est bon Déméter t'as gagné, on va dehors, mais pas plus de deux heures. Direction le parc pour aller voir quelques plantes ensemble. J'avais toujours ce petit livre de poche sur les plantes que j'avais emprunté à la bibliothèque quelques jours avant, ça m'aidait dans ces moments là. J'ai mis mon goûter dans mon sac et j'me suis approché de la végétation, mon regard était attiré par des petites fleurs céruléennes. Déméter allait se faire un plaisir de tout me dire dessus pendant que j'étais en train de les chercher dans mon petit bouquin.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila] Mer 3 Aoû - 4:26


❝ Du soleil, en Irlande?❞

En toute honnêteté, même s’il aimerait peut-être prétendre le contraire, ce fut l'éclat orangé qui attira son regard en premier, le faisant s’arrêter net alors qu’il marchait en direction de la serre après être revenu de la cafeteria. Un orange vif qui appartenait à la chevelure éclatante de ce qui était sans doute un autre étudiant, chose que Mika ne mit pas bien longtemps à réaliser alors qu’il se rattrapait maladroitement contre un tronc d’arbre après avoir faillit se retrouver tête première dans l’herbe suite à son changement abrupte de direction.

-Woah. T'as vu ça? fit-il à mi-voix alors qu'il plissait légèrement les yeux, le soleil que l'on pouvait voir briller au-dessus des arbres lui brûlant presque la rétine.

Oh, ce n'était pas la première fois qu'il voyait des cheveux roux, surtout pas depuis son arrivée dans ce coin de l'Europe, mais tout de même. S'il avait trouvé que ceux de Lawrence étaient particulièrement classe lorsqu'il avait rencontré ce dernier quelques mois plus tôt, il était clair que l'inconnu un peu plus loin n'avait rien à lui envier à ce sujet. Bien franchement, il n'avait jamais été particulièrement complexé par son apparence, sa taille incluse, et ce malgré les critiques incessantes du Coq à ce sujet, mais tout de même. S'il y avait bien une chose qu'il aurait aimé, c'est d'être né avec une chevelure pareille. Bon, il y avait toujours la teinture, mais-

‘Mykhaila, non,’ entendit-il soudainement sur ce même ton de voix exaspéré qu’avait tendance à prendre l’Esprit du Coq lorsque ce dernier avait l’impression de sans cesse lui répéter la même chose.

Et entre vous et moi, ‘non’ était probablement l’un des mots que Mika entendait le plus souvent venant du dieu. Ça, et les commentaires désobligeants en tout genre que ce dernier semblait prendre plaisir à balancer à tout-va, que ce soit à propos de son hôte ou des gens autours.

‘Et pourquoi pas? Avec une couleur pareille, impossible qu’on ne puisse pas nous remarquer dans une foule, et c’est pas justement ça que tu veux?’

‘Au pays des têtes de citrouille? J’en doute. Parfois, j’ai l’impression qu’il y a une véritable infestation de roux en Irlande, et crois moi, Mykhaila, je préfère encore prendre possession de ton corps et me faire exorciser que de devoir partager une enveloppe charnelle avec quelqu’un qui ressemble au troisième cousin adoptif roux dont personne ne veux.'

‘Uhuh, bien sûr,’ fit l’adolescent d’un air faussement sérieux, hochant gravement la tête devant les menaces en l’air du Coq.

Parce que c’était exactement ça, des menaces en l'air; et entre vous et moi, elles étaient loin de lui faire peur. Le jour où l'Esprit du Coq essayait de se débarrasser de lui était le jour où les sangliers allaient avoir apprit à flotter.

Envoyant un dernier coup d'oeil mi-envieux et mi-admiratif aux cheveux de l'inconnu, Mika s'apprêtait à continuer son chemin lorsque le livre que l'autre adolescent avait entre les mains attira son regard. Penchant légèrement la tête sur le côté afin de mieux voir, son visage s'éclaira lorsqu'il vit qu'il s'agissait bel et bien de l'un des bouquins de botanique offert à la bibliothèque du pensionnat. Le fait qu'il avait été capable de le reconnaître à cette distance aurait sans doute pu sembler un rien étrange pour la majorité des gens, mais vraiment, considérant le temps qu'il avait passé à apprendre par cœur le contenu de chacun des livres sur le sujet qu'il avait pu trouver à Immortalia, le contraire aurait probablement été plus étonnant.

'Tu penses qu'il serait intéressé de rejoindre le club de botanique?' envoya-t-il à l'intention de la divinité alors qu'il s'approchait de l'inconnu, ne s'arrêtant même pas une seule seconde à se demander si ce dernier ne voulait peut-être pas de sa compagnie.

'Bien franchement, l'idée que qui que ce soit ait envie de se soumettre à ce genre de torture continue de me dépasser, mais qui sait, il semble plus prédisposé à la chose que bien des gens, au vu de sa lecture. Et puis, avec une telle allure, il ne doit pas avoir beaucoup d'amis, alors il va peut-être dire oui.'

'Ah! Avoues que t'es jaloux parce que tu n'auras sans doute jamais autant la classe que lui, avec des cheveux pareils,' lui répondit-il en haussant un sourcil, se retenant tant bien de mal de rire devant les réponses offusquées du Coq. 'Désolé, pas le temps de t'écouter, je dois aller lui parler!'

'Bon sang, Mykhaila, sale petit imbéci-'

-Hey! fit-il à l'intention du jeune homme, lui envoyant un sourire en s'arrêtant à côté de lui. Pardon, j'ai pas pu m'empêcher de voir que t'étais en train de regarder les fleurs, t'aimes ce genre de trucs? Oh! ajouta Mika en baissant les yeux sur l'amas de fleurs d'un bleu éclatant que l'adolescent était apparemment en train d'observer.

Les détaillant du regard un court instant, il s'empressa de lui retirer le livre des mains sans même prendre la peine de lui demander sa permission, cherchant rapidement dans le bouquin avant de s'arrêter dans la section des G. Tournant quelques pages de plus, il fini par trouver ce qu'il cherchait, esquissant un sourire satisfait avant de lui replacer l'ouvrage entre les bras, prenant soin de ne pas perdre la page en le lui redonnant.

-Voilà, c'est ça que tu cherches, Gentiane verna, les Gentianes de printemps. Elles sont plutôt jolies, surtout pour des fleurs sauvages. Enfin, pas que les fleurs sauvages sont pas belles, hein, c'est pas ce que je veux dire, ahah, faut pas croire! dit-il en désignant les plantes d'un geste de la main comme pour signifier 'la preuve, t'as qu'à regarder celles-là.' Ah, par contre, si j'étais toi, je ferais gaffe à pas en faire un bouquet pour quelqu'un. Parait que si tu les cueilles pour les mettre chez toi, ajouta Mika en chuchotant dramatiquement comme s'il ne voulait pas qu'une oreille indiscrète  les entende malgré l'inutilité de la chose quand on voyait son ton de voix sans doute bien trop fort pour ça, tu risques de te faire frapper par la foudre. Entre toi et moi, vu les trucs bizarres qui se passent dans le coin, je serais pas surpris que ce soit vrai.

Et vraiment, il n'avait jamais été particulièrement superstitieux, mais quand on savait que ce genre de chose était une réelle possibilité, il valait mieux mettre toutes les chances de son côté. Il tenait à la vie, merci bien.
« Every flower is a soul blossoming in nature »

with. Mykhaila Zelenko
feat. Rory h. Blackwood
#cc3300 ▸ Mykhaila Z.

#B9121B ▸ Rory B.

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

If Plan A fails, remember you have 25 letters left
Deception is a gremlin you get wet and then feed after midnight. It multiplies and turns into an uncontainable monster. × Code by lizzou.
#cc3300#66cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260
Localisation : Qc
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila] Dim 14 Aoû - 23:38


Mon regard était toujours posé sur les fleurs bleutées, j'ai pris une profonde inspiration, me préparant mentalement à l'avalanche d'informations qui allait arriver de Déméter. J'ai voulu m'accroupir pour qu'elle puisse voir de plus près les fleurs mais une voix me détourna de mon idée.

-Hey! Pardon, j'ai pas pu m'empêcher de voir que t'étais en train de regarder les fleurs, t'aimes ce genre de trucs? Oh!

Qui ? Moi ? Aimer les fleurs ? J'ai regardé à côté de moi, personne d'autre. Peut-être que lui aussi se parlait à lui même. Non je pense vraiment qu'il te parle. D'accord, d'accord. Autant lui répondre aussi tôt que non alors, je n'étais pas vraiment intéressé. Je voulais juste que la déesse qui squatte l'intérieur de mon crâne soit contente pour que je puisse rejoindre ma chambre et jouer jusqu'à la tombée de la nuit tranquillement. Mais ça il ne pouvait sûrement pas le comprendre.

- Euh... ai-je murmuré avant de me faire arracher mon livre des mains.

J'ai toussoté, autant pour me chauffer la voix que pour exprimer ma surprise. D'accord, fait comme chez toi. Après l'avoir regardé tourner quelques pages il m'a tendu l'ouvrage en continuant de parler.

-Voilà, c'est ça que tu cherches, Gentiane verna, les Gentianes de printemps. Elles sont plutôt jolies, surtout pour des fleurs sauvages. Enfin, pas que les fleurs sauvages sont pas belles, hein, c'est pas ce que je veux dire, ahah, faut pas croire! Ah, par contre, si j'étais toi, je ferais gaffe à pas en faire un bouquet pour quelqu'un. Parait que si tu les cueilles pour les mettre chez toi, tu risques de te faire frapper par la foudre. Entre toi et moi, vu les trucs bizarres qui se passent dans le coin, je serais pas surpris que ce soit vrai.

Okay je devais l'admettre, ce gars me faisait flipper. Il aime les fleurs, raconte de vieilles superstitions et parle de choses bizarres qui se passent ici. J'ai doucement hoché la tête en le regardant fixement d'un air perdu. Okay pal. Nan mais attend une minute, Dém', c'est possible que Thor nous frappe de sa foudre si on cueille ces fleurs ?!

• Qui sait, peut-être que ce sont ses fleurs préférées, je le connais pas moi ce monsieur Thor.

• Mais s'il possède lui aussi quelqu'un, comme les autres dieux et déesses, alors c'est quasi-impossible qu'il m'électrocute si je les cueille maintenant parce qu'il ne le saura jamais... ou alors il a un... une sorte de ... gaydar fleuri.

• Un quoi ?!

Hmm, rien, rien Dém'. Ça faisait plusieurs secondes que j'étais resté sans rien dire et plus le temps s'écoulait, plus le jeune homme en face de moi allait penser que j'étais fou. Ou muet au choix. J'ai secoué la tête pour reprendre mes esprits, lui répondre quelque chose oui.

- Euh... oui, d'accord merci beaucoup. Effectivement, elles sont vraiment très belles comparées à d'autres fleurs du parc. Et dommage pour la superstition, je suppose que Thor ou un de ses cousins électriques aiment bien les Gentiane de Printemps, haha.  

Est-ce que c'était suspect de parler de dieux et de déesses comme ça ? En bon geek que je suis j'aurais pu citer Électhor/Zapdos, mais je n'étais pas sûr qu'il capte la référence ici. J'ai directement enchaîné pour répondre à sa première question.

- Sinon on peut dire que j'essaye de m'intéresser à la nature ces derniers temps... Tu sais avec tout ce qu'on voit sur le réchauffement climatique et les problèmes comme ça. 

Est-ce que j'étais en train de trouver une excuse ? Oui, totalement. Je n'allais pas lui dire que c'était pour Déméter, il allait me prendre pour un fou et puis l'excuse du "oh je me sens concerné par le réchauffement climatique" allait sûrement passer comme une lettre à la poste. Avec un peu de chance il allait vite fait me parler de la fonte des banquises, de la mer polluée etc puis il allait me lâcher et j'allais pouvoir rentrer dans ma chambre pour jouer à WoW.

- Oh et, moi c'est Rory, je suis nouveau ici, en quelque sorte. 

Je lui ai fait un sourire forcé puis j'ai plongé mon regard dans le livre pour y lire deux-trois trucs en plus à propos de ces fleurs.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila] Dim 21 Aoû - 9:10


❝ Du soleil, en Irlande?❞

Éclatant de rire malgré lui devant le commentaire que le jeune homme venait de faire à propos de Thor et compagnie, Mika hocha la tête devant la réponse qui, au final, aurait très bien pu être la véritable origine de ladite superstition. Quoi que, vu la provenance des Gentianes, il aurait plutôt parier que un dieu celtique que sur Thor et 'un de ses cousins'.

… est-ce qu'il y avait des dieux Celtes qui étaient capable de manier la foudre? Uh, c'était là quelque chose sur quoi il allait définitivement devoir se pencher lorsqu'il allait retourner à son dortoir tout à l'heure. Il devait bien y avoir quelque chose à ce sujet dans son manuel de Mythologie, non? Et sinon, il pouvait toujours aller vérifier sur Internet, chose qu'il aurait d'ailleurs probablement fait sur son portable s'il ne s'était pas retrouvé en présence de quelqu'un d'autre.

Disons juste que même lui était capable de voir que, même s'il avait vraiment de le savoir maintenant, commencer à naviguer sur son téléphone devant un inconnu n'était sans doute pas le meilleur moyen de faire une bonne première impression.

-Sinon on peut dire que j'essaye de m'intéresser à la nature ces derniers temps... Tu sais avec tout ce qu'on voit sur le réchauffement climatique et les problèmes comme ça. Oh et, moi c'est Rory, je suis nouveau ici, en quelque sorte.

Le réchauffement climatique, hein? Ah, c'était définitivement une bonne raison pour commencer à l'intéresser à la flore locale, même si, à vrai dire, Mika était d'avis que tout était une opportunité pour le faire. Après tout, pourquoi attendre que quelque chose risque de disparaître avant de commencer à y porter attention? C'était un peu la même chose pour les animaux, d'ailleurs. La majorité des gens n'en avaient rien à cirer – pourquoi, ça, par contre, ça le dépassait totalement – durant une bonne partie de leur vie jusqu'à ce que soudainement, ils tombent sur un article parlant de la baisse dramatique d'une espèce de grenouille de la forêt amazonienne dont-ils n'avaient encore jamais entendu parler et soudainement, ils étaient intéressé?

Et rendu là, dans bien des cas, il était tout simplement trop tard, comme le démontrait le nombre tout de même ahurissant d'espèces animales qui avaient disparue de la surface de la terre en si peu de temps.

'Et je pense que tu es en train de t'égarer sur des détails complètement inutiles, Mykhaila. Est-ce que mener une simple conversation est trop difficile pour toi?'

'Ah! Tu devrais pourtant savoir que c'est pas le cas, vu le nombre de fois où je te parle durant des heures.'

'Peut-être, mais je suis définitivement plus intéressant que poil de carotte, alors qui peut te blâmer d'être captivé?' lui répondit l'Esprit du Coq comme s'il s'agissant d'un évidence.

'Uhuh, mais sûr, que suis-je bête,' pensait-il à son intention avec une toute petite touche de sarcasme que le dieu aurait peut-être remarqué s'il n'avait pas été aussi occupé à acquiescer à son dernier commentaire.

Et puis, l'autre adolescent avait au moins le mérite de s'être décidé à agir au lieu de rester assis dans sa chambre à ne rien faire, comme en témoignait le livre que ce dernier avait entre les mains. À savoir si ça allait être suffisant pour lui donner envie de rejoindre le club de Botanique, ça par contre, ça restait à voir. Mais hey, tant qu'il n'essayait pas, c'était impossible de le savoir, et même s'il n'avait pas reçu la réponse la plus enthousiaste qui soit à sa question, c'était quand même un bon début.

-Nouveau, eh? Ah, ouais, ça fait du sens, je suis sûr que sinon, je t'aurais remarqué avant, lui répondit-il finalement avec un sourire amical avant de s'arrêter tout aussi net, réalisant à quel point ce qu'il venait de dire pouvait sembler bizarre. Euh, je veux dire, à cause, tu sais, tes cheveux et tout ça, ajouta Mika en les désignant d'un geste de la main. Ah! Par qu'ils soient moches, hein! Juste, on les voit de loin et tout et je veux dire, ils sont cool? Hum.

'Mykhaila? La ferme. À voir à quel point tu passes ton temps à te servir de ce qui te sert de bouche pour déblatérer un paquet de commentaires inutiles, on pourrait croire que tu serais moins désastreux lorsque tu en fais usage.'

Secouant légèrement la tête, l'adolescent ne prit pas la peine de lui répondre, amusé malgré le fait qu'il venait de se faire insulter par un animal de ferme pour la énième fois de la journée. Une autre personne que lui aurait sans doute fini par en avoir marre, mais vraiment, Mika ne pouvait s'empêcher de trouver que c'était en partie ce qui lui donnait tout son charme.

Et puis, même si la chose semblait particulièrement intéressante, il avait mieux à faire que se perdre dans un débat intérieur avec sa divinité; à savoir, faire connaissance avec l'autre étudiant. Au moins, il avait de la chance d'être tombé comme ça sur quelqu'un qui n'avait pas un nom difficile à prononcer – ou à retenir, à vrai dire.

-Ahah, bref, Rory, c'est ça? Tu viens d'arriver en Irlande, du coup? Ou juste au pensionnat? lui demanda-t-il avec une pointe de curiosité, se retenant de demander si par 'nouveau', le jeune homme voulait plutôt parler de la section M de l'école. Dans tous les cas, j'espère que tu vas te plaire ici! La plupart des gens sont sympas, tu vas voir. Bon, j'imagine que ça risque d'aller à l'année prochaine, en fait, comme on a plus de cours, mais enfin. Oh! Moi c'est Mykhaila, d'ailleurs, content de te rencontrer.

Puis, baissant les yeux sur les fleurs devant lesquels ils se tenaient, il leur envoya un dernier coup d'oeil avant de détailler les environs du regard. Une chose était certaine; on retrouvait bien moins de choses dans le parc que dans les serres de l'école, même s'il y avait définitivement plusieurs fleurs et plantes particulièrement intéressantes qui poussaient dans le coin. Il faudrait d'ailleurs qu'il prenne la peine de venir y faire un tour un peu plus souvent, ne serait-ce que pour venir étudier ailleurs qu'entre les quatre murs de la chambre qu'il partageait avec Lawrence.

Et puis, Rory lui-même venait de dire qu'il essayait de s'intéresser à la nature, alors c'était définitif que ce dernier allait trouver quelque chose de bien à regarder!

-Sinon, il y avait quelque chose d'autre dans le coin que tu voulais aller voir? fit-t-il en désignant l'entièreté du parc d'un grand mouvement du bras. Sauf si t'as déjà fait le tour? Parce que sinon, j'aurais un endroit vraiment super à te montrer, tu vas voir. Après tout, il va bien falloir te trouver un truc sympa à observer si on veut faire de toi un véritable défenseur de la nature et combattant du réchauffement climatique, ajouta Mika avec un sourire en coin.

« Every flower is a soul blossoming in nature »

with. Mykhaila Zelenko
feat. Rory h. Blackwood
#cc3300 ▸ Mykhaila Z.

#B9121B ▸ Rory B.

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

If Plan A fails, remember you have 25 letters left
Deception is a gremlin you get wet and then feed after midnight. It multiplies and turns into an uncontainable monster. × Code by lizzou.
#cc3300#66cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260
Localisation : Qc
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila] Dim 28 Aoû - 2:32



- Nouveau, eh? Ah, ouais, ça fait du sens, je suis sûr que sinon, je t'aurais remarqué avant. Euh, je veux dire, à cause, tu sais, tes cheveux et tout ça. Ah! Par qu'ils soient moches, hein! Juste, on les voit de loin et tout et je veux dire, ils sont cool? Hum.

Je l'ai regardé avec des yeux un peu perdu pendant qu'il essayait sans cesse de se rattraper. Au début il passait pour un stalker, puis après pour un stalker spécialisé dans les cheveux roux. Pourtant j'avais vu pas mal de roux ici depuis que j'étais arrivé il y a quelques mois de cela, que ce soit chez les adolescents normaux que chez les M, alors je ne me sentais pas si spécial que ça. Mais je devais bien l'avouer, au soleil, mon roux ressortait assez bien et on le voyait de loin. Ça c'était parce que j'en prenais grand soin de mes cheveux. Ma maman m'avait acheté un shampoing vraiment bien, anti frisottis, aux extraits de plantes pour les garder en forme et soyeux. Intérieurement, j'avais envie de me lancer des fleurs quant au travail accomplit avec mes cheveux, mais devant le stalker, j'allais la jouer plus discret. Je l'ai regardé avec un petit sourire.


- Merci... ai-je légèrement murmuré, ne sachant pas vraiment quoi rajouter de plus.

J'ai ensuite détourné mon regard pendant le petit moment de blanc qui a suivi. Est-ce que je devais continuer la conversation ? Non, ça allait encore durer des longues minutes et moi tout ce que je voulais c'était rentrer.

• Fait un petit effort, tu vois jamais personne à l'académie.

• Evidemment, on a décidé de me changer de classe à la fin d'une année scolaire, à croire que le directeur ne voulait pas que je fête la fin des cours avec mes amis... même si je m'en fiche totalement, de toute façon j'étais juste le petit nouveau, on s'est intéressé à moi seulement pour ça, alors après, voilà, quand j'ai changé de classe, personne a essayer de garder contact avec moi, alors-

• Euh, Rory, je crois que le jeune garçon te parle.

• Non parce que tu vois Dém', ça c'est un problème d'éducation, maintenant les gens sont trop occupés pour avoir des vrais relations, tout est virtuel maintenant.

Tandis que je continuais à me lamenter sur mon sort (pas si nul que ça), le jeune garçon avait repris la parole. Déméter avait bien essayé de me prévenir mais quand j'étais coincé sur quelque chose, généralement je ne l'écoutais plus du tout.

- Ahah, bref, Rory, c'est ça? Tu viens d'arriver en Irlande, du coup? Ou juste au pensionnat?  Dans tous les cas, j'espère que tu vas te plaire ici! La plupart des gens sont sympas, tu vas voir. Bon, j'imagine que ça risque d'aller à l'année prochaine, en fait, comme on a plus de cours, mais enfin. Oh! Moi c'est Mykhaila, d'ailleurs, content de te rencontrer.

J'ai tourné la tête vers lui. Mince, tu venais de dire quelque chose ? Je sentais ma déesse souffler dans ma tête, désespérée. Je pense qu'elle commençait à en avoir marre de moi et de mon incapacité à suivre une conversation normale avec quelqu'un. C'était plus fort que moi, je faisais ça depuis que j'étais plus jeune, même le médecin avait dit que j'avais des troubles de concentration mais que c'était, je cite "pas trop grave".  Je priais ma déesse de m'aider à lui répondre et après quelques secondes d'harcèlement mental, elle résumait les paroles du dit Mykhaila.

- Enchanté Mykhèla. ai-je lancé un peu dans le vide, cherchant quoi lui répondre à sa première question.

• Non c'était plus Mykhaila.

• Mykhéla ?

• Non ! Oh et puis, laisse tomber, continue.

Je fronçais les sourcils, comme je semblais occupé, Mykhéila, Mykhaila, ... comme je semblais occupé, IL a continué de parler. Cette fois ci j'ai essayé d'écouter au maximum pour pouvoir lui répondre sans problème.

- Sinon, il y avait quelque chose d'autre dans le coin que tu voulais aller voir? Sauf si t'as déjà fait le tour? Parce que sinon, j'aurais un endroit vraiment super à te montrer, tu vas voir. Après tout, il va bien falloir te trouver un truc sympa à observer si on veut faire de toi un véritable défenseur de la nature et combattant du réchauffement climatique.

Déméter semblait fuser. Elle n'arrêtait pas de dire qu'elle aimait bien ce petit Mykhaila, qu'il respectait la nature et que ça se voyait qu'il l'aimait et que la nature l'aimait en retour. Tu dis ça parce que tu le trouves mignon ? La déesse n'a pas répondu, elle semblait être totalement attirée par le jeune homme, alors évidemment, quand il a parlé d'un endroit vraiment super, elle était vraiment intriguée. Contrairement à moi. Franchement, vu comme il le décrivait, on aurait dit qu'il allait m’emmener dans un coin sombre de l'académie et qu'il allait essayait de me vendre de la drogue. Dém' essayait de me rassurer et de me dire que de toute façon, s'il essayait quoi que ce soit je pouvais l’assommer comme j'étais plus grand que lui. Mouais, ça n'aidait pas, mais je devais faire avec. J'ai toussoté, il était temps de répondre à toutes ces petites questions.

- Oui, oui j'ai eu le temps de voir tout le parc, je suis là depuis un moment. Certes je mentais un petit peu, Déméter l'avait bien senti, mais je ne voulais pas m'attarder ici avec mon dealer stalker. Sinon, je suis arrivé en Irlande il y a quelques mois mais j'ai du changer de classe récemment... apparemment on était trop dans la classe, du coup le directeur a essayé de nous éparpiller un peu partout, tu vois ? Du coup je connais plus personne, haha. Encore un peu de vrai, encore un peu de faux, toute cette histoire de ne pas dévoiler qu'on était possédé devenait de plus en plus compliqué.

J'ai repensé rapidement à son lieu génial où il voulait m'emmener. Généralement, dans ces situations là, je demandais l'avis de Déméter car elle savait peser le pour et le contre, me rassurer, comme le ferait ma propre mère. Mais je savais bien qu'ici, elle allait me dire de foncer, de passer mon après-midi avec lui et de ne rentrer que ce soir. J'ai alors repris ma phrase sans plus tarder.

- Sinon, c'est gentil de proposer, mais je veux vraiment pas t'embêter, tu as sûrement d'autres choses à faire.

J'ai sûrement aussi d'autre chose à faire.

- Et j'aimerai pas que tu fasses un détour juste pour me montrer cet endroit, ça peut attendre haha.

Quelques jours, voir même quelques mois, pas de soucis.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila] Mar 20 Sep - 5:12


❝ Du soleil, en Irlande?❞

Un éclat de rire s'échappa de ses lèvres en réponse à la tentative plus ou moins réussie de l'autre élève à essayer de prononcer son prénom. Pas qu'il se moquait de Rory, non, mais voilà; même si plusieurs n'avaient pas trop de mal avec ça, il n'en restait pas moins que l'adolescent n'avait jamais vu autant de gens massacrer son nom avant son arrivé en Irlande. Certains en auraient probablement pris offense, mais considérant le fait qu'il était définitivement pire à ce niveau là que la plupart des gens d'ici, ce serait sans doute hypocrite de sa part. Ça, et que de s'énerver pour si peu n'avait jamais fait partie de ses habitudes.

Le Coq, quant à lui, était toujours le premier à faire une scène et à sans cesse vouloir sauter à la tronche de ceux ayant la malchance de se tromper sur le nom de son hôte, le dieu étant déjà en train de s'agiter dans un coin de sa tête telle une volaille en colère.

'Ridicule, Mykhaila, tout simplement ridicule. C'est à croire que ces paysans de bas étages sont tout aussi peu intelligents qu'ils en ont l'air. Ne sait-il pas à qui il s'adresse? Ce grand imbécile pourrait au moins prétendre de faire un effort-'

'Hey,' tenta-t-il de l'interrompre en se retenant tant bien que mal de se remettre à rire, le ton particulièrement irrité de sa divinité rendant la chose incroyablement difficile. 'C'est pas de sa faute, et ça se ressemble! S'il crie ça dans une foule, je vais clairement savoir que c'est à moi qu'il parle.'

'Pas de sa faute? Pas de sa faute? Mais ne soit pas stupide, Mykhaila, ce n'est certainement pas de la nôtre. Tu devrais lui foutre une bonne raclée, cette tête de citrouille n'a pas l'air très impressionnante.'

'Uhuh,' répondit l'adolescent, peu convaincu alors qu'il détaillait rapidement Rory du regard. 'Bizarrement, y a quelque chose qui me dit que c'est moi qui va finir sur le cul si j'essaie de lui en foutre une sur la gueule.'

Pas qu'il le ferait, bien évidement, mais c'était dans l'hypothétique univers alternatif où il serait le genre de personne qui s'amusait à tabasser tous les gens qui avaient le malheur de contrarier l'Esprit du Coq. Quoi que, s'il existait un univers parallèle où il était actuellement ce genre de personne, sans doute qu'il aurait un peu moins l'air d'un brin d'herbe ambulant. C'était d'ailleurs à se demander si l'entraînement de Leila allait un jour lui donner un air moins frêle, parce que ça faisait quand même quelques mois déjà et il attendait toujours de voir un quelconque-

-Oui, oui j'ai eu le temps de voir tout le parc, je suis là depuis un moment, entendit-il soudainement, lui rappelant brutalement qu'il était en train de parler avec quelqu'un et que ce serait sans doute une bonne idée d'éviter de s'égarer de la sorte.

Surtout lorsqu'il avait une mission de la plus haute importance à remplir; à savoir, faire de l'autre étudiant un nouveau membre du club le plus passionnant de toute l'école!

Hochant la tête alors qu'il écoutait les réponses de Rory, Mika ne pu s'empêcher de lui envoyer un regard de petit chien triste lorsque celui-ci lui dit qu'il ne connaissait désormais plus personne depuis que le directeur l'avait séparé de ses autre camarades de classe. Ah, ça, les étranges lubies administratives de la direction, il connaissait; il n'y avait qu'à voir comment on l'avait fait changer de colocataire en plein milieu de l'année scolaire.

Sauf que ça, il ne s'en plaignait définitivement pas; Lawrence était juste awesome.

-Sinon, c'est gentil de proposer, mais je veux vraiment pas t'embêter, tu as sûrement d'autres choses à faire. Et j'aimerai pas que tu fasses un détour juste pour me montrer cet endroit, ça peut attendre haha.

-Ah, tant mieux si t'as fini, on va pouvoir y aller tout de suite, c'est super! Et t'en fait pas, tu m'embêtes pas du tout, fit-il en balayant les protestations de Rory d'un revers de la main. En vrai, c'est justement là que j'allais avant d'être, euh, distrait. Parce que je t'ai vu avec ton livre et les fleurs et je me suis dit que- bref! Pas de détour à faire, donc. Oh, et tu peux m'appeler Mika si tu veux! C'est plus facile à dire pour les gens du coin, ajouta-il avec un sourire éclatant, ricanant intérieurement en entendant les protestations du Coq devant le fait qu'il 'n'avait pas à s'abaisser au niveau de ces plébéiens, Mykhaila!'.

Sautillant légèrement sur place, l'adolescent jeta un rapide coup d'oeil autour de lui afin de s'assurer qu'il n'y avait rien de particulièrement intéressant à regarder avant de partir, finissant par se dire que ça ne valait sans doute pas la peine de s'attarder. Après tout, Rory avait dit être resté dans le parc durant un petit moment, alors il avait probablement déjà tout vu ce qu'il y avait à voir. Et puis, l'été venait de commencer et même si l'Irlande n'était pas réputée pour ses journées ensoleillées, il était sûr que ça n'allait pas être la dernière fois qu'il allait faire aussi beau, alors il allait avoir la chance d'en profiter une autre fois.

En prime, c'était sans doute une bonne idée d'y aller avant que Rory ne décide de partir, puisque l'autre élève devait sans doute être du genre un rien timide, à sans cesse ne pas vouloir s'imposer de la sorte. Ça, et l'étrange malaise qui semblait flotter dans l'air et que même lui n'arrivait pas à ignorer. Pas que ça le dérangeait; il n'allait qu'à avoir à faire encore plus d'effort pour détendre l'atmosphère et voilà.

Ça ne devait pas être particulièrement difficile, si?

-Okay, t'es prêt? C'est vraiment pas loin, tu vas voir, lui envoya-t-il en lui faisant signe de le suivre avec probablement un peu trop d’enthousiasme pour ce qui au final n'était qu'une simple visite à la serre du pensionnat. Tu garderas ton livre, si tu veux, tu risques d'en avoir besoin. Ou tu peux juste demander, sinon, j'ai tendance à, erm, passer un peu trop de temps à lire sur les plantes et tout ça. Mais hey, tu dois comprendre ça, comme t'aimes la nature et tout.

Puis, ne prenant pas la peine d'attendre qu'on lui réponde, Mika se dirigea vers le bâtiment des clubs avec un 'tu viens?' sonore, réalisant soudainement quelques mètres plus loin qu'il ne savait en fait pas si Rory faisait partie des M ou non. Il espérait que oui, car sinon ça allait être plutôt difficile de l'intégrer au club de Botanique au vu de comment les élèves normaux avaient leurs propres salles des clubs, bien séparés des autres. D'ailleurs, est-ce qu'il avait le droit de faire visiter la serre aux élèves réguliers?

… probablement pas, mais ce que le directeur ne savait pas ne pouvait pas lui faire de mal, pas vrai?

-J'ai oublié de demander! lui dit-il finalement, se disant que dans le pire des cas, Rory allait devoir se contenter d'une seule et unique visite et voilà. Tu fais parties de quel groupe, en fait? C'est un peu difficile à dire, en dehors de l'uniforme, comme, tu sais, ajouta Mika avec un sourire en coin, désignant l'emplacement où se trouvait habituellement la cravate au couleur de chaque groupe d'un geste de la main.

« Every flower is a soul blossoming in nature »

with. Mykhaila Zelenko
feat. Rory h. Blackwood
#cc3300 ▸ Mykhaila Z.

#B9121B ▸ Rory B.

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

If Plan A fails, remember you have 25 letters left
Deception is a gremlin you get wet and then feed after midnight. It multiplies and turns into an uncontainable monster. × Code by lizzou.
#cc3300#66cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Constellations d'Orient
Constellations d'Orient
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260
Localisation : Qc
Revenir en haut Aller en bas
Du soleil, en Irlande ? [Avec Mykhaila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Rendez-vous avec la Déesse du Soleil [Apprentissage Amaterasu]
» ♫ Le soleil a rendez-vous avec la lune ♫
» ZARA ♡ le soleil rime avec sourire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: RPG :: ◄ Le Parc :: ► L'Herbe-
Sauter vers: