AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla
MessageSujet: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Dim 24 Juil - 23:45



Lucy "Aoife" O'Sullivan

Caractère et physique



Lucy. Quel beau prénom. Selon ses origines cela signifierait lumière et on lui attribue comme animal totem l'écureuil. Bon, pour ce dernier point on s'est un "peu" raté. Sanglier, écureuil, sanglier, écureuil, etc... c'est PRESQUE pareil ! Bon, revenons-en à la jeune femme qui nous intéresse et à cet adjectif : lumineux. Et puis zut, qu'est-ce que cela signifie ? Émet et répandre de la lumière, très clair, vif, éclatant, radieux, intelligent, etc... et si tout ceci pouvait s'appliquer effectivement à Lucy, d'une manière ou d'une autre ?

Belle est le premier adjectif qui nous vient à l'esprit lorsqu'on la voit. En effet, du haut de ses vingt sept ans, elle est somptueuse et elle peut remercier la nature pour ce cadeau car elle a été gâtée : une taille de cinq pieds et cinq pouces, ce qui ma foi est tout à fait dans la moyenne, seulement cent trente deux livres ce qui lui octroie une corpulence assez mince mais sans aller dans la maigreur, tout ceci en pouvant se vanter d'une belle petite poitrine et de fesses légèrement rebondies. Des hanches pas trop larges l'aident à se démarquer des mères de famille et avec une légère pointe de maquillage, elle a un visage assez doux et harmonieux. Encerclé par de très longs cheveux bruns cascadant dans son dos, en dehors d'une tresse unique posée sur son épaule droite, le visage comporte un petit nez droit, de belles pommettes et des lèvres pulpeuses. Ses yeux sont fabuleux, dotés d'un bleu marine si profond qu'on s'y perdrait, ils sont surplombés par de fins sourcils élégamment taillés. Là tout de suite vous vous dites : mais c'est la femme parfaite, elle n'a aucun défauts ! Détrompez-vous, rappelez-vous sa passion. Une fine cicatrice court le long de la mâchoire droite, assez pâle pour ne pas être visible avec un peu de maquillage. Son poignet gauche comporte des marques et il y a une bonne raison à ça : elle s'est brisé le bras pas moins de quatre fois, juste au dessus du poignet. D'autres cicatrices sur les tibias qui annihilent la continuité de la douceur que sont ses jambes. Inutile de parler de la peau des coudes et genoux. Dure vie que le skate-board, mais quel délice de claquer un blunt to fakie sur un mur de cinq mètres !  Pour en finir avec son corps, elle possède un unique tatouage disposé sur sa fesse droite. Douloureux et bête me direz-vous, nous en reparlerons d'avantage plus tard, sachez juste qu'il s'agit de caractères chinois signifiant "bonheur". Un idéal ? Probablement.

Lorsque l'on vous dit le mot "hyperactif" vous imaginez généralement un jeune enfant surexcité et énervant pour son entourage. Que feriez-vous face à quelqu'un qui est comparé à un véritable ouragan et qui ne s'est absolument pas adouci avec les années ? Justement j'aimerai le savoir pour raison scientifique, car Lucy est intenable ! Une furie, un démon, le Malin lui-même ! On a beau l'adorer, elle demeure fatigante à la longue. Toujours parler très vite et de façon ininterrompue, au point qu'elle n'entend même plus ce qu'on lui dit et que ça fini en conversation à sens unique. Et pourtant elle n'est pas stupide pour autant, juste trop pressée et incapable de contenir sa joie. Elle a une mémoire, sauf en ce qui concerne les prénoms ! Une horreur... Et le pire étant son humour -heureusement elle le contient en règle générale- aussi lourd que pervers. Car oui, bien que cette jeune femme n'ait jamais eu de rapport avec un homme, elle est affreusement portée sur la chose. Le fait de détester ce qui dépasse les limites de l'amitié avec un homme ne l'a jamais empêché d'adorer jouer avec d'autres femmes mais chut, il y a des enfants dans les parages ! Le fait d'être curieuse et rêveuse sont tout autant une plaie que sa capacité à râler mais je vous rassure, c'est RIEN comparé à ce dont est capable son dieu. La générosité c'est bien beau, mais un vrai caractère de cochon c'est pas un cadeau ! Sa possession n'a pas arrangé ce trait de personnalité chez la demoiselle. Mais ne vous inquiétez pas, elle n'a pas que des défauts non plus, elle est aussi gentille et attentionnée ! Et particulièrement affamée ! Aucun rapport ? Je ne vois pas le soucis. Esprit du cochon, esprit du cochon, elle adorait depuis toujours la viande de porc. Son invité spirituel ressent la chose comme un excellent hommage et pourtant elle cessa du jour au lendemain à manger de la viande. Pourquoi ? Donner une raison de plus à Grouik pour râler ? Je n'en sais rien, elle non plus probablement. C'est donc une végétalienne confirmée qui bien qu'elle laisse les gens tranquille en règle générale, adore énerver les omnivores en leur servant des sermons sans fin. Par contre attention, elle est très rancunière ! Il faut faire exprès pour en arriver à ce point, mais après c'est un chemin sans retour !

Nous parlons de tout ça mais comment s'habille-t-elle ? C'est simple : cela dépend. Jean troué et tee-shirt ample lorsqu'elle arpente les rues sur son skate, longboard ou cruiser, chaussures adaptées aux pieds et cheveux attachés en une unique tresse ; robes avec collant et bottines dans sa vie professionnelle ou en famille ; porte-jarretelle et nuisette lorsqu'elle prévoit... non rien.

Nous en avons presque fini, rassurez-vous ! Il me reste à parler d'une chose ou deux : la transformation ! En effet, le dieu qui associa son existence à celle de Lucy lors de son séjour dans la salle spéciale du pensionnat n'est autre que le célèbre Zhū, l'esprit du sanglier des légendes chinoises ! Autrement dit, elle a hérité entre autre du pouvoir de se transformer en sanglier. Bon évidemment cela a pris des années à maîtriser (nous nous souvenons tous des fois où elle s'est retrouvée avec un groin en plein milieu du visage, parfois en plein cours !) mais désormais, elle peut y faire appel à volonté, non sans beaucoup de volonté et concentration. Une fois réussi, elle se retrouve à incarner un mignon petit sanglier au poil relativement doux, strié de tâches claires. Les yeux demeurent tel que sous sa forme humaine, mais le petit porcin possède de grandes oreilles et un museau effilé qui se termine par un petit groin humide. Sa taille est de seulement deux pieds et demi, ce qui en fait un petit spécimen. Alors que ce qu'elle devient lorsque son dieu manifeste sa pleine puissance et prend partiellement le contrôle est très loin de ce que l'on imagine en voyant la délicate jeune fille. Quand je vous dit mastodonte de mille livres, vous commencez à comprendre ? Poil rêche, museau court et gros groin, des défenses larges et bien visibles -au contraire de celles de la forme normale de la jeune femme- et des yeux sombres encerclés par de minuscules oreilles dont la gauche semble avoir été mutilé dans le passé. Une abomination à se faire dresser les poils de fesse, que je vous dit !

Vous voulez vraiment que je décrive aussi le mental du porc ? Râleur un jour, râleur toujours ! Il veut aider et partager mais il finit toujours par se plaindre de tout le monde MÊME quand l'on va dans son sens. Un vieillard rabougri voilà ce qu'il est ! Et pourtant, c'est toujours drôle de le voir apprécier l'hommage qu'on lui fait de dévorer la chair de ses enfants ! C'est généralement ces moments-là que je m'amuse à gâcher, l'appelant par le petit sobriquet "Grouik" que j'ai trouvé, le rabaissant à l'état de petit cochon d'élevage. Inutile de vous dire qu'il n'apprécie guère.

Alors comme ça vous voulez qu'on aille faire du skate ensembles ? Ou juste avoir de bons cours de biologie pour réussir vos cours ? Quoi que vous suggériez, cela ne me pose aucun soucis, de toute façon je suis Lucy et vous subirez !

Lucy rigole et s'en va dissimuler sa folie enfantine aux yeux des plus jeunes.


Histoire



O'Sullivan. Ce nom vous dit quelque chose ?! Un barbu désespérément insociable. Un frère, un père ou un fils ? Un cousin, au deuxième degré. Pour faire simple il faudra revenir aux fondements, à l'époque de leurs grands-parents.

John O'Sullivan a vu le jour dix minutes avant Jack. Des jumeaux. Vous ne le saviez pas ? Aucune importance, maintenant c'est fait. Ils ont bien évidemment grandi ensembles, deux joyeux lurons très impliqués dans leurs passions. Le premier apprenait l'art de la brasserie, le second apprenait l'art d'être... bah artiste. Peintre pour être plus exact. Une amie commune, un amour grandissant et nous voilà rendus à un beau mariage. Elle a choisi l'aîné tandis que le cadet a quand à lui jeté son dévolu sur une belle roturière afin d'oublier son ancien amour, désormais belle-sœur. De cet union improvisé naquit un amour tenace et un enfant : William. C'est bon vous suivez encore ?! militaire et médaillé par la marine irlandaise, son enfant à naître vit le jour alors qu'il se trouvait à de trop nombreux miles de la côte. Loin des yeux loin du cœur, pas totalement vrai mais pas tellement faux non plus. Son travail n'empêcha jamais ce père d'aimer sa fille nommée Lucy, cependant il adorait sa profession et il rentrait rarement. L'enfant étant hyperactive, sa pauvre mère dû solliciter l'aide d'Ella, la très gentille tante de William et amour d'enfance du grand-père de Lucy. Cette dernière fût donc partiellement élevée par sa grande tante au sein du pub familial. La perte de sa tendre mère lorsqu'elle s'apprêtait à fêter ses onze ans lui fit beaucoup de mal mais heureusement elle put compter sur le soutien et l'amour d'Ella. Dieu bénisse cette sainte femme ! Apprendre à rester souriante fût le plus beau cadeau qu'elle put faire à Lucy. Mais d'ailleurs, pourquoi je parle de cette dernière comme d'une étrangère ?! Je suis Lucy !

J'ai donc connu une belle enfance, j'ai joué le rôle de la petite fille modèle bien qu'en cachette, j'ai souvent agis comme une peste. Nul doute que ma chère tante Ella le savait, rien ne lui échappe. Elle s'est si bien occupée de moi, elle qui a tellement souffert de la fuite de son fils vers la France. A la suite de cet événement elle s'est un peu éloigné du pub et a commencé à s'impliquer d'avantage dans la famille, nul doute qu'elle se sentait coupable. Elle parlait si souvent de lui et me montrait des photos. Je me souviens comme si c'était hier lorsqu'elle reçut l'appel tant attendu : après de longues années d'absences, des nouvelles de l'enfant prodige. L'on fît une grande fête ce soir-là et le lendemain ils laissaient leur pub fermé pour se rendre en Auvergne. J'appris ainsi qu'ils étaient désormais grands-parents d'un petit garçon nommé Harry. Ma curiosité fût piqué à vif mais je ne l'ai jamais rencontré, pas plus que je ne lui ai parlé. Au fil des années, j'ai arrêté d'y prendre garde. J'aurais aimé en savoir plus mais il semblait si renfermé que j'ai cessé mon "enquête".

Malgré tout ça je continuais mes études, j'étais une bonne élève passionnée par la biologie et je désirais en faire mon métier. Après le collège, j'ai été contactée par le directeur d'un pensionnat situé proche de Galway, très reconnu pour ses résultats. Et très secret. Personne ne se doutait de quoi que ce soit et maintenant que j'y ai vécu, je peux dire que cela est mieux ainsi. En effet, pendant mon année de première j'ai été... possédée. L'âme d'un dieu chinois a partiellement pris le contrôle de mon corps. Il se présente sous le nom de Zhū et il est l'esprit du Sanglier. Cela fût très difficile à accepter, surtout que c'est le pire râleur que vous puissiez imaginer. Mais petit à petit, on a appris à s'accepter et s'apprécier. J'ai découvert mes pouvoirs et grâce à mes professeurs, beaucoup d'entraînement et des années de pratique, j'ai fini par maîtriser cette parcelle de moi. Nous sommes indivisibles et même si l'on se taquine constamment, nous ne pouvons plus vivre l'un sans l'autre. Au sens propre d'ailleurs. Et malgré tout ça, j'ai trouvé le temps d'être une étudiante studieuse et c'est avec un grand plaisir qu'après quelques années à l'extérieur, me voici de retour en tant que professeur.

Je vous laisse imaginer ma surprise lorsque j'appris un soir au pub, de la bouche même d'Ella, que le petit cousin se trouve actuellement à Galway. Dans le MÊME pensionnat ! Celui où j'ai étudié et où je suis revenu depuis deux ans en tant que professeur de biologie. Je DOIS le rencontrer !

Oh mon dieu



Une semaine. Une foutue semaine que je vis un cauchemar ! Depuis mon réveil à l’infirmerie, il se trouve qu’une mystérieuse voix s’est manifestée dans mon esprit ! Soit disant le Grand Esprit du Sanglier des légendes orientales, nommé Zhū. Mais qu’est-ce que je m’en moque moi de la seconde personnalité gangrenée qui vient de se greffer à la mienne, déjà bien assez attaqué comme ça, je n’ai jamais demandé à être schizophrène ! Si seulement je savais ce qui m’a causé cet état. Et le pire dans tout ça, c’est qu’il agit réellement sur mon corps et mon environnement ! A un tel point que je commence à croire à son histoire de divinité qui prend possession du corps. Mais pourquoi moi ? Misère… je ne suis qu’une jeune fille en fleur, une lycéen un peu trop perverse et hyperactive, à en devenir chiante, et voilà que je dois subir désormais ce rustre qui ne fait que râler, malgré un bon fond perceptible en arrière plan. Qu’ai-je fait pour mériter ça ? J’aurais dû devenir chrétienne comme feu ma chère mère, j’aurais été protégée par Dieu. Ou pas. Qu’importe… le plus grave à l’heure actuelle c’est que je dois aller à la douche et que j’en ai assez d’y aller en dessous sous prétexte qu’un vicieux a pris place dans mon cerveau. AUCUN homme ne me verra nue, ça jamais !

Me dirigeant vers une cabine de douche, j’ouvre lentement la porte et m’y aventure en refermant délicatement la porte. Nulle violence dans mes gestes, surtout que je suis préoccupée par bien plus grave ! Je suis envahie par l’appréhension de faire ce que je dois pourtant faire, mon hygiène est en jeu. Je ne peux pas attendre que la voix s’en aille d’elle-même, ça pourrait ne jamais arriver. J’accroche lentement ma serviette sur le crochet prévu à cet effet, je dispose mon savon, shampooing et après-shampooing sur le siège pliable et pose mes mains sur mes hanches, les doigts à la limite de la dentelle. Je n’arrive pas à m’y résoudre et pourtant c’est hautement nécessaire, je dois le faire. Peut-être que si je me douche les yeux fermés, il ne pourra pas voir en dépit de ses étranges capacités ? Si c’est un cochon je doute qu’il soit omniscient, je le saurais déjà ! En proie à toutes ces questions, le principal intéressé fini par pointer le bout de son nez :

- Bon alors c’est pour aujourd’hui ou pour demain la levée de rideaux ? Je commence à m’impatienter moi, je veux voir si tu as le poil aussi dru qu’une délicieuse laie ! s’exclama-t-il en éclatant d’un rire sauvage proche d’un grognement.
- Je ne te permet pas ! Tu n’es qu’un vil cochon !
- Ne me confonds pas avec mes enfants qui ont été asservis par votre espèce misérable ! Je n’ai rien d’une bête domestique, je suis un dieu ! Ose te moquer encore et je te ferais pousser un groin au milieu de la figure devant tout le monde, tu m’as compris ?!
- T’as quand même un caractère de cochon... dis-je tout bas, espérant qu’il n’entende rien.
Prenant mon courage à deux mains, je fini par abaisser le sous-vêtement et le mettre sur un crochet, bientôt rejoint par le soutien-gorge. Je suis désormais nue, incapable de protéger mon corps d’un intrus. Je dois me ressaisir, je vaux mieux que ça ! Je suis une fille joyeuse et ce porc ne m’empêchera pas d’être moi-même !

Pendant quinze minutes je pris soin de moi, savourant enfin la douceur de l’eau sur certaines parties du corps qui n’avaient pu être mises à nu depuis une semaine. J’apprécie tellement la situation que j’en oublierais presque le désagréable. M’enroulant finalement dans ma grande serviette, je m’aventure face aux grands miroirs et lavabos pour finir ce que j’ai à y faire. Une légère démangeaison dans la fesse droite, je gratte machinalement là où est apposé mon nouveau tatouage. Pour la première fois depuis que je le porte, je me tourne et regarde le résultat. De belles calligraphies chinoises. Cela fait longtemps que je le souhaitais, et j’ai demandé à ce qu’il inscrive le mot “bonheur”. Ma satisfaction est hélas de courte durée, encore une fois.

- Hé machine, tu sais que ça veut rien dire ce qui est inscrit sur ta fesse ?
- Quoi ? Mais tu dis n’importe quoi, ça veut dire bonheur ! Tu sais depuis ta lointaine époque ça a dû évoluer, met toi à la page papi !
- Les jeunes étaient plus respectueux à mon époque en effet ! par contre on savait écrire, et celui qui t’a fait ça s’est moqué de toi ! Ca ressemble à un mot mais il n’en est rien.
- Ça ressemble à un mot ? Mais quel mot ?!
- Je crois que papi a la mémoire qui flanche si tu vois ce que je veux dire...
- Mais… rhaa tu m’énèrve ! Je m’excuuuuuse !
- Bon c’est bien parce que je suis généreux. S’il y avait un trait en travers du symbole principal et un rond en dessous, ça signifierait “cochon”. Ton tatoueur s’est moqué de toi, nul doute qu’il a voulu donner son avis sur la position stratégique de ladite calligraphie sur ton corps.

C’en était trop pour moi, le rire de l’entité et le sentiment de m’être fait rouler car étrangement, je croyais ses paroles, me rendait totalement folle. Il va voir de quel bois elle se chauffe la “cochonne” ! Je vais m’habiller et aller lui faire goûter la violence des trucks de mon skate en pleine tronche !

C’est ainsi qu'emplis d’une amertume passagère, je retourne m’habiller. Le tatoueur ne me revit jamais mais je lui fis une si mauvaise pub qu’il ne se releva jamais. Dix ans après, je continue de râler sur cette traîtrise gravée dans “le marbre”. Râleuse j’étais, purge je suis devenu. Encore la faute de ce cochon !

Lucy O'Sullivan

J'm'appelle Lucy O'Sullivan, mais ma chère grande tante me surnomme Aoife. J'ai bientôt 27 ans, d'ailleurs, je suis né le 10 août 1989, mais que j'sois ou non ton aîné, le respect doit être réciproque et ce malgré mon poste dans l'école. Je suis irlandaise et d'une façon ou d'une autre je me sens lié par l'esprit à la Chine, de par mon dieu je suis des Constellations d'Orient.
Mon dieu c'est l'Esprit du sanglier mais je le surnomme Grouik pour le faire râler. Le secret de ma beauté ? Selenada est une grande artiste et c'est grâce à son travail que je peux me tenir fièrement devant un miroir. Par ailleurs, si tu veux me draguer sache que je suis lesbienne. Mâles, restez loin !



La vérité

Vous voyez Gimli ? Bah à peu près pareil, en plus geek ! Et avec de plus beaux cheveux ! Et une longboard géniale. Ça c'est du bon cochon ! Blblblblblblbl

Sinon je bois aussi du thé. Et je suis un orchidoclaste, râleur mais attentionné au plus haut point. Hum câlin.

Par contre le code je ne sais pas du tout où le trouver, je suis vraiment trop bêêêêêêêêête, heureusement que Alum dit que c'est ok. Le forum je le connais grâce à des filles super cool bien que terrifiantes.


avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Localisation : Sur son skate
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Lun 25 Juil - 0:07
Bienvenue et barbe à toi cousine ! Ah mince, je le sais pas encore ! ahah

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

~~~ ___ ___ ___ ~~~


Eithne n'est autre que la Reine,
 Tous dieux celtes l'honorent.
 Ils reconnaissent leur souveraine
 Belle et douce comme l'aurore.


Fiche du barbu
La plus belle femme d'Irlande s'exprime en #669933, tandis que le fromager préfère le #990000 pour sa part.

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1256
Localisation : Au Valhalla
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Lun 25 Juil - 10:17
XD

En tout cas, re-bienvenue !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Lun 25 Juil - 10:43
Asulf, c'est pas trop dur d'avoir une cousine qui fait pas parti des celtes ? :p

En tout cas, hâte de voir la fin de cette présentation :)

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Enja converse en #008080 et Idunn pense en #cd5c5c !
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Lun 25 Juil - 11:02
Elle est mi-ours mi sanglier ça compense

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

~~~ ___ ___ ___ ~~~


Eithne n'est autre que la Reine,
 Tous dieux celtes l'honorent.
 Ils reconnaissent leur souveraine
 Belle et douce comme l'aurore.


Fiche du barbu
La plus belle femme d'Irlande s'exprime en #669933, tandis que le fromager préfère le #990000 pour sa part.

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1256
Localisation : Au Valhalla
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Mer 27 Juil - 13:17
Re-bienvenuuuuuuue coeur

Ca manque de barbe, tout ça ! Heureusement que les poils de sanglier compensent un peu !

Super fiche comme je te l'ai dit coeur

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1671
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Mer 27 Juil - 13:31
Merci mais si besoin tu pourras lui prêter de ta pilosité faciale ahah et je vais rajouter des détails physiques, les conséquences de la pratique acharnée du skate et reformuler une phrase.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

~~~ ___ ___ ___ ~~~


Eithne n'est autre que la Reine,
 Tous dieux celtes l'honorent.
 Ils reconnaissent leur souveraine
 Belle et douce comme l'aurore.


Fiche du barbu
La plus belle femme d'Irlande s'exprime en #669933, tandis que le fromager préfère le #990000 pour sa part.

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1256
Localisation : Au Valhalla
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Jeu 28 Juil - 15:11
Bienvenuuuuuuue ! ♥ (Héhéhéhé.)

Je m'occupe de ta fiche d'ici ce soir ou demain, le temps de tout lire et de voir les différents soucis (s'il y en a, mais il y en aura pas, n'est-ce pas ? 8D )

Bisouuuuuuuuus ! ♥

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Je suis un orchidoclaste, et j'en suis fier !

Merci à Auen Sorensen pour la signature ! ♥
Anciennes signatures:
 

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Rives du Nil
Rives du Nil
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1637
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Jeu 28 Juil - 19:37
Merci ! Tu trouveras ton chèque sous ton oreiller

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

~~~ ___ ___ ___ ~~~


Eithne n'est autre que la Reine,
 Tous dieux celtes l'honorent.
 Ils reconnaissent leur souveraine
 Belle et douce comme l'aurore.


Fiche du barbu
La plus belle femme d'Irlande s'exprime en #669933, tandis que le fromager préfère le #990000 pour sa part.

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Celtics
Celtics
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1256
Localisation : Au Valhalla
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Sam 13 Aoû - 21:49
TU SAIS CE QUE J'EN PENSE DONC VOILA VOILA



Tu es validée !

Te voilà maintenant validée ! Ton rang t'a été attribué en fonction du dieu qui te possède. Il te sera probablement plus facile de nouer des liens avec les autres membres de ton groupe, car vous devrez concourir contre les autres. Avant de pouvoir te mettre à RP, il va donc falloir recenser tout ce beau monde !

Une fois cela fait, il te sera possible de jouer dans la partie RP !  Pour trouver un partenaire, tu peux envoyer des MP aux membres qui t'intéressent ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus ample connaissance avec les élèves, tu pourras aller faire ta fiche de liens (nous avons d'ailleurs un très joli modèle ) ainsi que créer ton répertoire de RP. Tu pourras faire encore plus de connaissances en rejoignant des clubs !

N'oublie pas de surveiller régulièrement le secrétariat d'Osiris, ou tu risquerais de passer à côté d'informations importantes.
Pour tout renseignement supplémentaire, nous te conseillons de jeter un œil à Asgard, qui regroupe toutes les choses à savoir et à se souvenir. Et si tu as la moindre question, l'accueil de l'Olympe est là pour que tu puisses la poster. Mais si tu préfères l'envoyer en MP à un membre du staff, n'hésite pas, nous sommes là pour ça !

Toute l'équipe du Pensionnat Immortalia te souhaite un excellent jeu !



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1671
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan) Sam 13 Aoû - 21:52
Merci mademoiselle ! :)
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Localisation : Sur son skate
Revenir en haut Aller en bas
Prof de bio et skateuse ? No prob ! (Lucy "Aoife" O'Sullivan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux
» Lucy Testarossa [Terminée] (dernieres retouches)
» Lucy Weasley [ACCEPTEE] ~> Poufsouffle (5e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla-
Sauter vers: