AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 


Le cas Mahood ♥ [Terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla
MessageSujet: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Mar 9 Mai - 17:30


 
Venceslas Allister Mahood

Caractère et physique

Ne vous fiez pas à sa jolie gueule d’ange. Pas plus qu’à cette envie permanente qu’il a de rendre le sourire à tous ceux qu’il croise. Certes, ça donne plus envie de l’approcher que de le fuir, mais vous devriez le regretter rapidement. Le problème de Ven, c’est qu’il est dans l’excès, pour tout. Trop gentil, trop souriant, trop rieur, il ne fait pas dans le discret.
Venceslas, c’est une pile électrique qui n’arrête jamais de rire. Et de parler. Et de bouger. A vous de voir si c’est amusant ou carrément crevant, mais la majorité a déjà tranché. Il court le pensionnat le jour comme la nuit sans faire de pause. Toujours occupé à droite ou à gauche, le voir les bras ballants relève du miracle. Un hyperactif de première, toujours en train de remuer dans tous les sens, ce qui a tendance à fatiguer les personnes normalement constituées. Ajoutez à cela qu’il a une capacité de concentration qui n’excède pas les trois minutes et vous obtenez le combo parfait. Si vous cherchez à louper les cours, vous pouvez toujours aller le trouver; ses bavardages incessants et ses gesticulations dans tous les sens, qui le font ressembler à une toupie, devraient vite vous filer la migraine.
Oh et n’espérez pas trouver le bouton off, y’en a pas. Même pas pour la nuit où il est du genre à parler en dormant, quand il ne se balade pas dans les couloirs.
Pourtant, malgré cette capacité à crever autrui en un temps record, c’est un gentil gars. Trop gentil, voire même sacrément con-con. Monsieur aime tout le monde, ne quitte jamais son sourire béat et s’émerveille de tout. Les aliens pourraient débarquer qu’il s’extasierait devant le nouveau parterre de fleurs.
Sinon, lui et son inséparable sourire ne comprennent pas les gens qui ont le cafard. La tristesse, les larmes, la lassitude et tous ces trucs pas drôles, il les déteste cordialement; par ailleurs, ses coups de blues sont légendaires tant ils sont rares. Une personne qui tire la gueule ? Pas de problème, il s’improvisera antidépresseur et ne lâchera pas le morceau tant qu’il n’aura pas la certitude d’avoir réussi son coup. Optimiste de l’extrême, il prend et prendra toujours tout avec le plus grand des sourires. Mais genre vraiment tout. Même tous les trucs un peu nuls comme la mort, le deuil et compagnie, ce qui explique notamment pourquoi il n’a pas que des amis.
Oh et sinon il est surveillant. Si si, même malgré son comportement de gosse hyperactif. Ne vous inquiétez pas, il fait son boulot à peu près correctement; c’est ça ou les remontrances qu’il n’apprécie pas trop, alors il fait son possible pour paraître un tout petit peu plus sérieux.
Pour parfaire le tout, il est du genre collant, la solitude n’étant définitivement pas son truc. D'ailleurs avoir un dieu dans la tête c’est plutôt cool pour ça, mais on y reviendra.

Hm ? Niveau physique ? Ven, c’est un peu le cliché du prince charmant. Des cheveux dorés, des yeux azur, un sourire colgate, manquerait plus que le cheval blanc pour faire bonne mesure. Après, ça fait pas la majorité, et certains préféreront l’appellation de tête de con, qui résume aussi assez bien le truc.
Mais reprenons depuis le début; il a des cheveux clairs, hérités de papa Mahood et qui descendent jusqu’aux épaules. Des cheveux blonds qui ont tendance à onduler légèrement, et qu’il attache souvent en queue de cheval. Ajoutez-y deux yeux, bleus à rendre jaloux le ciel hérité de maman cette fois, un nez droit, des lèvres toujours fendues en un sourire, et vous obtenez Ven! Même s’il est loin d’être laid, son éternel sourire béat d’imbécile heureux, sa voix piaillante et son rire insupportable devraient vite vous donner envie de lui coller des tartes.
Grand et élancé, vous le reconnaîtrez facilement grâce à sa démarche, dansante tant il aime sautiller, et son air un peu dégingandé, qui va de pair avec sa maladresse à toute épreuve.
Monsieur n’est pas bien gros, mais se contente, malgré ses 1m80, d’une musculature peu existante. Il aime courir, sauter, faire des grands gestes, mais la salle de sport n’est pas son amie, alors ne vous attendez pas non plus à des miracles.
Sinon, il aime prendre soin de son apparence. Vous ne le verrez jamais dehors sans des cheveux parfaitement coiffés, une tenue impec, et sa mini barbe de trois jours; même si ça ne durera pas, et qu’il finira sûrement par se croûter dans la première flaque venue.
Niveau vêtement, il aime ce qui est élégant. Disons plutôt qu’il n’est absolument pas original, et qu'il ne quitte jamais ses chemises-cravates-pantalons. En revanche, il aime les couleurs. Toutes les couleurs, sauf le noir qui n’en est pas vraiment une donc on s’en fout. Il a un petit faible pour le bleu, mais tout trouve grâce à ses yeux, à part le noir, encore une fois. Et le gris non plus d’ailleurs, parce que c’est la couleur la plus déprimante du monde.
Bref, donc malgré ses vêtements classiques à en mourir, il se rattrape au niveau des couleurs, tout en évitant de trop ressembler à un perroquet.
Dans tous les cas, vous le verrez de loin puisqu'il n’est pas du genre à se fondre dans la masse.

Histoire

Un jour, papa Mahood, qu’on appellera Thomas, en voyage d’affaires à Belgrade, rencontra une jolie dame, qui n’allait pas tarder à devenir maman Mahood, et qui se nommait Anya. Je vous passe les détails,  et quelques années plus tard on eut droit au mariage, après le déménagement du couple en Angleterre, pays natal de Thomas où ils désiraient faire leur vie. Puis, vous vous en doutez bien, Anya tomba enceinte, et neuf mois plus tard, arriva un gamin.
Venceslas Allister Mahood vit le jour à Nottingham un 21 octobre. Bien sûr, c’était la joie dans toute la famille, maman était comblée, papa était fier et ainsi de suite.
Tout se passait pour le mieux; le petit fit ses premiers pas, bégaya ses premiers mots dans une famille à peu près aimante, bien que dans l’ombre, papa s’affairait déjà à préparer tout un programme pour ce qui touchait aux études, suivi de près par maman. Ven devait devenir le même homme d’affaires que l’était le paternel, le reste n’était pas envisageable. Le gamin les regardait faire avec de grands yeux crédules, en se demandant pourquoi le mot « étude » revenait déjà à peu près dix fois par jour.

Aussi, quand l’heure fut venue pour lui d’aller à l’école, il se heurta à un gros obstacle, qui continue d’ailleurs toujours à le suivre aujourd’hui; son incapacité à se concentrer plus de trois minutes d’affilée, couplée à de gros problèmes pour tout ce qui touchait à la lecture. Mais papa et maman n’en démordaient pas, il devait faire des études. De longues études de préférence. Longues études qui s’engageaient plutôt mal au vu des résultats du gamin, qui ne firent qu’empirer au fil du temps. A croire qu’il était complètement stupide. Qu’importaient les cours de soutien, les rabâchages de leçons jusqu’à tard le soir, il stagnait lamentablement. Il lisait toujours en bégayant à l’aube de ses dix ans, ce qui devint relativement inquiétant.
Y’avait toujours des gens pour lui trouver des excuses, comme quoi il souffrait d’un problème qui commençait pas dys-machin-truc, mais ces gens-là se faisaient toujours rabrouer par papa, qui disait que tout s’obtient par du travail. Ça ne fut pas le cas ici. Aussi l’ambiance à la maison ne tarda pas à empirer.

Ven était loin d’être le fils rêvé, pour papa et maman, ça il l’avait compris de lui-même. Rien ne passa pas avec l’âge, ça empira. Malgré les remontrances et les engueulades, ses résultats scolaires devinrent catastrophiques, et les parents durent abandonner, à regret leur envie d’en faire quelque chose plus tard.

Quelque temps passèrent, le temps de l’adolescence arriva, et ils déchantèrent encore plus.
Côté histoire de cœur, Ven se fit beaucoup trop secret, ce qui était totalement contraire à ses habitudes. Mais la discrétion n’étant absolument pas son fort, la famille fut bientôt au courant de ses penchants amoureux absolument honteux, qui consistaient à s’intéresser à autre chose qu’aux filles (d’ailleurs l’opinion de papa et maman Mahood n’engage qu’eux hein ^^). C’en fut trop pour la famille, ils avaient déjà pris sur eux pour le fait que leur fils ressemblait plus à Bob L’éponge qu’au Einstein qu’ils auraient voulu, mais ça, c’était inconcevable. Dire qu’ils étaient furieux aurait été un euphémisme.
Pour commencer, Ven se mangea donc un nombre incalculable de coups de Thomas, qui se demandait toujours ce qu’il avait fait pour avoir un tel fils. Sans parler des insultes en tout genre, couplé à un mépris glacial. Et des cris, des cris et encore des cris. Ses oreilles résonnaient du matin au soir, ce qui le mettait pas au comble de la joie. Dit en passant, le Ven de cette époque-là n’avait que peu de choses à voir avec le Ven de maintenant, ou alors éventuellement avec son ombre. Moins souriant, plus sombre, complètement apathique, il ressemblait plus à un vieux chiffon qu’à une personne à peu près normale.

A cette époque-là, Anya tomba enceinte pour la seconde fois, ce qui fut une grande joie pour toute la famille, surtout pour Ven qui devint complètement invisible mais qui ne se prenait plus de gifles.
Deux ans passèrent encore. Thomas et Anya, trop heureux d’avoir une deuxième chance, élevèrent sa petite sœur avec la plus grande sévérité, si bien que l’aîné en vint à plaindre la pauvre gamine.

Le jour de ses 18 ans, il eut droit au plus beau des cadeaux; son indépendance. A grands coups de botte dans le derrière certes, mais passons sur les détails. N’allez pas croire que Thomas et Anya étaient complètement sans cœur, ils lui laissèrent quand même assez d’argent pour vivre pendant un mois. Du côté de Ven, la séparation ne fut pas très douloureuse. Certes, les premiers jours furent un peu compliqués, mais il s’était déjà habitué aux petits boulots de toutes sortes, il lui suffit juste de travailler un peu plus.
Il se mit à bosser là où on voulu bien de lui, quitta Nottingham dès qu’il en eut l’occasion et gagna sa vie comme il le put.
Son ancienne vie pas trop joyeuse, il chercha à l’occulter totalement. Pour ne plus jamais connaître tout ce qu’il avait ressenti là-bas. Comme il ne voulait plus rien avoir à faire avec la tristesse, il se mit à sourire en permanence. Absolument tout le temps, et d’un vrai sourire sincère, en se promettant de ne plus jamais le perdre. Jamais il ne se sentit plus heureux que loin du foyer, où il jura de ne jamais de remettre les pieds, et de s’éloigner le plus possible. Londres n’étant pas assez suffisant à ses yeux, il partit à Plymouth, de Plymouth il partit pour l’Irlande et gagna Cork.

Après avoir travaillé un peu partout, il se mit à penser que trouver un vrai travail serait mieux que de changer de boulot au fil des saisons.
Surveillant, c’était marrant. Il connaissait déjà, il avait fait quelques mois dans une école de Plymouth et c’était l’un des rares trucs dans lequel il ne faisait pas trop de gaffes.
Aussi, voilà à quoi il s’occupa pendant 4 ans, dans un établissement du secondaire de Cork.

Le pensionnat Immortalia dans tout ça ? Oui oui on y vient.
C’est à ce moment-là qu’il se remit à penser à cette offre d’emploi, qu’il avait reçue le mois précédent; pour un poste de surveillant dans un pensionnat. Un qui était près de Galway. Comme ça faisait quatre ans qu’il faisait du surplace sur Cork, il décida de s’y intéresser. Il prit bien un mois supplémentaire à la retrouver, cette lettre, bordélique comme il était, puis il entra en contact avec un monsieur qui disait s’appeler Monsieur le directeur.
Quelques temps passèrent, il eut le droit à tous les trucs un peu chiants du genre entretien avec ledit directeur, mais se retrouva bien vite surveillant à Immortalia.
Il y passa quelques mois à peu près tranquilles et s’habitua rapidement à sa nouvelle vie. Puis un beau jour, ce Monsieur le Directeur l’amena devant une salle. Une qui était super secrète, et un peu magique aussi, aux dires de ce dernier. Inutile de vous dire qu’il n’hésita pas longtemps avant de s’y précipiter.

Oh mon dieu

C’était une journée tout à fait banale. Comme toutes les autres. De ces journées grises, comme c’est trop souvent le cas en Irlande. Rien ne dérogeait à la règle; on était un mardi, un mardi tout gris et il fallait travailler.
Accompagné de son éternel sourire, Ven entama la même ronde, celle qu’il faisait tous les matins dans les couloirs du pensionnat, de la même démarche enjouée que d’habitude.

Pour ne pas changer, il avait toujours la même voix dans la tête. Cette voix bizarre qui ne le quittait plus depuis une semaine.  
Vous l’avez deviné, cette voix, c’était Osiris. Osiris, dieu de l’au-delà et juge des âmes, aussi connu sous le nom d'Ousir. Ce même Osiris dont on dit qu’il a fini découpé en morceaux dans les eaux du Nil, par la trahison d’un certain Seth. Dans l’affaire, il aurait été reconstitué par Isis et Nephtys, qui auraient quand même oublié une certaine partie de son anatomie qu’on ne nommera pas ici. Ce dieu, qui a l’apparence d’un monsieur momifié tout vert dans les vieilles fresques égyptiennes, a donc décidé de vivre en cohabitation dans la tête de Ven, ce qui est toujours mieux que d’attendre dans la vieille salle du directeur toute l’éternité.

Considéré comme le roi qui a apporté la civilisation, mais aussi la connaissance de l’agriculture, avant de se retrouver juge de l’au-delà, on peut comprendre qu’il ait une juste estime de lui-même. Aussi, j’vous raconte pas le soir de la possession, quand il s’est rendu compte que son hôte ne savait même pas qui il était; il s’en est toujours pas remis.
Mais pas d’inquiétude, entre temps, Ven a rattrapé son retard. Osiris ne lui a pas laissé le choix, il tient à ce que son hôte en sache le plus possible. Sur à peu près tout ce qui concerne, de près ou de loin, son règne. Sauf l’épisode de son meurtre par Seth; il a malencontreusement oublié de lui en parler jusqu’à maintenant.

Ça va faire plus d’une semaine que les deux vivent en mode colocation de l'esprit. D’un côté, donc, on a Ven, qui trouve que c’est super marrant d’avoir un quelqu’un qui sait plein de choses en permanence avec lui, et à qui il pose en permanence 354245 questions. De l’autre, on a Osiris, le célèbre juge des âmes, infiniment droit et juste, qui en vient à regretter de connaître les pensées de son hôte tant elles peuvent être affligeantes de niaiserie.
Même si la vie suit son cours, et que la possession a l’air de plutôt bien se dérouler, ce n’est pas toujours aussi génial que ça pourrait l’être. Ven aurait quand même aimé savoir ce qui l’attendait avant de rentrer dans la salle 3.4 pour en ressortir complètement K.O. avec un autre quelqu’un dans la tête. Bien que ce soit super d’avoir cette chose un peu verdâtre toujours avec lui, il ne faut pas oublier que cette dernière essaye parfois de prendre le contrôle de son corps, estimant que ça enlève au prestige d’être toujours dans l’esprit d’un mortel.

Mais revenons à notre histoire.
Comme le boulot d’un surveillant, c’est de surveiller, je vous laisse deviner à quoi s’occupa Ven pendant la jolie matinée toute grise.
C’était la pause, y’avait des élèves qui sortaient de partout, dont deux qui avaient décidé de se mettre sur la gueule au beau milieu du couloir. Mais la fissure en forme de dessin rigolo sur le mur intéressait beaucoup plus Ven que cette bagarre qui éclata pourtant à dix mètres de lui. Alors, pour changer, ce fut encore Osiris qui lui donna l’alerte.

 - Regarde à ta gauche.

 - Nan mais tu trouves pas que la gravure, elle ressemble à un serpent qui –

 - À gauche.

C’est Osiris qui finissait toujours par avoir le dernier mot, alors notre ami le surveillant s’exécuta.
Oh tiens, des gens qui se tapaient dessus. Ça faisait un peu moyen, dans un pensionnat, deux élèves occupés à se donner des coups. Aussi, il fallut quitter le drôle de dessin pour aller les séparer, calmer un peu tout ça et les laisser partir.
Ce n’était pas l’avis d’Osiris, qui était pour donner une sanction. Une punition qui les aurait dissuadés de recommencer. Ces même sanctions que Ven ne distribuait jamais, et qu’il ne distribua pas aujourd’hui non plus, malgré les efforts du dieu pour le faire pencher d’un côté plus juste.  
Il savait qu’il ne tarderait pas à entendre encore les mêmes sermons, et ça n’y manqua pas.

 - On en avait pas déjà parlé ? C’est ça que tu appelles être juste ? Si tu n’y arrives vraiment pas, laisse-moi la place, ce sera mieux.

Vous savez, Monsieur le juge des âmes était aussi connu comme un roi sage et vertueux, avant de finir comme patron de l’au-delà. Comme ton bon roi, il se devait d’être juste, et ça n’a pas changé jusqu’à maintenant. C’est simple; selon lui, un bon acte mérite récompense, un mauvais une punition. Mais la punition reste un truc que Ven ne comprend pas, et ne comprendra jamais, ce qui donne souvent lieu à plusieurs différends entre les deux.

- Ils m’ont dit qu’ils ne recommenceraient pas.

 - Depuis quand les mots excusent les actions ?

Une sonnerie se fit retentir et il regarda d’un œil distrait le flot d’élèves diminuer.
Ce n’était pas la première fois que cette discussion revenait à l’ordre du jour. Elle avait lieu très souvent, Osiris ne lâchait jamais l’affaire. 

- De toute façon, ça sert à rien de les punir. Après ils vont pas être contents, ils vont me faire la tête, et moi, j’aime pas voir ça.

 - Ça, c’est le but d’une punition mon cher hôte.

Après ça, le reste de la journée se passa sans trop d’encombres. Sauf au moment où il décida d’aller sauter dans la plus grosse flaque boueuse qu’il trouva, ce qui éclaboussa cinq ou six personnes dont un prof pas très content, mais passons.
Et, en cette joyeuse fin de journée, assis sur un banc de la cour, il se remit à penser au sermon Osiris.

- Oz’, j’ai une question!

- Cesse de m’appeler « Oz’ ». Et je ne m'y ferai jamais à ce nom que vous m'avez donné, mais appelle-moi au moins Osiris.

- Tu m’as dit que tu es le dieu de l’au-delà qui juge les âmes et tout. Mais, les âmes, qu’est-ce que tu leur fais, toi, si elles méritent une punition ?

 - …Bon… on va essayer de faire simple… Tu te souviens de la grande scène que je t’ai montré en rêve la nuit dernière?

- Le rêve où tu m’expliquais comment et pourquoi tu avais appris aux gens à ne plus se manger entre eux ?

 - Non. L’autre. La grande salle et la balance.

- Ah oui, ce rêve-là! Avec la plume, et les gens qui ont des têtes d’animaux bizarres, que tu me disais que c’était des membres de ta famille.

 - Voilà. Cette grande balance, elle sert à faire la pesée du cœur. Dans le cas où celui-ci est mauvais, en d’autres termes si l’âme du défunt a pêché, celle-ci se fait manger par Ammit, la dévoreuse comme on l’appelle aussi. Le monstre au pied de la balance.

- Pour de vrai ? Tu fais manger les âmes que tu as trouvé méchantes toi ? C'est pas un peu con comme idée ?

 - Oh cesse avec tes « gentils » et tes « méchants » à tout bout de champ. Ce n’est pas si simple que ça et tu le sais. Il n’y a pas de « gentils » ou de « méchants », il y a seulement des actes, qui doivent être jugés.

- Mais je suis d’accord avec toi. Il n’y a pas de gentil ni de méchants. En vrai, j’ai plutôt l’impression qu’il n’y a que des gentils, et des méchants qui regrettent. Alors faire manger ces méchants-là par un monstre moche je trouve ça pas cool du tout.

 - A ce point-là quand même, ça tient de l’exploit... Les « méchants », ceux qui apportent de la souffrance, tu es prêt à les laisser vivre tout impunément ?
Mettons; tu les aurais encore, tes sentiments dégoulinants, face à quelqu’un qui t’aurait trahi ? Qui t’aurait donné la mort, qui t’aurait volé le pouvoir. Dans ce cas, qu’est-ce que tu ferais ?


- … je lui demanderais de dire pardon…?

Parfois, pendant de longs moments, Osiris se met à ne plus répondre. Il dit ensuite que c’est pour éviter de faire sombrer davantage la situation dans un abîme de niaiserie, et que son hôte est trop irrécupérable pour espérer comprendre quelque chose. Quelques heures peuvent passer sans qu’il ne décide de jouer son rôle de coloc’ à temps plein. Mais c’est sans compter sur Ven, et sur son incapacité à supporter la solitude plus de cinq minutes.

- Hé Oz’

- Osiris

- Je trouve que t’as des idées plus que contestables, mais je sais qu’au fond t’es gentil. C’est vrai, grâce à toi j’suis jamais tout seul, puis je peux connaître plein de trucs, j'aime bien, c'est marrant.

 - Tu n’est pas une mauvaise personne, je le sais, c’est même pour ça que je t’ai choisi. Par contre, prends garde à ne pas trop m’aimer non plus. Je ne suis pas ton ami, tu es mon hôte. Tu te doutes quand même que ça ne se passera pas toujours aussi bien que maintenant n’est-ce pas?

- Ahaha! Il pleut! Il repleut! Cool! J’vais aller voir si y’a de plus grosses flaques que tout à l’heure, là on s’ennuie!

Et Ven, qui est très doué pour n’entendre que ce qu’il veut, ne tarda pas à passer à autre chose.

Carte d'identité

J'm'appelle Venceslas Allister Mahood, mais pour toi chéri ce sera uniquement Ven. J'ai 26 ans, d'ailleurs, je suis né le 21/10/1991, mais que j'sois ou non ton aîné, tu me dois le respect c'est comme ça qu'ça marche. J'suis anglo-serbe mais de toute façon on s'en branle puisque aujourd'hui j'fais partie du personnel.
Mon dieu c'est Osiris, et il est bien plus beau que le tien. D'ailleurs, moi aussi je suis beau, tu trouves pas que je ressemble à France de Hetalia ? Et d'ailleurs, si tu veux me draguer, sache que je suis homo.


 

Derrière l'écran

Alors moi je suis une vieille de 21 ans qui a trouvé que c'était une bonne idée de s'inscrire au beau milieu des partiels B)
Bon, en vrai ça va faire cinq ou six mois que je lorgne sur votre fofo, que j'aime beaucoup, en me disant que ouais ce s'rait bien que je m'inscrive un jour si je l'aime tant que ça ^^
Par contre ne me demandez pas où je l'ai trouvé, parce que je sais plus; ça fait longtemps qu'il moisit dans mes favoris.
Sinon ça va faire un bout de temps que j'ai commencé le RP, puisque c'était à mes 12 ans, d'ailleurs je pense que j'étais la pire rpgiste du monde, même pas foutue de faire un post de plus de cinq lignes, je plains encore mes pauvres partenaires de l'époque :) Ensuite j'ai continué jusqu'à mes 18 ans.
Puis j'ai fait une pause de trois ans en me disant que c'est bon, j'entre en fac je suis sérieuse, et c'est la toute première fois que je me réinscris depuis, j'espère que je suis pas redevenue nulle entre temps :)
Code validé par Alum !
Puis j'adore vos smileys aussi ~ theodore


avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Mar 9 Mai - 17:57
Sois le bienvenu sur Immortalia ! J'espère que tu te plairas parmi nous après ces six mois de creepage intensif coeur
Tous les anciens du RPG ont particulièrement honte de leurs débuts, j'ai commencé en même temps que toi pour le même âge, et je peux te dire que c'est une chance incroyable que les forums où j'ai osé poster ces 5 lignes moisies aient fermé depuis. XD
N'hésite pas à venir harceler le staff à la moindre question, de mon côté, je ne sais pas si je vais réussir à me retenir très longtemps de faire une blague Mahood/manhood Huhu
Au plaisir de te croiser un peu partout sur le forum ♥

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Venez participer au blind-test organisé par le groupe de musique !
Alum : #006699
Loki : #669999
Avatar par Redhayu ♥
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1688
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Mar 9 Mai - 19:04
Bienvenue :D Amuses toi bien parmi nous !

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Enja converse en #008080 et Idunn pense en #cd5c5c !
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Mar 9 Mai - 21:22
Merci à vous deux :3
Ahaha j'avoue que j'y ai pensé aussi à ce jeu de mot là mais je me suis naïvement dit que ça ne se remarquera pas et que y'avait que moi pour avoir un esprit aussi tordu ~
J'me sens moins seule en tout cas XD
avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Lun 15 Mai - 11:53



Bienvenue à toi ! En espérant que tu te sentes bien parmi nous.
Si tu as besoin de renseignements sur Osiris, je suis là pour t'apporter les informations dont tu ne disposerais pas, donc n'hésite pas à me solliciter.
Bon courage pour le reste de ta fiche ~
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Lun 15 Mai - 17:55
Merci à toi c'est gentil !
Je suis en pleine recherche de mon côté, puis je discute aussi avec Law pour les pouvoirs, mais j'aurai peut-être aussi d'autres questions à te poser :3
Si c'est le cas je te contacterai par MP ~
avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Lun 15 Mai - 20:00
*fille qui voit pas les nouveaux venus*

Sallluuuttt ! Sois la bienvenue sur ce forum rempli de fous/folles qui attentent patiemment que tu sois validée pour te sauter dessus contente que tu te sois décidé à venir au final

Bon courage pour ta fiche  ! 8D

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►



Il n'est pas d'hiver sans neige,
de printemps sans soleil,
et de joie sans être partagée.



Amy aborde les autres en #ED7F10 et Skadi repousse les humains en #26C4EC
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Eternel Asgard
Eternel Asgard
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 182
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Mar 16 Mai - 18:06
Merci ^w^
avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Ven 19 Mai - 4:05
Ajout d'une semaine de délais (jusqu'au 27) afin de terminer sa fiche. C'est un peu ma faute aussi alors, c'est la moindre des choses.

◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Mont Olympe
En ligne
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1629
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Jeu 25 Mai - 18:42
J'ai fini !
En espérant que mon test ne soit pas trop moisi :3
avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Ven 26 Mai - 15:05


Hello hello, c'est re-moi ~
Tu as fait pas mal de recherches et c'est tout à ton honneur. Il y a juste quelques petites erreurs de rien du tout :

"Sauf l’épisode de son meurtre par Anubis ." Je crois que tu voulais dire Seth ~
Osiris - Ce sont les grecs qui l'ont nommé ainsi, Osiris ne s'appelle pas lui-même de la sorte.
Caractère - attention car ce n'est pas parce qu'il juge les morts qu'il est obnubilé par le jugement, son caractère est plutôt posé et ses réactions de même.

Je ne sais pas si tu as pu lire la fiche d'Osiris, mais je te l'envoie au cas où, pour te donner une idée.
Voili voilou ~

avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Ven 26 Mai - 18:16
Coucou!

Merci pour la fiche que tu m'a envoyée, elle va m'être bien utile ^^
Alors... pour Seth/Anubis je vais rectifier ça tout de suite, c'est juste que j'ai tendance à confondre les deux et que j'ai pas fait attention.

Pour le nom d'Osiris par contre je suis pas sûre de ce que je dois mettre ^^' Ousir comme c'est le plus souvent écrit dans ta fiche si j'ai bien compris ?

Et pour finir, moi aussi je ne pense pas qu'Osiris soit vraiment obnubilé par le jugement, mais j'avais décidé de faire tourner mon rp autour de ça. Après s'il faut que je change, y'a pas de soucis! Du coup tu penses qu'il faut quand même que je change ses réactions pour le rendre plus posé? Je préfère être sûre avant de refaire ^^

En tout cas merci beaucoup pour ton aide :3
avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Sam 27 Mai - 11:03


Ne t'inquiète pas, ya pas de soucis !
Pour le prénom Ousir, ton personnage peut l'avoir appelé Osiris, ou vouloir l'appeler Osiris c'est comme tu le sens. Je voulais juste préciser que comme le dieu n'a connu son "prénom" qu'en égyptien, il peut avoir des réactions différentes, surtout que ce n'est qu'un prénom parmi tant d'autres.
Mais pour les égyptiens de l'Egypte ancienne, les prénoms avaient énormément d'importance (magique surtout), et c'est pourquoi les vrais prénoms n'étaient jamais révélés. Les autres avaient tout autant d'importance puisqu'ils avaient un grand impact sur leur quotidien.

Pour le reste tu peux laisser comme ça du coup, si c'est un des aspects que tu voulais montrer, il n'y a aucun souci! :)

N'hésite pas à me poser des questions si jamais ~



avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Sam 27 Mai - 19:31
Okay !

Du coup j'ai rajouté qu'il pouvait aussi être connu sous le nom d'Ousir, et j'ai dit qu'il ne comprenait lui-même pas trop pourquoi on en était venu à l'appeler Osiris ~

Merci pour tes informations :)
avatar
Membre du personnel
Membre du personnel
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le cas Mahood ♥ [Terminé !] Sam 27 Mai - 20:09
Impeccable, rien à redire, belle recherche et tout! Il ne manquera pour nous qu'à déterminer les pouvoirs, je m'y penche dès que possible. En attendant tu peux faire ton recensement et même commencer à RP si tu veux, simplement ne pas utiliser de pouvoirs tant que nous ne les avons pas fixé ensemble. Bon RP!

Tu es validée !

Te voilà maintenant validée ! Ton rang t'a été attribué en fonction du dieu qui te possède. Il te sera probablement plus facile de nouer des liens avec les autres membres de ton groupe, car vous devrez concourir contre les autres. Avant de pouvoir te mettre à RP, il va donc falloir recenser tout ce beau monde !

Une fois cela fait, il te sera possible de jouer dans la partie RP !  Pour trouver un partenaire, tu peux envoyer des MP aux membres qui t'intéressent ou faire une demande de RP. Lorsque tu auras fait plus ample connaissance avec les élèves, tu pourras aller faire ta fiche de liens (nous avons d'ailleurs un très joli modèle ) ainsi que créer ton répertoire de RP. Tu pourras faire encore plus de connaissances en rejoignant des clubs !

N'oublie pas de surveiller régulièrement le secrétariat d'Osiris, ou tu risquerais de passer à côté d'informations importantes.
Pour tout renseignement supplémentaire, nous te conseillons de jeter un œil à Asgard, qui regroupe toutes les choses à savoir et à se souvenir. Et si tu as la moindre question, l'accueil de l'Olympe est là pour que tu puisses la poster. Mais si tu préfères l'envoyer en MP à un membre du staff, n'hésite pas, nous sommes là pour ça !

Toute l'équipe du Pensionnat Immortalia te souhaite un excellent jeu !



◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

Lawrence vous assaille de questions en 000066
Hypnos vous fait rêver en 00cc99
avatar

Me, Myself & I
Ses Succès:
Pouvoirs:
Mont Olympe
En ligne
Mont Olympe
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1629
Localisation : Montréal, Canada
Revenir en haut Aller en bas
Le cas Mahood ♥ [Terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Immortalia :: Avant le RP... :: ◄ Recensement des scribes :: ► Le Valhalla-
Sauter vers: